1

Pour Marine, Marion est donc une gourdasse, puisqu’elle rejoint Éric

Marine Le Pen a eu une attitude très condescendante vis-à-vis de sa nièce Marion, qu’elle a qualifiée de bouée de sauvetage d’une campagne qui s’effondre sur elle-même, rien de moins. Pour qui connaît la dynamique de la campagne de Reconquête, et l’absence de visibilité de la campagne du Rassemblement national, c’est un jugement pour le moins audacieux.

Que dire de la qualité des recrues d’Éric Zemmour, quand Marine ne peut présenter que le seul renfort de Robert Ménard, de plus en plus proche de LREM, par ailleurs.

Après avoir affirmé qu’il y avait des néo-nazis à Reconquête, et qu’Éric préparait la guerre civile en France, faisant du Mélenchon, voilà Marine qui, pour se démarquer de Zemmour, sur l’Ukraine, court après le réfugié ukrainien, envoyant son ancien compagnon, Louis Aliot, en récupérer 113 à la frontière polonaise.

https://pbs.twimg.com/media/FNHjUSSXsAIIzyY?format=jpg&name=large

Sauf que Béziers veut aussi sa part de réfugiés ukrainiens, et Robert a envoyé Emmanuelle pour avoir son lot !

Deux questions : les Ukrainiens sont-ils maltraités et massacrés par les Russes, y a-t-il des massacres des populations civiles qui justifient cette opération ?

Pourront-ils accueillir des Ukrainiens sans prendre des Africains ?

En attendant, regardons le meeting de ce jour, à Toulon, où nous verrons Marion rejoindre une campagne qui s’effondre…

https://www.youtube.com/c/%C3%89ricZemmourOfficiel