1

Jugement posthume de Mahomet pour crime contre l’humanité

Si je comprends bien le Jugement dernier aura lieu quand il n’y aura plus aucune trace de vie visible et invisible sur terre, à la fin du cycle solaire. Or, Mahomet, schizoïde-paranoïde de la pire espèce, charlatan en eschatologie et astrophysicien autoproclamé aux compétences d’un chamelier scrutant les étoiles avec un télescope taillé dans la pierre de la Ka’aba, avait prédit  la fin du monde à la fin du XVe siècle de l’Hégire. Elle serait donc imminente selon ses prédictions, car « par définition, l’ère musulmane ouvre la période eschatologique qui durera 15 siècles. Il s’agit de la toute dernière phase de l’histoire du monde, et le Prophète lui-même compare la période inaugurée dans l’histoire par sa mission à celle séparant la prière rituelle du‘asr (fin de l’après-midi) à celle du maghrib (coucher du soleil). Dans le même esprit, il aurait affirmé en levant sa main que sa mission et l’heure dernière étaient rapprochées comme son majeur de son index. »

http://www.mizane.net/la-fin-du-monde-selon-la-tradition-musulmane/

Allah ressuscitera toutes ses créatures depuis les origines du monde, ça en fera du monde à juger. Des milliards de milliards d’êtres humains et de djinns qui seront appelés à la barre avec Mahomet procureur et intercesseur.

Il semble même que seule une infime partie de sa communauté goûtera aux joies de son bordel et s’enivrera du vin de dattes d’origine halal contrôlé et produit par Allah lui-même.

Si le Jugement dernier a lieu après la disparition de toute trace de vie sur terre et la pulvérisation de la terre elle-même comment se fait-il que Mahomet lors de sa fameuse ascension nocturne pour une audience cruciale pour l’avenir de l’humanité au cours de laquelle il avait rencontré le gratin des prophètes, pouvait affirmer que le paradis et l’enfer étaient déjà peuplés et qu’Allah a ainsi prononcé ses premiers verdicts et ce en son absence ?

D’après son témoignage invérifiable et burlesque mais qui a valeur de vérité pour ses adorateurs il prétend qu’il n’y a que le paradis, fardaouss, qui est peuplé des hommes et que les femmes sont logées en enfer, mgéhenne.

Si l’on suit ses assertions, d’autres Jugements derniers ont déjà eu lieu et dans ce cas-là et ce sans incidence sur la fin du monde.

Cet hurluberlu a surtout confondu ses délires hallucinatoires lors de cette fameuse nuit du voyage dans les tourments de son âme damnée avec le verdict de la vraie justice devant laquelle il aurait dû répondre pour ses crimes immoraux et contre l’humanité.

Salem Ben Ammar