Pour Ophélie Meunier c’est le silence des agneaux…



Autrefois les journalistes étaient solidaires ! Nous n’avions ni les mêmes opinions politiques, ni les mêmes points de vue sur les « choses de la vie » mais devant l’adversité, quelles que soient nos opinions, notre corporation se serrait les coudes envers et contre tous.

Mais ça c’était autrefois. Lorsqu’il existait une confraternité. Bien avant que cette profession ne se transforme en une nichée de hyènes affamées prête à tout pour « avoir le poste de l’autre ». Et quand, de surcroît, l’autre est une professionnelle, compétente et reconnue, la meute est encore plus terrifiante.

Ce que vit Ophélie Meunier, présentatrice de « Zone interdite », est tout simplement inqualifiable dans un pays dit « civilisé », où la liberté d’expression et d’information doivent primer sur tout autre considération.

Voyons les faits…
L’émission Zone interdite consacrée à l’islam radical, diffusée le 23 janvier dernier, fait suite à une enquête commentée par Ophélie Meunier, réalisée en partie en caméra cachée. Une enquête pourtant relativement innocente qui n’a que le défaut de dénoncer des vérités qu’il n’est pas bon d’étaler au grand jour. Elle montre notamment un commerce roubaisien où l’on vend des poupées sans visage, au motif que le Coran interdit les représentations figuratives, ou encore une association de soutien scolaire donnant des cours de Coran, et qui bénéficie de subventions publiques, notamment municipales.

Depuis cette diffusion, qui n’est rien d’autre qu’une information objective sur des faits vérifiables par tous, Ophélie Meunier et un jeune juriste rubaisien, Amine Elbahi, témoin de l’émission, sont menacés de mort sur les réseaux sociaux et doivent vivre tous deux sous protection policière.

Une décision que le ministre de l’Intérieur Gérard Darmanin a commentée sur Tweeter de la manière suivante : « J’ai donné instruction qu’à chaque fois qu’un journaliste fait l’objet de menaces caractérisées, il bénéficie d’une protection policière. »

Une protection dont Ophélie n’aurait sans doute pas eu besoin si ce même Darmanin faisait son boulot : à savoir renvoyer manu militari dans leur pays d’origine tous ceux qui, en France, sèment le trouble à l’ordre public !

Une fois encore Darmanin (Moussa pour les intimes) met un pansement sur une jambe gangrenée !

Mais le plus grave, dans tout ça, c’est le silence assourdissant des journalistes de la quasi-totalité des médias, tout comme celui des associations et des syndicats de journalistes, comme s’il ne s’agissait que d’un incident anodin. Visiblement, soit le problème ne les concerne pas, soit ils ont peur de se trouver à leur tour dans le viseur de l’islam radical. Pourtant faire l’autruche n’a jamais évité le danger, bien au contraire, seuls les forts survivent au royaume de l’islam et il serait temps que la peur change de camp !

Pourtant « ce qui se passe sous nos yeux nous concerne tous », scandait récemment Tony Comiti, producteur de l’émission.

Quelques marques de soutien discrètes ont commencé à arriver depuis quelques jours de la part de CNews, et des sociétés des journalistes de M6 et de RTL. Mais c’est bien peu eu égard à la gravité des menaces.
« Nous, SDJ des JT de M6 et SDJ de RTL apportons notre plein soutien à toute l’équipe de “Zone Interdite” et en particulier à Ophélie Meunier, ainsi qu’à tous les intervenants qui ont accepté de témoigner », a écrit la SDJ de M6 sur son compte Twitter. « Il est inadmissible de s’en prendre ainsi à qui que ce soit. Rien ne justifie les menaces ou la violence, et l’information et la liberté de la presse doivent rester une priorité si l’on veut préserver notre démocratie », a-t-elle ajouté.
La SDJ de BFM TV a également apporté son soutien à l’équipe de « Zone interdite ».

Il est pourtant clair que céder au chantage, à la menace, est la pire chose qui soit. C’est le nombre qui fera plier la balance dans le bon sens. La solitude que vit actuellement Ophélie Meunier, menacée dans sa liberté d’expression et dans sa vie, ne devrait jamais exister.

Si parler d’un sujet comme l’islam radical ou simplement l’islam devient un risque majeur, il est clair qu’il deviendra à terme tabou. Plus personne n’osera secouer la poussière sous le tapis de peur de subir le sort d’un Samuel Paty.`

« Il faut être unanimement solidaires parce qu’une menace de mort contre des journalistes, c’est insupportable, c’est inacceptable », a martelé lundi Richard Malka, l’avocat de « Charlie Hebdo » et de Mila, au micro de RTL. « Comme pour Mila, comme pour “Charlie”, il ne faut pas s’y habituer. Il faut que la peur change de camp, il faut une unanimité de toute la profession. Si vous ne vous défendez pas vous-mêmes, qui le fera à votre place ? ».

Une vérité qui fâche visiblement et qui met en exergue la lâcheté de nos médias. À moins qu’il ne s’agisse d’une tout autre raison… encore plus grave !

Valérie Bérenger



image_pdfimage_print
15

20 Commentaires

  1. « Je règnerai par la terreur » a dit Mahomet le pédophile violeur de captives, dans un Hadith.Je sais de quoi il parle puisqu’il m’a fait assassiner par un de ses sbires, de nuit, poignardée pendant que j’allaitais mon dernier-né.J’étais une poétesse et je le critiquais, lui et sa tartufferie de religion.
    Voilà ce qui vous attend les bons petits Français, les bons petits Chrétiens qui tendent encore la joue quand on ne leur a rien demandé.Réveillez-vous avant que TOUT le monde ne soit concerné par la même terreur !! Oui une TERREUR 24 h sur 24 h pour tout le monde ,c’est cela que vous voulez pour vos enfants dans un futur monde islamique? Autant risquer sa vie MAINTENANT !!!!

    • rien du coté des badinter et autres, la peine de mort est rétablie de facto en france et en europe occidentale

      • Les Badinter n’ont rien à redire à la peine de mort prononcée à l’encontre de journalistes honnêtes comme Ophélie Meunier.

  2. Ces journalistes présentes une émission et sur un sujet un peu spécail  » des poupées sans visages  » ( j’avoue que je viens de l’apprendre ) et voilà qu’il sont menacés de mort ( rien que ca !!!!???) . C’est du délire ! Et après cela on viendra nous dire que ca va bien en France et qu’il n’y a pas de problème avec l’immigration ? On fustigera encore Zemmour, quand il parlera de ce problème , et on lui dira comme le disait Mélanchon et bien d’autre  » mais vous êtes obsédé par l’immigration »
    Ben voyons !!!

    • Il est impératif de distinguer être obsédé par l’immigration et s’inquiéter des conséquences de l’immigration musulmane.

  3. Avant je suis sur qu’elle prêchait le vivre ensemble sinon elle n’aurait jamais pu faire de la téloche.
    Maintenant elle a peut-être compris, je dis peut-être car comme la Mila elles sont prêtes a tout pour se soumettre quand ça ne va plus et la rien ne va plus, elle ne s’attendait pas a ça !

  4. Un timide soutien à Ophélie hier soir (3/1/22) sur LCI par Elkrief lors de « l’examen de passage » de Zemmour qui devait convaincre un groupe de soit-disant abstentionnistes tous bien sûr hostiles à EZ sauf, bizarrement, l’élève ingénieur prénommé Babacar…Et EZ a été magistral face aux deux présentateurs habituels de la chaîne, les larbins Pujadas et Elkrief.

  5. L’islam est de conquête
    Mais il avance toujours sur nos lâchetés,Nos frilositées et notre collaboration directe ou indirecte…
    L’occident se suicide!!
    Aucun pays muz n’accepterait des occidentaux le quart du tiers de ce que nous acceptons
    C’est dramatique!!
    Cette soumission abjecte sera notre tombeau

    • Excellent et très bien vu.
      Le massacre des chrétiens d’orient ne leur suffit pas aux occidentaux.

  6. 95% de la presse n’est pas représentée par des journalistes mais par des propagandistes du pouvoir, nous en avons la confirmation avec le récent débat D’Eric ZEMMOUR sur l’A2 ou une certaine Lapisse c’est montrée en péripatéticienne de l’info, malheureusement payée grassement par la classe populaire.
    Une honte, un véritable scandale !

  7. Dans le plus grand silence merdiatique Bradella est mis en examen pour avoir dit ce qui réjouit les islamistes: La république à Trappes est contrôlée l’islam. L’Ali Ô Rabèh maire musulmerde entouré de ses imams sort ses taqiyas municipales, mais il ne peut pas nier que l’enseignement dans les écoles laïques est filtré par la mochequée. Je compatis avec les quelques français de ce ‘bled’ dans l’affliction de voir leurs rues hantée par des niqab-épouvantails, des boucs imams en robe allant prêcher leur mort.

  8. Richard Malka a raison: toutes les chaines devraient diffuser ce reportage. Alors sans doute que Roubaix, ce n’est pas que ça, mais ce qui est montré est AUSSI une réalité que nous devons dénoncer.

    • malka UN VENDU !

      Mila à la Grande mosquée de Paris : « Un motif d’espoir immense, une démarche d’apaisement », selon son avocat
      Richard Malka a salué le grand recteur de la Mosquée de Paris, « un grand humaniste », « qui donne une image de l’islam qui tend la main ».

      • si vous le permettez je fini votre dernière phrase ; …l’islam qui tend la main …vers le cimeterre ou le couteau de boucher !!…comme tiveux tu choises mon zami !

  9. j’imagine si un/une journaliste qui aurait fait ce reportage été de couleur de peau……la c’est une blanche donc indignation a géométrie variable comme a chaque fois.

  10. donc il y a des journalistes qui enquêtent et des journaleux qui se taisent!
    ce documentaire présenté comme roubaisien, est en fait une réalité pire encore à marseille, lyon et partout ailleurs an france

  11. Medias français : ces pourris tiennent avant tout à LEURS AVANTAGES FISCAUX octroyés par le président de la République.
    SARKOZY qui les avait supprimé a su ce que cela lui a coûté

  12. Un sujet de reportage pour les courageux journalistes qui affirment traiter de tous les jeux …Au lendemain de l’arrestation des responsables d’une école talmudique de Seine-et-Marne, lundi 31 janvier, une quarantaine d’élèves de cet établissement ultraorthodoxe flirtant avec la dérive sectaire ont été pris en charge par l’aide sociale à l’enfance (ASE).

    Située dans un domaine isolé à Bussières, à 60 kilomètres à l’est de Paris, la Yeshiva Beth Yossef accueillait quarante adolescents de plus de 12 ans, ainsi que vingt-deux jeunes majeur.J’ajoute deux autres sujets qui concernent , entre autres, les musulans : l’abattage rituel et la circoncision …

  13. Les musulmans sont plein de haine envers cette femmes, comme envers bien d’autres, car ils mettent en lumière devant le monde entier leur plan secret d’islamiser la France, là est le problème fondamentable.

Les commentaires sont fermés.