Pour Mélenchon, le seul problème, c’est l’immigration européenne !

http://resistancerepublicaine.eu/2018/10/04/meluche-ne-veut-pas-signer-lappel-pour-laccueil-des-migrants-cest-bientot-les-europeennes/

Cela a été dit dans le cadre d’un débat proposé par Taddeï sur RT le 3 octobre, l’immigration nous apporte-t-elle enrichissement ou appauvrissement ? et affirmé par l’orateur des Insoumis Djordje Kuzmanovic.

Élisabeth Lévy, quant à elle, a rappelé quelque chose de fondamental : la position de la gauche vous condamne en permanence à vouloir rééduquer les peuples. Ce débat n’est pas inintéressant, mais on remarquera que Taddeï censuré, remercié, qui se présente comme libre n’est pas fichu – n’a pas les couilles – d’inviter un spécialiste de l’immigration comme Jean-Yves Le Gallou ou un de ceux qui militent activement contre, comme Renaud Camus, Karim Ouchikh, Pierre Cassen ou Christine Tasin… se contentant d’Élisabeth Lévy. Il y a mieux comme rebelle au système…

Les protagonistes :

Élisabeth Lévy, censée représenter le camp patriote, elle qui crache plus sur Marine Le Pen que sur Macron, elle qui n’est pas toujours claire sur l’islam. Mais passons. Elle a rappelé cette obsession de la « gauche », rééduquer le peuple pour qu’il soit conforme à ses vœux. Et, pour l’immigration, les campagnes médiatiques et politiques, les discours moralisateurs, la censure sur les réseaux sociaux, l’utilisation de l’école… tout cela ne vise que ce but. Et quand la rééducation ne suffit pas, le tribunal condamne. Elle a très justement rappelé aussi que le droit d’asile était complètement dévoyé puisqu’on accueille tout le monde et pas seulement ceux qui, une minorité, seraient en danger de mort.

Djordje Kuzmanovic, « analyste en géopolitique » et orateur des Insoumis, avec la dureté et le cynisme dans le regard des staliniens en puissance prétendant défendre les pauvres et les orphelins.

Il défend le point de vue de Méluche, faisant croire qu’il serait contre le fait d’accueillir tout le monde, le but étant d’aller « à l’encontre des politiques ultra-libérales ». « Ce sont les traités de libre-échange qui, en cassant les frontières, ont permis toute une série de politiques néo-libérales et ce n’est pas le focus qu’on fait sur les réfugiés qu’on trouve en Méditerranée, ces pauvres gens qui doivent bien évidemment être secourus, mais le sujet qui n’est absolument pas abordé, c’est l’émigration intra-européenne. Ces masses d’Européens (les migrants venant d’Afrique sont en tout petit nombre si on compare) en concurrence les uns avec les autres… Bref, le procès de la libre circulation en Union européenne, pas celui de l’immigration maghrébine et africaine… En Pologne, la pression dans les usines vient de la concurrence avec l’Ukraine… avec qui on a signé un traité de libre-échange. 1 800 000 Ukrainiens sont partis quelque part « en Europe »...

Astucieux. Faire de la concurrence libre et non faussée le responsable du malheur (économique) des peuples pour faire oublier l’invasion par des Barbares qui n’ont rien à voir avec la civilisation occidentale…

 

Pierre Jacquemain, rédacteur en chef du magazine Regards, signataire du Manifeste des 150 salopards pour l’accueil des migrants. Habillé simplement, hâve (ah ! la maigreur qui sied aux activistes prenant leur part du malheur des clandestins… bien nourris et bien en chair, eux…).

Ses premiers mots ? « Contre la montée des populismes ». « L’urgence, c’est de retrouver un discours de gauche ».

L’urgence n’est pas de sauver des gens, mais d’imposer en les sauvant une idéologie. Clair et net.

Pour le reste, que du ressassé, « non l’émigration et l’immigration ne sont pas un problème, ils sont même une opportunité, une chance pour notre pays. »

On connaît. Depuis qu’on nous dit que les musulmans seraient une chance pour la France.

« L’échec de l’Europe, c’est la politique migratoire et le migrant, c’est le bouc émissaire ». Du téléphoné. À part les lecteurs de Politis et de Mediapart, qui peut encore croire mordicus à ces foutaises ?

« En Europe on a les capacités d’accueillir »…

Ben voyons.

 

Laurent Pahpy, grand penseur devant l’Éternel, puisque membre du « think tank » (laboratoire d’idées) IREF (Institut de recherches économiques et fiscales). Son métier, penser à la place des autres et leur imposer ce qui est bon pour la mondialisation, la constitution de grandes fortunes, en leur faisant croire que c’est bon pour eux. Il milite aussi avec Students for liberty, réseau international militant pour l’immigration libre.

Il a la gueule de l’emploi, un regard terriblement froid qui incarne ces jeunes loups aux dents longues qui n’aiment que l’argent.

Les phrases qui résument sa doxa, qui est celle de Macron, Merkel, Juncker, l’ONU… et qui expliquent pourquoi ils font des pieds et des mains pour nous envahir : « on milite pour l’immigration libre parce qu’aujourd’hui c’est le principal fléau qui empêche des millions de personnes dans le monde de gagner en productivité, de pouvoir s’exprimer, d’exprimer leur individualité pour pouvoir s’enrichir et enrichir leur famille. Une étude économique, aux États-Unis, a montré que si l’on retirait les barrières migratoires dans le monde entier, on pourrait multiplier par 2 ou 3 le PIB mondial. »…

« Il faut permettre à ceux qui sont enfermés dans des régimes criminels ou qui n’ont pas d’opportunités économiques… c’est un frein qui les empêche de devenir comme tout un chacun ».

Le fric. Priorité à l’individu, mort à la respublica.  Vous avez reconnu le mantra qui préside dorénavant à nos destinées…

Quant aux dégâts, le sieur Pahpy n’en a rien à secouer, pour ne pas dire que ça le fait jouir, de voir la concurrence déloyale, les agressions, les morts, la délinquance… Peu importe, pourvu qu’il y ait des millions à gagner. Peu importe aussi que les forces vives des pays d’émigration en partent au lieu de se battre contre les régimes corrompus pour reconstruire leur pays et produire de la richesse…

Début du débat, après la présentation des interlocuteurs à 9 minutes :

Pour les Insoumis, le seul problème, c’est uniquement l’émigration intra-européenne (débat Taddeï).

Pour Mélenchon, le problème de l’immigration c’est uniquement l’émigration intra-européenne. On avait compris.

Christine Tasin

http://resistancerepublicaine.eu/2018/10/04/pour-les-insoumis-le-seul-probleme-cest-uniquement-lemigration-intra-europeenne-debat-taddei/

image_pdf
0
0

33 Commentaires

  1. Ouf ! J’ai réussi à tenir jusqu’au bout. Un exploit, d’écouter cette bande de connards, excepté Elisabeth Levy. Le beau brun à lunettes propre sur lui, a du fréquenter la même école que clément victorovitch. Dire que notre pays est entre les mains de cette poignée de salopards et que la majorité silencieuse (des dizaines de millions de personnes) doit accepter leurs délires criminels !

  2. Quelle bande de dégénérés… L’immigration européenne est la seule qui vaille et que j’accepte: même Histoire, même culture, même religion. Je suis issue de cette immigration européenne: Autriche, Italie, Pays-Bas, Espagne… Tous ces migrants d’Afrique n’ont rien à faire sur un territoire sur lequel vivent des gens, des peuples, des nations avec lesquels ils n’ont absolument rien en commun! Stop!

  3. Pour être très clair. Ce sont les gauchiasses qui nous ont mis dans cette situation avec les clandos, les migrants, l’islamisme et annexes. Point. Il faut virer toute cette faune destructrice de gauchos, et rétablir la souveraineté du pays. Envoyer la légion dans les banlieues pour rétablir la REPUBLIQUE.

  4. mélanchon chisit ses travailleurs! les mauvais sont des gaulois (ou francs ou huns ou polaks etc) récalcitrants, les bons, les autres!

  5. S’il veut faire un peu d’audience il faudrait que M.Taddeï invite autre chose que des zombies décérébrés qui récitent un texte digne de SOS Racisme des années 80. Seule Mme Elisabeth Lévy apportait un peu de vivacité dans ce débat hors sol. Elle a notamment mis l’accent sur un détail qu’on oublie trop souvent : c’est principalement le peuple qui subit cette incessante immigration, alors pourrait-on au moins lui demander son avis sur la question au lieu de parler pour ne rien dire.

    • Et surtout de passer son temps à le tancer, à lui faire honte, à lui donner des leçons de morale, à lui cracher son mépris. Rien que le terme de « populisme »…

    • Le peuple doit choisir,qu’on lui pose la question doit on cesser l’immigration? N’est-ce pas cela la démocratie? Et les millions de dollars consacrés à ministère de l’immigration on le rèinjecte tout simplement à un projet d’encouragement à la famille

  6. Laurent Pahpy membre du think tank (laboratoire d’idées, prière de ne pas rire) « pense » avec une étude faite aux US (laquelle) que grâce à l’immigration débridée, le PIB mondial serait multiplié par 2 ou 3 pourquoi pas par 4 ? Tout ceci se fait à la fourchette. En France on n’a pas de pétrole, mais on a des idées nauséabondes comme celles de Laurent Pahpy.

    • Comme toujours avec les idéologues, des affirmations fantaisistes qui ne reposent sur rien, de l’ordre de l’incantation, pour faire miroiter des bienfaits pour mieux entuber le gogo. Et pour en faire quoi de ce PIB x4? Enrichir les seuls 400 milliardaires les plus riches comme d’habitude?

      Comme si la hausse du PIB était l’alpha et l’oméga de tout projet de vie et de société, et résolvait tous les problèmes.

  7. Bon résumé des profils de ces dingues. Entre le regard en effet glaçant du Pahpy, représentant quasi caricatural de la World Company, l’incohérence floue de l’Insoumis et la logorrhée du lobotomisé intégral agressif, c’était dur à supporter. En revanche un peu sévère pour Elisabeth Lévy dont « Causeur » rejoint quand même fréquemment les idées que nous défendons. Maintenant, à 3 contre 1, Taddeï nous avait en effet habitués à plus d’objectivité.

  8. Mélanchon, toujours aussi con.
    L’islamogauchisme est une maladie mentale.

  9. Mais de toutes les manières la chaîne RT FRANCE est infiltré…regardez bien Christine…Pourquoi nous avons une présentatrice historique de bfmtv avec des journalistes issus des medias de la Lügenpresse et un ancien presentateur de LCI comme recruteur du staff des journalistes à RT FRANCE? Pourquoi les journalistes de l’ex voix de la Russie n’ont pas été placés à RT FRANCE ? Parce qu’il fallait des journalistes habitués aux courbettes!

  10. Ça n’est pas pour rien qu’on l’a surnommé Méchancon…

  11. C’est quand meme drole qu’avec tout ce savoir ils restent dans ce pays de fachos avec beret basque et baguette sous le bras , ils ne peuvent vivre qu’avec des pétainistes plus ou moins nazis (plutot plusque moins) et antismites a souhait . Arracher vos chaines les gars et partez a l’étranger diffuser votre savoir et vous verrez que vous serez adulés et couvert d’or ….ils vous attendent et nos serions si heureux de pouvoir leur rendre service

  12. Djordje Kuzmanovic, George pour ceux qui n’auraient pas compris, est un rat puant qui doit faire honte à tous les Serbes de France, donc ce merdeux me fait honte, puisque je suis Français d’origine serbe, de plus il a vraiment une tronche à donner la gerbe. C’est fou comme les traîtres ont la gueule de l’emploi, toutes origines confondues. Ce genre de gus une fois au pays, doit se faire dessus, car son discours au pays ne passerait pas.

    • Marko
      +1000000000000000000000000000000
      En Serbie il serait pris a gifles et les serbes auraient raison !!! La Serbie etait notre allié sous l’occupation ….mais elle a conservé sa fierté !!!

    • Si mon pere d’origine Croate m’avait prenome Nikola au lieu de Nicolas je l’aurais change moi meme plus tard. Ce Djordje INSULTE les francais avec son prenom! Je n’impose pas que le mien aux Etats-unis soit pronounce a la Francaise par respect de mom pays d’accueil. D’ailleurs ce ne m’est jamais venu a l’esprit de le faire.

    • Si mes parents Croates a ma naissance en France avaient insité que mon prenom Nicolas soit ecrit Nikola je l’aurais changé a l’age de la raison. Imposer le prenom Djordje né en France et/ou pire naturalisé est une INSULTE envers les francais tout comme ce Nikola Karabatich .Il ne m’est jamais venu a l’esprit d’imposer aux Americains que mon prenom soit pronouncé a la Francaise ici aux Etat-unis ou je vis de puis longtemps . D’ailleurs pour les americains je l’ecris avec un H (Nicholas)

    • Mes parents d’origine croates (Ivica et Jeka) illetres dans leur langue maternelle ont pris tout naturellement les prenoms de Ivan et jacqueline en France tout comme ma cousine jerka (Jacqueline), par gratitude envers la france qui les ont accueillit. Et mon cousin Marco arrive plus tard se faisait appeler Marc, tout comme moi vivant aux etats-unis j’ecris le mien pour les Americains avec un h (Nicholas) et je n’impose pas qu’il soit prononcé a la francaise.

  13. Pour Taddeï…RT FRANCE le fait passer pour un journaliste rebelle alors que sa carrière il la faite pour des média du système… D’ailleurs cela se voit aux gens qu’ils invitent.il aurait été un vrai journaliste rebelle au système il aurait invité Chritine avec Pierre ,!

    • Olivier Renault
      C’est la misere mon bon monsieur il ne faut pas faire la fine « bouche » pour la miche de pain !!! (c’est un rebelle pas tres vindicatif)

      • C’est ça…c’est du Brecht !  »Erst kommt das Fressen, dann kommt die Moral »

  14. l’orateur des Insoumis Djordje Kuzmanovic…. Mais kuzmanovic me fait rire…il bosse pour l’entreprise du cac 40 en recrutant les salariés pour la rentabilité de ubisoft… A chaque fois que je l’entends défendre le prolétariat avec sa cravate rouge coco je suis plié en 4… Un gros faux cul ce type ! Un vrai communiste et insoumis ne bosse pas pour une entreprise du cac 40 comme chef… Ce type est à l’image de melenchon…

  15. L’immigration ne poserait pas de problème si il y avait aucune aide financière ( HLM, frais santé et d’école gratuits, RSA etc…) et si la nationalité française ne leur était pas accordée.Seuls ceux capables de gagner leur vie resteraient , ce qui serait effectivement bénéfique pour le pays. Stoppons la pompe aspirante et les millions d’immigrés bons à rien repartiront ( à condition aussi de faire respecter strictement nos lois, vs délinquance….). Seuls les bons resteront.

Les commentaires sont fermés.