Pour une année 2017 de la résurgence nationale contre l’islam

Publié le 31 décembre 2016 - par - 4 commentaires - 1 096 vues
Share


15 ans déjà.

30.000 bains de sang, pour une personne au bord d’un quelconque chemin de nulle part, ou pour trois mille au centre new-yorkais du monde, c’est la même tragédie, née de la même matrice, répandue au nom du même maître, cautionnée, excusée, niée en vérité par le même clergé.

Deux mille Bataclan, Madrid, Berlin, 14 Juillet ou Londres, chaque année, de par le monde, autrement dit quarante par semaine ou encore plus précisément près de six par jour et, si l’on aime les chiffres, un massacre toutes les quatre heures. Depuis quinze ans ! Et cette comptabilité ne tient pas compte des guerres formelles genre siège de Mossoul ou prise d’Alep.

C’est une monstruosité dans laquelle pataugent nos stratèges, nos médias, nos pythies complètement dépassés, tous autant qu’ils sont, par les événements. Bêtise et incompétence, calculs sordides, quais d’Orsay où plus grand monde n’accoste, torses bombés sur quelques cadavres, BHL à tous les étages, en kit ou livrés montés, payables sur deux mois, trois ans ou un siècle. Nous touchons le fond du grand désarroi de l’Occident.

Piégés. Condamnés avant même d’avoir été jugés par les petits malins des think tanks à la mode. Complices malgré nous, contre nous, avec en prime la haine de nous qui annonce la catastrophe finale.

Nous sommes l’Europe-charogne livrée aux nettoyeurs, dont la puanteur monte de ses patries émasculées.  Au sein de ce désastre, nous sommes la France-patchwork du soldat Bouteldja, dépeçable, en voie d’une partition acceptée par celui-là même dont la mission était de l’en préserver.

Et qui la livre, pieds et poings liés, aux acheteurs qui lui pissent dessus.

Manipulés, trompés, exploités, nous sommes, au bout de ce chaos, culpabilisés un peu plus chaque jour, instamment priés de nous agenouiller devant le prochain arbitre de cette gabegie. On nous annonce clairement le pire.

Jusqu’où accepterons nous la sentence ? Ici, nous sommes déjà au poteau pour le crime imprescriptible de cette lucidité exacerbée que l’on traîne en rafales devant les tribunaux. Le décor bouge, mais si lentement ! Difficile d’y tenir en équilibre au milieu des idiots, des traîtres, des lâches et des agents qui pour l’instant et pour toutes sortes de raisons, musèlent tout écart de la pensée conforme.

Raison de plus pour ne pas baisser la garde.

Il est évident que la bascule vers la nuit de nos libertés est amorcée. Tout est encore possible cependant. Quels que soient ses défauts intimes, ses carences d’organisation, l’indiscipline de sa bravoure et la courte vue de trop de ses chefs, le camp patriote regroupe désormais, mentalement, l’immense majorité du peuple français. Nous devons les uns comme les autres, dans son aura, fédérer les énergies, convaincre les hésitants, contraindre les orgueilleux à la modestie de l’action anonyme et poursuivre, inlassablement, la besogne de ré-information que la rage mise par nos contempteurs à l’abattre situe à son vrai niveau : essentiel.

Pour une année 2017 de la résurgence nationale, haut les cœurs et vive la France !

Jean Sobieski 
The Religion of Peace

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Korlov

Puis-je vous suggérer la lecture de « Islam, que faire? 40 mesures pour apaiser l’avenir », dispo sur Amazon… Bonne année!

Catherine Ségurane

La Résistance à l’envahisseur est bien aujourd’hui dans les têtes, mais de là à passer à l’acte…

CARLO MARTELLI

La france la fille ainée de l’eglise se meure,elle a rejetté son Dieu / DIEU est sourd a ses prieres maintenent ,. Il lu faut revenir a sa foi d’origine ,et chasser ce clergé qui ouvre grande ses portes a l’Islam pour en faire des dis disciples, mais ils le font maladroitement /,l’Islam ne se soumettra jamais a cette église corompue,Ils ont peur de nommer que l’Islam est l’ennemi du vrai DIEU. montrez leur nos evangiles et qu’ils comparent ces merveilleuses paroles du CHRIST JESUS aux paroles mortiferes et violentes de momo le SAIGNEUR DE L’HUMANITE /.que cers choses la se font ouvertement par des programmes publiques de T.V ,et que les chretiens dans leur ensemble manifestent comme les POLONAIS l’ont fait par millions que J.C est notre ROI .

BOUDRY

monsieur carlo,c’est bien que vous ayez la  » foi  »
mais qu’est-ce qui vous fait affirmer que votre dieu est le vrai ?
pour moi,et ce sans vous insulter,tous ces dieux imaginaires ne sont le reflet que de la peur de l’homme.
cet homme se sent si important qu’il ne peut concevoir qu’après sa mort il n’y a rien…