Pourquoi la meute médiatique veut démolir « Hold-up »

Tristan Mendes-France, en mission médiatique pour démolir Hold-up.

Toutes les chaînes d’information permanente et particulièrement la chaîne de TV France 5, dans l’émission « C’est à vous »,  ainsi que la presse servile subventionnée n’ont cessé de cracher leur venin sur ce film ; on peut ainsi entendre à l’infini qu’il s’agirait d’un document fortement idéologique et politique qui ne serait que propagande complotiste, ramassis de contre-vérités, accumulation de contre-vérités, tentative de manipulation des esprits etc.etc.

https://www.france.tv/france-5/c-a-vous/2058741-invites-alain-finkielkraut-patrick-artus-et-tristan-mendes-france.html

Mais la palme de béton revient à deux odieux personnages. Le premier est le politologue éditorialiste, grand infiltré de l’élitisme « progressiste » bien-pensant, Olivier Duhamel, qui a tenu les propos les plus abjects et méprisants, rejoignant en ce sens ceux de son collègue, un certain Tristan Mendès-France ; ils n’hésitent pas, à propos de ce document filmé, à parler de honte pour la France, de bourrage de crânes à la Daesh (sic), de déni toxique, de millefeuille de ressentis contradictoires ; mais le plus odieux est encore le premier cité qui ne s’est pas gêné pour insulter les intervenants dans ce film en les qualifiant d’intelligences perverties (ainsi que tous ceux qui peuvent leur accorder quelque crédit) ! On n’est pas loin de la demande d’internement pour rééducation idéologique…

Ma première remarque est que si le document critiqué en question apparaît comme violemment à charge, c’est qu’il veut échafauder une thèse : celle du dévoiement d’une partie des élites mondialistes qui entendraient profiter de cette pandémie de coronavirus pour mettre en place un gouvernement mondial à leur seul profit, provoquant ainsi une fracture sociale gravissime entre un petit noyau de possédants, concentrant entre leurs mains tous les pouvoirs, et le reste d’une masse de populations rendues serviles, voire parasitaires. On peut s’opposer à cette thèse mais les intervenants, furieusement et systématiquement contestataires, se gardent bien de s’entremettre sur le fond, sauf à dévier la polémique sur des points mineurs.

Ma deuxième remarque est qu’il n’y a pratiquement jamais eu de défenseurs de cette théorie du « Hold up » du pouvoir sous forme d’enquêtes sur la covid, débouchant sur une série d’allégations inquiétantes, présents sur les plateaux de télévision, dans les studios de radios ou les pages des grands médias, dits « mainstream » ; et donc qu’aucun débat de fond n’a jamais véritablement eu lieu sur des questions susceptibles d’engager gravement l’avenir de nos sociétés !

C’est pour réparer ces alarmantes lacunes qu’il m’a paru utile de :
– donner la parole aux auteurs de ce film documentaire,
– faire valoir quelques points de vue de défenseurs,
– mettre en lumière les éléments du vrai débat.

La sourde réalité, vous le verrez, est terrifiante ; elle rappelle les sombres heures de l’Inquisition, de l’hitlérisme, du stalinisme et de tous les autres régimes totalitaires qui s’en sont ensuivi : on ne saisit plus les livres, on ne les brûle plus, mais « Big Brother » exerce un contrôle continuel et fait purement et simplement disparaître toutes les expressions numérisées qui ne lui plaisent pas. Ainsi en est-il de tous les alerteurs considérés comme des déviants, par la pensée unique : cf. Jean-Jacques Crèvecoeur qui a vu sa plate-forme YouTube fermée, pour le motif suivant : « Ce compte a été clôturé en raison du non- respect des conditions d’utilisation de YouTube » ; comme beaucoup d’autres qui ont dû subir censures et éradications de leurs communications sur des réseaux sociaux pour ne trouver leur salut de liberté d’expression que grâce à des plates-formes internet étrangères accueillantes. J’en fus aussi victime, à titre personnel, avec cette spécificité que YouTube ne s’est pas contenté de censurer les vidéos qui ne lui plaisaient pas idéologiquement mais a aussi jeté aux oubliettes du numérique mes vidéos personnelles d’animaux, de nature, de patrimoine, de musique, etc.

Bien sûr le document ciblé par la politique de la pensée a commencé à subir les derniers outrages, aussi m’empressé-je de vous mettre ici, en ligne, le lien qui fonctionne encore, au moment où j’écris ces lignes :
COVID-19 Documentaire inédit Hold Up

Mais au même moment j’apprends que, sur une chaîne de télévision d’information en continu, la LREM Ilana Cicurel a menacé les journalistes qui parleront de « Hold-up » ; que prétextant les décrets visant à imposer un confinement à la population, le gouvernement a interdit les messes publiques… Il ne s’agit plus de connaître le « où va-t-on » puisqu’on y est !

La parole aux auteurs du film désormais « autodafable »
Cette écriture en images est un constat qui se veut global de ce qui s’est passé depuis janvier 2020 ; comme ils le disent : il s’agit d’une approche holistique de la désinformation et de ses outils de la manipulation des masses.
Interrogeant des dizaines d’experts et de témoins : avocats, anthropologues, sociologues, professionnels de santé, généticiens, politiciens, journalistes, universitaires, YouTubers etc. (dont un prix Nobel et un ancien ministre), les réalisateurs s’étaient donnés pour projet, sur la base d’évocations de réalités historiques, d’éveiller les consciences en faisant appel à leur libre arbitre en mettant en avant la kyrielle des mensonges, des actes de corruption, de conflits d’intérêt, de tentatives de manipulation, de désinformation ; or il se trouve, selon la technique bien décrite par Georges Orwell dans son ouvrage 1984, que tout cela se retourne maintenant contre eux dans les mêmes termes, sous l’action du « Miniver » (ministère de la Vérité)  !

Sous prétexte d’actions sanitaires, il existerait une forme de totalitarisme en action visant à détruire notre société pour en construire une autre, d’où cet appel à une mobilisation citoyenne afin d’arrêter les criminels de ce « Hold-Up » pour revenir à la normalité, cf. :

Le debriefing de Christophe Cossé, producteur du film « Hold-Up »