Pour sauver Rome, il faudra encore franchir des Rubicons

Publié le 24 septembre 2020 - par - 14 commentaires - 633 vues

 Le Rubicon est une petite rivière, presqu’un ruisseau, que César ne devait franchir en aucun cas puisqu’il marquait la limite de sa juridiction proconsulaire. Au delà s’étendait l’Italie dépendant directement de Rome.

En fait, une ligne ténue, et tant qu’elle en était virtuelle. Il suffisait d’un petit saut pour passer de l’autorisé à l’interdit. Un peu comme une ligne jaune sur nos route, ou une procédure formelle en divers endroits de notre vie sociale.

Et César le franchit pour sauver Rome que la république perdait.

Pascal, plus réaliste quand à la nature des obstacles, ne disait pas autre chose lorsqu’il écrivit : «  Vérité en deçà des Pyrénées, erreur au delà ».

Mais il n’y a pas de ligne virtuelle qui vaille contre la volonté effrénée de sortir d’une situation mortelle, ou de mener ses hommes dans des prairies plus vertes. Moïse traversa la mer rouge, Bonaparte emmena ses troupes en 96 « vers les riches terres du Pô » et d’autres allèrent encore plus loin comme Alexandre.

Les Rubicons furent souvent passés, et on doit dire que ceux qui transgressèrent les interdits eurent toujours de meilleures raisons que ceux qui demeurèrent dans les règles dont ils furent presque toujours vainqueurs.

Quand on dit « meilleures », on veut dire qu’ils avaient de plus fortes « convictions ». une conviction est la raison suprême pour qui en est le siège. Une « opinion n’est-elle pas un sentiment habillé de raisons » ?

Aujourd’hui, il faut ou abattre définitivement Rome, ou la sauver encore une fois. Les gauches (Capitaliste, communiste, islamiste et raciale) n’ont qu’un objectif : raser la civilisation jusqu’au sol. Cette idée fixe, devenu un désir, les entraîne à maudire Rome afin, en la détruisant, de pouvoir croire que le monde sera plus vivable.

« Haro sur le baudet » en quelque sorte. Alors ils passent les limites et accourent l’épée à la main pour décapiter, nos statues, nos femmes, nos enfants, pour brûler nos institutions et nos bibliothèques.

Et de notre coté, sur le rempart, de quoi parle-t-on ? « Du sexe des anges » comme dans Constantinople assiégée ou de « l’état de droit » et « du recours devant les tribunaux », d’élections et de programmes.

Il faut passer nos propres Rubicons, et s’allier au diable si besoin pour sauver Rome.

Lucette Jeanpierre

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Lotus

Et Macron, vous tapez sur Macron, mais Macron c’est la suite + ou – logique de Hollande, de Sarko, de Chirac, de Mitterrand, etc.
Il y aurait mille choses à dire tellement il s’est passé de choses depuis 1945.
Et de 1789 à 1945. Et de Philippe 1er à Louis XVI.
Pour sauver la France, il faut franchir des Rubicons, très bien, mais pourquoi ne prenez-vous pas l’étendard et le clairon? Allez au front au lieu de parler.
Et nommez-nous les Rubicons qu’il faut franchir, éclairez-nous!

Lotus

Où étaient-ils les Patriotes quand les Français renoncèrent à leur souveraineté puis à leur monnaie?
Ça dansait dans les rues de Paris après la victoire de Mitterrand.
Et beaucoup de femmes dansaient aussi, j’espère que ce n’étaient pas des Lucettes.
Les GJ, donc on peut dire le peuple, sortirent pour une nouvelle taxe sur l’essence, putain le bordel qu’ils ont mis un peu partout en France, mais pour l’UE, la perte de la souveraineté de leur pays et de sa monnaie, rien, nada.
Or, si les GJ avaient refusé l’UE et l’euro, ils ne seraient pas là où ils sont en ce moment, à galérer.

Lotus

Et en 1968, où étaient-ils les Patriotes? Et qui endoctrina notre jeunesse? Nos universités socialo-communistes, NOUS, les Français.
Et tous les syndicats socialo-communistes, qui les créèrent? Jésus? Le bon Dieu?
Et en 1972, où étaient-ils les Patriotes quand les socialistes et leurs alliés les communistes votèrent la loi Pleven?
Oh! j’oubliais, en 1957, le traité de Rome, ça jasait beaucoup entre diplomates et politiciens, de quoi parlaient-ils dans notre dos? Puis en 68 le marché commun, ce qui ouvrit la voie à l’UE. Puis 1993 Maastricht, etc. etc.

Lotus

Et en 36, où étaient-ils les Patriotes? Où étaient-elles les Lucette? Les Allemands se réarmaient, avaient un grand désir de vengeance, pendant ce temps, les petits Français socialo-communistes faisaient des grèves, ça rigolait, ils étaient en conflit avec les patrons, les classes dominantes pourries, des riches Français pourris, des athées païens qui ne pensaient qu’à leur ventre, qui profitaient de la France, qui se foutaient de leur pays, la France. Et le peu qu’ont obtenu les ouvriers, tout leur a été repris d’une façon ou d’une autre qq. années plus tard.

Lotus

Inquiétez-vous pas le peuple, nous les socialo-communistes aux manettes on va vous donner la sécurité sociale et financière, un filet social, bref le BONHEUR tant recherché.
La France devint un pays socialiste et un peu communiste mur à mur.
Les savants socialistes et communistes étaient des marchands de bonheur et le peuple les ont adulés.
Ne l’oubliez pas, l’immense majorité des Français étaient d’accord, tous juraient par le socialisme.
Refaites le chemin parcouru depuis 1789, tout est clair. Nos parents, nos aïeux ont eu tout faux.
Mais les Européens, pas beaucoup mieux et les Allemands furent les pires, en plus d’avoir tout faux, ils étaient devenus monstrueux.

Lotus

Les patriotes regardent et se désolent et d’autres écrivent des romans histoire de se tenir occupé, faut bien passer le temps, n’est-ce pas?
Je l’ai déjà dit, tous nos problèmes ont commencé avec l’église catholique qui avait tout faux, mais des millions de Français ont écouté et cru l’Église. Tant pis pour eux.
Puis des athées intelligents républicains en ont eu plein le cul des rois élus par droit divin de famille en famille et des cathos qui les protégeaient. Ils ont pris le Pouvoir.
Puis ces athées païens intelligents ont opté pour l’idéologie socialiste, puis plus tard, d’autres le communisme et tous les Français les suivirent, car tous croyaient avoir trouvé le bon filon, la meilleure politique, l’État providence.

Lotus

Mais ma bonne dame, dites-nous, avec quelle armée pensez-vous franchir le Rubicon?
Avec une armée de retraités, des vieux marchant avec une canne et d’autres avec un déambulateur et parmi eux, certains sont séniles
Il faut, il faut, il faut. Que des paroles. Pendant ce temps, l’ennemi avance, continue son expansion et son installation avec la citoyenneté française. Je parle des muzz.
Et aujourd’hui, il faut ajouter les noirs, les Africains, eux aussi commencent à prendre beaucoup de place et leur aise. Eux aussi deviennent agressifs, veulent une part du gâteau.

Jean-Jacques FIFRE

“Tout est pardonnable, excepté le mensonge, l’infidélité et la trahison.”

cimala marc

Et exiler les salauds aux poches pleines de rubis. Des noms peut être ???

FCC Cercle Légitimiste de France

Il faudra aussi franchir le Rubicon Saint Honoré à Paris pour chasser du claque-cloaque républicain le maquereau macron en langue picarde. Alea jacta est.

Lotus

Des paroles, encore des paroles.
Les cathos en soutane sentant la naphtaline, les mains moites et tremblantes franchissant la rue Saint-Honoré pour chasser Macron le républicain. C’est la grenouille qui se croit plus grosse que le boeuf.
En 1789, quand il fallait agir, quand vous deviez vous défendre, sauver votre peau et votre monarchie, vous vous êtes cachés dans vos églises pensant être à l’abri du danger, mais ils sont venus vous chercher et vous ont égorgé sur place. Et votre roi catho, lui, se sentant foutu, voulut fuir. Bref, les royalistes et les cathos, vous avez donné les clés aux Républicains.
Alea jacta est! HaHaHa! toujours aussi petits ces cathos.

sitting bull

la ville éternelle a toujours été la , elle en a vu d autres que des barbus et des voilées sans cervelle et dans 2000 ans elle sera toujours la mais les Romains auront disparu dans un changement de peuple ethnique et religieux comme nous

cimala marc

Et les patriotes Français alors. Un ordre précis au bon moment et tout est possible. …avec l aide de Dieu et dans la lumière de Jehanne.

joseph d arimathie

le jour ou une majorite de nos compatriotes auront compris que le DIABLE n est pas MLP , PHILIPPOT ou DUPONT AIGNAN , ils auront franchi le RUBICON ! malheureusement il faudra encore beaucoup d exactions , de vols , de viols , de meurtres et d horreurs pour qu ils VOIENT LA REALITE EN FACE !

Lire Aussi