Pourquoi il faut manifester le 9 mars 2014 pour un référendum sur l’immigration

Publié le 21 février 2014 - par
Share

affiche9marsPlusieurs associations se mobilisent sous l’impulsion des résultats de la votation Suisse sur l’immigration ou plutôt, pour le contrôle aux frontières de celle-ci.

Une immigration massive. Une immigration impossible à intégrer. Une immigration venue essentiellement des territoires de l’Afrique du Nord et subsaharienne.

Une immigration de BAC -10 venue chercher pour la plupart,  la sécurité économique, les soins médicaux, l’éducation scolaire, le logement et les aides sociales. Nous pouvons d’ailleurs comprendre tous ces immigrés. Ils vivent avec si peu et dans des conditions telles que l’idée leur vient vite à l’esprit, qu’ils seront bien mieux dans un pays qui leur offre sans aucune contrepartie ou si peu, l’asile et le couvert. Mais est-ce raisonnable pour notre économie à bout de souffle ?

Cette politique voulue par l’Europe qui cherche à détruire les Nations, à abattre les spécificités nationales, les cultures afin d’y instituer « l’européen nouveau » sans mémoire, sans racine, sans culture particulière afin de lui retirer la possibilité de comparer, d’apprécier l’étranger, d’aimer la différence pour en faire un consommateur égoïste et individualiste afin de mieux le contrôler et le dominer.

Cette immigration appelée par les socialistes et l’UMP « Chance pour la France » sans qu’aucun de ces destructeurs de la Nation  ne nous explique en quoi c’est une chance pour la France d’avoir vu lors des cinq ans du mandat de Nicolas Sarkozy, un million d’immigrés et en quoi la France s’est enrichie. Cela se saurait aujourd’hui.

C’est le même nombre d’immigrés que nous aurons si par malheur François Hollande allait au bout de son mandat. En dix ans, à minima, cela fera donc 2 millions d’immigrés. Sans compter les régularisations de plusieurs milliers de clandestins remerciés pour avoir bafoué la loi française.

La France sera-t-elle plus riche dans trois ans ? J’en doute fort à la vitesse d’appauvrissement général des Français. Aujourd’hui, des personnes âgées bouclent leurs fins de mois en faisant les poubelles à la sortie des supermarchés et autres marchés de plein air.

Mais la doxa socialiste et de l’UMP veut que l’immigration soit une richesse. Vous savez vous, chers lecteurs, que ceci est un mensonge. L’immigration coûte et elle coûte fort cher.

La France n’a pas les moyens sauf à mourir de recevoir plus d’immigrés. Certes, il y a des personnes de qualité, des immigrés de talents, mais pour 10 BAC -10, combien de Bachelier +5 ? Pire, la misère et la bureaucratie aidant, ce sont des centaines de Français de souche BAC+10 qui fuient à l’étranger. Il parait que même cette fuite est une richesse pour la France puisqu’elle exporterait notre langue et notre culture. Plus dingue que cette philosophie, il n’y a pas…

Le 9 mars, demandons lors de cette manifestation, un référendum pour que cesse cette immigration massive qui ne sert que les intérêts des grosses entreprises du CAC 40 et autres profiteurs de salaires à la baisse. Aucun salarié ne pourra concurrencer les salaires de misère proposés aux nouveaux venus.

L’immigration massive est une atteinte au monde des ouvriers, au monde des salariés en général, contrairement à ce qu’affirment les syndicats CGT, SUD, CFDT, FO et autres qui, en approuvant cette immigration font le jeu du patronat.

Le débat n’est pas seulement culturel, il est de l’ordre de l’économie mais surtout civilisationnelle.

Cette immigration massive est le plus souvent musulmane et elle produit des territoires hors République qui vont provoquer à terme, des conflits ethniques. Souvenons-nous du berceau de la Serbie, le Kosovo serbe, qui peu à peu, est devenu albano-musulman avec les conséquences que l’on connaît et l’aide apportée par l’Europe à ces nouveaux venus. Aujourd’hui, c’est le « Français de souche » qui s’intègre à la communauté environnante. Demain, ce seront des revendications religieuses particulières qui seront revendiquées comme dans certains quartiers de Londres ou la charia s’applique.

Le 9 mars sur la place Denfert Rochereau, à Paris à 14 heures.

C’est contre cette évolution qu’il faudra manifester en compagnie d’associations comme Résistance Républicaine, et Reconquête, et avec le soutien de Riposte Laïque, celui d’Oskar Freysinger (initiateur du référendum en Suisse) de  Renaud Camus (écrivain et auteur du livre sur le Grand remplacement), et de Pierre Cassen. Pardon pour ceux que j’oublie…

Halte à cette immigration destructrice de nos richesses et de nos valeurs laïques et républicaines.

Gérard Brazon (Le Blog)

aff-9mars-1-212x300

*********

Pour mémoire voici ce que disait la Cour Européenne.

« À l’instar de la Cour constitutionnelle, la Cour reconnaît que la Charia, reflétant fidèlement les dogmes et les règles divines édictées par la religion, présente un caractère stable et invariable.

Lui sont étrangers des principes tels que le pluralisme dans la participation politique ou l’évolution incessante des libertés publiques.

La Cour relève que, lues conjointement, les déclarations en question qui contiennent des références explicites à l’instauration de la Charia sont difficilement compatibles avec les principes fondamentaux de la démocratie, tels qu’ils résultent de la Convention, comprise comme un tout.

Il est difficile à la fois de se déclarer respectueux de la démocratie et des droits de l’homme et de soutenir un régime fondé sur la Charia, qui se démarque nettement des valeurs de la Convention, notamment eu égard à ses règles de droit pénal et de procédure pénale, à la place qu’il réserve aux femmes dans l’ordre juridique et à son intervention dans tous les domaines de la vie privée et publique conformément aux normes religieuses. »

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.