Pourquoi il ne faut surtout pas toucher à la loi de 1905

Une lectrice de Riposte Laïque nous a communiqué ses réflexions politiques en prévision de 2017. Je vous les soumets car elles ont déclenché au sein de la rédaction des réactions que je vous propose plus loin.

Nécessité de modifier la Loi de 1905 

Réflexions politiques en prévision de 2017. 

Constats personnels concernant le petit/grand sujet du moment, l’Islam en France et le rôle que ce sujet pourrait éventuellement jouer en pesant sur les futures élections de 2017. 

Il me parait évident que c’est la Peur qui guide les réactions immédiates de chaque citoyen, quand il a une décision à prendre (pour qui voter, par exemple), peur du futur probable qu’il perçoit grâce aux (ou à cause des) médias modernes à sa disposition immédiate à tout instant. Quelles sont les deux principales raisons qui expliquent cette peur ? 

Actuellement, le plus grand sujet de peur est le chômage, c’est évident, mais il y a une forme de compréhension (voire d’acceptation) suffisante des causes du chômage pour qu’une révolution soit improbable, car tous les partis politiques qui se relaient au pouvoir depuis 30 ans sont à égalité d’opinions (plutôt défavorables) sur ce sujet, comme si les causes ne dépendaient pas de la France (c’est de la faute des autres, de Bruxelles, de la mondialisation, etc.). Ce n’est pas ce se critère qui fera pencher la balance. 

Depuis quelques années, je placerai la peur des attentats islamistes sur le territoire, et plus globalement des guerres au Moyen-Orient, peur exacerbée par les vagues migratoires récentes, et cette peur va jouer un rôle déterminant en 2017. Il s’agit d’un problème complexe qui présente l’inconvénient d’être perçu (à tort ou à raison) comme pouvant remettre en cause le mode de vie, la liberté d’expression, la liberté de penser même, au delà de la peur de l’agression physique potentielle. Il y a cependant une grande différence au niveau de la perception populaire, si on la compare avec la perception quasi apathique sur le sujet du chômage, car le chômage a été expliqué longuement depuis 42 ans (1973). Il s’agit maintenant d’un tout autre sujet qui “touche aux tripes”, au vécu quotidien, certains diront aux “valeurs”, à l’art de vivre et globalement au Bien-Être intime, dans la relation à autrui dans le quartier ou dans les transports. Et le drame, c’est que seul le sujet du chômage fera la différence entre les candidats. Il faut donc étudier un autre parti, c’est que les deux partis de pouvoir ne proposent rien pour rassurer les familles. Et qu’on ne se leurre pas, les familles musulmanes ont peur également, mais ne l’expriment pas publiquement, et ce n’est pas du FN dont elles ont principalement peur, c’est en fait la même peur que pour toutes les familles non musulmanes, la peur d’un renforcement de la loi “coranique” dans leur environnement immédiat. Pour des raisons strictement électoralistes (le PS tout comme la LR), les deux principaux partis ne proposent RIEN, comme s’ils attendaient un improbable messie (divin ou non). Surtout ne rien faire ou dire qui pourrait heurter l’électeur. On s’assoit sur la bombe potentielle et on attend 2017 (en espérant que le prochain gouvernement s’en occupera). C’est tout simplement une offense faite aux citoyens. C’est un déni de démocratie active et d’incompétence qui ouvre toutes les portes, y compris au FN. Il est indispensable que l’un au moins de ces deux partis propose quelque chose de nouveau et de suffisamment “porteur d’espoir”.  

Ce qui suit est une tentative de réflexion personnelle concernant une telle proposition. Il s’agit de suggérer à (au moins) un parti de s’engager fermement à remanier la fameuse Loi de 1905 concernant la séparation des religions et de l’État. En effet, la séparation de l’Église (catholique, juive et protestante, à l’époque) avec l’État s’est bien passée parce qu’à l’époque, la majorité des Français était bien informée du sujet et de l’objectif visé, la Laïcité, laïcité acceptée par l’ensemble de la population française. Concernant la religion musulmane, et compte tenu des expériences ratées d’intégration des populations immigrées depuis 60 ans, il y a lieu de songer sérieusement au problème posé par l’incompatibilité totale entre les Lois démocratiques de l’État Français et les prétentions du Coran (et des textes associés) à les remplacer dans la vie courante des communautés musulmanes concernées, en France. 

Une refonte de la Loi de 1905 me parait indispensable. Il serait utile d’y ajouter que l’État s’engage à assurer l’information de chaque français (enfants de plus de 6 ans y compris) en distribuant un exemplaire par personne des textes sacrés des trois religions principales actuellement représentées en France. Ces textes originaux seraient complétés partout où c’est nécessaire par des alinéas incorporés au texte d’origine pour faire le lien avec les peines encourues si le texte d’origine était réputé contraire aux lois de la République Française. Ceci dans le but de clairement informer les personnes du risque qu’il y aurait à lire et à appliquer dans la vie courante (familiale y comprise) tout ou partie de certaines phrases du texte original de manière rigoureuse. En effet, simplement supposer que chacun connaît bien les lois françaises a toujours été une erreur énorme, car aucun  enseignement obligatoire n’a jamais été prodigué par l’État jusqu’à présent dans ce domaine de la connaissance citoyenne élémentaire. 

Cet engagement du gouvernement futur se traduira par une Loi remaniée et la rédaction de textes sacrés annotés mis au point par une commission spécialisée intégrant des représentants des religions à titre consultatif. Il y sera étudié l’opportunité de distribuer une version en langue arabe sur demande expresse des intéressés. 

1905-religions

Ma réponse:

« Il y sera étudié l’opportunité de distribuer une version en langue arabe sur demande expresse des intéressés. »

La langue officielle en France est le français. Croyez vous qu’aux US ils traduisent « 1000 dollars fine » pour dépassement de vitesse sur les routes ? Non, c’est à l’allogène de s’adapter et non pas à la nation d’accueil de s’adapter. Faudra t-il aussi traduire en javanais, en indonésien (Il y a plus de musulmans en Indonésie que sur la péninsule arabe) ?

La Loi de 1905 a été créée pour séparer la religion des affaires de l’Etat. Vouloir la modifier en l’ouvrant à  non pas une religion mais un dogme qui réunit politique, justice et religion, c’est ouvrir la porte à l’islam et sa main mise sur la politique, la religion (dans laquelle on ne peux sortir que sous la peine capitale) et la justice-charia. Cette Loi de 1905 apporte également la  preuve que l’islam n’avait pas sa place en 1905 en France. La CEDH a estimé que la charia n’était pas compatible avec la démocratie, par conséquent il ne saurait être question de modifier une Loi en y ajoutant une incompatibilité avec nos valeurs.

Chacun de nos accommodements a été considéré comme une marque de faiblesse. C’est ce qu’en a conclu Hitler après avoir reçu Chamberlin et Daladier. On connait la suite. Modifier la Loi de 1905 en y introduisant la composante islam, c’est accepter les interdits de l’islam, la loi de l’islam et la politique de conquête de l’islam.

islam1905

La réaction de R.A:

Il est dangereux (de modifier la Loi, NDLA) car modifier la loi de 1905 c’est ce à quoi rêve Sarkozy et ce que fait, chaque jour, la pourriture socialiste qui gouverne, pourriture qui emploie la référence à la loi pour mieux lui tordre le cou (et qui l’a vidée de sa substance)…Ne tombons pas dans le piège d’une modification (qui la demande et qui peut la faire?) alors que cette loi est une plate forme consensuelle d’action politique pour rassembler la plus que large majorité des Français qui y est attachée…Appliquer strictement la loi de 1905 et la laïcité qu’elle crée, c’est mettre l’islam hors société, se garantir du multiculturalisme communautaire, apaiser la société en en renforçant le caractère d’unicité. … et laisser les églises (toutes les « églises ») à leur place dans le cadre privé du croyant.

Il faut au contraire répandre la Loi de 1905 dans toute la France, en abolissant l’ignoble Concordat qui régit l’Alsace et la Moselle, à cause duquel les prêtres, rabbins et imams sont nommés et salariés par l’Etat français (!!!)… à cause duquel la municipalité de Strasbourg, dirigée par l’abject Roland Ries (PS) a pu légalement financer la construction de la grande mosquée de Strasbourg, la construction d’une autre mosquée à Hautepierre (dans l’agglomération strasbourgeoise), la construction d’un cimetière réservé aux musulmans, des cursus musulmans dans les Universités de Strasbourg, etc. !

Abrogation du Concordat ! Loi de 1905 partout !

Y compris et surtout dans le département de Mayotte, où l’Etat salarie des juges musulmans (cadis), finance des tribunaux islamiques et autorise la polygamie musulmane !!!

La réaction de B.D:

L’islam ne demande que ça. Mais une réforme c’est ouvrir la voie à un grand recul nous ramenant à système encore plus favorable à l’islam que celui en pratique actuellement en Angleterre et  qui a montré ses graves faiblesses.

islam_11

On le voit, il y a un rejet d’amender cette Loi avec des arguments de poids. Dans la pratique elle est déjà bafouée par bon nombre d’élus qui accordent tantôt une subvention parce qu’il existe un centre culturel au sein d’un centre cultuel, tantôt en accordant un bail emphytéotique d’un Euro par an pour un terrain ou une construction. Nous sommes avant tout de culture judéo-chrétienne. Qu’il existe un concordat dans deux régions est un avatar de l’Histoire mais dans cette histoire les musulmans n’ont pas leur place. Leur place est dans un des 57 pays de l’OCI qui interdisent la construction d’églises.

Philippe Legrand

image_pdf
0
0

12 Commentaires

  1. je ne suis pas si sur de ce qui se dit sur l’Alsace-Moselle : les imams n’étaient pas présents en 1905, donc leur rémunération non prévue (plutôt les pasteurs réformés et luthériens)
    quant à la possibilité de financer toute religion autre que celles ayant signé ce concordat, rien ne dit cela possible
    par ignorance, on fait dire à ce concordat, ainsi qu’à toute partie du « droit local », et il y en a beaucoup, tout ce qui arrange, au détriment de ce qui devrait, soit être revu, soit être rajouté (religion autre, orthodoxe, boudhiste , etc), soit modifié
    par contre, et pour conforter cet article, on peut se demander pourquoi ce concordat est maintenu par une République qui se veut laïque dans sa Constitution…

  2. Très bien, monsieur Legrand! Entièrement d’accord avec vous! Les chrétiens qui vont en pays arabe salafiste ou wahabite doivent se plier aux exigences de ces gens. Pas de croix, pas d’églises, pas d’Evangile, rien ! Alors, si nous, nous devons nous plier à leurs lois imbéciles, chez eux, pourquoi eux ne se plient-ils pas à nos lois à nous, hein? Chez l’erreur : elle est à l’Elysée. L’islam n’est pas chez lui, en France, pas plus que ses croyants, issus de…des rivages de l’arabie. Qu’ils y retournent !

  3. Entièrement d’accord avec la réponse de Mr. Legrand. Le comportement des communautés musulmanes est une provocation, le problème ne réside pas dans la méconnaissance de la loi laïque. C’est au gouvernement de veiller à ce que les valeurs de la laïcité soient respectées et de ne pas tergiverser sur ce point.

  4. Excellente réponse Mr Legrand ! La protection de la France passe par le rappel de la loi de 1905 à tout le monde! De plus, rétablir l’Education Civique dans les écoles…Ce n’est pas à la France de s’adapter à la diversité de ceux qui viennent s’y installer! Quand on est dans un pays, en touriste ou établi, on doit se plier à ses lois !

  5. L’esprit du texte présenté est tout autre. Il s’agit de faire un lien entre LES textes religieux (les trois, et pas seulement les textes de l’islam) et les SEULES lois applicables au civil et au pénal, dans la vie quotidienne de chaque français. Par ailleurs, cela permettrait de donner à chaque citoyen les éléments officiels/légaux de contestation dans une discussion. Combien de français ont lu le Coran et ses merveilles ? Combien de français ont lu les autres textes de base ?. Nul n’est censé ignorer la loi deviendrait ENFIN une répartie crédible, chez chaque citoyen, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui.

    • Moi j’ai lu le coran et ses « merveilles », c’est ainsi que j’ai appris que le terre était plate comme un tapis ou comme une crêpe où les montagnes avaient été jetées, que le soleil tournait autour d’elle avec la lune, mais dans des orbites différentes pour qu’elles ne se rencontrent pas, toutes choses qu’on nous avait cachées. J’ai appris également que les hommes étaient supérieurs aux femmes du fait des qualités supérieures que Dieu leur avait données en dessus d’elles et qu’elles devaient leur être « soumises et obéissantes » sous peine de châtiments corporels pouvant aller jusqu’à la lapidation de celles qui n’auraient pas pu ou su préserver leur virginité jusqu’au mariage ou leur mort pour celles qui n’auraient pas trouvé preneur, que « les hommes qui limitaient leurs relations à leurs femmes et à leurs esclaves femelles n’étaient pas blâmables » et que « l’épouse n’avait aucun droit d’interdire à son mari de posséder des captives et d’avoir des relations avec elles » que « les femmes étaient comme des champs de labour dont la vulve était permise en vertu d’un décret de Dieu » mais qu’il fallait s’en méfier car « elles étaient des passerelles pour Satan » ce qui explique sans doute qu’elles étaient majoritaires en enfer comme le prophète, le beau modèle de l’humanité qui avait visité les lieux sur sa mule ailée l’avait rapporté. Et bien d’autres choses aussi « merveilleuse » notamment sur le paradis où 72 vierges, dépourvues de toute impureté, contrairement aux femmes terrestres étaient attribuées aux hommes et en priorité aux martyrs, morts, après avoir combattu de leurs biens et de leurs personnes sur le sentier de Dieu puisqu’il pouvaient gagner directement et immédiatement le paradis puisque leurs péchés leur étant automatiquement pardonnés, ils n’étaient soumis au jugement dernier contrairement aux autres croyants quelque que soit leur degré de pièté. L’islam est la seule religion qui assure à ses adeptes le paradis, à condition de mourir en martyr. Mais vu les avantages accordés qu’importe la mort, puisque « ceux qui meurent au combat occuperont un rang plus élevé que les autres et ils seront bienheureux. A eux sont réservées toutes les richesses » et ils pourront en plus jouir du spectacle des « infidèles » brûler en enfer. » On se demande pourquoi tous les hommes n’adoptent pas cette religion qui leur offre tant d’avantages. Il est vrai que pour les femmes, c’est un peu différent, car rien n’est prévu pour elles et que la condition indispensable d’avoir une chance de gagner le paradis est de n’avoir jamais mécontenté son mari durant toute leur vie. Heureusement qu’il existe des femmes masochistes qui aiment être humiliées, battues, flagellées et plus si affinité. Enfin une religion adaptée à leurs désirs.

      • Excellent MATA
        Je n’en rajouterai pas pour ne pas lasser le lecteur … mais il y en a encore un kyrielle de ce genre … à mourir de rire !

    • Je ne crois pas un instant que les citoyens se réfèreraient à ces textes de loi revus et corrigés.
      Il Faut Conserver la Loi de 1905 ET LA FAIRE APPLIQUER SUR TOUT LE TERRITOIRE.
      Ce qui, vous en conviendrez, est largement contourné en France à l’heure actuelle.
      Reconnaître que l’Islam a une quelconque autorité dans nos Lois, dans notre pays, serait une erreur mortelle pour notre civilisation.
      Bien sûr, ceux qui sont à condamner sont, en tout premier lieu, ceux qui contreviennent à nos Lois. Les « élus » de tous bords de droite ou de gauche.
      Quand on sait qu’ils ne respectent pas des lois centenaires, ils auront vite fait de nous noyer dans un islamisme revendiqué au regard de lois créées dans ce seul but à des fins électoralistes.

    • lisons du coran ce qui nous concerne, soit chrétien, soit athée, soit associateur, c’est suffisant et n’encombre pas l’esprit

    • Ce qu’il peut y avoir d’écrit dans le coran, on n’en a rien à faire. Cela ne présenterait un intérêt que dans la mesure où il serait imprimé sur de la ouate de cellulose et présenté en rouleau prédécoupé.
      La loi de 1905, rien que la loi de 1905 et toute la loi de 1905 partout en France et tout le temps. Et nul n’est censé ignorer la loi…de 1905. La seule chose que j’accepterais qu’on y ajoute c’est la destitution immédiate et sans appel et l’inéligibilité à vie de tout élu ou gouvernant ayant fait fi de cette loi !

  6. Tout est dans les nuances dicretes du textes
    pourquoi venir parler des dogmes de la religion dans ce nouveau texte
    car hollande est un vendu

    • un vendu qu il faut pendre en haut d une potence jusque a se que son corps tombe et encore sa sera pas asse douloureux pour lui .un traître a la France et aux français

Les commentaires sont fermés.