Pourquoi le pape s’humilie-t-il en baisant les pieds d’un migrant noir ?

Publié le 29 mars 2016 - par - 25 commentaires - 2 663 vues
Share

PapelecheDans les textes publiés par ce serveur l’on trouve souvent des expressions de colère, voire de désespoir, au sujet du comportement des élites.

Il faut dire que c’est assez compréhensible. Traditionnellement, pour pouvoir faire face à leurs ennemis, les hommes se regroupaient autour des plus forts d´entre eux. Les plus forts physiquement, les chefs guerriers, mais aussi de ceux qui paraissaient être les plus forts spirituellement.

Chez les anciens Romains, c´étaient notamment les devins qui observaient le vol des oiseaux, pour dire si la bataille allait se dérouler « sous les bons auspices. »

C´est un fait que nos actuels devins nous répètent sans cesse que les auspices ne sont pas bons pour nous. Nous devons éviter de livrer la bataille, nous n´avons aucune chance de la gagner.

Nos élites nous proposent peu de valeurs qui nous permettraient de nous mobiliser contre ceux qui nous menacent.
Peut-être que nous devons simplement nous accrocher à ce qui nous reste encore. A la famille, pour ceux qui l´ont encore, dans cette société, oὺ la solitude se généralise. A la religion et à la nation, dans cette société qui compte tant de personnes sans aucune foi et tant d´apatrides.

Sans vouloir prêcher pour une religion particulière, je peux mentionner au moins les différences que j´ai pu observer quant au rôle joué par des différentes confessions dans le monde contemporain.

Je dirais tout d´abord que les religions en quelque sorte nationales, celles qui s´identifient avec des nations concrètes, se portent le mieux. Lors de mes séjours en Russie, j´ai pu observer la spectaculaire renaissance de l´orthodoxie russe. En Inde, j´ai pu observer la vigueur de l´hinduisme. En Israël, j´ai pu constater la renaissance du judaïsme. La vigueur du protestantisme évangéliste américain est peut-être aussi liée au fait que s´est la religion des pères pélerins, des puritains qui traversèrent l´Océan atlantique sur Mayflower, croyant à leur Manifest Destiny.

En comparaison, que peuvent dire ceux qui veulent rester «Français et catholiques pour toujours»?
Je viens de voir dans la presse la photo du pape François, baisant le pied d´un Noir, lors de la cérémonie du lavement de pieds, effectuée traditionnellement le Jeudi saint de Pâque. Le pape est allé faire cette cérémonie dans un centre d´accueil des immigrés à Castelnuovo di Porto au Nord de Rome. Mais cette cérémonie consiste en un lavement. Pourquoi y ajouter un baiser ? N´est pas manquer un peu trop de dignité?

Nous savons que le 26 novembre 2013 le pape François avait déclaré : « Face aux épisodes de fondamentalisme violent qui nous inquiètent, l´affection envers les vrais croyants de l´islam doit nous porter à éviter d´odieuses généralisations, parce que le véritable islam et une adéquate interprétation du Coran s´opposent à toute violence. «
( Exhortation apostolique Evangelii gaudium, § 253).

Rémi Brague qui commente ce texte dans le numéro 149, printemps 2015, de la revue Commentaire, dit : « Chacun prétend représenter l´islam « vrai ». Les terroristes aussi. Ils se réclament d´un islam intransigeant, accusent ceux qui ne les suivent pas de tiédeur, voire d´avoir trahi leur religion. Comment faire pour distinguer l´islam vrai de celui qui ne l´est pas? Il faudrait avoir un critère permettant de faire le départ entre le vrai et sa contrefaçon. Qui possède la compétence et donc le droit de procéder à une telle distinction? Ce n´est certainement pas le pape. Que dirait-on si le Dalaï-lama se permettait de distinguer le «véritable christianisme» de ses contrefaçons?»

Il est évident que seuls les musulmans peuvent définir ce qu´est le véritable islam. Rémi Brague rappelle que dans l´islam il n´y a pas de papauté, il n´y a pas de conciles ou de synodes. Le consensus, l´accord unanime (ijmâ´) de la communauté est évoqué comme le fondement dernier de la légitimité. Mais il n´est pas organisé en une institution. Aujourd´hui il désigne plutôt l´accord des « savants », des docteurs de la loi. Ainsi ceux de l´université Al – Azhar du Caire qui jouit toujours d´un grand prestige.

En tous cas, le prophète Mohamed est pour les musulmans exemplaire. Les historiens musulmans témoignent qu´il a fait exécuter des centaines de prisonniers, qu´il a fait assassiner beaucoup de ses adversaires. Ainsi Ibn Taymiyya, un juriste du 14e siècle, enseigna qu´il est licite de pratiquer la torture, puisque Mohamed lui-même avait fait torturer le trésorier d´une tribu vaincue pour lui faire dire, où se trouvait l´argent caché. Si un homme choisi par Dieu et parfait a pu agir ainsi, alors cela justifie que ses disciples agissent pareillement.

Ibn Ishaq a écrit Sirat Rassoul Allah (La vie du prophète de Dieu), où se trouve un épisode qui peut justifier les auteurs contemporains des attentats-suicides : » ´Umayr ben Humâm était en train de manger des dattes quand il entendit Mohamed promettre le paradis à ceux qui mourraient au combat. Il s´exclama : « Fameux ! Fameux ! Il n´y a donc entre moi et mon entrée au paradis que cette condition: être tué ! » Il se jeta seul sur les lignes ennemies et ne tarda pas à succomber. »

Comment pouvons nous comprendre la déclaration sus-mentionnée du pape, dans laquelle il invite à une compréhension complètement erronée d´une menace aussi grave ? Ou, pour dire les choses tout-à-fait ouvertement, par laquelle il trompe sciemment le monde.

PapelavepiedsCertainement, le pape doit se sentir responsable de la sécurité des chrétiens vivant à côté des musulmans. Avant tout là, où les musulmans sont majoritaires. L´on sait aussi que même là, où ils sont actuellement minoritaires, ils seront majoritaires assez vite.  Il se peut aussi que le pape perçoit l´agressivité de si nombreux musulmans comme une réaction à leur situation dans un monde, dans lequel le rôle dirigeant est pour l´instant joué par l´Occident capitaliste.

Il se peut que le pape pense que l´Occident ne gardera pas cette situation dominante longtemps. La natalité insuffisante le force à accepter des immigrés, dont la plupart sont musulmans. Et puis, l´Occident ne vénère aucune valeur, autre que le bien être matériel. Alors vraisemblablement, ses ressortissants ne le défendront pas trop vaillamment.

Il se peut que le pape se pose même la question de savoir, si cet Occident matérialiste mérite être défendu. Il se peut qu´il pense que la situation de dhimmis, de citoyens subordonnés de seconde catégorie du califat islamique, est pour les chrétiens préférable aux séductions du monde matérialiste. Et pour ce qui concerne les masses de citoyens ordinaires de l´Occident post-chrétien, peut-être pense-t-il même que puisqu´ils se sont détournés du christianisme, alors ils méritent la punition divine.

L´on me rétorquera que j´ai une imagination trop fertile. L´ on peut aussi penser que le pape simplement souhaite qu´il y ait le moins possible de tension et de hostilité. Peut- être il espère que si nous n´opposerons aucune résistance aux musulmans, eux aussi se modéreront. N´avons-nous pas appris que nous devons aimer nos ennemis et que si l´on nous frappe sur une joue, nous devons tendre aussi l´autre ?

Nous savons que ces paroles ont été écrites dans les Evangiles, lorsque les Israélites se préparaient à une guerre de libération nationale contre la Rome païenne. Mais leur soulèvement se termina par une horrible catastrophe. Les premiers chrétiens, c´est-à-dire ceux des Israélites qui suivaient ces principes, ont évité de participer au conflit. Ils savaient attirer vers eux beaucoup de païens et finalement ils se sont emparé de la direction de l´empire romain.

Seulement cet empire romain chrétien a été encore pire pour Israël que ne l´avait été la Rome païenne. Les Juifs ont ensuite connu plus de mille ans d´épreuves et de humiliations – magré tout ce que Saint Paul avait écrit à leur sujet, notamment dans l´Epître aux Romains,  11. Ce n´était qu´après la dernière – et la plus horrible de ces épreuves – qu´ils ont pu connaître une glorieuse résurrection.

De l´histoire de mon pays natal, l´actuelle République Tchèque, nous savons que longtemps s´était un pays bi-national. Les Tchèques et les Allemands s´affrontaient souvent, mais ils continuaient à se partager le pays. Tout cela se termina par des horreurs de la période nazie, puis par l´expulsion de trois millions de personnes.

Laquelle de ces deux histoires-là a plus de chances de se répéter ? Et concrètement de se répéter en Belgique et en France, qui commencent à faire avec leur population musulmane une expérience aussi catastrophique que celle que les Tchèques avaient faite avec leurs « compatriotes » de langue allemande.

Dr Martin JANEČEK

Print Friendly, PDF & Email
Share

25 réponses à “Pourquoi le pape s’humilie-t-il en baisant les pieds d’un migrant noir ?”

  1. Carl dit :

    Un pape blanc a le droit d embrasser les pieds d un noir? ??

  2. Carl dit :

    Et si on decouvre que ce migrant est Chretien Ya t il un probleme?
    La bible vous donne la couleur de celui dont Jesus aurait embrasse les pieds?
    ——————
    Chacun definit le vrai Islam selon des criteres tout comme chacun definit le vrai christianisme selon ses criteres…..les cathos disent qu ils ont le vrai christianisme, les evangeliques disent qu ils pratiquent le vrai christianisme biblique etc etc.

  3. Gontrand Arnault dit :

    Je ne comprends pas en quoi, il s’humilie en baisant le pied d’un homme fut il noir de peau. Votre peur vous aveugle et vous sombrez peu à peu dans le haine la plus pur. Les fanatiques musulmans sont en train de faire vous exactement que dont ils rêvent. Ne tombez pas dans leurs jeux et restez des hommes de raison! Militer contre l’islamisme est louable, je vous soutiens pleinement dans ce combat, mais rentrer dans la haine absolue de l’autre ça NON! Le Pape est un vrai catholique, il en applique les principes et la philosophie de façon pur et non comme beaucoup d’entre vous ici présent seulement un maquillage spirituel pour ce donner bonne conscience. Le Christianisme n’est pas par défaut blanc mais global, pour ceux et celles qui souhaites chipoter, il est de base juif, Yeshua Ben Myriam (Jesus fils de Marie) étant juif et hébreux par sa mère. Je voue une admiration sans bornes pour ce VRAI chrétien qui redonne un sens à un rôle qui s’est dévoyé depuis plus de 1000 ans!

    • Le christianisme étant une religion évolutive , et s’étant déployé dans des contrées très hellénisées,est beaucoup plus grec que juif. Paul de Tarse, qui en est le fondateur (Jésus étant la pierre angulaire), est de culture grecque, les Evangélistes également , et le Nouveau Testament a été écrit en grec.

      • Gontrand Arnault dit :

        Il va falloir m’expliquer pourquoi ce mouvement fut nommé secte nazaréenne. Les premiers suivant de ce culte était orientaux et non Grecques. De toutes façon le propos est que les acteurs de riposte laïque sombrent de plus en plus dans une haine aveugle. Le Pape Francis fait cela chaque année, mais cette fois, ce sont des étrangers et comble du déshonneur un noir…Celui qui s’offusque de cela n’est pas catholique car ce n’est pas le geste qui le gêne mais la personne qui le reçoit! Il faut ouvrir un débat où l’on met les musulmans face à leurs hypocrisies et leurs contradictions et se montrer ferme envers les immondes provocateurs que sont Anjem Choudary et tant d’autres qui se servent de nos lois et de nos principes pour chier devant nos portes. Ils n’ont pas leurs places en Europe ni ailleurs que chez eux! Et doivent traités comme ils traitent les autres confessions là où ils ont le pouvoir! Rappelons à ces gens que l’Atome n’attend qu’un ordre pour déchaîner sa fureur…

  4. allons bon dit :

    le problème il est où? Dans l’acte de baiser le pied ou dans la couleur du migrant? Vous êtes vraiment pitoyables…

  5. Marc dit :

    Ce pape a été « mis là » par la volonté des vrais maîtres du monde !….Ce pape n’est en fait qu’un crétin, une marionnette au service du mondialisme financier apatride !….Face à son prédécesseur, Benoît 16, « y a pas photo » !….Ce sont les « vrais maîtres » du monde qui, en bloquant le fonctionnement de la banque du vatican, ont obligé Benoît 16 à démissionner. Les problèmes de santé n’ont été qu’un prétexte !

    • Gontrand Arnault dit :

      Ah ouf! Je me sens moins seul! Moi aussi je sais que ce pape est à la solde des Reptiliens…Vous savez la terre est plate et nous sommes les acteurs d’une télé-réalité galactique où des quadrilliards d’êtres nous regardent chaque jours depuis des millions d’années! Parfois pour compenser les baisses d’audimat ils (les producteurs) ajoutent des nouvelles doctrines, religions, idéologies pour que nous nous entre-tuons pour leurs plus grand délices. Actuellement les producteurs, les vrais maîtres du monde que vous dénoncez, nous fomentent une nouvelle saison pleine de rebondissements : Guerre nucléaire, guerre de religions, seconde guerre idéologique « communistes-capitalistes » avec un final thermonucléaire! Ils sont farceurs ces aliens déjà qu’ils nous ont filés l’arme atomique pour nous massacrer et ainsi continuer dans la lancé de la formidable saison 1939-1945 et que l’on ne l’a pas fait…Cette fois, de sources fiables, ils vont tout faire pour que l’on fasse péter les atomes!

  6. Yves ESSYLU dit :

    parce que ce pape est un décérébré par le marxisme

    • Gontrand Arnault dit :

      Le Pape devrait selon vous être Capitaliste? Mais mon pauvre Jésus de Nazareth est un communiste si je me fis aux Ecritures! Vous êtes ridicule, heureusement que ce saint homme prône d’autres valeurs que celles prônés par votre paroisse basé à Wall Street.

  7. Anne Lauwaert dit :

    Un jésuite qui devient Pape n’est pas “bête”. Il y a donc calcul. Unir les religions contre l’athéisme? En finir avec l’Europe au bénéfice du mondialisme?
    Un résultat certain: perte de crédibilité du Pape et diminution de catholiques.
    Guerre civile en prime…

    • Je vois plutôt le calcul d’unir les religions contre l’athéisme… en oubliant un peu vite l’axiome mahométan que « l’islam domine et ne peut-être dominé » avec le risque de finir comme les chrétiens coptes d’Egypte, qui préférèrent subir le joug mahométan plutôt que celui de l’empire byzantin.

      Cela nécessiterait pour pleinement réussir une remise en cause des dogmes et un changement de paradigme comme annoncé dans le message baha’i.

  8. Erinye dit :

    La légende sous le dessin : »plus je m’humilie, plus il vont m’aimer » est bien vue. En réalité, chacun de nous a déjà expérimenté que même dans les relations interpersonnelles, ce genre de comportement induit l’agressivité en réponse. A plus forte raison lorsque le message s’adresse à l’islam qui méprise ouvertement les faibles !

  9. Je ne sais pas tout.
    De ce que je sais, tout n’est pas exprimable;
    De ce qui est exprimable, tout n’est pas bon à dire.
    De ce qui est bon à dire, tout n’est pas compris.
    De ce qui est compris, tout n’est pas accepté.
    De ce qui est accepté, beaucoup est oublié ou négligé…

    Comment exprimer la charité chrétienne, si souvent oublié ou négligée ?
    Cette notion est certainement bonne et le pape l’a manifestée par un geste symbolique et traditionnel, qui ne peut être compris par des mohamétans ni acceptés par des chrétiens…

  10. Pour définir l’islam (soumission à la volonté divine), il faut séparer l’esprit vivifiant de la lettre mortifère. Le Coran enseigne que des gens qui n’ont jamais connu Mahomet, ni lu le Coran, ni appliqué la Charia étaient des « moslimin » soumis à la volonté divine ! Comme par exemple les apôtres de Jésus… Être « soumis à Dieu » est un état d’esprit, alors qu’être juif, bouddhiste, chrétien, mahométan ou baha’i, c’est appartenir à une communauté humaine. Il existe diverses formes historiques pour la religion de la soumission à la volonté divine, puisque selon le Coran chaque communauté a reçu un messager et un rite à suivre.

    Définir ce qu’est le « véritable » islam ? Difficile de se baser pour cela sur les textes canoniques quand on sait que le Coran et la Sunna ont été (dé)formés par les califes pour correspondre à leurs visées politiques et leur turpitudes !

    Seul un « Prophète » peut indiquer ce qu’est le « véritable islam » pour son époque ; c’est l’intérêt du message de Baha’u’llah.

    • Pivoine dit :

      Exact !
      Et même cette « biographie » est sujette à caution.
      Plus on lit de hadiths, et plus on se rend compte qu’ils ne sont que pure invention. Ca n’est pas parce qu’on est contre une religion, qu’il faut avaler n’importe quoi.

  11. montecristo dit :

    « Le Lavement des pieds  » est une cérémonie traditionnelle chez les catholiques qui signifie que le Pape est le « serviteur des serviteurs « .
    Il n’était pas obligé d’en faire un spectacle aussi désolant.
    Pas plus que Jean Paul II n’était obligé d’aller embrasser le Coran !
    Mais, toute à sa Foi chrétienne, l’Eglise veut ignorer la mentalité musulmane et pense que l’humilité est un exemple qui sera convainquant !
    Je serais très étonné du résultat !

    • Carl dit :

      Je vois plutot les actes des papes comme des gestes politiques pour essayer de gagner la paix. Qu il laisse la politique aux politiciens.

  12. montecristo dit :

    Je suis toujours sidéré de voir que beaucoup de grands « érudits » non musulmans, s’accordent le droit de dire que l’Islam … « c’est pas ça  » !
    A les entendre, ils savent mieux interpréter le Coran que les Ayatollahs ou les Imams !
    Or, s’ils le connaissaient si bien, ils sauraient qu’il est interdit par le Coran lui même d’interpréter les textes … Et le Coran proclame :  » Toute innovation est une hérésie. Toute hérésie est une déviance. Toute déviance mène aux feux de l’enfer  » !
    Il est d’autre part recommandé aux musulmans de pratiquer la « Taqquiya  » qui permet de mentir quand il s’agit de cacher ses intentions … C’est autorisé aux musulmans … mais pas aux mécréants ! Par conséquent tous ces érudits devront s’attendre à être traités d’apostats quand les Ayatollahs seront en mesure de leur rappeler les textes … de force ! Et dans l’Islam … l’apostasie , c’est la mort !
    Messieurs les érudits, convertissez vous ou bien fermez vos gueules !

  13. jan-pase-à-l\'attaque-! dit :

    Définir ce qu’est l’islam ? Hyper simple !
    La référence c’est Mahomet , tout simplement. le Mahomet officiel , le fondateur officiel de l’islam
    Peut importe que ce type ait existé ou pas . on s’en fout !
    Il est désigné comme fondateur officiel de l’islam,. et beau model, l’exemple à suivre et qui a interprété correctement ce qu’il aurait entendu…
    Par conséquent si Mahomet a tué , l’islam permet de tuer , si Mahomet a violé , l’islam permet le viol, si Mahomet a torturé , l’islam permet la torture, etc ,etc
    C’est pas difficile à comprendre , mince !

    • Marie dit :

      Idem pour J-C qui est pure invention: http://www.jesusneverexisted.com/nazareth-french.html. Donc dépassons ENFIN ces légendes écritent par des hommes du passé et inventons enfin LA PAIX, la vraie!

      • Faux. Jésus a existé.Il y a des textes.On sait très peu de choses sur sa vie avant sa prédication..Mais « a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort », c’est historique.
        Le reste, vous en faites ce que vous voulez,ou ce que vous sentez, ou ce que vous méditez..Reste le message, exceptionnel : une philosophie,qu’on soit « croyant », ou non..