Pour une baisse des prix et la gratuité des masques et des gants !

Publié le 23 mars 2020 - par - 14 commentaires - 667 vues
Share

Comme un seul homme, tous les pontes de la grande distribution alimentaire nous bassinent avec leurs éloges à leurs employés – la fameuse reconnaissance -, comme le veut le management moderne, et avec leur immense sollicitude envers les clients (qui remplissent le tiroir-caisse).

Pas un jour sans que E. Leclerc, Carrefour, Auchan, Casino (au slogan qui nourrit un monde de diversité), Intermarché, Lidl, Aldi, Leader Price, Super U etc., ne nous expliquent comment les autres (que nous sommes) provoquent des ruptures d’approvisionnement en se précipitant chez leurs enseignes, et nous rabâchent à longueur d’antennes et de sites web qu’il n’y a aucun risque de pénurie. Ils veulent nous en convaincre comme une vulgaire Agnès Buzyn qui nous expliquait récemment que le risque de contracter le virus de Chine était quasiment nul. Seulement voilà, après le coup du mégot de cigarette qui a embrasé Notre-Dame de Paris, le coup et le coût du vrai-faux Lévothyrox et la magouille Buzyn autour du médicament chloroquine, chat échaudé craint l’eau froide.

Ce chorus, à forte consonance marketing, a quelque chose d’indigeste 

D’abord, outre le fait que quelques enseignes ont déjà eu maille à partir avec la justice commerciale sur ses pratiques d’entente ou de pression sur les fournisseurs, on s’étonnera du soudain mutisme de tous envers la co-initiatrice de la loi Egalim, qui rogne le pouvoir d’achat des consommateurs, Agnès Pannier-Runacher* celle qui tousse dans son coude. Laquelle, en compagnie du ministre de l’Agriculture et de l’Alimentaion, Didier Guillaume, participe pourtant à leurs rencontres de crise sanitaire.

Michel-Édouard Leclerc qui est, à coup sûr, l’épicier le plus populaire pour le porte-monnaie des consommateurs (centres distributeurs historiques du Finistère qui avaient déclenché la colère du monopole de la profession), ne rechignant jamais à l’exercice médiatique, rend compte de cette actualité liée aux effets du Covid-19 presque quotidiennement sur son blog : http://www.michel-edouard-leclerc.com/categorie/economie/actus-debats/les-stations-e-leclerc-d-autoroutes-affinent-leur-accueil-pour-les

Photo et compte-rendu de tous les acteurs de la chaîne alimentaire à l’initiative de Bruno Le Maire, entouré d’Agnès Pannier-Runacher et Didier Guillaume. Preuve de l’importance de cette rencontre, tous les grands noms de la distribution ont répondu présent : Alexandre Bompard (Carrefour), Thierry Cotillard (Intermarché), Dominique Schelcher (Système U), Jean-Charles Naouri (Casino), Friedrich Fuchs (LIDL), Richard Girardot (Ania), etc. : http://www.michel-edouard-leclerc.com/categorie/economie/enjeux-de-la-distribution/covid-19-mobilisation-de-tous-les-acteurs-pour-assurer

Si les plateformes régionales de distribution des denrées assurent, à leurs dires, un volume stocké de plusieurs mois en épicerie sèche, mais non bien évidement en produits frais, faut-il encore que la logistique de livraison et de mise en rayon suivent dans la durée indéterminée du confinement de la population. Ce qui n’est pas le cas en tout lieu et pour tous les produits. Chacun dans son coin de l’hexagone et au milieu, pourrait dresser la liste de ce qu’il n’a pas trouvé, suivant d’ailleurs qu’il habite en ville ou la campagne, ou encore dans quelques banlieues et territoires pourris où la racaille se sert d’abord, au détriment des gens civilisés. La première engeance, sachant surtout avoir peu de risque d’être matée par la police de Macron-Castaner qui éborgne plus facilement les Gilets jaunes que la pègre communautaire et verbalise plus facilement le paisible contribuable de souche.

Indigeste pareillement, la fumisterie du soi-disant traçage du contenu d’une boîte de conserve. Ne parlons pas ici de la viande douteuse retrouvée dans des conserves de raviolis et sur laquelle la justice, suivant l’expression consacrée, est passée. Parlons d’une autre réalité : si le consommateur peut, en principe, connaître l’origine de la viande, les enseignes rivalisant de publicité pour promouvoir les éleveurs locaux, le consommateur ne peut en revanche toujours pas savoir si la bête a été abattue de manière conventionnelle ou rituelle, alors qu’un boucher, lui, peut le savoir (estampillage à l’appui). Et pourtant, il existe encore de la viande savoureuse, sauf qu’elle coûte à minima, entre 32 et 36 € le kilo. Celle parfaitement rassise (rassissement) frise les 56 € le kilo. La question n’est pas de savoir si ces morceaux choisis valent leur prix, mais de savoir qui peut se les payer.

Sur un registre identique, il est un autre monde qui excelle dans l’étiquetage trompeur et romantique, entre treille et clocher, de ses bouteilles et fontaines à vins : le monde des gros pinardiers qui jouissent d’une législation taillée sur mesure. Le consommateur a désormais toutes les peines du monde (un comble dans une économie mondialisée) pour savoir quel (s) cépage (s) et dans quelle proportion ont rempli son litron. Trouver un honnête vin de table français est devenu aussi impossible que de s’assurer de la bonne qualité d’une bonne bouteille !

À déplorer que toute réclamation sur ces sujets auprès des hypermarchés n’aboutit jamais sur le fond. Récemment un Intermarché de Saône-et-Loire n’a pas daigné faire suite à ma réclamation sur de la viande en promotion aussi tendre qu’une semelle de cordonnier. A contrario, un magasin de chaîne de bio franchisé m’a remboursé sans discuter un bag in box de rosé bio qui n’avait que le goût de l’alcool. Ce qui montre par ailleurs les limites de la conservation des produits bio.

Il est donc amusant de voir la grande unité de façade affichée par les tenants de la grande distribution alimentaire face à la pandémie Coronavirus et leurs mépris habituel envers les clients, dès qu’ils touchent aux vraies questions de composition et de traçage d’un produit. Amusant aussi de savoir que chaque gérant, franchisé, ou patron d’une enseigne concédée, a toute latitude pour répondre ou pas, au client.

À savoir que depuis peu, il existe le site Signal Conso (1) qui permet de signaler ce type de problème. Si le signalement ne constitue pas une saisine formelle de la DGCCRF, il est cependant enregistré dans sa base de données. Si l’entreprise décide de corriger le problème, vous en serez informé par un courriel de Signalconso et la répression des fraudes interviendra, si c’est nécessaire. Pour les plus tenaces, le site indique toutefois la procédure à suivre en cas de plainte auprès de DGCCRF.

Le Coronavirus aggrave les difficultés des pauvres et le drive n’est pas la solution, la preuve par la fermeture d’un Amazon.

Vient maintenant un autre problème de taille, celui des gens à petits revenus. Des travailleurs, comme des retraités, ou des privés d’emploi. Ceux-là subissent encore plus durement les conséquences criminelles de l’État-Macron et ses génocidaires, au moment où le nouveau ministre Olivier Véran, lui aussi médecin-en-politique, mais qui ne veut pas partager le sort promis à Buzyn, ne cesse de beugler que si, si, si, l’affaire est grave et qu’elle va s’aggraver, mais sans nous dire comment la masse populaire va payer.

Aucun des grands patrons n’a avancé l’idée de créer des tournées en camionnettes comme autrefois, notamment dans les campagnes : surtout pas ! aucune des enseignes ne se lance dans la livraison à domicile ; seul compte le drive. E. Leclerc ambitionne même de devenir l’Amazon de l’alimentaire français, tout en affirmant vouloir l’associer chez lui au modèle de l’hypermarché actuel, avec caissières. Casino, Auchan et Carrefour etc. semblent camper sur des options différentes (cf les sites LSA, Linéaires et Zone Bourse).

À noter que l’illusion de l’innocuité Covid-19 du drive est prise en défaut. En France, en l’absence de dépistage, on ne peut de surcroît rien savoir.

« À New York, précisément dans le Queens, un entrepôt Amazon a été momentanément clos suite aux examens passés par un employé, qui se sont révélés positifs au covid-19. Il s’agit de la première fermeture d’entrepôt pour le géant du e-commerce, en lien avec le Coronavirus. De la même façon, c’est aussi le premier cas de Covid-19 au sein d’Amazon, aux USA, car en Europe, des employés d’entrepôts italiens et espagnols ont déjà été signalés comme atteints par le virus » source : https://siecledigital.fr/2020/03/20/un-entrepot-amazon-ferme-suite-a-un-employe-touche-par-le-coronavirus/

En alimentation de proximité, ne parlons des épiciers historiques, dont je garde toute la pingrerie dans ma mémoire de jeunesse, ou leurs ersatz réimplantés dans les petites communes, et dont la tradition est de pratiquer des prix de 30 à 40 % plus chers que les hypermarchés, voire les supermarchés. Parlons des succursales et des points de vente que des groupes cités en début d’article, déclinent en une ribambelle d’enseignes de proximité aux doux noms de Vival, Petit Casino, Spar, et autres Carrefour mini market, Proximarché,  (liste non exhaustive). Comment pourtant les éviter, en n’ayant pas de voiture et confiné désormais sans covoiturage ou transports en commun commodes ?

La réponse est claire : rien n’est prévu pour des baisses de prix. Les sans-dents peuvent crever. Et dans la France léguée par Hollande à son ancien ministre, Macron, ils sont légion et leur nombre augmente aussi vite que la pandémie.

Au bon beurre

https://youtu.be/UxuUs5fUgyI

 

Baisse des prix des magasins de proximité, aide financière, gratuité des masques et des gants ! Une légitime revendication.

Où sont-ils, les vaillants députés et les figures de proue écolo-gauchos censés défendre le bas peuple ? Eux qui devraient réclamer pour lui une aide financière pour compenser les dépenses supplémentaires liés au confinement et au ravitaillement, la gratuité des masques, gants, gels, alors que l’Aide médicale d’État paie intégralement les soins et toute prescription pré-natale et post-natale si chère aux migrants illégaux, délinquants par définition, puisque entrés clandestinement en France, aidés par des ONG subventionnées par Georges Soros et leurs complices en France.

Aux abonnés absents, le ramassis de gauche mutique pour aider les Français les plus touchés alors que les migrants sont nourris, logés, blanchis, soignés gratuitement et disposent de cartes bancaires et de smartphones dernier cri, avec abonnement.

Où est le fonctionnaire de la Révolution, Jean-Luc Mélenchon, l’imposteur défenseur des opprimés qui cire les pompes du criminel Macron (2) dans un grand élan de soutien national ?

Vidéo : Apple, aux États-Unis, va faire don de 2 millions de masques de type N95 qui seront utilisés pour soutenir l’effort de protection contre le COVID-19

« Le groupe n’a pas communiqué sur le sujet, c’est le vice-président Pence, chargé de coordonner la lutte contre le Coronavirus, qui en a fait l’annonce lors d’un point presse » en présence du Président Donald Trump » : https://www.macg.co/aapl/2020/03/coronavirus-apple-va-donner-2-millions-de-masques-sanitaires-112719?utm_source=macgnotifier&utm_medium=app-macos&utm_content=lien_article&utm_campaign=sitemacg

* Agnès Pannier-Runacher : « Le risque de rupture d’approvisionnement n’existe pas ». La Bourse et l’économie française se portent parfaitement ; tout va très bien Madame la Marquise !

https://youtu.be/QckuDi7WHyE

Et en plus la Pannier-Runacher s’étouffe ! Une ministre prise d’une quinte de toux en pleine Assemblée nationale (voir la tronche inquiète de celui qui est derrière elle)

https://youtu.be/Js3k0VmvYQw

(1) SignalConso : un nouveau service en ligne pour signaler un problème

Publié le 25 février 2020 – Direction de l’information légale et administrative (Premier ministre) https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A13880?xtor=EPR-141

Pour info, les grandes manœuvres des cadors de la nourriture : https://www.lunion.fr/id140346/article/2020-03-20/alimentation-casino-vend-leader-price-aldi  et  https://www.entreprendre.fr/qui-est-moez-alexandre-zouari-le-prochain-patron-de-picard/

(2)

Il faut empêcher la fuite du gouvernement génocidaire de Macron

Publié le 22 mars 2020 – par Jacques Chassaing  https://ripostelaique.com/il-faut-empecher-la-fuite-du-gouvernement-genocidaire-de-macron.html

Contre le criminel Macron et ses génocidaires, les premières plaintes…

Publié le 21 mars 2020 – par Jacques Chassaing  https://ripostelaique.com/contre-le-criminel-macron-et-ses-genocidaires-les-premieres-plaintes-tombent.html

Macron et ses génocidaires méritent qu’on leur crache à la gueule !

Publié le 19 mars 2020 – par Jacques Chassaing  https://ripostelaique.com/macron-et-ses-genocidaires-meritent-quon-leur-crache-a-la-gueule.html

Buzyn la menteuse, coresponsable et coupable de l’hécatombe qui arrive…

Publié le 18 mars 2020 – par Jacques Chassaing  https://ripostelaique.com/buzyn-la-menteuse-co-responsable-et-coupable-du-desastre-mortel-en-france.html

Macron assassin ! Son gouvernement est responsable et coupable !

Publié le 15 mars 2020 – par Jacques Chassaing  https://ripostelaique.com/macron-assassin-son-gouvernement-est-responsable-et-coupable.html

Requérons l’accusation de criminel de guerre contre Macron

Publié le 17 mars 2020 – par Jacques Chassaing   https://ripostelaique.com/requerons-laccusation-de-criminel-de-guerre-contre-macron.html

Jacques CHASSAING

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Une patriote

Pour qu’il y est baisse des prix et gratuité des masques IL FAUDRAIT DEJA QU’IL Y EN AIT . Macron lors se son dernier discourt disait demain, aujourd’hui on nous dit PAS AVANT 15 JOURS ! Eh oui voilà ce qui arrive quand on a un médiocre à la tête du pays qui envoie des tonnes de nos stocks de protections aux chinois alors qu’il sait que le virus arrive en France. Là ça n’est plus de la médiocrité mais la volonté d’assassiner les français en masse !

BERNARD

On ne peut pas dépenser 15 % du Pib pour « les autres » en aides diverses avec l’argent des Français et s’occuper du peuple. Parois il faut faire des choix.
Une autre preuve, s’il en fallait encore que ce pays part en couille :
« Première pour la santé (8,8% du PIB, juste devant les Etats-Unis et l’Allemagne), » Toujours premier pour la dépense, toujours inférieur à la moyenne pour les résultats (santé, éducation, sécurité).
En fait pour 1€ dépensé pour les soins, au moins 0.5€ est dépensé en corruption diverses (même si ça ne s’appelle pas comme ça ils ont remplacé le mot par comités théodules et autres gamelles).
Sources partielles :
https://www.bfmtv.com/economie/depenses-sociales-la-france-reste-le-pays-le-plus-genereux-de-l-ocde-1618046.html

POLYEUCTE

Je vois dans les rues des passants équipés de masques….
Ils les ont volés ?
« Et moi, et moi ? » comme dirait Dutronc et ses millions de Chinois….

selena78

admettons qu’on devienne hystérique par pénurie de gants bon ! mais l’hystérie pour des masques qui sont un simple rectangle de tissus serré avec 4 lacets c’est a la portée de n’importe quel porteur de neurone de le fabriquer soi même alors inutile de leur faire plaisir en s’entre tuant pour ça , l’ennemi c’est EUX pas nous mêmes !

Daniel

Ce matin interdiction des marchés de rues à Paris ! cependant les hypers et les supérettes demeurent ! Dans ces lieux couverts et incontrôlés les acheteurs manipulent à mains nues les aliments (fruits, légumes, boites, etc.)
On marche vraiment sur la tête, au profit des plus gros !

selena78

ouais et interdit aussi d’enterrer nos morts !sinon c’est le racket assuré !

Joël

A propos des masques, ils sont aussi cons que chez nous en Belgique :
La Belgique aurait détruit son stock de six millions de masques FFP2 l’an dernier car périmé, sans le renouveler par souci d’économie.

https://www.lalibre.be/belgique/politique-belge/en-2019-la-belgique-a-detruit-son-stock-de-masques-ffp2-sans-le-remplacer-5e78f5877b50a6162bad7eb2

selena78

COMPLOT ANTI BLANCS! pas cons ! sataniques ! la Belgique et la France son deux sœurs jumelles , nous avons un même creuset génétique de plusieurs centaines d’années (Charlemagne) dont les macrono mondialistes savaient très bien a l avance (agenda 2030)que cette guerre bactériologique allait être larguée sur les blancs en brouillant les pistes en la faisant débuter en chine ou ils ont des labos (pas de chance hein !) , donc ici on vire les masques on organise la pénurie de gants on égare les nationaux par instructions fantaisistes et contradictoires et on interdit la chloroquinine en la déclarant poison alors que jusq’ en janvier elle etait en vente libre pour trois sous !que voulez vous de plus ? !

Joël

Au contraire, les prix ont flambé, je trouve. Je fais généralement mes courses tous les 15 jours à Auchan. Le 16 mars, jour du confinement, je n’ai rien acheté de plus que d’habitude, des courses normales donc. Alors que d’habitude j’en ai en moyenne pour 170-180 €, là j’ai dépassé allégrement les 220 €. Et pourtant, j’achète pratiquement toujours les mêmes denrées.

maitre jean pierre

ça fait partie de leurs manigances les prix ont toutes sortes de pretextes our etre propulsés en l’air et en periode de guerre plus encore !

ribian

Et un effet nullement anecdotique de cette implantation massive de la grande distribution, qui a vu fleurir partout dans le pays des zones commerciales gigantesques, c’est l’enlaidissement généralisé de cette France autrefois si belle. Désormais tous les abords des villes, grandes et petites sont transformés en capharnaüms immondes où les enseignes rivalisent d’hystérie pour attirer notre attention. Des milliers d’hectares de terres fertiles ont ainsi été bétonnés pour permettre aux leclerc et consorts de vendre des produits de faible qualité souvent importés. L’horreur.

selena78

et il y a meme des rayons racistes ou les blancs sont interdits because qu’ils n’ont pas la tete asiatique pour vous vendre des nems par contre a la place d’un blanc on embauchera un congolais pour vous vendre du camembert! no probleme !

patphil

baisse des prix ou gratuité !!! mais on n’en trouve pas !

Jacques Chassaing

à patphil
Faut lire l’article entièrement, y a pas que l’affaire des masques.