Pour Noël écrivez à un prisonnier par exemple à Brenton Tarrant

Publié le 6 décembre 2020 - par - 25 commentaires - 988 vues
Traduire la page en :

Pendant que des musulmans nous égorgent parce que non-musulmans – officiellement et largement pour des raisons de rivalité ethnique et de racisme anti-Blancs – en Nouvelle-Zélande, la priorité du gouvernement, c’est le danger Brenton Tarrant. Il est seul, il est en prison. Eh bien malgré tout, c’est LE danger. Ils l’ont inscrit comme « terrorist entity ». Ses avoirs sont donc gelés et c’est une infraction pénale que de l’aider financièrement.

Comment fait-il pour cantiner en détention ? Mais peut-être que cela n’existe pas en Nouvelle-Zélande et que leurs prisonniers y sont largement nourris…. Au vu des photos du prisonnier Tarrant lors de son procès, j’ai quand même des doutes quant aux quantités de nourriture qui lui sont octroyées. En un an, il a considérablement maigri, sans paraître ni déprimé ni malade, autant que l’on puisse en juger, puisque qu’il a choisi de rester muet.

La France traite quand même mieux les terroristes qu’elle emprisonne, parfois, et pour le moins longtemps possible. Les islamo-terroristes peuvent, dans une prison française, cantiner, jouer à la PlayStation, avoir des visites y compris des visites sexuelles de leur(s) femme(s), faire de la propagande.

Alors qu’en Nouvelle-Zélande, pour le prisonnier Tarrant, c’est le minimum survie. Je ne sais même pas s’il aura droit à un colis de Noël de la Croix-Rouge (ou autre ONG).

Le rapport d’enquête sera rendu public le 8 décembre 2020. Et les autorités ont tellement peur de cet évènement qu’elles ont censuré les interrogatoires de Tarrant ! Elles ont également censuré ce qui pourrait mettre dans l’embarras les politiques du pays. Mais c’est pour des raisons très morales, vous vous en doutez bien #mdr. Leur excuse est qu’il ne faut pas aider de futurs terroristes à passer à l’action. Dans ce cas, à quand l’interdiction du Coran ? Ou l’interdiction de la vente de couteau(x) sans permis et impérieuse nécessité de couper des carottes en rondelles ? Le rapport est déjà entre les mains des familles des victimes et celles des partis politiques, en avant-première – d’où les fuites dans la presse. Et en Nouvelle-Zélande, cela commence à râler. Pour des raisons diverses, mais cela râle. L’Opposition aimerait bien profiter du rapport pour faire chuter ses adversaires au pouvoir, les musulmans aimeraient….

J’espère que les Néo-Zélandais vont sortir du coma blanc incapacitant bobo/bisounours, incarné par Jacinda Ardern Premier ministre, laquelle va jusqu’à se soumettre à l’islam en se voilant, histoire de consoler les musulmans  du coin pour une cinquantaine de morts, alors que les islamo-terroristes tuent chaque année plusieurs centaines de personnes un peu partout sur la planète.

Pour en revenir au prisonnier Tarrant, en Nouvelle-Zélande il a le droit théoriquement à : « Le Service correctionnel fournit du papier à lettres et des enveloppes et paie les frais de port standard jusqu’à trois lettres par semaine. Si un détenu veut envoyer une lettre postale rapide ou un colis, il doit le payer lui-même. » Source : https://www.corrections.govt.nz/working_with_offenders/prison_sentences/staying_connected_with_friends_and_family/email_and_mail

Donc, bien que les Néo-Zélandais l’aient privé d’argent en le classant « terrorist entity », il peut en théorie écrire 3 lettres par semaine. Si vous écrivez à ce prisonnier, il n’est pas certain qu’il puisse vous répondre. En début d’incarcération il était à la prison de haute sécurité de Paremoremo d’Auckland, donc pour aller lui rendre visite, en théorie, c’est là : « PaPhysical address : Paremoremo Rd, Albany,0632 ».

Et plus simplement, pour lui écrire, c’est comme ça: « Postal address : Private Bag 50124, Albany, North Shore, Auckland 0752 ».

Les lettres sont lues par l’administration et reniflées par des chiens (correspondant cocaïnomane s’abstenir ?). Et comme en France, j’imagine que l’adresse de l’expéditeur est obligatoire, donc faites preuve d’imagination pour cette adresse fictive. L’abbé Pierre-Theresa, place de l’Armée rouge à Paris peut, dans le cadre de ses missions humanitaires, écrire à des prisonniers. N’utilisez pas l’identité de quelqu’un d’existant ou ayant existé, l’usurpation d’identité étant condamnable. Même s’il y a quelque individu particulièrement intrépide parmi nous, je déconseille d’écrire sous son vrai nom. Des personnalités l’ont fait pour Ryssen car protégées par un mandat électif, une excellente connaissance de la loi ou un âge parfois très avancé – et Ryssen n’est que du menu fretin, un écrivain condamné pour délit d’opinion. Là, dans le cas de Tarrant, nous parlons du tueur de 50 musulmans dans une mosquée d’un pays dirigé par Jacinda Ardern. Feu rouge clignotant….

Mais pour la Noël, pensez à envoyer une lettre réconfortante à un prisonnier de guerre.

Brenton Anders

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Perplexe

Bonne idée la carte postale. Je préférerais l’envoyer à Julian ASSANGE pour ses nombreux “services rendus” à la VERITE et à l’humanité. quelqu’un aurait-il son adresse à la sinistre prison de haute sécurité de Belmarsh en Grande Bretagne et quel timbre ? Merci.

lucas

timbre violet pour l’étranger depuis la France (que tu envois une lettre en Belgique ou en Nouvelle-Zélande c’est le même tarif)

MARC

HMP Belmarsh
Western Way
Thamesmead
London
SE28 0EB

Angélique

Auriez-vous réagi ainsi et dit cela s’il avait été question d’écrire à Carlos ou à un auteur d’attentat musulman ?

poiropardix

Tu as raison Luke Cage pas besoin de réconforter ce gugusse n’est ce pas ? Simplement lui faire comprendre qu’il aurait pu en s”appliquant en supprimer une bonne dizaine de plus.Et j’ai d’excellentes raisons(personnelles) pour le soutenir.Toi tu lèches qui ?

bati

je serai curieux de savoir ce que les musulmans morts à christchurch en nouvelle zelande vous avait personnellement fait. Vous êtes un grand voyageur j’imagine…

Angélique

Pas besoin d’aller à Christchurch, Neuilly-sur-Seine, ça m’a suffi pour savoir ce que je devais penser des musulmans.

Irina

Je m’interroge aussi sur ces “raisons personnelles”.

patphil

“faites preuve d’imagination pour cette adresse fictive” !!!
je n’imagine pas un seul lecteur de RL qui n’aurait pas le courage de signer de son vrai nom en indiquant sa vraie adresse ! d’ailleurs ce ne serait même pas du courage, car il n’y aurait aucun danger à le faire !

bati

Si j’etais vous, je ne correspondais pas avec un mass murderer terroriste sous mon vrai nom. Il serait logique que vous entriez dans les radars de la securité interieure en faisant cela. J’espere que la correspondance destiné à l’autre merde de salah abdesallam a le même mécanisme. Si ca vous plait de glorifier ce “heros”, vous êtes au même niveau que les admirateurs des terroristes du Bataclan.

Ast

Et vous, à quel niveau êtes-vous ? Même pas de salah abdesallam que vous faites semblant de mépriser alors que ce sont les patriotes et nationalistes occidentaux que vous haïssez.

bati

Non j’ai une plus grande aversion envers les fondamentalistes islamistes que des “patriotes et nationalistes occidentaux”. Je mets des guillemets à ces mots car votre définition diffère grandement de la mienne; Je ne lèche pas Trump ou Poutine à longueur de temps par exemple. En revanche, pas mal d’amertume de voir que la connerie humaine n’a pas besoin d’un livre religieux pour justifier l’injustifiable. Ceux de ma “race” ne sont donc pas meilleur ni pire au final.

Irina

Je voudrais écrire à Jack l’Eventreur, vous avez son adresse ?

Stentor

Nunhead Cemetery, Lindon Grove, London SE15 3LP, Great Britain.
Toutefois, je doute que le gardien du cimetière distribue le courrier…

Mais il vous reste Dutroux, ou Fourniret. Si vous êtes restée vierge et si vous indiquez votre adresse au dos de l’enveloppe, celui-ci ne manquera pas de vous répondre !

wika

😂😂
Bravo pour la réponse Stentor, et pourtant le sujet n’a rien de drôle !

Irina

Pas vraiment, non, surtout quand on voit qu’il y a vraiment des gens qui veulent écrire à ce tordu…

Irina

Vous êtes sûr de ce que vous dites ?

Je croyais qu’on n’avait jamais su qui c’était.

Perplexe

STENTOR ! MAGNIFIQUE réponse ! Pour une fois que quelqu’un la “mouche” efficacement cette vipère particulièrement venimeuse, ça fait du bien, ça nous console de toutes les vacheries, les méchancetés immondes qu’elle sort au Docteur Delépine, BRAVO ET MERCI

Perplexe

Stentor, vous êtes si brillant que vous me trouverez bien l’adresse de JULIAN ASSANGE, à LONDRES (que vous connaissez comme votre poche !) Merci.

bati

Eh bien M. Droit, on n’assume pas son texte ? On a peur d’être taxé d’apologie de terrorisme sans doute… et on en est pas loin en effet…

Angélique

Quand on s’adresse à quelqu’un, on n’écrit pas “M.” mais “Monsieur”.
On écrit “M.” quand on parle de cette personne.

bati

je le note et je m’en félicite…

Laurent P

Pour ceux qui douteraient de l’adresse, en voici la confirmation :
https://me.me/i/ftoms-brenton-tarrant-prisate-bag-50124-alkny-nth-shore-au-74c4a1899b424f4b96dd9e75939cab4e
(photo d’une lettre envoyée par Brenton Tarrant)

Laurent P

Excellente idée !
Il faut écrire en anglais, ce qui n’est pas forcément à la portée de tout le monde. Comme alternative à la lettre vous pouvez envoyer une CARTE POSTALE sous enveloppe. Le grand avantage des cartes postales c’est que ce sont toujours de belles images. Si vous envoyez une carte postale de votre ville ou région, Brenton Tarrant va pouvoir voyager et voir du pays (ce qui manque le plus quand on est en prison).
Pour le texte un simple “Merry Christmas” (joyeux Noël) ou “happy new year” (bonne année) ou “Thank you” (Merci) ou encore “Courage !” (idem) pourra faire l’affaire puisque le message principal c’est l’image sur la carte postale.
Pour le timbre, l’Australie c’est le tarif “Monde” (Violet, au prix de 1,40 €) ou sur-timbrer avec deux timbres de base.

Ast

Bonne idée, et merci pour les renseignements (je m’étais demandé quel était le montant de l’affranchissement).

Lire Aussi