Pourquoi le Siel appelle les patriotes à manifester contre l'invasion migratoire

manifsielRiposte Laïque : Les fidèles de Riposte Laïque savent que tu es avocat, que tu as défendu plusieurs dossiers de Riposte Laïque, que tu as milité au Parti socialiste, et que, après un cheminement personnel, tu as quitté cette gauche pour militer, à présent, à Siel, dont tu assures la présidence. Peux-tu nous présenter Souveraineté, Indépendance et Libertés, et préciser ses liens avec le Front national ?
Karim Ouchikh : La France a toujours été au coeur de mes centres d’intérêts : mes lectures, ma passion pour l’histoire de notre pays, mon attachement à son patrimoine, mes premières émotions politiques, tout m’y a conduit naturellement. Cet attachement charnel à la France a déterminé profondément mes engagements politiques. J’ai fait mes premières armes politiques dans les années 90 au PS, dans la mouvance de Chevènement : au début des années 2000, j’ai pris conscience qu’il m’était impossible de rester fidèle à mes idées de toujours en demeurant dans un parti qui avait abandonné le Peuple et oublié la Nation. C’est pourquoi je me suis rapproché de la famille patriote, singulièrement au lendemain du référendum du 29 mai 2005. Mon parcours politique épouse donc le cheminement de beaucoup de nos compatriotes déçus par les renoncements successifs du PS et de l’UMP/LR.
J’assume à présent la direction du SIEL (Souveraineté, Indépendance Et Libertés), un parti politique qui œuvre à la défense de l’indépendance de la France, à la sauvegarde de son identité civilisationnelle et à la protection de toutes les libertés. Attaché aux valeurs et aux convictions fortes, le SIEL est bien un parti de droite, qui défend une vision charnelle du patriotisme. En un mot comme en cent, le SIEL est un parti qui se considère souverainiste au plan institutionnel, conservateur au plan sociétal et libéral au plan économique.
Depuis 2012, le SIEL a noué une alliance électorale avec le FN : des élections présidentielles aux départementales, en passant par les législatives, les municipales et les européennes, le SIEL a ainsi concouru à tous les scrutins depuis 2012 aux côtés du FN. Le SIEL s’efforce également de faire entendre sa singularité politique et idéologique au sein du Rassemblement Bleu Marine. Son objectif au sein du RBM : élargir la base électorale de Marine le Pen, dans ce no man’s land idéologique qui va de l’UMP/LR au FN, en tendant la main aux patriotes désemparés par les trahisons de la fausse droite.
Riposte Laïque : La presse situe ton parti à l’extrême droite. L’ancien homme de gauche que tu es se reconnaît-il dans cette classification ?
Karim Ouchikh : Je me méfie des classifications douteuses forgées par une presse paresseuse qui a tôt fait de vous ranger sous le qualificatif d’extrémiste, au moindre prétexte, avec le dessein inavoué de vous diaboliser politiquement. Aucune action ou initiative du SIEL ne tombe sous le coup de la loi et cette formation politique a toujours respecté le jeu démocratique.
Le SIEL n’est pas un parti d’extrême droite ; c’est un parti de droite extrêmement patriote. Le patriotisme, cette vertu que nos élites politico-médiatiques s’évertuent à discréditer perpétuellement…
Riposte Laïque : Le Siel appelle à rassemblement, le 24 septembre prochain, devant l’ambassade allemande, pour protester contre l’invasion migratoire. Pourquoi cette initiative, et pourquoi ce lieu ?
Karim Ouchikh : Depuis plusieurs mois, l’exode migratoire vers l’Europe s’est intensifié dans des proportions inouïes : venant d’Afrique, du Maghreb ou du Moyen-Orient, ces ‘‘migrants’’ ont fait le choix, pour beaucoup d’entre eux, de gagner notre continent pour des motifs exclusivement économiques, en profitant de la permissivité institutionnelle de l’espace Schengen et du phénomène compassionnel qui sème la confusion dans les esprits. Cet exode prend désormais les traits d’une véritable invasion migratoire qu’il faut immédiatement enrayer sous peine d’aggraver l’appel d’air actuel et d’hypothéquer le devenir identitaire de la France : nul ne songe à considérer ainsi que les ‘‘migrants’’ d’aujourd’hui pourront demain installer leur proches près d’eux, en nombre considérable, grâce au mécanisme du regroupement familial.
En vérité, la question migratoire ne se pose pas uniquement en termes économiques et sociaux : les peuples européens n’ont certes plus la capacité matérielle d’accueillir toute la misère du monde, mais ils aspirent aussi et surtout à préserver leurs modes de vie, largement mis en péril par l’arrivée de peuples entiers, – dotés d’une culture, d’une civilisation, d’une religion propres -, que l’Europe est aujourd’hui bien incapable d’assimiler.
Sidéré par la léthargie de la classe politique et médiatique dans son ensemble sur cet enjeu de civilisation, le SIEL a décidé de réagir en prenant l’initiative d’organiser une manifestation le 24 septembre prochain pour appeler à stopper l’invasion migratoire. Cette manifestation pacifique, ouverte à tous les patriotes de bonne volonté, se tiendra symboliquement devant l’Ambassade d’Allemagne, non pas par hostilité vis-à-vis du peuple allemand qui subit directement les contrecoups terribles du chaos actuel, mais pour manifester notre indignation collective à l’égard de la politique migratoire capricieuse et autoritaire d’Angela Merkel.
Riposte Laïque : Comment expliques-tu l’attitude de l’ensemble de la gauche, dont nous venons toi et moi, et d’une majorité de la droite, devant ce qui s’apparente à la mise à mort de leur pays ?
Karim Ouchikh : Les ‘’élites’’ de gauche et la droite, – que je distingue toujours soigneusement de nos compatriotes qui votent pour l’une ou l’autre de ces deux sensibilités politiques -, sont frappées du même syndrome : l’intoxication à l’idéologie dévoyée des droits de l’homme, qui les pousse à considérer l’Autre avec davantage d’attention et de respect que le Prochain ; ce qui revient à dire, en d’autres termes, que les étrangers sont souvent bien mieux lotis que les nationaux. A quoi s’ajoute une mauvaise conscience congénitale liée à une histoire post-coloniale mal assumée qui condamne à une forme de masochisme et de haine de soi permanents.
Ce tableau clinique conduit à une cécité idéologique qui abolit toute capacité de discernement, tout en provoquant un déni de réalité. Voilà pourquoi nos élites de gauche comme de droite refusent d’admettre la réalité du péril migratoire qui menace aujourd’hui l’Europe : cet aveuglement suicidaire les amène même à favoriser l’expansion de ce phénomène au travers de la mise en place méthodique, obligatoire et permanente de quotas de ‘‘réfugiés’’ !
Riposte Laïque : Tu milites de toutes tes forces pour que Marine Le Pen accède au pouvoir en 2017. Que réponds-tu à ceux qui disent que d’ici là, la situation sera irréversible ? Que pourrait faire Marine Le Pen, si elle arrivait au pouvoir, contre la présence en France de millions de personnes, Français de papiers, qui, pour beaucoup d’entre eux, se comportent en cinquième colonne de l’islam ?
Karim Ouchikh : La situation migratoire est très préoccupante mais nullement irréversible. Avec Marine Le Pen, le SIEL dispose d’un programme volontarisme qui vise précisément à un retournement durable de situation. Il est indispensable d’interrompre tous les flux migratoires légaux (regroupement familial et nuptial ; filière professionnelle…), de reconsidérer le droit d’asile dans sa forme actuelle et de s’atteler véritablement à la lutte implacable contre l’immigration clandestine, pour ramener le nombre d’immigrés à un niveau insignifiant ; touts les dispositifs d’appel d’air qui poussent aux déplacements massifs de populations vers notre pays (prestations sociales, AME, logements prioritaires, école gratuite…) devront être supprimés sans état d’âme.
Cette action exemplaire, – qui devra s’accompagner d’une politique authentique de co-développement destinée à fixer sur leur sol les candidats à l’immigration -, mettra à coup sûr la France en contradiction avec nombre de ses engagements internationaux : il appartiendra dès lors à notre pays de nous en libérer en reconsidérant tous les traités qui brideront la mise en œuvre de cette politique de salut public, au premier chef desquels la très contraignante Convention européenne des droits de l’homme. Enfin, ceux des ressortissants étrangers en situation régulière, pour l’essentiel de confession musulmane, qui n’accepteraient pas de demeurer sur le territoire français en se conformant à nos modes de vie, auront vocation à regagner leur terre d’origine : pour les Français de papiers qui seraient indisposés par une telle politique, sans être autrement attachés au sol de la patrie, ils seraient libres, voire incités, à quitter notre pays. C’est au prix de tels choix radicaux que nous pourrons espérer renverser le cours des choses.
Riposte Laïque : De nombreux lecteurs de Riposte Laïque, et des contributeurs, trouvent que la direction du FN est trop timorée sur l’islamisation de notre pays, et aimeraient des positions plus tranchées. Qu’en penses-tu ?
Karim Ouchikh : La ligne politique actuelle du FN sur cette question est de condamner tout repli communautariste, surtout s’il s’exerce sur un mode confessionnel. Son histoire témoigne du poids de cet ADN idéologique que rien ni personne ne pourra renverser. Pour sa part, le SIEL n’hésite pas à désigner clairement l’origine du malaise identitaire qui traumatise profondément la France depuis plus de trente ans : l’islam, cette religion puissamment implantée sur notre sol qui n’a pas su trouver sa place dans notre pays, faute pour elle de s’être adaptée à nos standards de civilisation et à nos modes de vie. Pour sortir de cette impasse identitaire, une Grande explication avec cette religion s’impose. Je m’exprimerai bientôt sur ce sujet qui est source chez nos compatriotes d’une insécurité cultuelle grandissante.
Riposte Laïque : Certains pensent qu’une transition démocratique, en cas de victoire de Marine Le Pen, serait impossible, et qu’elle entraînerait une situation de guerre civile. Partages-tu cette inquiétude ?
Karim Ouchikh : Comme beaucoup de Français, je pressens que le Système s’appliquera, en France comme à l’étranger, à saboter le quinquennat de Marine Le Pen : résistances politiques et syndicales intérieures, mesures internationales de rétorsion économique, relégation diplomatique, pressions et intimidations internationales en tout genre, rien ne sera épargné à la France. Mais l’expérience hongroise prouve qu’un pouvoir fort, élu démocratiquement, parvient à appliquer sa politique en ses frontières et à s’imposer tôt ou tard sur la scène internationale. La légitimité démocratique est le meilleur antidote à la menace de guerre civile.
Riposte Laïque : Seras-tu candidat aux prochaines régionales, et penses-tu que la situation dramatique que connaît l’Europe et notre pays favoriseront électoralement le camp patriotique et le Front national ?
Karim Ouchikh : Des négociations sont actuellement menées avec le FN pour investir près de 80 candidats du SIEL afin de les intégrer, notamment à des places éligibles, au sein des 13 listes FN/RBM qui seront présentées en décembre au suffrage des Français. Personnellement, je suis candidat aux élections régionales en Ile de France sur la liste conduite par Wallerand de Saint Just ; plus précisément, je souhaite conduire la liste départementale du Val d’Oise.
S’agissant de mes prévisions électorales, tout porte à croire que le climat politique actuel, – largement plombé par le chômage endémique, la précarité sociale, l’insécurité galopante, le terrorisme islamique ainsi que le chaos migratoire -, favorisera un sursaut patriotique de nos compatriotes dans un élan vital qui sera favorable aux listes marinistes.
Propos recueillis par Pierre Cassen

image_pdf
0
0

23 Commentaires

  1. Média ! Aux commandes ?
    Il y a quinze jours,
    Le Gouvernement était en paix,
    Au sommeil du juste, il était
    Aux fièvres scélérates,… sourd !
    Députés absents mais très affairés … !
    Annexés au refus des ‘Mistral’
    Fiers du véto apposé, Russie foudroyée
    21 voix dans l’hémicycle ,.. quelle rigolade !
    Léthargie, torpeur du gouvernement
    Décapitations se succédaient,
    Catholiques empalés et étêtés,
    Pas lieu,… ici bas,… à emportements.. !
    Il suffit donc, qu’une terrible photo
    Là, sur le sable,… sans le poids des mots,
    Prenne le gouvernement à défaut
    A se réveiller, face à ces fléaux !
    Heureusement,.. nos élites nationales
    Sont abonnées à Closer, à Voici
    Au petit déjeuner au sortir de la nuit,
    Interloquées,… ahuries,… images triviales…. !
    Pensez ! Nos éminences grises
    Friands de quotidiens et illustrés
    Pour empoigner la réalité
    Jouent les maîtres sans surprise… et fermeté
    Il est vrai que nos députés,
    Se distraient avec ‘Candy Crush’,
    Usent les bancs aux mots fléchés,…
    Gouvernement d’autruche…. !
    Matins sans infanticides,
    Matins sans attentat-suicides,
    Matins encore, sans forfaits,…
    Matin,.. matins où rêve la paix ..
    Jusqu’à ce triste matin,…
    C’n’était qu’un matin
    Sans chagrin
    Prisonnier de son propre destin…
    Désormais,… faire face aux Média
    La machine s’emballe
    A chaud, il faut faire sa malle
    Mais sans anticipation,… c’est chocolat !
    Gouverner c’est prévoir,
    On ne gouverne pas avec des espoirs
    Refuser à nommer son ennemi
    User d’apathéisme,… on est cuit… !
    Gageons encore longtemps
    Que ces lanceurs d’alertes
    Soient toujours indépendants,
    Face,… à ces soi-disant têtes expertes… !
    A se lever trop tard,
    On aura toujours une guerre de retard,
    Gérer ces crises dans le brouillard,
    Il y aura place,.. place aux corbillards !
    Mais ami (es), ! Vous n’êtes pas obligés de me croire !
    Christian 20 septembre 15

  2. Merci pour cet article que je vais largement relayer et dommage que ce monsieur Karim Ouchikh ne soit pas plu médiatisé mais on aura compris pourquoi car cette diversité la n’intéresse pas la coche!

  3. Cher Monsieur Karim Ouchikh,J’imprime et archive cet article. Ah, si les médias vous recevait ,cela apporterait beaucoup à cette droite patriote mais pour ces faiseur d’opinion vous êtes trop dangereux.Amitiés

  4. Merci à vous deux pour cet article qui apporte de nombreuses réponses et qui clarifie aussi la position du Siel. Un frontiste extrêmement patriote respectueux du jeu démocratique

    • Merci à vous Blanche, je me suis inscrit sur ce site qui apporte une autre vision de l’information

    • Suis-je bête ou comment faire pour s’abonner, svp? Car je n’y ai pas compris grand chose.
      Merci d’avance

  5. Le SIEL est effectivement identitaire et libéral mais il a le tort de se lier au FN pas d’amalgame qui, pour le moment, n’est ni identitaire ni libéral et exclut à tour de bras les militants qui le sont

    • Cher Monsieur,la situation politique et sociale de notre pays exige l’union de tous les patriotes sans exclusive.Iil n’est plus possible de se diviser .Le Siel se doit d’apporter sa pierre à l’édifice :quand le bateau est en train de sombrer la couleur de la chemise du capitaine n’a pas d’importance s’il peut sauver l’équipage

      • Cher Monsieur, Si vous croyez que les gamellards gauchistes du FN « pas d’amalgame et assimilons l’envahisseur » peuvent apporter plus que les gamellards immigrationistes du parti stalinien , alors vous avez raison
        Ne vous en déplaise, moi je considère la critique utile et je voterai en fonction du programme final , je considère que la prochaine équipe au pouvoir devra être identitaire et libérale (pour reconstruire notre industrie détruite par les marxismes) sinon j’utiliserai les armes avec lesquelles j’ai déjà fait mes preuves

        • Cher Monsieur,parler de gauchistes au FN semble curieux,on y trouve certes des proudhoniens(ultra minoritaires)d’ex-socialo-marxistes et alors? Le libéralisme sauvage est une jungle et les moins armés y meurent or l’Etat à vocation (je l’espère )à donner à tous les citoyens car il sont la » Nation en acte » le droit de vivre dignement,c’est (je crois )la vocation du rassemblement RBM Unis dans la Justice parce que Français

          • Romanin, Franck, je suis persuadé de votre sincérité mais
            vous semblez confondre le libéralisme (autonomie des entreprises) avec le capitalisme financier, c’est grave et explique l’état de notre industrie
            Pour le moment le programme du FN de MLP est plus proche du marxisme que du libéralisme mais je ne désespère pas de le voir évoluer à la fois vers la rémigration et vers le libéralisme
            Quant à l’union peut-être faudrait-il commencer par ne pas exclure de façon intempestive de vrais patriotes au point de n’avoir plus personne pour tracter et coller
            Enfin si vous voulez connaître ce qu’est un programme à la fois identitaire et libéral
            http://lesquen2017.com

            • Merci pour votre réponse Yves, je viens juste de lire les « directives » de monsieur Lesquen.
              A aucun moment je n’ai vu de programme mais simplement des reprises de solutions piochées à droite et à la droite de la droite.
              Il nous explique des choses que nous connaissons, il sort un article et une loi pour nous expliquer qu’un sans papiers entré clandestinement est un hors la loi.
              Rien de très nouveaux, un programme correspond à un ensemble de mesures économiques et sociales en priorité pour les français, des solutions pour les entreprises et les entrepreneurs….., construire un Guantanamo bis pour immigrés et adopter la rigueur australienne, rien de bien libéral, peut être juste un peu identitaire!
              Désolé mais sur Lesquen2017, je ne suis pas convaincu sur le « programme », juste un ex: Roccard ou un très mauvais De Villiers(et là encore, je préfère l’original à la copie!).
              Monsieur De Villiers, un vrai Libéral et un véritable Identitaire, aimant son pays et surtout les français! Mais je peux encore me tromper. J’ai essayé de faire rapide, mais je suis ouvert à la discussion et pour l’instant les seuls ayant un programme est le fn et la position du Siel reste cohérent et je rejoins l’avis de Frank Dal Magro

        • @Yves Essylu, pourriez vous nous dire qui vous voyez dans l’équipe »identitaire et libérale », car je cherche et ne trouve aucun nom???
          Vous souhaitez qu’elle soit, je vous cite: Identitaire et libérale, mais ce n’est pas un peu contradictoire???
          J’ai bien saisi que vous étiez contre le marxisme et le front national, connaissant les résultats du bipartisme UMPPS, merci de m’éclairer et peut-être de m’ouvrir de nouveaux horizons.

  6. La position du Siel est pertinente,ce parti comble un vide politique.Il devrait être la passerelle qui permette aux patriotes de se retrouver et il peut apporter au sein du RBM les propositions et les initiatives (comme la manif du 24/09) indispensables au renouveau national

    • @Pierre,
      « Merci Karim .Tu es Français de coeur et d’ame  »
      ——————————-
      prière de compléter : « de culture, de tradition,d’Histoire, de présent et de futur ».

  7. J’aime bien cette interview.
    Les questions sont celles que j’aurais posées. Les réponses, celles que j’aime entendre.
    Je retiens la définition, de ce que je suis, émise par Karim :
    un partisan de droite extrêmement patriote.
    Merci à vous deux de m’avoir insufflé un peu d’air frais ce matin.

Les commentaires sont fermés.