Pourquoi Juppé et la politique des fraternités GOF-UMPS ?

Publié le 31 octobre 2016 - par - 5 commentaires - 822 vues
Share

bienvenue-ali-juppeLa politique des fraternités GOF-UMPS a usurpé sans aucune honte les votes des électeurs socialo-déboussolés et les votes des électeurs centro-abusés et trompés par la mystification du complot du front ripoublicaïn, lors des dernières élections régionales en France. Un politicien, interrogé sur certains problèmes politiques en relation avec la brutalité des actions souterraines des fraternités GOF-UMPS, répondra que les entreprises des fraternités GOF-UMPS correspondent à des visées politiques bien définies, qui possèdent leur logique propre, avec un lobbying organisé, et une stratégie politique qui exige une longue préparation.

La logique politique des fraternités GOF-UMPS est organisée avec des spécialistés habitués à jouer aux Échecs avec une grande maîtrise tactique, quand le peuple qui doit voter croit que ce sont les règles du jeu de Dames qui doivent s’appliquer. Et tout cela parce qu’il ne connaît que les règles du jeu de Dames, les autres règles du jeu politique clandestin des fraternités GOF-UMPS lui ayant été naturellement cachées.

Cette mystification du jeu politique n’a rien d’exceptionnel. Les fraternités GOF-UMPS en font souvent l’expérience avec les élections usurpées en France en face des électeurs profanes désabusés. C’est pourquoi les électeurs se font toujours avoir par les coups foireux des fraternités GOF-UMPS des Hauts de France.

Et cette démocratie usurpée de la France outragée par les intrigues politiciennes des fraternités GOF-UMPS n’est-ce pas troublant ? Certes, toute manipulation politique tend et doit tendre à se constituer dans le secret , à s’y enfermer et à n’accepter la discussion et le débat que dans le cadre de la clandestinité.

Mais la question est de savoir si la démocratie ouverte n’est pas précisément la seule institution où cette attitude ne devrait pas pouvoir se justifier. Un politicien expérimenté a le droit de refuser de répondre à la question polémique ou indiscrète d’un journaliste mal intentionné et à l’esprit mal tourné et il peut se justifier moralement. La manipulation politique des votes lors des élections régionales et les intrigues souterraines des fraternités GOF-UMPS ne devraient pas être d’un ordre tenu secret qui rende impossible de répondre à cette question simple, à savoir : Comment faire la vérité sur les résultats des élections régionales ?

Mais l’ordre secret des fraternités GOF-UMPS rend impossible cette réponse. En politique, renoncer au mensonge et à la langue de bois pour dire la vérité, c’est de l’incompétence et l’incompétence en politique fait de vous un renégat. Voilà pourquoi, ces questions à propos de la vérité en politique sont nulles et non avenues. En conséquence, il ne peut pas exister d’incompétence si on veut pouvoir survivre en politique.

En démocratie ouverte, nulle question n’est politiquement sans objet. C’est pourquoi, en refusant tout débat, la politique secrète des fraternités GOF-UMPS révèle une faiblesse essentielle. Imagine-t-on de Gaulle refusant le dialogue sous prétexte que la politique obéirait à des règles inconnues ? Si le peuple a du mal à le suivre, de Gaulle a raison de vouloir expliquer la subtilité de sa politique. Ce n’est pas en affichant une fin de non-recevoir fondée sur l’invocation d’une technique secrète et d’un vocabulaire spécieux que la politique secrète des fraternités GOF-UMPS aura une légitimité. Autrement dit, c’est le secret qui est embarrassant et non la vérité, ce qui semble normal pour un peuple non perverti par la corruption politique.

Juppé, d’après ce que ne montrent pas ses déclarations aux médias, ne devrait avoir aucun mal à répondre de ses liens réels ou supposés avec les menées politiques secrètes des fraternités GOF-UMPS.

Le fait d’une préparation technique des politiciens en matière de « communication pour le spectacle médiatique » permet une discussion évaporée, tronquée, mais surtout pas politique, ce qui n’aurait aucun sens si on tient compte du fait que vouloir renoncer au mensonge et à la langue de bois pour dire la vérité, c’est de l’incompétence et l’incompétence en politique fait de vous un renégat. Le fait de ne pas vouloir répondre à une question simple et directe ne signifie pas qu’il en est incapable. C’est pourquoi, même si la politique était une activité saine et ouverte, qui pourrait légitimement exiger la vérité, la réponse politicienne ferrait toujours en sorte de la déligitimer. C’est encore l’exemple du jeu des Échecs, auquel jouent les politiciens des fraternités GOF-UMPS, quand il est aisé de convaincre le peuple que la règle appliquable est celle du jeu de Dames !

Volià un exemple irréfutable de la mystification du jeu politique par les fraternités GOF-UMPS. C’est pourquoi, s’il veut vraiment jouer aux Échecs, le peuple doit d’abord apprendre les règles de ce jeu. Il est aisé de répondre que le peuple sera joué parce que les règles des fraternités GOF-UMPS doivent rester secrètes.

Les réponses de la Droite nationale ne peuvent être que très élémentaires, puisqu’il s’agit d’un jeu secret totalement artificiel et non-conventionnel. Car il faut que les « profanes » le sachent une fois pour toutes : en politique, la transparence et la vérité n’existent pas et jamais rien d’intelligible n’a réussi en politique à fixer un cap ou une orientation, depuis le départ des affaires du Général de Gaulle dans l’honneur et la dignité.

C’est pourquoi, chaque politicien opportuniste repart toujours de zéro, que ce soit pour les primaires, un domaine absolument politique d’où la vérité est exclue, et pour la présidentielle. Penser autrement, c’est vouloir se tromper. Le coup de semonce du 21 avril 2002 a créé l’alerte chez les ennemis de la démocratie saine et ouverte, c’est la première choses à savoir pour donner un sens politique à la ligne Bleu-Marine.

Le programme politique de Marine le Pen, exprimé en termes précis et rigoureux, fait que le contenu politique parvient à enrichir le débat pourtant refusé par le jeu politique des fraternités GOF-UMPS. C’est pourquoi il n’y a jamais de vérité politique en général, mais seulement la vérité provisoire des promesses et des doctrines politiques : on voit se répandre chaque mensonge d’une époque et d’une coutume politique.

Les mensonge des fraternités GOF-UMPS, issus de contextes politiques mal définis, apportent plus de confusion que de clarté dans les esprits et en tout cas n’ont rien à voir avec la démocratie saine et ouverte.

En fait, chaque acteur des primaires prend bien soin de préciser qu’il emploie dans son argumentation des intentions partisanes dans un sens différent de ce que les électeurs attendent. Aussi l’enseignement des primaires est la mise en évidence d’une « subversion » politique anonyme prise dans ses mensonges par le jeu politique des fraternités GOF-UMPS. La mystification de la campagne présidentielle doit respecter la règle citée par John Quincy Adams : « Représenter tout pour tout le monde et surtout, n’être rien pour personne« .

Thierry Michaud-Nérard

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
BALT

Un collaborateur musulman de Juppé vient de le quitter, l’accusant de connivence avec les frères musulmans.

Dunois

Juppé est un vieux décadent, repris de justice et magouilleur pro. De plus, il est traître à la nation. Aucune envie de voir ce cloporte se présenter aux élections de 2017.

madeleine

On évoque toujours Ali Juppé en repris de justice mais jamais en tant que « profiteur » et « avide ». Il faut rafraîchir leur mémoire aux électeurs français : Juppé avait profité de sa fonction pour s’attribuer TROIS logements sociaux à Paris. Un pour chacun de ses deux fils et un pour lui. Il faut se souvenir aussi de son côté dictateur. En 1995, il avait créé une Loi sur le travail qui avait provoqué un tollé en France. Des manifestations monstres ont eu lieu partout durant deux mois. Plus rien ne fonctionnait, métro, bus, TV, grèves partout. Juppé « droit dans ses bottes » comme il se plaît à se décrire ne lâchait rien. Il a fallu que Chirac lui demande d’abandonner son projet.

JILL

Juppé est vendu à l’islam …Il faut absolument éliminer ce collabo de la primaire .Si Sarkozy avait été moins stupide il ne serait pas mis à dos les opposants au mariage homo,et aurait été élu dans un fauteuil .

pauledesbaux

ce devrait être l’affiche de la campagne d’alijupé pour se faire encore plus d’amis muz…..