Pour une union des patriotes

10novembreunionpatriotesDepuis quelques mois, on nous rabâche sans cesse que l’unité est nécessaire face à nos ennemis. Même la gauche s’y est mise et nous parle d’une hypothétique « union nationale »… Je ne crois pas en cette impossible union d’une France « Black Blanc Beur » qui, comme un seul homme, se dresserait et ferait front commun contre la barbarie islamiste. L’unité nationale, c’est depuis 1789 qu’elle est en péril, messieurs les gaucho-républicains.

A défaut d’unité nationale, il me parait salutaire de refonder une certaine unité patriotique. Le nationalisme français est morcelé en plusieurs courants: identitaires, royalistes, gaullistes, conservateurs, régionalistes etc. Ajoutons à cela les conflits d’égos entre un Soral islamo-compatible, un Ménard bien réac, un Philippot en quête de voix de gauche et les divisions entre la famille Le Pen… Chaque courant, voire chaque individu, voudrait que sa vision du combat national soit celui de l’ensemble des patriotes.

A ceux-là, on ne peut que rappeler la brillante citation d’Henri de Kérillis : « Avant ma classe sociale, il y a la France. Avant le capitalisme, il y a la France. Avant notre régime politique, il y a la France. Avant toutes mes préférences idéologiques, il y a la France… Ne plus placer la France au-dessus de tout, voilà la décadence! »

Que l’on soit bonapartiste, jacobin, royaliste, gaulliste ou droitiste, l’important n’est-il pas le salut de notre patrie? Que dirons-nous à nos enfants quand ils nous demanderont les raisons du dépérissement de la France et de notre échec à la redresser? « Fiston, on était trop occupés à se tirer dans les pattes entre les partisans de FN et ceux du PDF » ou bien : « J’étais libéral et je ne voulais pas m’associer à des gens qui étaient contre le mariage gay » ?

Face à nous, se dressent les islamistes. Ils sont si soudés qu’on croirait avoir affaire à un seul homme. Il n’y a pas plusieurs jihadismes, mais un seul: déterminé, audacieux, violent et décidé à en finir avec les « mécréants » que nous sommes. Notre multiplicité de profils et de courants politiques ne peut être qu’handicapant face à l’unité dont nos ennemis font preuve.

Quand nous aurons nettoyé nos écuries d’Augias et mis en place une véritable unité patriotique, sans pour autant renier notre pluralisme d’idées, un grand pas aura été fait sur le chemin sinueux de la victoire et de la liberté. N’oublions pas nos revendications et nos particularités mais l’intérêt suprême de la Patrie devant ces divisions.

Nicolas Kirkitadze

image_pdf
0
0

13 Commentaires

  1. Ce n’est pas religion contre religion mais civilisation contre barbarie, renversons la vapeur, harcelons ceux qui nous harcèlent : après la poche de Dunkerque il y a eu le Débarquement du D-Day!

  2. Très bon texte, opposer un de la Roque et un Jean Moulin quand ce n’est pas le moment renforce l’ennemi (en ce qui me concerne je mets de côté mon christianisme en sourdine quant aux bisbilles sociétales car il y a vraiment plus grave et plus urgent, je ne veux pas savoir si celui qui combat à mes côtés est de gauche, de droite, hétérosexuel ou pas), notre ennemi, mortel, lui, nous met tous dans le même sac!
    Prenons exemple sur les cités-états de la Grèce et la flotte aux multiples bannières victorieuse à Lépante.
    Après on pourra s’écharéper à nouveau si ça nous chante.
    Défendons nos lois, nos libertés, notre civilisation et notre art de vivre.Du courage b…l, du courage!

  3. Cette Union des Patriotes devrait se doter aussi de la meilleure communication interne (Intranet) possible, car la ruse est , hélas, et compte tenu des carences affichées par l’état de droit actuel, une donnée tactique et stratégique exploitée par l’ennemi, qui attaque sur tous les fronts, du plus « soft » au plus « hard », simultanément.
    Et n’oublions pas non plus les traîtres, encore une fois hélas. qui se chargent, parfois même par bêtise(la haine et de soi rend si bête ! ) de favoriser son action et de contrer ou inhiber toute volonté de résistance.
    Patriotes, mais comme Mazarin, car ce sont en face de nous loups et renards.

    • Il faut savoir qu’il y a tout de même un historique, il est inutile de remonter aux origines de l’islam dont les textes et les intentions sont connus (Coran, hâdiths,sunna, sirâ, prêches explicites largement diffusés en clair de leurs ministres du culte ),en ce qui nous concerne l’historique de leur offensives sur la France remonte à1989 (affaire des voiles) dix ans après la révolution iranienne, un an avant la guerre du Golfe 1, 4 ans avant le 1er attentatdu WTC et12 ans avant le 2nd. La France est au cœur d’une offensive mondiale: la 3 ème de l’islam contre le reste du monde.
      Les fils de la taqiyâ commencent à être sérieusement usés.

  4. bon courage : mais comment commencer le nettoyage sans arme ni loi ni politique pour nous donner le signal que j’attends depuis un demi – siècle.

    • Il faut agir non pas de manière seulement militaire, mais avec une organisation digne d’une armée : répondre à une guerre par ruse (provocations, altercations, procédures) par une riposte de même type sur le 3è moyen :déclencher des procédures dès la mise en place d’un djihad « soft » ie juridique(prouver les provocations: cas de Sisco cas du Cénacle) ,aux citoyens d’ouvrir les yeux et de voir venir
      Nous pouvons les vaincre par nos lois !
      Répondre à la guerre djihadique, celle qui tue, en lâchant enfin des chiens de guerre formés pour cela et vaincre par nos armes.
      Il reste au suffrage d’en donner les moyens au peuple : changer de régime(à défaut -d’un Clémenceau ou d’un Churchill .

  5. Ah, si tous les français arrivaient à se sentir patriotes avant que de se sentir gaulois…

    • Pas faux, les gaulois ont perdu à Alexia.
      Il y a d’autres modèles, comme ceux victorieux à Marathon!

  6. (Suite) C’est ce que l’on appelle l’Etat de Droit ! Et donc, on proclame que le devoir de désobéissance est illégal. C’est ainsi que ceux qui dénoncent les dérives d’un président quand il devient dictateur, se voient rétorquer aussitôt qu’il a été élu légalement. Et personne ne sait répondre que la Déclaration des Droits de l’Homme qui couvait chez certains philosophes depuis le Moyen Âge, parle très explicitement du droit à la révolte.

    Hitler aussi a été élu par le peuple … démocratiquement.

  7. En tout cas … il est un fait que l’on veut détruire le mythe d’Antigone. Cette fi-gure de l’Antiquité qui se dresse contre l’autorité dans une révolte légitime. Pour elle, nul n’a le droit de se substituer aux Dieux ! La moderne Antigone elle, se dresse contre les lois quand elles sont iniques ou quand le pouvoir abuse de son autorité pour imposer des règles injustes. Sa révolte illégale est légitimée par sa confrontation à l’injustice que le tyran lui impose. Pour les dirigeants d’aujourd’hui, qui savent parfaitement manipuler les masses, il faut effacer de l’esprit du peuple ce parallèle entre légalité et légitimité. (Suite)

  8. (suite) ….
    son goût de vivre et d’ entreprendre, et pour en finir avec cet islam dévoyé qui
    envahit nos vies….Mais je crains que nos ancestrales querelles et divisions gauloises reprennent le dessus et continuent à nous entraîner dans un fond, dans une sorte de vertige de fascination de l’ abîme signifiant la fin d’une civilisation…

    • mais c’est la fin de notre civilisation, la décadence, je suis né dans un pays en paix mais je mourrais dans un pays en guerre !! « petit blanc bec » face aux Africains nord et sud saharienne. ils ont dépassés les 30% de la population et déjà ils montrent leur haine et dédain a travers leur actes d’incivilité sans compter meurtres envers nous a quand ils nous extermineront ?

  9. Moi aussi, je rêve depuis longtemps d’une grande Union Des Patriotes, dépassant
    tout clivage, tout parti, toute religion, toute tendance quelle qu ‘elle soit ( » ceux qui croyaient au ciel et ceux qui n’ y croyaient pas… » ) pour enfin sortir la France de l’ ornière putride où elle a glissé de plus en plus, lui rendre sa fierté, son honneur, son identité profonde….
    .

Les commentaires sont fermés.