Pour lutter contre le racisme, je mets en vente ma poupée noire…

Publié le 13 janvier 2018 - par - 23 commentaires - 1 445 vues
Share

Poupée noire… à vendre !

Surtout que le CRAN se rassure, je ne participe à aucun trafic illégal, je ne suis pas raciste en dépit de cette association dont les actions vont plutôt souvent dans un sens propre à la discréditer et en même temps la cause qu’elle prétend avoir besoin de défendre dans notre pays.

Je propose simplement la jolie poupée noire que je possède (photo jointe) car il paraîtrait que les petites filles noires sont désolées de ne pas trouver dans nos pays occidentaux suffisamment de poupées à leur image. Bien sûr, polémique antiraciste de plus, tellement ridicule une fois de plus parce que ne reposant que sur des arguments sans importance, des montages pas très sérieux allant toujours dans le sens de la culpabilisation que chacun de nous doit se ressentir… Compatissante à « l’extrême » (il paraît), je me sens donc dans l’obligation de me séparer de ma poupée pour ne pas en plus être taxée d’égoïsme.

J’avais acheté celle-ci pour ma dernière fille parce que je la trouvais très belle et que c’était bien de la choisir noire puisqu’il y avait déjà à la maison les poupées blanches, blondes ou brunes de ses soeurs (la diversité quoi !). Seulement, ma jolie petite fille si gentille n’a jamais joué avec, tout comme elle n’a jamais joué d’ailleurs avec les autres car elle ne voyait que par Barbie !

Si j’aborde ce sujet qu’on peut qualifier de futile et de cocasse c’est parce que je suis tombée récemment sur la photo remplissant toute la page 126 du magazine Marie-Claire de Novembre 2017 et sur laquelle on voit une petite fille blonde qui regarde un grand rayon de poupées où ne se trouvent que des poupées noires (photo jointe). Page 127 un immense titre et seulement  quelques lignes qu’il ne me sera pas long de citer :

« CECI N’EST PAS LA REALITE. ET POURTANT

C’est ce que vivent, à l’inverse, les petites filles noires devant les rayons de poupées presque toutes blanches de nos magasins. Un racisme enraciné… »

Les 3 pages suivantes sont consacrées à vouloir démontrer qu’il y a un racisme de peau dans notre société.

Pourtant les exemples donnés montrent que si racisme (pré)supposé il y a, il n’empêche pas la réussite et prouve que l’ascenseur social est en état de marche. Seulement, il paraît que même en ayant un statut enviable, les femmes citées souffrent de vivre dans un pays à majorité blanche.

Il est fait mention d’un documentaire réalisé pour Arte par la cinéaste Isabelle Boni-Claverie en 2015 « Trop noire pour être française » et de celui de la réalisatrice Amandine Gray « Ouvrir la voix ». Description de quelques affres, « le racisme ordinaire », dont souffrent les femmes noires et citation de questions qu’on leur pose et qu’on ne poserait pas à des blancs. Mention de gestes déplacés comme celui de caresser leurs cheveux « comme on caresse un caniche » et de réflexions  : « Pour une femme noire, vous avez les traits fins »…

Encore une fois donc, à travers les 4 pages de Marie-Claire et au nom d’un prétendu racisme, la hache de guerre est brandie une nouvelle fois à la tête des blancs d’aujourd’hui, des sales blancs qui doivent sans cesse payer des erreurs du passé alors qu’ils n’en sont même pas responsables  : « Comment l’aurais-je fait si je n’étais pas né ? » (La Fontaine).

Quel triste pays que la France  pour les petites filles noires qui souffrent du manque de poupées à leur image, pour les femmes noires même socialement arrivées et qui souffrent d’un racisme que pour ma part je trouve imaginaire à la lecture de certains arguments.

– Si les poupées noires se vendaient en plus grand nombre, il y en aurait plus dans les magasins. Il y en a donc suffisamment pour répondre à la demande. Il y a aussi des petites filles noires qui veulent avoir des poupées blanches pour avoir les mêmes que leurs amies blanches. Où est le mal ? Où est le racisme d’avoir à disposition et en présentation  plus de poupées blanches que de noires quand on vit  dans un pays à majorité blanche ? Il n’y aurait actuellement que 6% de noirs dans notre pays.

– Si tant de femmes noires bien nanties souffrent tant du « racisme ordinaire » il serait bon de leur faire savoir que les frontières françaises ne sont pas fermées dans le sens des départs (ni des arrivées hélas !) : donc rien n’interdit à quiconque d’aller dans un pays où l’on peut être noir à son aise sans craindre le racisme.

– Si une Française en Afrique se voit caresser ses cheveux blonds et lisses comme de la soie y verra-t-elle du racisme ? On est toujours attiré par la vue de ce qui est plus rare autour de soi !

– Si on dit à un petit garçon qu’il a les traits fins pour un garçon, la remarque est-elle désobligeante ? Quand on voit le beau visage d’Alain Delon jeune, on peut dire qu’il avait les traits fins pour un homme et je pense qu’il en a plutôt été satisfait !

Pour en revenir à ma poupée noire, on peut se demander pourquoi elle tient dans ses bras les 2 ouvrages L’ISLAM A LA CONQUETE DE L’ECOLE de Christine Tasin et POURQUOI ET COMMENT INTERDIRE L’ISLAM de René Marchand : ces 2 livres, élégants dans leur écriture et bien argumentés, démontrent de façon précise les dangers de l’islam. Et… inconcevable… même les poupées peuvent être « victimes » de l’islamisme à cause de fous qui ne sont pas si fous que ça :

DES ENFANTS MUSULMANS S’ENTRAINENT A DECAPITER DES POUPEES BLANCHES

http ://www.l-union-fait-la-force.info/modules/newbb/viewtopic.php ?topic_id=5932

La vidéo qui l’accompagnait a été supprimée car embarrassante et discriminante pour la religion de paix et de tolérance qu’est l’islam… Heureusement que les poupées n’étaient pas noires !

Françoise Lerat

Share

Poster un Commentaire

Notifiez de
800

Moi aussi j’ai eu un poupon noir en ……..1953, à st Gervais les bains, il était en vitrine avec d’autres, poupées et poupons.Donc si les gamines en veulent elles doivent en trouver.J’ajoute que je suis blanche et que mes parents ne sont pas tombés dans les pommes quand je leur ai demandé.

Regarder les dessins animés, vous verrez que les princesses et les petites filles noires ont toutes les traits européens, Pourquoi ne les représentent on pas comme elles sont réellement ? Hmm ?

Nous sommes en guerre et en temps de guerre, on ne lutte pas contre le racisme, bien au contraire. Sauf à vouloir sa propre destruction et celle de ses enfants.

« Seulement, il paraît que même en ayant un statut enviable, les femmes citées souffrent de vivre dans un pays à majorité blanche. » Ben si elles souffrent,effectivement elles peuvent repartir dans un pays à majorité noire. C’est ce que je ferais si je me sentais mal dans un pays de noirs ou autres.Encore de la victimisation à outrance!

France Gall aimait bien les noirs .

On pourrait; peut être, demander à « ces pays de merde » de fabriquer des poupées noires, ça contribuerait au relèvement de leur PIB!

Asma bint Marwan tuée par Mahomet

Marie-Claire devrait peut être changer de nom……….

Curieux de voir que les poupées noires ressemblent aux poupées blanches , excepté la couleur. Les cheveux crépus, nez épatés et grosses lèvres ne seraient ils pas un aussi beau modèle pour les noirs eux mêmes?

Excellent Françoise ! Bien envoyé, avec humour mais tout est dit !

Pour ma part, je vois toujours des poupées noires dans les rayons au milieu des poupées blanches. Ces « récriminations » ne sont que l’aveu, à peine déguisé, de nous supplanter, de supplanter les blancs sur leur territoire ! Comme vous le dîtes si bien les frontières sont ouvertes, ils le savent, mais ce qu’ils souhaitent c’est faire de la France, de l’Europe, de nouveaux pays africains, comme si l’Afrique n’était déjà pas un continent ! Ou « Pousse toi que je m’y mette » !

« DES ENFANTS MUSULMANS S’ENTRAINENT A DECAPITER DES POUPÉES BLANCHES »……
Et des islamistes adultes exécutent aussi des chrétiens et des chrétiennes noirs en Afrique. Comment réagit la gauchiasse ?…. elle ne réagit pas et laisse faire !
Alors basta ! C’est pour quand le grand « nettoyage » ???

De l’avoir vu joué avec désolé

 » de l’avoir vue jouer avec »
Avant de jouer au correcteur orthographique , révise tes bases espèce d’ignare.

Je n’ai corrigé que le deuxième verbe, n’ayant pas la phrase dans son entier je ne pouvait pas savoir qui avait jouer…
Mais c’était de toute façon ironique : la personne corrige une faute et en commet une autre, ça m’a fait rire ce n’était pas méchant.
Mais toi par contre t’es un vrai con…un allienbronzé probablement…

De l’avoir vu jouer…

« De l’avoir vue jouer ».
Car c’est elle qui joue.
En revanche: « Cette pièce de théâtre, je l’ai vu jouer avec Louis Jouvet ».

Je n’ai corrigé que le deuxième verbe, n’ayant pas la phrase dans son entier je ne pouvait pas savoir qui avait jouer…
Mais c’était de toute façon ironique : la personne corrige une faute et en commet une autre, ça m’a fait rire ce n’était pas méchant.

Je ne pouvais pas désolé, moi aussi…

Je me souviens quand fille était jeune c’était pas les poupées qui étaient à la mode. C’était les trolls avec des cheveux verts, bleus, rouges, roses, mauves, multicolores et je ne pense pas qu’elle a été plus malheureuse pour autant. Je pense qu’elle a eu une seule poupée qui a fini dans le fond de la garde-robe assez vite. Je me rappelle plus de l’avoir jouée avec.

Hé non elle n’est pas devenue une troll pour autant.

Etrange, ‘on’ se plaint d’un manque de poupées noires à l’étalage
et pourtant….
les magasins afros regorgent de produits pour blanchir la peau.
comprenne qui pourra…et qui voudra.

Au lieu de pleurnicher chaque fois que ces congoïdes ont un pet de travers, ils n’ont qu’à bosser et créer des poupées basanées. A moins qu’ils soient trop stupides pour fabriquer quelque chose sans l’assistanat des blancs.

Poésie aussi dans cette intelligente, spirituelle dissertation sur le manque de citoyens à peau noire en occident, éloignement de l’Afrique et de son soleil oblige.
Humour et bon sens indiscutables?

ne vous inquiétez pas le seigneur va sans occupé des ses démons le CRAN ,la licra la delicra etc. et toutes ses associations antiraciste de la race blanche français de souche
ils vont voir si se sont eux qui font la loi en France
je suis catholique pratiquant tradi
seigneur que votre justice soit faite svp merci amen

Le racisme c’est quoi ? c’est faire la différence de couleur de peau d’un individu à l’autre. Pourtant ce sont bien les « antiracistes  » qui, les premiers la font cette différence, non ?