1

Pourquoi les CPF brûlent-ils poubelles et voitures pour « Halloween » ?

La réponse est simple comme bonjour : djihad.

Autrement dit, il s’agit de faire comprendre aux mécréants que les nouveaux habitants de notre pays imposent leurs lois, leurs croyances et ne supportent pas les  nôtres.

Si vous ne voulez pas de voiture ni de poubelle brûlée, c’est simple. Convertissez-vous et oubliez totalement ces « fêtes » impies et sacrilèges ! Allez à la mosquée, voilez vos femmes et vos fillettes, interdisez-leur de sortir, brûlez dans les musées et bibliothèques toutes les oeuvres d’art chrétiennes ou polythéistes, tous les nus en peinture ou en sculpture, tous les exemplaires de Charlie Hebdo et compagnie.

https://www.leprogres.fr/faits-divers-justice/2022/10/31/une-nuit-d-halloween-relativement-calme-sauf-a-givors?utm_source=adobe&utm_medium=newsletter&utm_campaign=LPR_l_info_ce_matin___rho_ne__me_tropole_de_lyon__france_monde&ii=CF36F885036A7506A650938683FC645579F2CB8708517C29A177471605825AF3079D89A9C522A965CED73F30556DEB4365444869968EF5710B0F4393C40C290A

On remarquera en passant le titre du Progrès…

Halloween… La coutume anglo-saxonne semble adoptée chez nous, sans discussion, sans referendum… IL n’y a que les vieux de la vieille que ça fait tiquer, qui croyaient encore que le 31 était juste la veille de la fête chrétienne de Toussaint, jour  de tous les Saints, comme son nom l’indique, précédent le 2 novembre, jour des morts.

Nous voilà à présent dans la mondialisation et nous avons importé une fête qui, pour des raisons plus qu’obscures au commun des mortels, voudrait que les enfants, déguisés qui en sorcière qui en vampire sonnassent aux portes en menaçant d’un sort faute de bonbons…

Je dois avouer que, jusqu’à présent,  je ne supportais  pas bien ce côté « mendiant de bonbons » (c’est mon côte vieille conne) et que, le 31 octobre, je ferme soigneusement les volets, et me garde bien d’ouvrir ma porte si quelqu’un sonne à la porte. Ça m’évite d’insulter de pauvres et adorables gosses qui n’ont rien fait d’autre que d’être manoeuvrés par les medias.

Mais je dois avouer aussi que je suis attendrie par ces bouts-de-chou qui répètent sans le savoir une très vieille fête, fête de rires, de convivialités, de questions sur la vie et la mort, avec des citrouiles à creuser, des bougies à allumer, des recherches longues du meilleur déguisement...  Alors je n’en suis pas encore rendue au point de participer à cette farandole, mais comme je ne participe pas non plus à celle de Toussaint (aller à date fixe au cimetière mettre un pot de chrysanthème sur les tombes c’est du grand n’importe quoi selon moi, on peut penser à ses morts autant qu’on veut et quand on veut, on peut aller au cimetière de la même façon, alors le troupeau au cimetière, avec ses ventes à haute dose de chrysanthèmes -qui puent- merci bien !).

Je me rends compte peu à peu  que Halloween n’est pas moins bien que Toussaint, au contraire, je constate que c’est en tout cas plus festif et que c’est peut-être l’ordre du monde de remplacer ici ou là des choses un peu dépassées, entachées de poussière et d’autres conceptions du monde par d’autres.

La seule chose qui pourrait me chiffonner dans l’histoire ce n’est pas de remplacer Toussaint par une vieille fête écossaise rendant hommage à Samain  (ou Samhein en gaélique écossais) par des banquets rituels à l’occasion du passage d’hommes du monde humain au monde des Dieux.  Mais, plutôt de savoir que cette fête nous revient après avoir été dévoyée aux Etats-Unis, bien qu’elle ait gardé son nom chrétien (All Hallows’ Evethe eve of All Hallows’ Day  : la veille de tous les saints). C’est dommage parce que, pour la mécréante que je suis, le polythéisme est infiniment supérieur aux monothéismes car il laisse la liberté de conscience. Je ne critique pas le droit ni le fait de croire des chrétiens, juifs et musulmans, évidemment, je dis juste en passant pourquoi, moi, Christine Tasin, athée, je préfère le polythéisme et le symbolisme antique… Et pour le moment, en France, chacun est libre de croire ou de ne pas croire à ce qu’il veut.

Pour le moment… retour au début de cet article. Les attaques contre nous les soirs de nos fêtes nous rappellent que nous sommes en danger, nous et nos traditions…

Christine Tasin

https://resistancerepublicaine.com/2022/11/02/question-a-100-balles-pourquoi-les-cpf-brulent-ils-poubelles-et-voitures-pour-halloween/