Pourquoi je ne me battrai plus pour Charlie Hebdo

Publié le 26 octobre 2020 - par - 23 commentaires - 1 080 vues

(FRANCE – Tags: CRIME LAW MEDIA) – RTR4KFYM

Je ne suis PLUS Charlie Hebdo.

À l’instar de beaucoup de Français, attaché historiquement, culturellement et viscéralement à la liberté d’expression, maintes fois défendue, envers et contre tout, je constate que nous avons perdu la bataille cruciale sur “les Caricatures”.

Nous l’avons perdue pour d’innombrables raisons sur lesquelles je ne m’épancherai pas aujourd’hui. Je préfère m’attacher à exposer comment la victime d’hier peut, malgré elle, malgré l’horreur qu’elle a vécue dans sa chair, se transformer en responsable d’une débâcle annoncée. Oui, il y a du Tragique chez Charlie Hebdo.

Charlie Hebdo a monopolisé les débats et la question centrale, reçu un soutien sans précédent, unanime (ou presque), politique, populaire, intellectuel et d’ordre national…

Et peu à peu, s’est autoproclamé : “unique titulaire, propriétaire exclusif”, des fameuses caricatures.

Charlie Hebdo a obtenu le soutien de tout un peuple.

Mais 5 ans plus tard, il s’est intronisé comme “CHEVALIER SEUL” de la Liberté d’Expression, allant jusqu’à reprocher à ceux qui l’ont secouru, secondé et soutenu, “leur racisme”, “leur nationalisme”, “leur patriotisme”, “leur chauvinisme”…

Car, à l’évidence, “la caricature, le pamphlet, l’ironie insolente” n’est désormais autorisée que lorsqu’on est à “gauche”, dans “le camp du Bien”.

Exemple niveau CM2 :

CHARLIE HEBDO caricature le Prophète = liberté d’expression

VALEURS ACTUELLES caricature Obono = haine raciale

Cette gauche, camp des saints, qui a abdiqué sur tout, mais qui daigne encore décerner ses médailles d’honorabilité.

La dernière déclaration de CHARLIE HEBDO quant à l’affichage de ses caricatures par le maire de Béziers, Robert Ménard, est un aveu inouï. Un coup de poignard dans le dos des derniers résistants.

Il acte définitivement la mort de Charlie Hebdo sur le plan idéologique. Car ces derniers démontrent qu’à l’évidence leur priorité n’était pas la défense de la “liberté d’expression” mais bel et bien “la liberté d’expression des gens qui pensent comme eux”.

Aujourd’hui, pour ces caricatures renouvelées, nous nous sommes mis à dos une très grande, pour ne pas dire une immense partie du monde musulman. Certains pays évoquent déjà le boycott de produits français, d’autres menacent de sanctions…

Bref, maintenir le cap sur le sujet des Caricatures était déjà compliqué, périlleux et stratégiquement épineux.

Faire entendre à nos compatriotes musulmans que la caricature n’équivaut pas à insulte, qu’elle n’est pas discriminatoire, qu’elle fait partie intégrante de l’Histoire de France, est loin d’être gagné.

Il y a 5 ans, j’ai pleuré et marché pour vous.

Car “vous” étiez “nous”.

Aujourd’hui, je vous abandonne de la même manière que vous nous avez abandonnés, en renonçant à la bataille commune.

En vous accaparant à vous seul l’étendard de la légitimité, que vous contestez hargneusement aux autres.

En dénigrant ceux qui se sont levés pour le bien commun.

En méprisant ceux qui sont tombés dans cette lutte collective,

Celle qui aurait dû convoquer l’unité nationale française indéfectible.

Car il y a un temps pour “le deuil et les larmes”, un temps pour “le combat et les armes”. Et ce moment présent qui acte une défaite collective annoncée, dont vous portez une part de responsabilité.

“NON, je me battrai plus pour vous… ni pour vos caricatures. Car vous nous avez abandonnés sur le champ de bataille.”

À tous ceux qui sont tombés en France pour “délit d’opinions”, et qui n’ont jamais reçu votre soutien.

Gérard Boyadjian

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
LOUIS LE GAELIQUE

OPINION D’UN CELTE QUI N’A JAMAIS ÉTÉ CHARLIE “MERDE” …Mon opinion la plus tranchée depuis toujours a été que ce torchon de gauchistes médiocres “Charlie machin “est une merde hélas française , qui a toujours défendu les cosmopolites contre les Gaulois .. Que les terroristes arabes et islamiques les aient butés ,ça c’est un fait regrettable d’un point de vue civil , mais ça reste que ce sont leurs “potes” qui ont commis le meurtre .. MOI JE SUIS RIVAROL et en matière de pamphlétaires , de blasphémateurs et de caricatures , je suis dans le camp des Tontons Flingueurs de VOLTAIRE , de REBATET , de KONK et du CRAPOUILOT …. CELINIEN comme moi vous n’en trouverez pas . Moi les cons je les soigne , je ne collectionne plus , je dynamite , je disperse , je ventile …..

Michel Fabre

je rejoins l’auteur de cet article de RL a 100% je n’ai jamais cautionner ce journal de merde comme toutes les conneries du genre “je suis Charlie”

Verdammt

Moi pareille. Je ne suis pas charlie.
Je suis dégouté du monde gauchiste donneurs de leçons.
Leurs amis islamistes vont s occuper d eux.

Robin des pois

Merci à toi Gérard pour ton fameux “Chameau”… et tes autres productions toutes aussi pamphlétaires à la fois crues, émouvantes, ciselées, irrévérencieuses, réalistes et réussies artistiquement…Merci à toi d’aimer la France au point de te mettre en danger, toi dont les racines sont encore une fois touchées par ce Sultan d’opérette Etrongan. Tu es le seul à ma connaissance du monde très convenu du cinéma à crier ton désarroi, ta douleur et ton écoeurement au travers de tes films…
Ok sur Charlie mais malheureusement Charlie Hebdo et ses caricatures ne sont même plus le problème, ces caricatures sont juste une excuse pour nos ennemis… Des familles qui se promenaient à Nice un soir d’été à la fraîche c’était quoi ? Un appel à la haine ?

Didier Labaune

Charlie 2ème suite :
Le stalinisme, l’hitlérisme ont ouvert la voie à ces apprentis-sorciers de la communication: la propagande, la contagion idéologique, l’empoisonnement psychique des populations par les politiciens de gauche et leurs chiens fidèles de journalistes aboutissent à ce résultat….
Alors non, JE NE SUIS PAS CHARLOT*

Didier Labaune

Fatigués de taper sur les chrétiens qui se laissaient faire, leur tentative à l’endroit de l’Islam n’a pas produit les mêmes effets. Fini la rigolade….Trop tard, cette liberté née de 1968, la permissivité, la culture de l’excuse et la confiance à tout crin en l’homme a fini par leur casser la mine du crayon…
Ils n’utilisaient contre notre Civilisation Chrétienne que leur crayon…et en sont venus à bout! A qui veut-on faire croire que le crayon n’est pas une arme?

Didier Labaune

a revoir:
vendredi 9 janvier 2015

JE NE SUIS PAS CHARLOT

Le personnel politique de gauche et «ses journalistes» dont ceux de Charlie ou Libération comme premiers exemples ont complètement participé à la mise à bas des valeurs de notre civilisation chrétienne…La droite molle et défroquée leur a procuré un peu d’aide…Grosse rigolade dans les rédactions, ils se sont bien marrés jusqu’ici.
Une fois bien déchristianisée, culpabilisée, ils ont largement ouvert notre société à une autre civilisation, réfractaire à la moindre critique.
Les chrétiens tendaient la joue gauche et les journalistes gauchistes ne se privaient pas de les gifler (faut-il rappeler les innombrables articles bien gras et bien insultants ?).
Fatigués de taper sur les chrétiens qui se laissaient faire, leur tentative

Les ROUGES

je suis contre les Caricatures quelles quel soit !il faut etre dépravé pour faire ces choses ! Melanchon en sait bien la signification !!

Mantalo

ROUGEOT,
Islamélenchon n’est qu’une caricature. Pas besoin de le dessiner !!!

Rems

Jamais je n’ai été Charly qui a été une escroquerie dès le début avec les deux marches des politiques d’un coté et le peuple de l’autre ! juste une mise en scène comme d’hab ! alors ne dites pas, ” nous “, svp………

zéphyrin

comme je vous comprends Gérard…pourvu qu’on ne choisisse pas des flics non européens pour les protéger pour montrer que tout se vaut.

franck asperian

Lettre ouverte aux bien-pensants et autres adeptes du politiquement correct,

Vous nous répétez à longueur d’antenne que montrer une caricature de Mahomet à quatre pattes et montrant son cul, ça fait intégralement partie de la liberté d’expression, et qu’il n’y a donc rien à y redire…

ADMETTONS…

Moi, qui suit agnostique et non-macroniste, j’ai l’intention de publier une caricature de Macron, à quatre pattes, se faisant sodomiser par Benalla, avec Brigitte tenant la bougie…

DONC, AU NOM DE VOTRE LIBERTE D’EXPRESSION ET DE L’HUMOUR, VOUS ETES D’ACCORD ?

Ivan Greindl

Oh, que c’est bien dit !! Comment être en désaccord avec une idée aussi claire ? La liberté d’expression a bon dos, en effet ; mais pourquoi nier que la vulgarité y ajoute un aspect délibérément provocateur ?
Restons objectifs : comment serait apprécié, par les Gaulois-cathos, le même dessin, non avec la tête du président Macron mais avec celle de Jésus-Christ ou… du cardinal Barbarin ? ;-))

patphil

c’est vrai qu’il est dur d’être aimé et soutenu par des cons ! bof, ça fait plus de trente ans que je n’ai plus acheté leurs journal…
signé un con anonyme

francesca

Ces abrutis de Charlie ne méritent que mépris et oubli. A cause d’eux on dérouille un max et si par malheur on les soutient sans avaler obligatoirement leurs couleuvres gauchos ils nous combattent ! c’est qui les rois des cons ? CHARLIE HEBDO !
Qu’ils aillent au diable. Définitivement. M’ont tellement dégoûtée avec l’épisode Robert Ménard que désormais je me fous de leur sort comme de ma première paire de godasses.
Ça suffit de soutenir ces tordus malades. 100% d’accord avec Gérard sur ce sujet.

Hennequin

Ok

nicolas bouchet

il y a des journaux satiriques meilleur que Charlie Hebdo comme Le connard ou bien le monde des médias ou mieux Le Canard Enchaîné.

Le “Canard Enchainé”? J’ai un doute… Il n’est plus ce qu’il était.

Le Blob

Ils ont cherché leurs misères, ils les ont eues. Faut pas s’emmerder avec ces cons. À croire qu’ils n’ont toujours pas compris. Bis repetita ?

FCC Cercle Légitimiste de France

Les gauchistes ne m’ ont jamais paru être des alliés fiables et sûrs… ils sont toujours sur leur idéologie et trahissent sans prévenir.

Chromium

C’est le moins que l’on puisse dire 😁

Mantalo

JE SUIS CHARD (Rivarol)
JE SUIS KONK (Minute)

Ces dessinateurs doivent être soutenus et protégés.

Denys

Charlie est un symbole. On se fout de Charlie. Qui achète leur journal ? Personne. Leurs dessins sont à chier et leur humour est visiblement douteux.

Lire Aussi