Pour moi, 2017 c’est… Johnny Hallyday !

Publié le 31 décembre 2017 - par - 19 commentaires - 573 vues
Share

L’événement de 2017 qui m’a le plus marqué est le décès de Johnny Hallyday, car ce décès a pris la forme d’un événement politique sans précédent.

Ce n’est pas uniquement le chanteur qu’un million de Français sont venus honorer à Paris, le 6 décembre 2017 : c’est aussi l’image de la France aimée des Français, une France libre, joyeuse, insolente, fière d’elle-même, où les « jeunes » étaient des jeunes et non des casseurs, où les « zones de non-droit » n’existaient pas, et où les caves des cités ignoraient les « tournantes » et les kalachnikovs.

Dans cette France-là, nul ne parlait d’ « amalgame », de « discrimination » ou de « racisme ». Fêter le 25 décembre allait de soi, et personne ne se sentait offensé par les sapins de Noël, les crèches et les cantiques célébrant la naissance du « divin enfant ». La laïcité était évidente pour tous, comme était évidente la sécurité des lieux publics. Prendre le TGV ou l’avion, c’était vivre, et le réveillon du Nouvel An consistait à rire, à danser, et même à chahuter, sans pour autant incendier des voitures ou détruire des abribus !

La France d’Hallyday vénérait la France parce qu’elle se reconnaissait en elle, et Hallyday parce qu’elle se reconnaissait en lui.

Johnny Hallyday avait su fédérer les Français mieux que n’importe quel homme politique, non seulement parce qu’il était doté d’une aura exceptionnelle, mais encore parce que les Français qui l’acclamaient étaient d’authentiques Français. Ces Français-là ne caillassaient pas les forces de l’ordre, les ambulances ou les pompiers, et n’avaient pas besoin du « vivre-ensemble » pour vivre ensemble : ils n’étaient pas des « chances pour la France », mais « la chance de la France », et la France était heureuse de les avoir en son sein, car ils la respectaient comme Hallyday respectait son public.

Malgré la maladie, Johnny Hallyday est allé au bout de lui-même pour chacun de nous. Et s’il nous a quittés, il l’a fait en nous demandant de « rester vivants ».

Puissent nos gouvernants s’en souvenir, car malgré les apparences, la France profonde est toujours là et prête à le faire savoir, si d’aventure d’aucuns décidaient d’« allumer le feu » contre elle !

Maurice Vidal

Print Friendly, PDF & Email
Share
   
Notifiez de
Jannot Lapin

Pour moi, JONI n’aura été qu’une merde. Il gagne son fric en France et va le dépenser en Amérique.Drogué, alcoolique, pédophile, violeur, il adopte deux immigrées de plus, qui auraient dû finir comme vendeuses de nouilles dans une rue de Saigon !
je suis content qu’il ait dégagé !

Alice Braitberg

Pas seulement pour vous le johnny 2017 mais aussi pour les racailles qui ont tabassé deux policiers à Champigny/marne en gueulant « allumez le feu »…

Clotilde prouvot

J’ai été évidemment sidérée par l’ampleur de la manifestation que la cérémonie de la Madeleine a portée vers le haut, comme la croix à la sortie.
Je n’ appréciais pas cet artiste braillard, souvent aviné ou… autre. .. mais surtout je considère toujours que la croix qu ‘il portait agrémentée d’une femme nue et d’une guitare était blasphématoire.
On en fait un peu trop tout de même. ..

Poussin bleu

Johnny a représenté une époque qui s’éteint doucement !
Beaucoup ont pleuré à sa disparition, n’appréciant pas nécessairement le chanteur !
Ils pleuraient en fait sur leur jeunesse perdue dont Johnny était l’incarnation, sachant aussi qu’il n’existera plus d’époque autant pleurée par leur descendance !

Clotilde prouvot

Non, peut être. .. la vie continue et la jeunesse aussi…

dufaitrez

Une fois de plus… Johnny l’EXORCISTE !
Avec son Crucifix sur son cercueil, il a su éloigner les « vrais » mécréants !

Godart du Planty Eric

Lors de l’hommage à Johnny Hallyday, je n’ai vu aucune femmes voilées, ça ne m’a pas arrivé depuis au moins presque une quinzaine d’années. Maintenant, dés que je sors je m’en tape une ou eux. J’en ai marre que des femmes ressemblent à des dindons.

Marie

De quoi ou de QUI parlez-vous ? C’est quoi « s’en taper » ? Je ne vois aucun rapport avec
le texte de l’auteur.

Mathieu

Ce qu’il est plutôt loisible de retenir au demeurant à un esprit acéré, c’est un signe majeur de portée eschatologique : celui de ces idolâtres décérébrés parqués face au fronton richement sculpté de l’église de la Madeleine qui dresse la scène du jugement dernier,
et tout ces bovins qui se tiennent là, sous leur immonde slogan charliesque représentant l’achevée pourriture résiduelle de la plus prodigieuse civilisation pluriséculaire : « Johnny notre Dieu ».
Maurice Vidal, il est une chose d’irrévocable : la fin de race qui se tient ainsi dans le monde n’en a plus pour longtemps…

BALT

Ô Maurice, si tu savais
Tout le bien que tu nous fais.
Je me répète, je sais.
Meilleurs voeux de santé.

jan le Connaissant

Certes la France profonde est toujours là ( encore là ), mais elles est sacrément, divisée !….

Labbé Pierre

Encore Johnny. Vous allez nous faire shyer longtemps avec ce zèbre? De son vivant, on aurait dû dire Johnny président, il aurait allumé le feu comme l’autre en ce moment est entrain de le faire.

kahina

Vous,français bien blanc vous traitez votre Johnny national de « zèbre » ??…Et bien,je crains que l invasion de la France et le remplacement (incontestable) ne continuent de s accélérer en 2018 Moi la beurette (non représentée à l hommage national) j ai plus de respect et d admiration pour cet immense bonhomme que toute l afrique francophone nous envie Jamais plu il n existera sur la scène française un roc de cette taille C est pas avec les nazillards de maintenant style Vincent Doré ou Vianey qu on va retrouver quelquechose qui s en rapproche …C est à votre réaction dans l entre soi qu on se rend compte que la… lire la suite

Olivia

Kahina, merci d’apprécier notre Johonny, de le défendre. Dommage que vous ternissiez votre commentaire en disant que « sa mort a été récupérée par « l’extrême droite » – Ce terme ne veut plus rien dire car ce qui s’y rattache de « honteux » est faux aujourd’hui. Il y a majoritairement des Français qui aiment leur pays, souffrent de le voir sombrer et se réjouissent lorsque un événement les rassemblent, dont sont absents les signes ostensibles religieux, des individus qui nous haïssent tout en profitant bien du système. Quels citoyens de quels pays ne pourraient se réjouir, visuellement, de telles retrouvailles ?

vikinglenormand

On vous reconnait bien là vous (la beurette)car le grand remplacement existe bien comme vous le dite c’est incontestable et en plus vous la raciste les Français bien blanc car oui Johnny était bien blanc et chrétien en plus comme 55 millions »extrème droite » qui lui à rendu un hommage bien de chez nous.

Marie

Kahina porte le prénom d’une belle et vaillante rebelle à l’islamisation dans sa contrée. A la « naissance » du mythe « JOHNNY » les murs de la « morale » qui trahissaient la parole de Jésus pour mieux asservir un peuple à un Etat sont tombés dans la musique, le chant, la joie. Et ce, beaucoup plus sûrement que les fanfaronnades d’un Cohn Bendit en 1968 qui a été obligé de recourir à la casse pour faire parler de lui.Contrairement à Johnny : qui le connaît chez les jeunes ?

Vent d\'Est, Vent d\'Ouest

@ kahina « … qu on se rend compte que la mort de Johnny a été récupéré hypocritement par l « extrême droite » » : aux dernières nouvelles, Macron et son fan club ne se situent pas à l’extrême-droite et Marine Le Pen, bien que dûment invitée, a été honteusement évincée par la famille… Ledit Macron qui a d’ailleurs fait un discours et au cours duquel a été hué par la plèbe de tous bords politiques et gageons que parmi elle il y a eu qui avaient voté pour le locataire de l’Élysée. Selon vous, qui a fait de la récupération ? Avec tout le respect que je vous dois, remettez… lire la suite

Pierrot

N’insultez pas les zèbres . Oui arrêtez de nous faire ….. avec ce faux français qui était à mille lieux des problèmes du français « d’en bas »

Pélagie

Johnny a rassemblé lors de ses obsèques ,plus de vrais français que n’importe qui , et il n’est pas près de se renouveler , des chanteurs ou hommes publiques capables de fédérer autant de personnes ,il n’y en a plus !! @ pierrot , c’était un homme généreux ,il a entre autres donné le cachet d’un de ses concert dans le nord à des mineurs en grève ,juste un petit exemple de ce qu’il était !!!! Et merde à tous les aigris qui ont répandu leur fiel sur lui !!! Enfin bravo à vikinglenormand ,Olivia ,et ceux qui ont vu le jour de ses obsèques l’hommage des français et en… lire la suite