Pour une renaissance européenne, il faut tout le contraire de Macron

Publié le 9 mars 2019 - par - 23 commentaires - 1 252 vues
Share

Citoyens d’Europe,

Si je prends la liberté de m’adresser directement à vous, ce n’est pas seulement au nom de l’Histoire et des valeurs qui nous rassemblent. C’est parce qu’il y a urgence. Dans quelques semaines, les élections européennes seront décisives pour l’avenir de notre continent.

Jamais depuis la Seconde Guerre mondiale, l’Europe n’a été aussi nécessaire. Et pourtant, jamais l’Europe n’a été autant en danger.

Le Brexit en est le symbole. Symbole de la crise de l’Europe, qui n’a pas su répondre aux besoins de protection des peuples face aux grands chocs du monde contemporain.

Symbole, aussi, du piège européen.

Le piège n’est pas l’appartenance à l’Union européenne ; ce sont le pharisaïsme et l’irresponsabilité  des politiciens majoritaires actuels qui peuvent la détruire.

Qui a poussé les Britanniques au  Brexit ?

Ce sont les mensonges de la caste politique mondialiste qui ont ruiné le projet européen.

Et ce piège menace toute l’Europe.

Les créateurs de pauvreté et de colère, soutenus par les fausses informations de la propagande journalistique autorisée, promettent tout et son contraire, ils ne font encore que parler, mais ce qu’ils ont fait ces quarante dernières années de l’Europe parle autrement pour eux.

Face à ces manipulations, tous les patriotes d’Europe doivent se tenir debout.

Fiers et lucides. Dire d’abord quelle Europe ils veulent. Au besoin le fusil à la main.

Ce continent doit revenir à son Histoire avec ses peuples historiques.

Ces territoires dévastés par les mondialistes doivent retrouver la paix, la prospérité et la liberté en s’affranchissant de l’occupant allogène qui ne veut pas s’intégrer mais nous soumettre.

Ne l’oublions jamais, retrouver la paix, ce sont les indésirables expulsés, enfin.

Ce combat est un engagement de chaque jour, car l’Europe comme la paix ne sont jamais acquises.

Au nom de la France, des patriotes mènent sans relâche leur combat contre les barbares, contre les mondialistes.

Pour faire progresser l’Europe telle que nous la souhaitons et défendre son modèle.

Nous voulons beaucoup plus maintenant, une vraie armée et une défense européenne tous azimuts et la protection des droits sociaux que les politiciens actuels sont en train de ruiner.

Mais il faut faire plus, plus vite.

Car il y a l’autre piège, celui du statu quo et de la résignation devant l’envahissement étranger dont les multiculturalistes  sont les ardents complices, fossoyeurs de nos nations, de notre culture, de notre sécurité de tous les jours.

Les citoyens nous disent bien souvent que l’Europe est source de tous leurs maux.

Elle est devenue à leurs yeux un marché sans âme.

Ce n’est pas l’Europe qui en est la cause, c’est la trahison de la classe politique actuelle qui a perverti l’Union initiale qui reposait sur la solidarité en la déportant vers la concurrence entre les peuples, la fraude et l’optimisation fiscale, l’ouverture à la concurrence déloyale qui a détruit des dizaines de millions d’emplois dans l’industrie, les services et l’agriculture.

L’insécurité règne partout, les travailleurs ont la boule au ventre de prendre le train, le métro, faire leurs courses le soir.

En France c’est par dizaines de milliards par an que se calcule le pillage du pays par des bandes organisées, la plupart du temps étrangères : vols de bétail et de matériel dans les fermes, les entreprises, vols et incendies de voitures, de gymnases, d’écoles et de maternelles, d’infrastructures urbaines, prise à partie de pompiers et médecins urgentistes, incendies d’immeubles, pillages et dégradation des églises de notre histoire,  fraudes aux aides sociales par dizaines de milliards aussi, absence de contrôle dans des milliers de zones de non-droit abandonnées à la voyoucratie.

À Berlin, toute la ville est en coupe réglée par des bandes étrangères.

En Grande-Bretagne ce sont des filières de prostitutions indo-pakistanaises qui perpètrent les viols et enlèvements de jeunes filles blanches avec la complicité des institutions, Londres est devenue la capitale mondiale du crime.

Je viens de vous décrire l’Europe des mondialistes.

Ils ont perverti les droits de l’homme en droits des criminels ; en France, c’est le citoyen agressé qui, pour avoir seulement osé se défendre, termine aux assises.

L’Europe doit redevenir  un projet et notre Histoire commune que personne n’a le droit de nous enlever, ni Macron ni Merkel ni un autre mondialiste, ni les intolérants sectaires du Coran, ni les minorités, ni les allochtones qui viennent détruire, violer, piller, frauder, assassiner, cracher sur nos peuples de souche.

Les mondialistes se trompent et vous trompent quand ils prétendent défendre notre identité alors qu’ils livrent en même temps nos territoires aux ennemis de la civilisation.

Car c’est la civilisation européenne qui nous réunit, nous libère et nous protège, mais qui est aujourd’hui menacée.

Ils se trompent et vous trompent encore quand ils prétendent que les patriotes de France et d’Europe ont peur de l’étranger, ou ne l’aiment pas.

Les patriotes n’ont pas peur de l’étranger, ni ne le détestent, ils veulent seulement décider de qui mérite de vivre ici et de qui ne le mérite pas et doit partir.

Dit plus simplement, les peuples veulent maintenant décider qui ils invitent à dîner à leur table, et non se voir imposer des convives qui ne respectent ni la cuisine, ni la cuisinière, ni la maison qui les accueille.

Pour ces derniers, ils n’attendent qu’un signe pour se battre contre les cinquièmes colonnes et l’ennemi intérieur, ainsi que la classe politique qui a favorisé leur implantation en anéantissant les espoirs de retraite des générations à venir d’Européens.

Macron et Merkel sont de ces mondialistes qui minent nos démocraties et notre bien vivre ensemble.

Le président Macron a eu raison sur un point quand il a alerté sur le retour de la peste ou de la lèpre brune, mais il vous a menti par omission : c’est lui et ses semblables qui sont les vecteurs de l’épidémie.

Nous sommes à un moment décisif pour notre continent ; un moment où, collectivement, nous devons réinventer politiquement, culturellement, les formes de notre civilisation dans un monde qui se transforme.

C’est le moment de la Renaissance européenne.

C’est le moment de la Reconquête de leurs territoires par les peuples historiques par analogie avec la Reconquista de l’Histoire espagnole.

Je vous propose de bâtir ensemble cette Renaissance autour de trois ambitions : la liberté, la protection et le progrès.

Défendre notre liberté

Le modèle européen repose sur la liberté de l’homme, la diversité des opinions dans le cadre de la civilisation, du progrès humain et de la création.

Notre liberté première est la liberté de dire les vérités sur les ennemis de la connaissance et du libre arbitre, sur les ennemis du progrès, sur les assassins musulmans.

Notre liberté, cela doit redevenir la liberté d’expulser de ce continent tous ceux qui n’ont rien à y faire, pour qu’il redevienne un espace où il fait bon vivre ensemble.

Pour retrouver le goût d’aller au spectacle sans crainte de se faire égorger, d’aller sur les quais de gare ou dans les églises sans risquer le coup de couteau des haineux Mahométans, pour pouvoir aller sur les marchés de Noël sans risquer une balle dans la peau ou se faire renverser par un camion ivre de haine musulmane.

C’est aussi notre liberté de faire savoir, les armes à ma main s’il le faut, que les Européens ne voudront jamais finir comme ont fini les Arméniens en 1915, assassinés par le totalitarisme musulman.

Si notre projet doit être un projet de paix, il ne faut jamais perdre de vue le bon sens des antiques : « si vis pacem, para bellum ».

Notre liberté c’est de clamer au monde entier que l’islam, idéologie de haine, n’a aucune place dans le projet européen de paix, et que les intolérants qui s’en revendiquent doivent s’en aller sans délai.

Protéger notre continent

Fondée sur la réconciliation interne, l’Union européenne a oublié de regarder les réalités du monde.

Or aucune communauté ne crée de sentiment d’appartenance si elle n’a pas des limites qu’elle protège. La frontière, c’est la liberté en sécurité.

Les mondialistes, Macron, Merkel et les autres, ont ouvert grandes les portes de l’Europe aux envahisseurs armés de couteaux qu’ils ont installés dans nos banlieues où ils vont et viennent en égorgeant impunément.

L’insécurité règne partout, nos anciens se font tabasser, les jeunes filles, harceler et violer par les protégés des mondialistes, complices de crimes contre l’humanité d’Europe à ce titre.

Ces politiciens idiots utiles de l’Islam ont entamé la libanisation de l’Europe, leur volonté est que cela se termine dans le sang : allez-vous reconduire ceux qui arment les fous de l’Islam et les protègent ?

Le président Macron en France a mis à l’amende le travailleur en gilet jaune pour lui soutirer les derniers deniers de son salaire de la peur qui devaient l’aider à nourrir ses enfants pour les offrir en état de soumission aux haineux de l’Islam.

Deux combats doivent être menés en priorité, en urgence même.

Combattre les ennemis intérieurs, et notamment la classe politique qui a joué le rôle du cheval de Troie pour mieux assassiner les peuples autochtones d’Europe.

Ils mériteraient d’être expulsés après jugement sans ménagement par la remise en vigueur de la règle antique spartiate et athénienne de l’ostracisme qui a servi de ciment à nos aïeux dans la construction de peuples homogènes en permettant d’éloigner les traîtres à la défense commune.

Se préparer activement à tout assaut d’ennemis extérieurs sur l’ensemble des lignes-frontières terrestres, maritimes, aériennes ou spatiales européennes.

Actuellement les Chinois et les Américains négocient un nouveau Yalta de la planète, pendant que les arlequins de Bruxelles, de Paris et de Berlin regardent passer les trains, dilapidant sans compter les richesses du continent péniblement amassées de la lutte et de la sueur de nos anciens, de vos anciens, de vos parents, de vos grands-parents, et avant eux, d’autres encore.

En quarante ans, tous les mondialistes qui se sont succédé à la tête de l’Europe ont jeté bas trente siècles de culture et d’Histoire commune, tuant une deuxième fois les ancêtres fondateurs de ce continent, ouvrant les églises aux égorgeurs de l’Islam, dévastant ses valeurs séculaires, ses Lumières, son énergie, son avenir.

Il est venu le temps d’arrêter cette mort de moins en moins lente, de reprendre la lutte pour notre survie puisque c’est sur ce terrain qu’ils nous ont amenés, et enfin voir qui sortira vainqueur de ce combat.

Les mêmes exigences doivent s’appliquer à la défense extérieure.

Il est temps de se doter d’une vraie armée européenne tous azimuts en prévision d’attaques à 360 ° d’où qu’elles viennent. Une défense tous horizons devient indispensable compte tenu des alliances de plus en plus mouvantes, de leur recomposition, alors que nous nous dirigeons comme dans les années trente vers un conflit inévitable. Seuls restent indéterminés à ce jour l’ennemi et l’heure du combat.

L’alliance avec la Russie, l’Ukraine, la Suisse si elle le souhaite dans une Europe déterminée sera un gage de puissance propre à dissuader toute envie, les combats à venir seront à l’échelle des continents.

Nos frontières doivent aussi assurer une juste concurrence car nous sommes en guerre économique avec tous.

Quelle puissance au monde accepte de poursuivre ses échanges avec ceux qui ne respectent aucune de ses règles? Nous ne pouvons pas subir sans rien dire.

Nous devons réformer notre politique de concurrence, refonder notre politique commerciale, sanctionner ou interdire en Europe les entreprises qui portent atteinte à nos intérêts stratégiques et nos valeurs essentielles, comme les normes environnementales, la protection des données et le juste paiement de l’impôt ; et assumer, dans les industries stratégiques et nos marchés publics, une préférence européenne comme le font nos concurrents américains ou chinois.

Retrouver l’esprit de progrès

En quarante ans, les mêmes mondialistes ont ramené l’Europe au rang de puissance de troisième rang.

L’Europe entière doit redevenir une avant-garde.

Elle doit redéfinir ses normes du progrès qui a été sabordé.

Pour cela, elle doit porter un projet de convergence plus que de concurrence : l’Europe, où a été créée la sécurité sociale, doit instaurer pour chaque travailleur, d’Est en Ouest et du Nord au Sud, un bouclier social lui garantissant la même rémunération sur le même lieu de travail, et un salaire minimum européen, adapté à chaque pays et discuté chaque année collectivement.

Le progrès et la liberté, c’est pouvoir vivre de son travail : pour créer des emplois, l’Europe doit anticiper.

C’est pour cela qu’elle doit non seulement réguler les géants du numérique actuels en développant les siens, mais aussi fermer ses frontières  à la concurrence déloyale, aux produits et services qui ne sont pas frappés par les même normes sociales, environnementales et sanitaires que les nôtres, exceptés bien sûr ceux qu’elle ne produit pas elle-même.

Pour cela une Europe qui se projette dans l’avenir doit être capable de vivre en autarcie totale du reste de la planète pour ne dépendre de quiconque, en intégrant dans son espace l’économie de la Russie, de l’Ukraine.

Avec son agriculture, ses nappes phréatiques, les matières premières russes, son industrie, sa recherche, une Europe de 600 millions de consommateurs dans un espace culturel commun a les moyens de son ambition d’indépendance totale, et de se passer d’importer les embarras des autres continents et des autres cultures non civilisées qui ne font que la tirer vers le bas.

Je vous l’ai proposé, c’est l’heure de la Reconquête de leur territoire par les peuples d’Europe avec une homogénéité sans faille d’une population qui n’a besoin de personne et n’a surtout pas envie de se faire imposer des mœurs non civilisées ou non souhaitées.

Les mondialistes pourront aller vivre leur décadence dans le pays de leur choix, cela ne sera le souci de personne ni d’aucun patriote convaincu, cela sera au contraire un gros fardeau en moins.

Ce serait même leur donner satisfaction de leur accorder le statut de citoyens du Monde… Sauf de l’Europe.

Liberté, protection, progrès.

Nous devons bâtir sur ces piliers une Renaissance européenne.

Nous ne pouvons pas laisser les mondialistes continuer de détruire notre continent sans rien dire.

Nous ne pouvons pas être les somnambules d’une Europe amollie.

Nous ne pouvons pas rester dans la routine et l’incantation.

L’humanisme européen, pour devenir opératoire, exige au préalable une action purificatrice en profondeur du continent.

Et partout les citoyens demandent à participer à un tel changement, qui ne supportent plus de se voir imposer des règles de vivre ensemble que l’autre n’a aucune intention de  respecter.

Alors il est temps que tous les patriotes d’Europe se préparent au combat contre l’ennemi intérieur qui les empêche de respirer comme ils le souhaitent.

Dans cette nouvelle Europe, les peuples auront vraiment repris le contrôle de leur destin.

Dans cette Europe, le Royaume-Uni, j’en suis sûr, trouvera toute sa place, si nous l’aidons à retrouver ses racines en l’aidant à réduire une mixité insupportée car partagée avec des gens insupportables.

Imaginez ces aviateurs de la RAF qui ont donné leur vie dans la bataille d’Angleterre contre la Luftwaffe en 1940 pour contrer l’envahisseur, en voyant les dégâts et le gâchis de l’envahissement actuel, n’auraient-ils pas raison d’entrer dans une colère noire ???

Churchill s’étranglerait, s’il revenait, de voir son pays ainsi avili.

Il demanderait à de Gaulle de le pincer fortement et lui dirait plus que probablement  «  Tout ça pour ça ??? Toute cette lutte pour ce gâchis et cette trahison des clercs ??? Passe-moi  la gnole de Gaulle, je meurs de soif de ces cons, quand je pense qu’on leur a livré un continent libre du nazisme en 1945, ils ont trouvé le moyen de le repeupler de nazislamistes 70 ans après, quels cons, mais quels cons ces politiciens, ils n’ont rien retenu de l’Histoire  !! ».

Citoyens d’Europe, l’impasse du Brexit est une leçon pour tous.

Sortons de ce piège, donnons un sens aux élections à venir et à notre projet.

À vous de décider si l’Europe, les valeurs de progrès qu’elle porte dans le sens que nous proposons de lui donner, l’avenir de vos enfants, de vos petits-enfants, doivent être davantage qu’un rêve au bord d’un avortement ordonné par les mondialistes qui ont déjà creusé  avec jouissance la tombe de la petite princesse phénicienne qu’ils veulent mort-née, et de ses peuples de souche historiques.

Aux derniers chiffres, 245 millions de chrétiens sont persécutés dans le monde actuellement.

Je peux ici certifier que ce n’est pas dans les pays des Témoins de Jéhovah que ce génocide a lieu.

Allez-vous laisser  les mondialistes faire de l’Europe un camp de concentration où seront assassinés tous les chrétiens, les protestants, les juifs, les laïcs, les homosexuels et ceux qui refusent l’Islam ?

La condamnation à mort d’Asia Bibi, chrétienne du Pakistan, pour avoir seulement bu l’eau d’un puits avant une musulmane, ne vous ouvre donc pas encore les yeux sur la nature profonde du nazislamisme  ???

Est-ce le futur que vous souhaitez à vos filles et petites-filles, vos nièces, vos sœurs, être condamnées à mort si elles boivent avant une musulmane ? Est-ce là vraiment ce que vous voulez pour elles ????

Regardez bien les mondialistes qui se présentent aux européennes, regardez bien leurs visages, leurs traits.

Puis pensez fortement aux camps de la mort, mieux, allez vous recueillir à Auschwitz, Dachau, Buchenwald.

Laissez errer le regard, entendez le vent vous rapporter les cris et les larmes du passé, imaginez, laissez l’émotion vous gagner et la colère. Celle-ci peut être bonne conseillère si elle vous conduit à dire non.

Est-ce là l’avenir de vos filles et de vos fils ? De vos petites-filles et de vos petits-fils ???

On y est, vous faites l’expérience de pensée de leur futur probable dans les camps des mondialistes et des nazislamistes si rien n’est fait pour changer le cours du destin de l’Europe.

Je vous propose un autre choix, pour tracer ensemble le chemin d’une Renaissance européenne et d’une Reconquista des territoires, de tous vos territoires, sans faille,  jusqu’aux derniers recoins, par un grand nettoyage.

Tout cela passe par un préalable indispensable, la non-reconduction de toute la classe politique qui a ruiné les Lumières d’Europe, peut-être son expulsion définitive au besoin si la trahison était prouvée.

Ce continent doit redevenir le nôtre, le vôtre, celui de vos enfants, celui que vous avez connu avant l’envahissement, celui que vous rêvez de transmettre à votre descendance.

Comme on dit en France, « à vos urnes, citoyens d’Europe ! ».

Car si vous faites défaut cette fois-ci, il n’est pas besoin d’être Nostradamus pour prédire que bientôt, compte tenu de la haine des envahisseurs installés partout sur notre continent, ce sera sous peu « à vos armes Citoyens d’Europe  ! ».

Jean d’Acre

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
OTOOSAN

« Une renaissance Européenne » ???? mdr, vous allez l’attendre longtemps..vu le taux de natalité des européens de souche, c’est rapé….

DUFAITREZ

Aussi long que Macron ! Même résultat !
On tombe sur un os, et non sur la substantifique moelle…
Un effort SVP !

🇫🇷 ANCIEN COMBATTANT AFN 🇫🇷

(commentaire envoyé hier mais non publié: bravo la censure!) L textes fondateurs de la religion islam instruisent les muzs à tuer, convertir de force, discriminer, exiler JUIFS, chrétiens, apostats, opposants, gays, etc., les incitent à la pédophilie et à inférioriser les femmes, et tout ceci a été suivi par un nombre énorme de muzs depuis le 7e siècle jusqu’à nos jours et va à l’encontre des lois Occidentales et des Droits de l’Homme. Les muzs (et leurs collabos) doivent donc tous être EXPULSÉS vers les 57 pays muzs qui se devront de les accueillir comme ils sont frères en religion,… lire la suite

micky

oui J’ai voter pour un grand changement mais bon nombre d’autres ont retourner leur veste ,en jugent le presidentiable sur des Paroles .

blanc de peau

Les kabyles eux aussi se sont fait envahir par la peste muzzs ainsi que tout le Nord de l’Afrique et merci à Charles Martel qui les a refoulé merci aux Espagnols qui les ont bouté hors de leur territoire merci aux pays de l’Est qui il y a quelques siècles les ont repoussés hors de l’Europe et qui continuent à refusé l’envahisseur.

joel (1)

Texte sensible en partie vrais sauf … Il est contre productif de sans cesse faire allusion à l’Allemagne Nazi dont il faut le rappeler que ce sont les Juifs lui ont déclarés la guerre par voix de presse Herald-Tribune. « Les patriotes n’ont pas peur de l’étranger, ni ne le détestent, ils veulent seulement décider de qui mérite de vivre ici et de qui ne le mérite pas et doit partir. » Pour qu’elles raisons de telles sensibleries ??? Les étrangers ne vous ont-ils pas suffisamment donnés de gages de destructions (?) Cessez de laisser penser que les « étrangers » y en a… lire la suite

OTOOSAN

 » Il est contre productif de sans cesse faire allusion » contre productif ???lol ça dépend pour qui Mdr….

Jill

Une Europe, oui, mais nettement allégée,non pour contraindre les pays, mais les soutenir. Nous
n’avons pas besoin de cette armée de fonctionnaires, d’autant de députés européens, ni
du Conseil de L’Europe, ni de CEDH… entre autres.

patphil

on n’a rien à attendre de ces européistes, déjà les parlementaires français nous imposent des lois liberticides, s’ils pouvaient simplement arrêter de nous ennuyer…
n’oubliez pas d’aller voter!

Marnie

Sur la photo, il a l’air heureux, il baigne dans son jus … On voit qu’il va postuler comme successeur de Abdelaziz Bouteflika. Il n’aime pas la France et encore moins les français, qu’il parte et vite. Là il sera vraiment à sa vraie place.

Dany BARTHOUIL

Et alors? Du moment où ils n’agissent pas contre notre pays ….!!

joel (1)

Ha vous, êtes mignon vous!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Vous n’en avez pas assez mangé dans la gueule que vous en désirez encore mais….. avec des fleurs!!! Je répète pour les fragiles: On ne tire jamais de règles générales à partir de cas particuliers!

Dany BARTHOUIL

Bravo ! tout est bien dit! ET….c’est le programme de MARINE !!! pour ceux qui l’ont lu …..
Je partage sur FBook !

joel (1)

C’est affligeant d’avoir encore à l’aulne de ce que nous vivons à ce jour en France des espoirs de gauche…. Je vous signale que nous n’avons plus de temps à perdre avec des sensibleries de cette femme sur le retour! Vous n’avez à ce jour rien compris de Marine Le Pen! Cette femme est en en recherche de reconnaissances sociale! Regardez et écoutez ses déclarations envers « ces communautés scélérates et à charge » Elle cherche sans discontinuer des arrangements mais la natalité elle continuera à faire son oeuvre de destruction à terme! Sans lois raciales, les Blancs sont morts!!! Vous ne… lire la suite

ven85

il n’y a que LE RN,qui peut battre MACRON, A EGALITE DANS LES SONDAGES,SI PAR MALHEUR macron arrivait en tete aux europeennes, alors la il commencera la reforme des retraites et tout le reste,qui finira de detruire la france,pas une voix ne doit etre perdue,que l’on aime ou non LE RN,il y va de notre survie,s’abstenir,c’est donner des voix a macron,on verra aux elections si les gaulois existent encore,vive la france

Natou

@ Ven 85 : suis bien d’accord avec vous.
Suis pas inquiète les sondages sont toujours pour rassurer les gens qui votent Macron!
Par contre moi j’ai toujours voté FN et si en 2002 les français avaient bien voté au lieu de # faire dans leur froc# on serait pas dans cette merde sans précédent !!!!!
Car il y a urgence 1/4 de la population est arabe !!!!!!!!!!!!!!
Le peuple en crevé de la mondialisation. !
Les mecs comme Macron veulent nous remplacer par des gens plus dociles : africains arabes etc ….

En quoi sont-ils plus dociles?

ven85

vous avez raison natou ,si les francais pouvaient comprenndre que c’est la survie de la france qui se joue,sans cela cela sera la guerre civile

Larapède

Y’a qu’à faut qu’on. Oui, mais comment ? Le règles mêmes de l’UE nous l’interdisent. Une seule solution : en sortir d’abord, refonder en suite.

Marnie

Bravo ! L’UE nous a salement trahis. Il nous faut sortir de ce bourbier infâme et refaire une union européenne des Nations comme avant.

Yohann le debattant

A gerber cette photo. Celui qui sert de président a l’air très fier par contre.

Barbiturix

Ce petit (ma)cron insupportable est tout bonnement un traître à la nation…

Dupond

Tito aussi dans son délire de coco a spolié la terre des croates pour la filer aux albanais et il pensait faire un beau pays avec des gens qui en chantant ses louanges metteraient le pays en valeur et en feraient une belle et grande yougoslavie . Un de mes vieux amis ingénieur agronome fit des stages dans ce pays dans les années 50 et il me disait un jour « quand tito va lacher la bride ce sera un bain de sang » . D’un village a l’autre selon le clocher ou le minaret la haine etait palpable …..mon vieil ami… lire la suite