Pour Pannier-Runacher, « il y a de la magie à travailler en usine »

Comme son cursus le prouve, elle sait vraiment de quoi elle parle !

Ministre déléguée auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie depuis 2018, Agnès-Pannier Runacher, 47 ans, est le pur produit de la technocratie,  pantouflant dans le privé quand ça l’arrange. De la Macronie, elle a l’arrogance sans vergogne,  prouvant que même de longues études ne guérissent pas de la stupidité et que l’ENA produit surtout des imbéciles.  Une fois de plus,  elle  vient de se ridiculiser… Ses échanges avec Éric Zemmour, en mai 2021, sont un sommet du genre.

Agnès Runacher sort diplômée d’HEC Paris en 1995. Élève à Sciences Po Paris, elle intègre l’École nationale d’administration,  promotion Averroès (1998-2000), devenant inspectrice des finances.

Après  trois années à l’Inspection des finances, Agnès Pannier-Runacher devient directrice de cabinet du directeur général de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris, chargée de la mise en œuvre de la réforme de la tarification à l’activité… Elle est également administratrice du SAMU social de Paris et de la fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France.

En 2006, elle devient directrice adjointe de la Caisse des dépôts et consignations (CDC), notamment chargée des acquisitions stratégiques et du suivi actionnarial des filiales et participations stratégiques de la CDC (Accor, Veolia, Eiffage, Dexia, CNP Assurances, Icade, Transdev…). Elle est ainsi amenée à travailler à la préfiguration du Fonds stratégique d’investissement (FSI). En 2009, elle est nommée directrice exécutive du FSI dès sa création.

Agnès Pannier-Runacher rejoint le privé, en 2011, comme directrice de la division  « clients recherche et développement » de l’équipementier d’automobiles Faurecia Interior Systems, pour des clients comme Tata-Jaguar Land Rover, General Motors Europe et Volvo.

En janvier 2013, elle retourne à la Caisse des Dépôts, dans sa filiale la Compagnie des Alpes, comme directrice générale déléguée chargée du développement à l’international et de la performance des domaines skiables et des centres de loisirs.

Elle fut aussi administratrice indépendante et présidente du comité d’audit du groupe Bourbon de 2010 à 2018, notamment lors du placement en redressement judiciaire du groupe et de sa mise en examen en tant que personne morale pour « corruption d’agents publics étrangers ». Elle occupa ces mêmes fonctions au sein du groupe Elis, et est membre de l’advisory board d’Ashoka France (2017), de la fondation Grameen Crédit agricole (2017) et de l’Observatoire de l’immatériel (2018).

Chevalier de l’ordre national du Mérite (2014), elle est évidemment Young Leader de la France-China Foundation et reçut une Casserole d’or de l’association Anticor en 2021, récompensant des agissements déplorables… Elle avait tenté de dissuader plusieurs élus d’opposition de saisir le Conseil constitutionnel sur le projet de loi ASAP, organisant la sortie de l’état d’urgence sanitaire… 

Une macroniste parfaite !

Autrefois, les communistes disaient : « qu’ils retournent aux bielles » pour évoquer ceux qui ignoraient tout de la condition ouvrière ; Agnès Pannier-Runacher devrait y aller, pour une fois, elle parlerait enfin de ce qu’elle connaît !

 

Mitrophane Crapoussin

 

Débat entre Zemmour et Agnès Pannier-Runacher en mai 2021.

image_pdf
0
0

22 Commentaires

  1. Sur la première vidéo à 1′ 02 : « sur une ligne de production, HAN, c’est pas une punition, HAN ». Elle est macroniste, HAN, elle est conne, HAN, elle parle comme une bobo, HAN, elle est DE GAUCHE, HAN. La prochaine fois, fera-t-elle HI HAN ?

  2. Mais Madame, la France pas capable industriellement de fabriquer une saloperie injectable promue vaccin avant les preuves de son efficacité, je pense qu’elle aurait pu simplement faire ce que les bonnes âmes de 1940 – 45 faisaient : Utiliser le Ziklon B pour atteindre le but qu’ils se sont fixé avec Bill GATES et la bande de gangsters de Schwab à Davos.

  3. Par contre elle on la distingue bien de l’ouvrier parce qu’elle porte des fringues pas données et pas de jean

  4. A les entendre ce sont les LREM qui sont les meilleurs du monde !!! moi je leur donne le prix Nobel de la médiocrité !

  5. Que cette illusionniste spécialiste du lancer de poudre aux yeux aillent faire ses numéros de prestidigitation en usine! Elle aura le choix entre 3 horaires pour ses spectacles de magie à la Garcimore : à la journée, en équipe ou en 3/8. Allez, la foudre de guerre! Au boulot!

  6. avec des phrases comme celles-ci, la crédibilité plus qu’ecornée des politiques est MORTE, même Segolene n aurait pas oser !

  7. On va lui faire faire les 3×8 et le salaire qui va avec. Le logement HLM PLA avec la muzzerie aux alentours. Après seulement, elle causera.

  8. Cette gourdasse totalement ignorante de l’actualité connait encore moins l’histoire du sujet dont elle « parle ».
    Pour cela j’en ai un bien bon, un peu long, en partie tiré du fameux et pourtant peu connu du RAPPORT DU DOCTEUR VILLERME sur la condition ouvrière au XIXè siècle.
    https://echelledejacob.blogspot.com/2019/06/les-notres.html#more
    Quand des enfants travaillaient douze heures par jour ( moins le temps de trajet) dans les filatures, quand ils ne gagnaient même pas le prix d’un pain par heure, quand les plus petits étaient encore endormis sur le dos de leur père….Quand a 20 ans ils étaient déjà des vieillards….

  9. Elle refuse de nationaliser l’usine Luxfer de Gerzat, la seule usine de fabrication de bouteilles liquides médicales de l’Union européenne, dont les salariés occupaient le site depuis sa fermeture en 2019 pour exiger la reprise de l’activité. Agnès Pannier-Runacher déclare « ne pas voir un intérêt stratégique dans la nationalisation du site » . Avec elle tout est magique même l’incompétence…

  10. Il est vrai que son compagnon de vie….apparaissait sur des photos officielles alors qu’il ne le devait pas !

  11. Elle devrait essayer la magie in vivo et emmener avec elle tous les politiques et futurs candidats, ils serait ainsi plus au fait de la vie des  » working class heroes » la plupart arrivent à la retraite démolis et se font insulter de  » tire au flanc »par les « tertiaires » qui eux profitent de leur retraite en bonne santé avec un niveau de vie extravagant et vivent jusqu’à des âges mémorables.

  12. Il faut vraiment remettre ou mettre la société civile au parlement et à l’Elysée.
    Et puis cela suffit aussi tout ces vieux politiciens qui comme R.Bachelot, Larcher…et quelques autres qui restent car ils n’ont aucune autonomie de vie personnelle…ils leur faut un entourage, des honneurs, des services…enfin avec le temps, nous y arriverons peut être.

  13. Industrie : µ est un super Tapie à l’échelle nationale, il fusille nos belles entreprises (alstom, edf….) et ensuite il vend à l’encan , tel un chacal hyéneux coyotisé, les os qu’il reste après dépouillement. (par exemple les turbines arabelle).

    Ce que Tapie avait fait avec Terraillon, µ le fait avec la France, et on sait ce qu’il est advenu des entreprises prises en main par ce génie de Tapie…. leur ruine totale ainsi que le désert social pour les employés, les villes et régions qui vivaient grâce à ces entreprises.

    Bon, il n’était certes pas le seul coupable dans ces affaires, la CGT a bien aidé.

    Mais avec micron, il n’y a même pas de CGT, donc c’est « OPEN BAR » pour le démantèlement de l’industrie franconnaise.

    Et quand on entend la panier nullachier, on rêve, c’est de la magie !

  14. le problème de Macron et CIE c’est qu’ils n’ont jamais travailler de leur vie à part de faire les cons tout les jours sur les bancs de l’assemblée nationale, et dire que cet ignare prévoit un plan sur 30 ans, genre le mec a rien foutu en 4 ans et demi et la il se réveille MDR

  15. Eh bien qu’elle y aille travailler en usine à la chaine , elle va la sentir passer la magie . Et par la même occasion qu’elle emmène avec elle ses potes qui passent leurs culs sur un fauteuil toute la journée à rien foutre et qui préconisent le départ à la retraite à 67 ans , et là ils verront si c’est magique .

    • Une dinde comme toute la secte « L R E M » qui n’ont aucune idée de ce que peut être le travail ! «  » »ministre » » » de l’Industrie alors qu’il n’y en a plus elle fût vendue à la découpe , bradée , donnée ! quant au Travail ? il n’y en a plus et pour cause !

  16. quelle conne cette courge !! j’ai bosser 25 années en 3×8 cariste et j’ai le dos pété,franchement sur ce coup ci elle aurait du soit se renseigner soit l’a fermer,mais comment faire comprendre a ces gens le vrai monde ou les francais vivent ( boulot,agressions,factures) ces gens la sont hors sol !!

Les commentaires sont fermés.