Pour les Mélenchonistes, il faut « dénazifier » la France

Et les rues qui portent les noms de Lénine ou de Trotsky ?

Pour les mélenchonistes, il faut « dénazifier » la France
Hadrien Clouet, le 22/11/22 / PHOTO: Juliette Avot/SIPA / 01095360_000030

Hadrien Clouet, député LFI, demande dans une question écrite à la ministre de la Culture de changer les rues ayant des noms de « nazis » ou « collabos ».


Dénazifier l’Ukraine ? Poutine en a rêvé ! Dénazifier la France ? Mélenchon et les siens vont le faire.

C’est Hadrien Clouet, un obscur député Insoumis, qui a sonné l’alarme. Dans une question écrite à la ministre de la Culture, il lui demande « d’agir contre les nazis et les collabos ». Il alerte sur le fait que plusieurs d’entre eux ont leur nom sur des plaques de rues.

Ce député ignore manifestement que les noms des rues sont du ressort des municipalités plutôt que des ministères. Mais on ne va pas demander à un parlementaire mélenchoniste de connaître la loi…

Voyons en détail les raisons de l’indignation d’Hadrien Clouet. Il pointe du doigt le fait que de nombreuses rues, places et artères portent les noms d’Alexis Carrel et de Paul Morand. Carrel, dit-il, voulait exterminer par le gaz « les populations inférieures ». Quant à Paul Morand, toujours selon Hadrien Clouet, « c’était un antisémite acharné ».

Renseignements pris, nous sommes en mesure de vous révéler que le docteur Carrel était un éminent savant récompensé par un prix Nobel de médecine. Il était eugéniste. C’était la mode à l’époque. Carrel prônait l’euthanasie non pas pour les « populations inférieures » mais pour les handicapés. Ces préconisations ne furent pas, heureusement, suivies d’effets. D’ailleurs, depuis les années 90, des rues et des institutions portant son nom sont régulièrement débaptisées. La demande d’Hadrien Clouet n’a rien de très nouveau.

Quant à Paul Morand, c’était un brillantissime écrivain. Il fut ambassadeur de Vichy à Bucarest. Ce qui en dit long sur ses convictions. Mais depuis, il est publié et republié. Faudrait-il brûler ses livres parce qu’il était antisémite ?

A part ça, nous ne pouvons cacher notre étonnement de voir les Insoumis se préoccuper des Juifs. Les aurait-on changés ? Leurs amis islamistes ne vont pas apprécier !

Hadrien Clouet, sur sa lancée se fait poignant. « Que deviennent, s’exclame-t-il, les enfants qui grandissent rue du docteur Carrel ? » Et il souligne les tourments indicibles du facteur obligé d’arpenter chaque jour la rue Paul Morand.

Voilà bien un souci qui l’honore. Nous nous permettons de relever qu’il y a en France de multiples rues qui portent les noms de Lénine, de Trotsky, et d’Aragon (qui écrivit un poème à la gloire du Guépéou, la cruelle police stalinienne). Il nous semble qu’ils ont beaucoup plus de morts sur la conscience.

Benoit Rayski

https://www.causeur.fr/pour-les-melenchonistes-il-faut-denazifier-la-france-lfi-hadrien-clouet-248577?

 

image_pdfimage_print

10 Commentaires

  1. Que les mélanchonistes commencent par eux mêmes,collabos de l’islamonazisme!Quand aux communistes,pantins gesticulants ,bavants de tendresse devant leurs nouveaux amis islamuzz,comment comptent-ils
    leur faire lâcher leurs foutaises de cinglés qui les jettent à plat ventre le cul en l’air?!Peut-être croient-ils encore à ce vieux con de père Noël !une ordure .

  2. pour nous les patriotes il faut nous débarrasser de ces gauchistes hitlero/staliniens, islamo collabo, antisémite, puis également débarrasser les rues des noms des gauchistes : par exemple plus d’avenue F. Mitterand dont le meilleur ami était Bousquet de triste réputation : remettons leur les pendules à l’heure à ces abrutis frappés d’amnésie, et obsédés par le « nazisme » dont pourtant ils sont les dignes représentants

    • h: Oui je suis tout a fait d’accord ; il faut éliminer cette chienlit de LFI cette « gôchiasse » mortifère et demeurée . Ce sont tous des « islamôgôchistes » , et si la FRANCE est dans une grosse merde noire , ce sont les premiers responsables . Et le deuxième bien sur ,c’est « notre » Foutriquet 1er le paltoquet de l’élysée .

  3. ce jeune homme réservé n’a pas proposé de noms de substitution, je suggèrerais rue mélanchon, avenue rachel garrido, boulevard adrien quatenins, et square aurélien taché pour l’instant

    • Appellations prématurées,la postérité n’est pas acquise ! Il faudrait que ces braves gens qui ont acquis de biens pâles merites passassent quand même de vie à trépas . avez vous des suggestions à faire ? A ce sujet, des dénominations provisoires pourraient être affectées permettant de réserver les futures appellations . Ainsi pour Melanchon :rue du cochon qui grogne.pour garrido : avenue madame sans gêne; pour quatennens avenue du père fouettard, pour Aurélien tache square de la Dive bouteille.

  4. étant juif lui-même il ne peut que penser à chasser du Nazi…..sauf en Ukraine où ceux-là ils sont super-cool ; déjà qu’un mec n’est pas un mec une femme aussi les Nazis doivent aussi passer par la déconstruction dite de partition entre les bons Nazis et les enfoirés qui se trouvent dans l’Ue.

  5. il n’a que 31 ans et il est député LFI… aux âmes mal nées, la connerie n’attend point le nombre des années… je demande pardon aux mânes de Pierre Corneille pour le détournement de texte, mais ce Clouet de mes deux est l’antithèse absolue de Rodrigue – Le Cid – un crétin de plus dans le cloaque Mélenchonien après Boyard et quelques autres. Il y a dans la jeunesse actuelle un nombre considérable de blancs-becs insupportables dont on rêve de claquer le beignet à chaque fois qu’ils ramènent leur grande gueule. C’est le résultat de 30 ans au moins de laxisme de la part des parents et de l’école conjointement, les 31 ans de ce jeune con prétentieux. Dieu merci, ils ne sont pas tous comme ça, il y a encore des jeunes qui luttent pour préserver ce qui doit l’être, comme ceux de Génération identitaire et bien d’autres.

    • Pour trouver dans un troupeau de médiocres quelques personnes sachant lire ,écrire sans trop de fautes, parler sans hurler des obscénités comme Madame garrido ou boire un verre sans se répandre dans les lieux publics enpropos incoherentscomme Aurélien Pradie, se comporter avec mesure et délicatesse vit a vis des femmes, comme ne le fit pas Rufus Quattennens,il faut se lever de bonne heure c.estça la gauche extrême . Celle ci est une caricature du prolétaire vindicatif querelleur buveur débauché. Mal élevé. Aussi notre jeune gommeux.n.arien fait pour se distinguer , ce qui constitue dans son groupe, une sorte de brevet de bonne conduite. juif,dans une tribu antisemite,il est plus singulier qu.un russe au Congo.Laissons ses coreligionnaires l.instruire des dangers de cette situation

  6. Et horreur, il y aura des rues Melechon… Le disciple du Pacte germano-islamo-sovitique.

Les commentaires sont fermés.