Pour Mucchielli, ce n’est pas leur faute si les El Habib ont poignardé Adrien Pérez

Publié le 9 août 2018 - par - 188 commentaires - 7 234 vues
Share

Cher Adrien, 

Permets-moi de t’appeler par le beau prénom que tes parents t’ont donné et de te tutoyer : tu pourrais être mon fils. Figure-toi que c’est en regardant, ce matin, un avion larguer des parachutistes au-dessus de la forêt que le désir de t’écrire, mais aussi d’écrire à ta famille dévastée me prend aux tripes. Même si imaginer leur chagrin reste, j’en ai bien conscience, en deçà de leur réalité. Je suis sûre que c’est ainsi qu’ils me répondraient. 

En revanche, la colère que ton papa et ta maman ont exprimée, je la ressens de plein fouet. Et encore davantage après avoir lu l’interview immonde de Laurent Muchielli par francetvinfo. Un sociologue. Et une interview de sociologue chercheur au CNRS après ton assassinat par les frères Younès et Yanis El Habib l’est forcément, immonde. 

Non Adrien, n’en déplaise à ce Muchielli qui enfonce chaque jour son derrière dans son confortable siège non éjectable du CNRS, ta mort ne relève pas d’un « fait divers » mais de la haine savamment entretenue à l’égard du peuple autochtone par « toujours les mêmes », a même dit fort courageusement ta mère à une station de radio. Toujours les mêmes, donc des racailles, car ce n’est pas toi, jeune salarié sans histoire, qui te serais jamais trimbalé avec un couteau en poche comme elles semblent en avoir pris la funeste habitude. 

Des racailles et non de pauvres choux en « manque d’aides psychosociales » dans une France où rien ne permet de dire qu’il y aurait « une flambée de violence particulière », continue pourtant de pontifier le monsieur « je sais tout ». Selon lequel il y a même moins de violences… qu’au Moyen-Age, comme il l’affirmait, toujours docte, il n’y a pas si longtemps. Mieux : cet histrion a pondu un bouquin intitulé : « L’invention de la violence ». De quoi donner des envies de meurtre ainsi que le dit cette expression populaire…! 

Une recrudescence des crimes perpétrés dans la région grenobloise ? Accroche-toi, Adrien : môssieur « je sais tout » n’en sait, en fait, « absolument rien ». D’ailleurs, pardon de te l’apprendre maintenant que tu n’es plus là, il paraît que tu vivais dans un des pays « les plus tranquilles du monde ». Et donc dans une région non proverbialement connue pour être gangrenée par les violences en tout genre. Imagine le ressenti de ta famille en écoutant ces mensonges éhontés ! L’art de comparer tout et n’importe quoi : fortiche, le chercheur Muchielli ! 

Et tu sais quoi ? Ce n’est pas de leur faute, aux frères El Habib s’ils t’ont poignardé. C’est la faute « à un cumul de facteurs de fragilité ». Ce n’est pas toi, le fragilisé sans couteau à portée de main pour aller fêter banalement tes 26 ans en discothèque, ce sont eux. Eh oui ! 

Parce que leur familles étaient violentes, parce qu’ils n’ont pas bien travaillé à l’école ; parce que, contrairement à toi qui te levais chaque matin pour aller au travail, eux n’avaient pas cette chance. Alors, évidemment, ils n’avaient d’autre choix que « de participer aux économies parallèles comme le trafic ». Bon, ce bon Mucchielli ne parle pas précisément de tes assassins, tu vois comme l’idée est là. C’est toujours la même rengaine, usée jusqu’à la corde, je te l’assure. Les pourfendeurs d’un certain déterminisme (biologique) sont les premiers à le revendiquer quand il s’agit de social. Il faut dire, et tu t’en doutes, que c’est leur gagne-pain toute cette misère dite sociale… 

Alors, je voudrais que tu saches que si, face au deuil terrible que vit ta famille, nous ne pouvons qu’être impuissants, dans le combat qu’ils mènent à présent pour que cessent toutes ces marches blanches, nous, les Français que le bon sens n’a pas désertés, à leurs côtés nous nous tenons vent debout. Pour éradiquer du paysage médiatique tous ces sociologues insensibles et hypocrites, tous ces politiques qui ne pensent qu’à leur prochaine (ré) élection, tous ces pédants et ces traîtres à leur pays qui vivent sur notre dos depuis trop longtemps. Et qui se complaisent de façon malsaine dans un relativisme tueur et une culture de l’excuse dévastatrice. 

Alors voilà, en observant les paras se déployer et recouvrir une partie de la forêt, je pensais que nous, les honnêtes gens, pauvres ou non, allions redoubler d’efforts pour déployer nos armes à nous pour en finir avec cette idéologie qui t’a tué. Qui a déjà beaucoup tué et qui, comme dit ta maman, tuera encore. A cause de tous ces Mucchielli de France et de Navarre qui ont transformé les bourreaux en victimes.  

Mais la fête est bientôt finie, la France humiliée et martyrisée en a assez de voir ses enfants assassinés par des populations venues d’ailleurs, qui lui vouent une haine sans merci et sans fin. Et quand c’est assez, c’est assez. 

Comme tes parents à qui nous exprimons toute notre compassion, cher Adrien, nous ne pardonnerons jamais aux El Habib d’hier, d’aujourd’hui et de demain mais nous allons redoubler d’efforts pour que n’existe pas d’après-demain. Nous ne pardonnerons jamais à tous ceux qui excusent sans scrupule la raclure (celle qui est même réconfortée à l’hôpital quand elle s’est prétendument pris une matraque dans l’arrière-train) et sans même daigner le moindre mot à ton égard ni à celui des tiens. 

Cher Adrien, repose désormais en paix. Chers Monsieur et Madame Pérez, vous êtes entendus. De tout cœur avec vous.

Caroline Artus

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
JJF

Je suis un ancien militaire et quand j’ai vu ce que devenez mon pays j’ai quitté l’armée. Je ne vais pas me faire flinguer pour des vendus,des traîtres et des magouilleurs. Ils faut nous rebeller , personne ne le fera. Je suis d’accord avec beaucoup de vos commentaires et c’est pour cela que je rejoinds,si vous l’acceptez , votre communauté.

JJF

Je suis tout nouveau et je suis d’accord avec vous. Cette putain de racaille et ce gouvernement de sans couilles regarde de braves gens se faire massacrer. Mais toujours à plusieurs parce tout seul il n’y a plus personne. Racaille de merde.

Missp

Ça suffit, vraiment ! Assez c’est assez.
Faudra-t-il que les honnêtes gens, se sentant menacés, abandonnés par une classe politique paralysée par la  »bien-pensance » et l’hypocrisie, prennent les armes pour faire le grand nettoyage antiracaille auquel aspirent de plus en plus de citoyens tranquilles ? Pour ma part, je suis prête, je ne baisserai jamais la tête. L’école de la République ne leur convient pas ? Qu’ils s’en aillent, ailleurs, tester les écoles des républiques islamiques.

Moi

Bravo ! ??Entièrement d’accord. On n’en peut plus de devoir se taire.

ADLER

Ras le bol. Il va falloir que nous citoyens, fassions le ménage puisque des types comme MACRON, le cacochyme COLLOMB ne font rien et ferment les yeux. On ne va pas se laisser massacrer BORDEL par des petites merdes.!!!!!!

Arman

Que Mucchielli et consorts veuillent bien donner leurs explications fumeuses sur le suicide il y a 3 jours de Willie Dille, élue néerlandaise, critique de l’islam,qui déclare dans sa vidéo avant son suicide, avoir été violée par un groupe de musulmans et menacée de mort..Ils sont Charlie ou Charlot tous ces hypocrites…?

Joël

La faute à la société ? Non ! La faute à ces sociologues, comme lui et bien d’autres, qui ont inventé la victimisation des criminels. Le CNRS mériterait au moins un contrôle fiscal pour oser payer des gens comme ça avec nos impôts.

ANASTASIA

Tous ces sociologues, psychopathes et collabos de leur état veulent toujours expliquer ce qu’il y a de plus abject en pratiquant la politique de l’excuse vis-à-vis des pires racailles qui appartiennent tous à la même ethnie. » Ce sont toujours les mêmes » comme dit la mère éplorée d’Adrien.

gigi

La clique de sociologues, démographes du CNRS, c’est quelque chose !!!!
Une liste entière de collabos. On saura les trouver le jour où ça pètera.!

» Hervé Le Bras se dit « révulsé » par l’expression de « Français de souche », qui flatte le « vieux fond ethnique » de la droite : « Du Français de souche, on glisse insensiblement vers l’Indo-Européen, cher à l’extrême droite païenne »
Ce rond-de cuir a co-écrit avec l’islamophile Emmanuel Todd « L’Invention de la France ».

Une chance pour la france

N importe quel fait divers vous donnent un pretexte pour deverser votre haine du muzz,mais ca ne change rien,ca ne resouds pas les problèmes, si ils appliquaient l islam ,ils ne seraient pas en discoteque donc ne pourrai pas avoir d altercation avec qui que ce soit.

denis

Elle est forte,celle-là ! Comme dit Caroline Artus : bientôt çà va être de notre faute et les assassins ont raison d’agir ainsi

Maitre ZEN Huineng

Albert Camus « Mal nommer les choses, c’est ajouter au malheur du Monde’  » C’est pour cela que quand on a le coeur sec on parle de « fait divers « 

gégé

Malheureusement il va falloir être patients car pour l’heure ce que je vois c’est qu’ils agissent en toute liberté…..et de plus en plus souvent….alors il faudra bien faire le ménage un jour ou l’autre ….tant qu’il en sera encore temps…..puisque les gens ‘ au pouvoir ‘ les laissent faire .

Poupouille

Caroline fait référence à un sociologue démagogue pas à l’islam… Lisez le texte avant de faire le troll.

maujo

A M. Une chance pour la france

Si la justice Français etait plus severe envers les assassins en tous genres et spécialement pour ceux d’Adrien, si l’autorité dans tous les domaines de la vie public n’existent plus, alors pour cetains dont je suis, il ne reste plus que la haine pour exprimer notre ras le bol de toute cette chienlit et je fais parti de la France silencieuse qui est affolé par tout c e qui se passe dans notre pays et en Europe et le futur n’annonce rien de bon.

Dupond

La justice a la sanction sélective ….si un jeune FDS fait le quart de la délinquance d’un bougne il est dix fois plus condamné et ses parents sont spoliés car solvables !!! en premier lieu lors de la libération de notre pays se sera de passer au rapport tous les juges qui ont condamné des FDS face a la vérolerie qu’ils ont soutenu et de leur faire payer le prix fort

Marjolaine

Une chance. Je suppose aussi qu’il ne faut pas prendre le train.comme l’avaient fait les deux jeunes filles poignardées à la gare de Marseille. Entre autres. Donc, barricadons nous chez nous pour éviter les egorgeurs islamistes. C’est si simple….

Missp

Une sorte d’apartheid culturel donc ! Bravo pour votre solution !