Pourquoi les « vaccinés » détestent-ils les « non vaccinés » ?

En effet, la question doit être posée. Considérant en toute logique que les vaccinés croient à l’efficacité du vaccin (car sinon comme dirait le Monsieur de Lapalisse, et à moins de relever de la psychiatrie, ils ne se seraient pas fait vacciner…), pourquoi cette haine croissante à l’endroit des non vaccinés ?

La raison en est simple. C’est qu’au commencement de « l’opération corona » la quasi-totalité des personnes affirmaient haut et fort : «Non, moi je ne me laisserai pas vacciner».

Or, au cours du temps, et avec la pression du système allant crescendo en faveur du vaccin obligatoire, de nombreuses couches de la population ont fini par céder (certes, plus ou moins rapidement selon les individus et en fonction de la capacité de chacun à pouvoir résister aux pressions et processus d’intimidation politico-médiatiques).

Bien évidemment ces personnes qui au début et même avec une certaines « grande gueule » juraient sur tous leurs grands dieux qu’elles ne se feraient jamais vacciner, ont fini en changeant subitement d’avis, par se renier elles-mêmes. C’est cela qu’elles auraient bien aimé « oublier ». Or, ces satanés « non vaccinés » leur rappellent en permanence qu’il était malgré tout possible de résister, de dire « non » au lavage de cerveau. Les non vaccinés leur renvoient ainsi l’image de leur propre lâcheté. C’est cela qui est pour ces personnes insupportable. C’est que le courage des uns fait ressortir la lâcheté des autres. Il les oblige en quelque sorte à se regarder dans une glace.

Au fond si les «non vaccinés» empêchent les vaccinés de dormir en paix, c’est non pas parce que les vaccinés auraient peur d’attraper la grippe corona (à laquelle ils ne croient souvent pas plus que les non vaccinés), mais parce que les non vaccinés les obligent à se voir tels qu’ils sont, les obligent à suffoquer moralement sous le poids de leur docilité et de leur suivisme à l’endroit de la pensée dominante, chose qu’ils auraient bien aimé oublier. C’est qu’à cause des réfractaires aux vaccins qui eux tiennent parole et restent fidèles à leur conviction initiale, les vaccinés se rendent compte, qu’au-delà de leur gesticulation et justification à « deux sous » pour expliquer leur revirement, ils ne sont en réalité que des esclaves, des soumis au système que quelques mois de pression médiatique auront suffi à écraser.

Cette prise de conscience « forcée » des esclaves vaccinés est la raison essentielle qui explique cette haine à l’endroit des hommes libres « non vaccinés ».

Jean-Pierre Aussant

image_pdfimage_print
42
1

34 Commentaires

  1. C’est en effet une très très bonne analyse !.. Très éclairant, je n’arrivais pas à analyser ce sinistre comportement. Toutefois il ne faut pas oublier celles et ceux qui n’ont pas eu le choix (pour diverses raisons) cela a du être cruel pour eux.

    • Vous avez parfaitement raison. Il y a eu les trouillards, les faibles qui se sont laissés enfumer. Par contre il y a ceux qui étaient contre ce poison, sauf qu’ils perdaient leur travail. Et j’en connais. Perso je ne suis pas vacciné par contre j’ai eu le COVID. J’essaie de résister mais, ayant des problèmes de santé importants, je ne sais plus comment faire car des contraintes et barrières se dressent. Je ne me suis pas rendu à certains contrôles médicaux. De toute façon macron a été mis en place pour mettre le processus pass vaccinal obligatoire dans lequel sera englobé la santé, les comptes bancaires, la vie quotidienne et si on déroge ils bloqueront ce qu’ils voudront. J’ai lu un article qui expliaque cette dictature catastrophique.

  2. Il n’y a que les plus c… , les plus minus , qui éprouvent de la haine pour les non vaccinés.
    Les autres , très nombreux Dieu merci , ont suffisamment de doutes sur le bien-fondé de leur propre vaccination pour reconnaitre qu’ils se sont fait piquer à reculons et comprennent les non vaccinés .
    Les zotorités ont essayé de semer la discorde entre Français sur ce thème , mais j’ai l’impression qu’elles ont raté leur coup 🙂

    • Certains prennent vraiment conscience de leur situation lorsqu’au centre de transfusion sanguine , on leur annonce qu’étant vaccinés , ils ne peuvent pas donner leur sang.C’est un choc , eux qui pensaient avoir coché toutes les cases de bons citoyens , à qui on a honteusement menti en leur disant : DEUX DOSES et c’est le retour à la vie d’avant…BISTROT…BOULOT…RESTAU…HOSTO EN ACC7S LIBRE ETC

  3. De quels vaccinés parlez vous ?
    Les petites fêtes entre contraints, convaincus et réfractaires se passent très bien…
    Actuellement avec omicron, il n’y a aucune raison de se regarder en chiens de faience:
    EX/ une jeune femme non vaccinée est la seule parmi de nombreux vaccinés de ses amis à ne pas avoir de symptômes, voire être bien secoués…les gens ne sont pas idiots et les faits sont têtus…

  4. C’est pas vrai, je connais plein de pikouzes qui ne me detestent pas, et qui s’en foutent.

    Soyons intelligents, ne tomobons pas dans le panneau de la division que le regime essaient de nous imposer.

    Seuls les collabos et les criminels du regime meritent notre vengeance.

    De Gaulle l’avait bien compris en 1945.

  5. En fait c’est surtout la peur de ne plus pouvoir voyager, aller à la plage, ou aux restaurants etc.. En somme du pur égoïsme ni plus ni moins. Quant à la haine des non vaccinés, c’est surtout la peur de ce dire qu’ils pourraient bien à l’avenir trépassé et les non vaccinés survivre, mais la peur de fermeture de lieux de loisirs ou un nouveau confinement pousse à la haine, et puis voyant a quel point les élites font de la propagande haineuse, cela prouve ô combien les masses sont finalement abruties peu importe le niveau social. Les élections à venir le prouveront.

    • et QUI ? agite cette menace de re-fermeture , et de durciseement de mesures imbéciles, QUI cherche à diviser , semer la merde, et QUI AVOUE que le but est d’emmerder 30%des citoyens ?

      • Ça n’excuse pas ce comportement tellement hypocrite de grenouilles de marmite, dans la vie il faut savoir sacrifier des choses, les Occidentaux l’ont quasiment omis, ce dont finalement les élites en tirent un grand pouvoir sur les masses.

  6. Propos très juste, non vacciné je suis témoin au quotidien de l agressivité des vaccinés et de leurs lâchetés.

  7. Très juste, mais leur haine ne me fera pas plus changer d’avis que les pressions.

  8. non « inoculé » je comprends les personnes qui le sont pour ne pas perdre leur emploi et je pense que la haine des vaccs contre les non vaccs est exagéré comme le sont les chiffres du covid…

    • Comme toujours il y a de tout et de toutes les réactions. Perso, il m’est arrivé de dire que je n’étais pas vaccinée, et de voir la réaction en face : stupeur, inquiétude et peur quand ce n’est pas l’accusation d’être égoïste. Mais ce qui m’étonne le plus, c’est quand des amis me disent : tais-toi, ne dis pas que tu n’es pas vacciné.
      TIENS DONC ! La terreur n’est donc pas que chez les politiques mais parmi les citoyens aussi !

    • faire croire à cette HAINE , c’est le but premier du gouvernement …la santé n’est pas leur préoccupation . Ils font monter cette haine contre l’opposition à leurs décisions idiotes , et gonflant les chiffres des « CAS », des réas , des hospitalisés, et en prenant des mesures stupides comme le café assis , ou illégales comme le controle de l’identité par des gens non habilités , et souvent EN SITUATION ILLEGALE !

  9. Analyse valable mais partielle et injuste : tous les « vaccinés » ne détestent pas les « non-vaccinés », notamment ceux qui ne se sont soumis que contraints et forcés pour ne pas perdre leur emploi. Mes enfants (qui travaillent) et mes amis (retraités) « vaccinés » ne me détestent pas et puis il y a tous les « vaccinés » qui manifestent au côté des « non-vaccinés » contre l’abominable « pass »…

  10. Le gouvernement,les médias, les médecins conditionnent le peuple au lieu d’éveiller les consciences. Les vaccinés volontaires et non contraint sont des mougeons qui se dirige vers le précipice en fermant les yeux pour ne pas voir la vérité en face .la roue tourne et les vaccinés commencent à se poser des questions à demi mots, presque inaudible. Je me régale en rappelant leurs comportements indignes qu’ils avaient Il y a quelques semaines encore. Autour de moi beaucoup de vaccinés positifs avec une bonne grippe😂.je leur dit heureusement que tu as eu un booster
    de 90% avec ta 3 ème dose ,les 10% qui reste c’est la réa ou la mort. Les non vaccinés positifs autour de moi y compris dans mon foyer, aucun symptômes ou alors un petit rhume de 2 ou 3 jours. Les vaccinés faites votre 4 ème dose et vous serez 100% immortel.

  11. Il n’y a aucune haine mais plutôt une rage de s’être fait baiser ! Baiser par un Bourla qui fait une vidéo où il dit : »La vaccination est un acte d’amour « ? Je ne le savais pas moi le goy ? Baiser par tout un système qui se moque de la santé des populations ! Baiser par une chine qui est prête à devenir les maîtres d’un monde qui n’appartient à personne ! Baiser de s’être fait inoculé un vaccin expérimental qui peut créer des problèmes irréversibles ! Baiser par un pouvoir félon qui a une idée et qui mettra le temps qu’il faut pour la produire ! Baiser par leurs peurs d’avoir suivit les autres à ce ‘iighra’! Baiser par quelqu’un qui parle d’emmerder les non qu’il n’a pas pu baisé ! Pourquoi ? Le refus est un mécanisme de survie qui se met en place quand on voit la vidéo : »les surprises d’analyses de sang de personnes vaccinés » c’est irréversible ! 😇

  12. Lorsqu’on ne se trouve pas sous le feu direct de la contrainte les jugements sont faciles. Outre que c’est une opération juteuse pour les labos qui ruinent les comptes sociaux, c’est un moyen supplémentaire de diviser les citoyens. Ce que recherche le micron depuis toujours. Plutôt que montrer du doigt l’autre, argumentons, montrons ce qui se passe ailleurs, et unissons nous pour virer ces bouses.

  13. magnifique analyse d’une degradation du libre arbitre d’une population devenue soumise à la terreur intellectuelle ,dispensée par une diaspora presque autoproclamée sauveur de l’humanité alors que leur seul but est de la déconstruire; et pour répondre à un internaute pour qui le choix entre travail et injection n’était pas possible, je dis que s’il est louable de vouloir proteger son confort matériel et celui de sa famille, ce choix peut aussi lui couter la vie.

  14. Les vaccinés qui détestent les non-vax sont non seulement des lâches mais aussi et surtout des cons finis. Fort heureusement ils ne sont pas la majorité. Par ailleurs nombreux sont les vaccinés qui ont réellement eu peur en conséquence de la campagne de terreur sanitaire menée, et cela peut se comprendre ; et enfin, nombreux sont également ceux qui ont subi le chantage à l’emploi et qui n’ont pas trop eu le choix ; il faut également les comprendre. Maintenant il faut bien voir que l’unique objectif de cette fumisterie de passe vaccinal et de tous nous amener au passeport numérique et, face à cette entreprise totalitaire, l’union sacrée doit s’imposer à tous.

  15. On à une certaine condescendance pour certain d’entres eux , pour les autres , qu’ils ailles au diable . Ecoutez des tarés qui eux ne sont pas vaccinés avec cette merde en plus d’être illégale , prouve que ce sont des lâches .

  16. Tres bonne analyse.Heureusement,il y a des personnes vaccinees qui reconnaissent qu elles n ont pas resiste a la pression par manque de courage,face a ces mesures liberticides,ou tout simplement, dans l impossibilite de vivre tout simplement avec ce passe vaccinal..Elles pensaient peut etre que le probleme se resoudrait intelligemment assez vite.
    Le mieux pour elles,ce serait de reconnaitre que ces mesures sont indignes et qu elles rejoignent le combat contre ce pass vaccinal de la honte

  17. L’acceptation du vaccin n’est pas une question de « survie » médicale, mais de Survie… Sociale !
    On en est là !

  18. Ce n’est jamais agréable de se rendre compte qu’on s’est fait berner quand d’autres ont été plus clairvoyants

  19. Aucun inocule que je connais ne me hait. Aucun n’est dupe non plus sur l’arnaque de la piqûre. La plupart n’a pas eu le choix. Sans tout le chantage fait, combien y seraient allés ? 20 % max.

  20. Très bonne analyse. Il convient d’ajouter que tous ces connards de bourges BOOMEURS vax se rendent à l’évidence et constatent l’étendue de leur connerie dont ces pourritures rejettent la responsabilité sur les non vax.La plupart se sont injecté le poison pour « laviedavant ».Qu’ils sassument donc leur connerie et seuls.
    Les effets secondaires (graves et mortels ceux là contrairement aux annonces des « médecins VEREUX CORROMPUS ») sont de plus en plus fréquents,le poison ne protège pas du Rhume 19,les assassins politicards les ont escroqués,l’incertitude quant aux effets à long terme du poison, »laviedavant » c’est pour dans mille ans peut être après des millions de doses etc etc …..Faut être vraiment CON pour croire encore que toutes ces opérations menées par les criminels de la politique puissent encore avoir un quelconque objectif sanitaire.

  21. Pourquoi les « vaccinés » détestent-ils les « non vaccinés » ?… tout simplement parce que les vaccinés se sont faits avoir en se faisant contaminer par le vaccin !!!

Les commentaires sont fermés.