Pour Mélenchon il n'y a aucun problème avec l'islam mais il faut envoyer la troupe rue Myrha…

Toutes les contradictions ou plutôt les incohérences du bonhomme sont là.
Vitupérant à qui mieux mieux il y a un mois pour refuser la simple idée d’un débat sur l’islam, qui, selon lui, ne poserait aucun problème (1), traitant de nazis ceux qui dénonçaient les quick halal (2) il y a un an, Mélenchon la girouette, pris de court par Apathie, a laissé pour une fois la raison guider ses mots en affirmant que les prières de rue étaient inacceptables et qu’on pouvait et devait les empêcher avec l’aide de la force publique (3) (si seulement Sarkozy pouvait l’entendre et l’écouter – à condition que ce soit cette seule et unique fois !), ajoutant, qui plus est, qu’il n’y avait pas besoin de construire davantage de mosquées en France parce qu’il y avait précisément beaucoup de places disponibles dans les mosquées et que rien dans le Coran n’imposait aux musulmans de prier ensemble… C’est Mélenchon qui le dit. J’ose à peine imaginer les insultes qu’il aurait prodiguées à Marine le Pen si elle avait dit la même chose…
Il est clair que Jean-Luc Mélenchon a dû occuper le dernier mois à lire Riposte laïque, ce qui lui a permis d’apprendre certaines vérités qu’il ignorait.
Nous en sommes ravis, même si nous ne nous faisons pas d’illusions sur le bonhomme, arrogant, méprisant le peuple (4), colérique, usant de son instinct au lieu de réfléchir, agressant violemment ceux qui ne disent pas comme lui, passant son temps à faire de l’anticatholicisme primaire quand il n’encourage pas les sottises d’un Corbière demandant l’interdiction des assises sur l’islamisation (5).
Bien sûr il nous faut pointer du doigt les incohérences de celui qui, excusez du peu, ose prétendre à la magistrature suprême. Il faut dire qu’il n’est pas rassurant du tout de se dire qu’un Mélenchon pourrait avoir la possibilité d’appuyer sur le bouton du nucléaire, pourrait avoir la possibilité de se fâcher avec tous les chefs politiques de la planète – sauf ceux de Chine, de Cuba et du Vénézuela, des démocraties comme il les aime, où le peuple marche au fouet – comme il se fâche avec tous les journalistes et celle de changer d’avis comme de chemise, pour ne pas parler de ses extraordinaires capacités divinatoires : rappelez-vous le Président de Parti de Gauche sortant de son débat avec Marine le Pen il y a un mois, levant les bras au ciel et hurlant : « je l’ai envoyée au tapis »… On ne peut s’empêcher de sourire en voyant que la femme au tapis est numéro un dans les sondages un mois après quand l’homme qui roulait des mécaniques apparaît dans le susdit sondage à 5%…
Alors on ne peut que remarquer que le malheureux Mélenchon cumule les handicaps : vanité démesurée, aucun sens de la mesure en action comme en parole, incapacité d’appréciation politique pour celui qui dit sans rire qu’il sera devant Strauss-Kahn au premier tour (mais qu’il appellera à voter pour lui au second), aucune ligne politique claire qui puisse servir de ralliement aux Français en mal de chef. En effet, comment Mélenchon pourrait-il rassurer ? Un jour des velléités de faire appliquer la loi dans l’espace public en interdisant les prières musulmanes mais le lendemain des œillères lui interdisant de voir que les quelques milliers de musulmans qui occupent les rues en France le vendredi sont bien autre chose que la poignée de fanatiques qu’il voudrait y voir, haine viscérale et irrationnelle contre le catholicisme qui le conduit à mener la lutte pour la laïcité contre les trois pékins qui font des commandos anti-IVG, deux lycées catholiques et une crèche loubavitch recevant des subventions… mais à fermer les yeux sur l’offensive islamique, qu’il ose nier malgré l’évidence quand il ne soutient pas les quick halal.
Bref, s’il amuse la galerie dans les émissions télé, il désespère les tenants de gauche qui croyaient encore qu’il pourrait être leur sauveur et ne fait que s’enfoncer plus avant dans la posture du fou du roi ou plutôt de la reine. En effet, sans s’en rendre compte, il se met à dos peu à peu tous les citoyens, exaspérés par son côté donneur de leçon, par ses incohérences, par ses parti-pris, par sa mauvaise foi, par son irresponsabilité qui le conduit à demander la régularisation des sans-papiers et à nous laisser manger du halal sans le savoir, sans le vouloir. Quand ce sénateur qui prétend déposer un projet de loi sur la laïcité s’est-il battu pour que la viande halal soit étiquetée et identifiée ? Quand ce sénateur qui prétend déposer un projet de loi sur la laïcité s’est-il battu pour réclamer, depuis un an et demi que Riposte laïque les a rendues publiques, l’interdiction des prières dans la rue ? Quand ce sénateur qui prétend déposer un projet de loi sur la laïcité s’est-il battu pour que le voile soit interdit à l’université et dans les services publics ? Quand ce sénateur qui prétend déposer un projet de loi sur la laïcité s’est-il battu pour que les médecins hommes ne soient plus agressés dans les hôpitaux par les musulmans n’acceptant pas qu’ils soignent les femmes ?
Jamais. Bien entendu, puisqu’en France « il n’y a aucun problème avec l’islam » selon les dires de celui qui tient, de plus en plus, le rôle de bouffon. Qu’il l’accepte, c’est le seul qu’il puisse tenir, au lieu de nourrir une ambition grotesque, et terrifiante, d’ailleurs, si elle avait la moindre chance de se réaliser, celle de pouvoir, un jour, nous représenter. Nous ne voulons pas de quelqu’un qui, par un internationalisme mal compris, par calcul politicien, a choisi le gauchisme contre la République, a choisi l’islam contre la laïcité, a choisi les clandestins contre les travailleurs. Marine Le Pen ne le remerciera jamais assez de lui avoir abandonné ce terrain.
J’attends avec impatience la suite du feuilleton, quand les socialistes vont lui demander de se retirer, pour permettre à la gauche d’être au second tour, et d’éviter le scenario de 2002… L’alibi antifasciste qu’il brandit pour justifier son vote Strauss-Kahn au deuxième tour ira-t-il jusqu’au sacrifice suprême, le priver de son théâtre de candidat aux présidentielles 2012, et des joutes oratoires sur les plateaux télé ? Insoutenable suspense…
Christine Tasin
http://resistancerepublicaine.info/
(1) http://christinetasin.over-blog.fr/article-dans-quel-monde-jean-luc-melenchon-vit-il-certainement-pas-dans-celui-des-classes-populaires-67168542.html
(2) http://christinetasin.over-blog.fr/article-en-comparant-les-musulmans-du-xxi-siecle-avec-les-juifs-de-1940-melenchon-touche-le-fond-46047470.html
(3) http://www.fdesouche.com/185508-melenchon-demande-linterdiction-par-la-force-des-prieres-de-rue
(4) http://christinetasin.over-blog.fr/article-dans-quel-monde-jean-luc-melenchon-vit-il-certainement-pas-dans-celui-des-classes-populaires-67168542.html
(5) https://ripostelaique.com/Supprimer-le-financement-public.html

image_pdf
0
0