Pour une France patriote en bleu,blanc,rouge en 2012

Publié le 2 janvier 2012 - par - 2 025 vues
Share

La France que nous aimons est confrontée depuis une vingtaine années à une progression inquiétante de l’islamisme radical  qui tente de façon sournoise et insidieuse de s’en prendre à notre pacte républicain, à nos valeurs démocratiques et nos libertés fondamentales.

La France est en danger à cause de la lâcheté de nos politiques qui ont laissé s’installer et encourager sur notre territoire des revendications communautaristes impulsées par une idéologie fascisante qui s’appelle l’islam.

Cette secte qui se prétend être une religion, n’est en fait tout simplement  qu’un système politico –pseudo religieux qui voudrait nous imposer la loi divine de Mahomet qui ne supporte pas notre République laïque et encore moins les lois humaines.

Cela devient intolérable et inadmissible dans le pays de Voltaire et du siècle des lumières, dans le pays où l’égalité entre les hommes et les femmes ne devrait pas être négociable.

Nous voyons de plus en plus de femmes voilées et de niqabées dans notre espace public  narguer nos valeurs républicaines instrumentalisées par des islamistes radicaux qui ont bien l’intention de s’attaquer aux fondements de notre République une et indivisible.

Notre République est remise en cause chaque jour pour ces fous d’Allah qui refusent de se soumettre à nos règles de vie et à nos coutumes.

La France, pays d’accueil au travers de son histoire a toujours intégré les populations de toute origine de race ou de couleur, car ces individus avaient la volonté de s’intégrer et  de faire partie de notre destin national.

Les accommodements raisonnables que l’on a concédé à une culture étrangère à la nôtre celle que voudraient nous imposer les fidèles de l’islam  est une attaque frontale à notre socle républicain et au vivre ensemble que nous avions réussi à instaurer grâce à la loi de 1905 de séparation des Églises et de l’État.

Les dogmes religieux ne devaient plus se mêler des affaires de l’ État et ne devaient plus influer sur notre vie quotidienne.

Des maires se rendent complices d’une islamisation rampante de notre société en tolérant dans leur commune l’installation de mosquées qui nous le savons sont des lieux de propagande politique qui voudraient  insidieusement  introduire en France les préceptes de la charia.

Pour en avoir une preuve tangible, il est indispensable que nos concitoyens écoutent cette conférence d’Alain Wagner qui nous explique comment s’y prennent des islamistes radicaux pour gangréner notre société  (voir vidéo ci-dessous).

http://verite-valeurs-democratie.over-blog.com/article-conference-ces-maires-qui-introduisent-la-charia-en-france-86643479.html

La liberté d’expression est également menacée par ces islamistes qui n’ont pas hésité en novembre 2011 à brûler les locaux du journal satirique Charlie Hebdo qui avait osé sortir un numéro spécial  Charia hebdo pour commenter la victoire d’Ennhada en Tunisie.

http://www.europe1.fr/Faits-divers/Les-locaux-de-Charlie-Hebdo-incendies-796751/

Nous devons défendre le droit au blasphème qui ne doit pas être remis en cause, car nous retomberions sous les pires périodes de notre histoire où la religion Catholique imposait à nos ainés ses dogmes rétrogrades et ses croyances obscurantistes qui ont fait tant de victimes au nom d’un dieu qui devait s’imposer à tous.

Avec l’islam , nous avons le même problème et nous devons le traiter de la même façon que nous avons osé le faire avec l’Église catholique que nous avons relégué à la place qui doit être la sienne, enseigner la spiritualité dans la sphère privée , rien que la sphère privée et rien d’autre.

Nous avons combattu tout au long de notre histoire, toutes les dictatures qu’elles soient religieuses ou non, nous devons avoir le courage de combattre aussi avec la même détermination l’idéologie islamique qui est une dictature de la pensée dont le but ultime est d’interdire toute liberté de conscience et de toute liberté d’expression.

La liberté d’expression et la liberté de conscience font partie du patrimoine commun de notre pays qui s’appelle la France.

Nous n’accepterons jamais de renoncer à nos convictions et à nos valeurs démocratiques qui ne sauraient admettre que l’islam nous impose ses dogmes, ses rites et ses mœurs qui ne sont en rien compatibles avec notre République une indivisible et laïque.

Des groupuscules islamiques tel que Forsane Alizza provoquent nos concitoyens et insultent par la même la France en proférant des propos haineux contre notre civilisation.

http://info.france2.fr/france/un-leader-condamne-pour-provocation-a-la-haine–70938141.html

Le leader du groupuscule islamiste « Forsane Alizza » a été reconnu coupable de provocation à la haine raciale.

Mohamed Achamlane a été condamné pour provocation à la haine et discrimination raciale et religieuse par le tribunal correctionnel de Limoges.

Surnommé « Cortex » sur internet, Mohamed Achamlane était poursuivi dans deux affaires distinctes.

Une première affaire en date de juin 2010 dans laquelle des membres de Forsane Alizza avaient exhorté, le visage dissimulé, la foule à cesser de consommer les produits d’un restaurant McDonald’s de Limoges, accusant la marque d’être au service d’Israël.

Concernant ce volet, M. Achamlane n’était poursuivi que pour avoir relayé sur internet les vidéos prises lors de la manifestation. Deux amis de M. Achamlane, présents dans le restaurant McDonald’s, avaient été condamnés le 20 septembre par le tribunal correctionnel de Limoges à des amendes de 800 euros et 1.500 euros.

Dans une seconde affaire, il était poursuivi pour avoir, en septembre 2010 toujours à Limoges, tenu un long prêche incitant en représailles à la proposition d’un pasteur américain de brûler le Coran, à brûler le code pénal français dans lequel « pas une ligne ne protège les Musulmans ».

Le tribunal a suivi les réquisitions du parquet et condamné M. Achamlane à quatre mois de prison avec sursis et 2.000 euros d’amende. Il a en outre reçu les sept demandes de constitution de partie civile et condamné le mis en cause à leur verser chacune un euro de dommages et intérêts.

Le procès s’était tenu le 27 septembre dernier dans une ambiance tendue. Venus en compagnie d’amis, M. Achamlane avait quitté le tribunal avant le début de l’audience aux cris d' »Allah akbar.

Nous nous réjouissons que ces fanatiques aient été condamnés par notre Justice Républicaine, mais nous regrettons que cette ligue fasciste n’ait pas été dissoute et ses animateurs expulsés de notre territoire.

Tout dernièrement un homme a été placé en garde à vue mercredi au commissariat du XIXe arrondissement. Lui et sa femme avaient menacé lundi dernier une salariée de la Caisse d’allocations familiales.

   

Se sachant recherché par les policiers depuis 48 heures, un homme de 25 ans s’est rendu mercredi à 15h30 au commissariat de police du XIXe arrondissement où il a été placé en garde à vue. L’individu est soupçonné d’avoir, avec sa femme âgée de 23 ans, proféré lundi dernier des menaces de mort sur une employée de la Caisse d’allocations familiales (CAF) située 67, avenue Jean Jaurès (XIXe). Choquée, la salariée de la CAF avait porté plainte lundi 26 décembre, juste après les faits.

Selon les premiers éléments de l’enquête, l’homme et sa femme intégralement voilée s’étaient présentés lundi à la CAF pour obtenir des renseignements. A l’entrée de l’agence, les agents de surveillance ont alors demandé à l’épouse de retirer son voile faute de quoi elle ne pourrait rentrer. Celle-ci aurait refusé de s’exécuter. La responsable de l’agence est alors venue voir le couple obtenant de la jeune femme qu’elle retire son voile une fois à l’intérieur des locaux. “Quand elle s’est retrouvée devant l’employée au guichet, elle a de nouveau refusé de retirer son voile, indique une source proche de l’enquête. Son époux s’est alors mis a récité des versets du Coran et a menacé de mort l’employée. Il a même fait un geste très explicite avec sa main, comme s’il allait lui trancher la gorge. Il a ensuite craché sur l’employée avant de quitter les lieux avec sa femme”.

Un autre fait divers prouve que les islamistes n’hésitent plus à vouloir nous contraindre à nous plier à leurs croyances archaïques et obscurantistes.

Le tribunal correctionnel a condamné à six mois de prison et a décerné un mandat de dépôt contre Nassim Mimoune, un Parisien âgé de 24 ans, jugé en comparution immédiate pour des violences commises, lundi, sur une sage femme de l’hôpital Nord.

Son épouse, portant un voile intégral, était arrivée subissant des contractions depuis 48 heures. Très violemment, son époux s’était opposé à ce que le personnel médical pratique un toucher vaginal, se proposant de réaliser lui-même l’examen – il est ouvrier du bâtiment. A sa femme, il lance en arabe – selon une sage femme parlant cette langue – : « Tu en subiras les conséquences, on divorcera ».

Son épouse transférée au bloc opératoire pour une césarienne, il reste derrière la porte mais bondit dans le bloc, bousculant violemment une sage femme, lorsqu’il s’aperçoit que l’anesthésiste a retiré le voile pour l’intervention. Fondamentaliste religieux, portant une barbe non soignée, le jeune père s’excuse à l’audience. « J’ai vu ma femme dévoilée devant un autre homme, c’est la première fois que je vois cela de ma vie, j’ai couru pour lui remettre le voile ». Le procureur Jérôme Bourrier a stigmatisé ce comportement : « Ces faits sont inadmissibles car ils sont révélateurs d’un individu qui n’accepte pas les règles de la société, considère son dogme supérieur aux lois de la République et sa citoyenneté française inférieure à son dogme. En France, on viole nos femmes… qu’est-ce que c’est que ce discours de la part d’un citoyen français, ce n’est pas audible ».

Ce fait divers n’est malheureusement pas un cas isolé et ne devrait alerter nos gouvernants sur les dangers de cette montée inquiétante de l’islamisme radical dans notre pays que nous finissons par ne plus reconnaître.

Tous ces exemples nous démontrent que nous ne sommes pas assez fermes avec ces fanatiques islamiques et que nous devrons être plus sévères, si nous voulons éviter que notre société se communautarise de plus en plus et que notre pacte républicain se fissure encore plus, si nous renonçons à ce que la France reste la France.

La France ne sera jamais une terre d’islam et nous devons le rappeler à ces fanatiques et nous devons faire en sorte qu’ils ne brisent pas le pacte républicain qui unit les citoyens de notre pays au-delà de nos différences.

Les partis de gauche et de droite ont été trop laxistes avec l’islam qui ne sera jamais républicain et qui n’acceptera jamais de se plier à notre mode de vie, trop éloigné des préceptes du Coran.

A force de louvoyer avec l’islam politique et de tolérer son activisme sur notre sol, nous risquons de provoquer un rejet croissant de la population française envers cette pseudo-religion qui nous est totalement étrangère et si différente dans sa conception de la vie en société.

Charles de Gaulle qui avait une haute idée de la Nation Française dont il voulait préserver la grandeur, son indépendance et sa souveraineté avait fait cette confidence le 5 mars 1959  à Alain Peyrefitte :

« C’est très bien qu’il y ait des Français jaunes, des Français noirs ; des Français bruns. Ils montrent que la France est ouverte à toutes les races et qu’elle a une vocation universelle. Mais à condition qu’ils restent une petite minorité. Sinon, la France ne serait plus la France. Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne. Qu’on ne se raconte pas d’histoire ! Les musulmans, vous êtes allés les voir ? Vous les avez regardés avec leurs turbans et leurs djellabas ? Vous voyez bien que ce ne sont pas des Français. Ceux qui prônent l’intégration ont une cervelle de colibri, même s’ils sont très savants. Essayez d’intégrer de l’huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d’un moment, ils se sépareront de nouveau. Les Arabes sont des Arabes, les Français sont des Français. Vous croyez que le corps français peut absorber dix millions de musulmans, qui demain seront vingt millions et après-demain quarante ? Si nous faisions l’intégration, si tous les Arabes et les Berbères d’Algérie étaient considérés comme Français, comment les empêcheriez-vous de venir s’installer en métropole, alors que le niveau de vie y est tellement plus élevé ? Mon village ne s’appellerait plus Belgo-luxembourgeoise, mais Colombey-les-deux-Mosquées »

Le 22 avril prochain au moment de choisir notre prochain Président de la République, les Français devront se souvenir de ce point de vue visionnaire du grand Charles qui semble avoir prévu ce qui pourrait advenir à la France, si nous la laissions perdre son âme et renoncer à défendre ses valeurs et son modèle de civilisation qui ne se sera jamais compatible avec le Coran et les préceptes de la Charia.

La France est une terre d’accueil mais est aussi une terre de résistants qui a su dans son histoire dire non à l’obscurantisme et refouler hors de son sol des croyances qui ne correspondaient pas à ses racines, sa culture et ses traditions.

Fabrice LETAILLEUR

Voir son blog:

http://lebloglaicdechamps.over-blog.com/

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.