Pourquoi la gauche n’aura jamais le monopole du cœur

Publié le 16 octobre 2020 - par - 2 commentaires - 451 vues

Réponse et remerciements de Johanna à toutes les généreuses personnes qui lui ont envoyé en direct des colis de nourriture, de l’argent même du Mexique, pour qu’elle puisse subvenir aux besoins de sa famille. Ami(e)s lecteurs de Riposte Laïque, soyez remerciés en son nom. Une solidarité inattendue qui répondait avec beaucoup de générosité à notre article intitulé :

“Quand la misère de la France profonde engendre son déclin”.

Quand la misère de la France profonde engendre son déclin !

 

J’avais programmé mon après-midi à classer mes photos après une alerte i-Cloud m’informant avoir atteint la saturation de ma capacité de stockage numérique.

J’ai négligemment reporté au lendemain ce que je devais faire le jour-même et laissé s’encombrer mon espace mémoire. Un sérieux ménage devra s’imposer, m’évitant de racheter de l’espace, géré par les « Big Brother’s » qui surveillent tous nos faits et gestes, au quotidien,  à l’aide de leurs super-agrégateurs dédiés à notre mode de vie, à nos habitudes, à nos envies, dans cette société sous-tendue par des mots devenus dénués :

Liberté-Égalité-Fraternité.

Finalement le classement de mes souvenirs attendra !

Une nouvelle plus urgente de Johanna (née dans un village de Bourgogne voisin de son domicile) vient de m’être communiquée.

Notre démarche, avec Louise, consistait à tenter en quelques lignes de vous expliquer pourquoi : « la gauche n’aura jamais le monopole du cœur », contrairement à ce qu’avait dit abusivement F. Mitterrand à V. Giscard d’Estaing en son temps. Ce faux raccourci idéologique, ce slogan mensonger aura fait gagner les élections présidentielles aux socialistes en 1981, avec toutes les conséquences et désastres : humain, politique et économique que nous subissons encore à ce jour. Avec Louise, ma complice, au nom de Johanna, nous allons abuser de cette colonne juste pour vous remercier, très sincèrement pour vos généreux retour via cette vraie famille des Gilets jaunes, ce peuple de la France profonde trop mal aimé des politiques.

C’était inespéré, notre article sur la misère réelle de la France profonde n’avait pour seul objectif que celui de décrire le lent déclin de la France, de la sous-France, mais aussi de cette réelle souffrance touchant une vraie famille « Gilets jaunes » que Louise au grand cœur protégeait depuis des années.  Elle les aura défendus et sortis des griffes des services sociaux, d’une « justice faussement sociale », laquelle aura pris deux enfants à Johanna, d’un premier lit, pour les placer dans une famille d’accueil et dont l’un, âgé de 9 ans, a subi de telles violences qu’il a tenté de se suicider par défenestration, affaire qui a bien sûr été étouffée par les pouvoirs publics. Sans commentaire, une honte à eux !

Tout cela ne pouvait pas nous laisser indifférents. Profitant d’un rapprochement de spécialités et mets régionaux gustatifs entre la Normandie et la Bourgogne, nous avons rendu visite à Johanna, en bons samaritains, et avons voulu témoigner à travers cet article de l’inefficacité des services sociaux mis en place par la gauche dans cette région. Pour cela, nous avons pris en exemple un cas concret qui nous touchait droit au cœur et que nous nous sommes bien gardés de généraliser.

Il y a certainement d’autres Johanna qui souffrent dans cette France profonde et campagnarde maltraitée par l’État, les magistrats aux doigts crochus, les services d’une Ddass qui s’imaginent que les gens sont une marchandise dont on peut librement disposer et interchanger afin de justifier des salaires immérités, complices et probablement abusifs. Devant de telles iniquités, la révolution, ou la guerre civile, ou les deux sont à venir, programmés. La situation ne peut plus durer, le fond du fond de l’insupportable semble atteint.

Encore merci aux amis lecteurs de Riposte Laïque d’avoir aidé généreusement Johanna et ses enfants. Nous avons voulu aussi démontrer par votre générosité et la grande solidarité des lecteurs du site Riposte Laïque que la gauche n’aura jamais le monopole du cœur.

Nous tenons en particulier remercier également cette personne qui vit à l’étranger, au Mexique, qui lit Riposte laïque depuis si loin, pour avoir proposé à Johanna de lui apporter une aide financière. Nous n’avions pas écrit ce témoignage pour cela, mais vos colis attestent que la générosité sur le site de Riposte Laïque n’est pas un vain mot, et que cette solidarité inattendue et collective nous a profondément émus.

Soyez bénis et remerciés pour eux.

Patrick Granville – Louise Guersan.

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Peg

Les gauchiasses socialauds de tout poil ont toujours aimé paupériser les gens. Quant aux bobos, ils se donnent bonne conscience en votant socialaud, confondant social et socialisme.
Aider son prochain est un acte libre et chrétien, voter socialiste est une démission et une soumission envers Big Brother.

Moi1

La gauche caviar socialo-communiste c’est ca :
Photo : ‘https://twitter.com/TCSCushing/status/1316772584290123776/photo/1’

Traduction : Le bobo dit au travailleur “donne lui la moitié de ton repas” (pour qu’il le donne au parasite) /le travailleur qui n’a presque rien hésite…/ le bobo dit au parasite : “il veut que tu restes pauvre, tu devrais le lui prendre de force”.

Lire Aussi