Pourquoi je n’irai pas manifester avec Mélenchon et sa clique européiste

Publié le 29 septembre 2012 - par - 2 241 vues
Share

Je prends connaissance de la page une du journal communiste « L’Humanité », de l’appel à la manifestation d’un ensemble d’organisations contre le Traité pour la stabilité, la coordination, la gouvernance de la zone euro (TSCG).

http://www.humanite.fr/node/504560

Voici les organisations signataires.

Aitec-IPAM, AC !, ANECR, Attac, CADTM, Cedetim-IPAM, Convergence services publics, CFDT CFF, CGT Finances, CGT Educ’action, CGT Equipement-environnement, CGT Livres (Filpac), CGT Personnels des Organismes Sociaux, CGT-FSA, CGT UGFF, URIF CGT, CNDF/CADAC, Démocratie Réelle Maintenant !, DIDF, Collectif des Associations Citoyennes, Les Économistes Atterrés, Fondation Copernic, Front de gauche – Parti communiste français – Parti de gauche – Gauche unitaire – FASE – République et Socialisme – PCOF – Convergences et Alternative – Gauche anticapitaliste, FSU-Île de France, SNESUP-FSU, SNU Pôle Emploi FSU, SNUTEFI FSU, SNUCLIAS FSU, EE(Ecole Emancipée) FSU, Jeunes Communistes, Les Alternatifs, Les efFRONTé-e-s, Mémoire des luttes, M’PEP, Marches Européennes, NPA, Parti Fédéraliste Européen, Parti pour la décroissance, Réseau Éducation Populaire, Résistance Sociale, Solidaires Finances Publiques, Solidaires Douanes, Sud BPCE, Transform!, Union Syndicale de la Psychiatrie, Union syndicale Solidaires, UFAL, Utopia.

Je ne peux m’empêcher de me dire qu’il y a six mois encore, j’aurais été capable de manifester avec ces imposteurs, qui se moquent ouvertement du peuple. Je vais vous citer quelques exemples. Parmi les partis signataires figurent le Parti communiste, le Parti de gauche,  et des groupuscules style Fase ou Gauche unitaire, membres de Front de gauche. Figurent également quelques organisations syndicales de la CGT, et les gauchistes habituels. Qu’est-ce qui rassemble ces gens là ? Presque tous, en pleine connaissance de cause, ont appelé à voter pour François Hollande, fanatique européiste de toujours. Tous ont accompagné, depuis trente années, la politique européenne, se contentat de dire : « Non à cette Europe, mais oui à une autre Europe ». Tous sont partisans de la disparition des Etats-Nations, au nom d’un internationalisme qui ravit les adeptes de la mondialisation libérale. Tous sont favorables à une immigration sans limite, et militent en faveur des clandestins, pour le plus grand bonheur de Bruxelles.

Et aujourd’hui, ils font semblant de protester contre les choix européens de Hollande, qui ne font que poursuivre et d’aggraver celle de Sarkozy. Ils font semblant de découvrir que 96 % des textes européens sont signés conjointement par l’UMp et le PS. Pas un seul de ces signataires n’appelle à sortir de l’Europe, à abandonner l’euro qui ruine les peuples, et à retrouver la souveraineté de la France, et notre indépendance monétaire. Alors, pourquoi manifestent-ils ? Parce qu’ils nous embrouillent, et refusent de laisser au seul Front national le monopole de la résistance à l’Europe fédérale, qu’ils font semblant de combattre.

Les Mélenchon, Laurent, Besancenot et Thibault, principaux organisateurs de cette manifestation, ont appelé à voter Hollande, et tirent, chacun de leur côté, les avantages de leur opportunisme. Leur manifestation ne dérange pas le système, ils se contentent de gémir que si l’Europe continue d’affamer les peuples, l’extrême droite va progresser… Comme si cela était leur seule obsession, et qu’ils se satisferaient d’une Europe fédérale un peu plus redistributrice. Ils ne sont que les marionnette du système, et j’enrage, pendant des années, d’avoir cru à ces imposteurs, d’avoir manifesté avec eux, d’avoir voté pour eux (j’ai voté Mélenchon aux dernières présidentielles, et ai rompu avec lui suite à la mascarade d’Hénin-Beaumont, où il a osé appeler à faire voter pour les escrocs socialistes). En plus, Mélenchon, qui a passé ses vacances pendant cinq semaines chez Chavez, et qui y envoie ses lieutenants Corbière et Delapierre, me fait de plus en plus penser à ces bonzes communistes qui passaient leurs vacances chez les bureaucrates staliniens, à l’époque du stalinisme triomphant.

J’oubliais, pour être précis, une seule organisation, inconnue du public, le Mpep (Mouvement pour une Education populaire). Ils ne sont que dix dans toute la France, et regroupent des anciens d’Attac, autour de l’ancien président Jacques Nikonoff. Ils sont pour la sortie de l’Union européenne, mais ces idiots passent leur temps à pleurnicher auprès de Parti de gauche, qui les envoie copieusement balader, à voter pour Mélenchon, puis pour Hollande, et à taper stupidement sur le Front national, seul parti capable de mener des campagnes pour la sortie de l’Union européenne. Donc, soit ils sont vraiment bêtes, soit ils font diversion.

En attendant, je ne mettrais pas les pieds dans cette manifestation d’opportunistes vendus au PS, d’accord avec la mondialisation libérale et l’Union fédérale, mais qui font semblant de le combattre pour mieux embrouiller les électeurs. Et j’attends avec impatience les tartufferies de Mélenchon, devant les micros, faisant semblant de cartonner Hollande, auquel il a filé ses 4 millions de voix pour brader la France dans une Europe qui, grâce au TSCG, aura la main mise sur le budget français… ce que Mélenchon  et tous les guignols qui vont manifester (j’en fus pendant des années, je sais de quoi je parle) savaient pertinemment en faisant élire Normal 1er.

Du balais, les imposteurs !

Joël Locin

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.