Pourquoi Macron n’a-t-il jamais pu utiliser le mot “confinement” ?

Publié le 19 mars 2020 - par - 29 commentaires - 2 731 vues
Traduire la page en :

Confinement a pour sens « interdiction faite à un malade de quitter sa chambre ». Le verbe confiner que Littré, en 1872, définissait comme l’acte de « reléguer quelqu’un dans un certain lieu » est dérivé de confins : « limites, extrémités d’un pays » (Académie, 1762). Interdiction, relégation, limites, il n’y a là que des significations négatives, désagréables et même nauséabondes : tout ce que les progressistes, les bien-pensants, les dominants et autres modernes (ou postmodernes) haïssent, vomissent, vouent aux gémonies, occultent ou veulent effacer. Mais la réalité qu’ils nient se venge soudain en les contraignant à ouvrir enfin un œil. Ils étaient aveugles, ils ne sont plus que borgnes. La belle avancée que voilà.

On comprend que, lors de son allocution de lundi soir, le président Macron, tout imbu de ces préjugés modernes, n’ait pas pu prononcer le mot confinement. Il a décidé de confiner les Français chez eux, c’est-à-dire de leur interdire de franchir la porte de leur maison, mais le mot qui désigne cette chose n’a pas pu franchir la barrière de ses lèvres. Sa frontière est vraiment fermée, close, hermétique (enfin, pas trop). Car confiner, confinement, comme confins dont ils sont dérivés, réfèrent aux frontières et les frontières sont la réalité que ce président déteste le plus : vade retro Frontieras, crie-t-il partout. Pour lui, elles sont le Démon. Il les exorcise donc et la France, dont il dirige l’État, n’a plus de frontières, comme s’il voulait étendre son pouvoir au monde entier…

Revoilà donc les frontières. Chassées par la porte, elles reviennent par la fenêtre. Tout le vocabulaire de ce président, naguère encore le wonderboy des élites, le dit, en particulier les désormais célèbres gestes-barrières, qui consistent à mettre des barrières entre soi et les autres. Or, la barrière est ce qui symbolise la frontière. Autrement dit, les frontières ont été déplacées dans chaque maison et même dans chaque individu : à chacun de s’entourer d’une frontière ou de se protéger par une frontière. Ce n’est pas une histoire de fous, mais de progressistes ou de bien-pensants – ce qui revient au même.

Tous les pays au monde ont décidé de fermer leurs frontières – sauf la France, évidemment, qui s’est contentée de les déplacer en chacun de ses habitants. Même l’Allemagne ferme ses frontières avec la France, sans qu’elle ait daigné aviser notre pays de sa décision et sans que le gouvernement de M. Philippe ait hurlé au fascisme, défini pourtant par les seules frontières abaissées. Fermées, le pays est fasciste : relevées, tout le monde passe. Pour justifier son refus de contrôler les frontières, le gouvernement a évoqué le nuage nucléaire de Tchernobyl et argué que le virus se joue des frontières. La comparaison est de la même eau sale que CRS = SS. Ce n’est pas un nuage qu’il faut arrêter, mais des malades venant de zones à risques et des étrangers portant les symptômes connus de ce virus, de peur qu’ils ne propagent la maladie en France. Rien d’autre.

Les émotions de demoiselle de nos gouvernants sont sources de réjouissance pour les Français cultivés, s’il en reste encore. Des bobos parisiens ou des bien-pensants des grandes métropoles – les électeurs de Macron en somme – ont fui les foyers de contagion urbaine pour se réfugier à la campagne ou dans leur résidence secondaire au bord de l’océan. C’est un classique des pandémies. Au XIVe siècle, dans le Décaméron, des jeunes gens de bonne famille quittent précipitamment Florence, où sévit la peste, pour se réfugier dans une belle maison de campagne, où, chaque jour, chacun d’eux raconte à ses compagnons de confinement une histoire amusante ; et Dans Le Hussard sur le toit, Giono raconte comment Angelo et Pauline de Théus fuient, malgré les barrages, la Provence dévastée par le choléra pour se réfugier dans la montagne… C’est ça ou la mort. Face à cette alternative, les hommes préfèrent la vie, fût-ce dans la fuite ou le déni.

Plus que les postures de Matamore (le « nous sommes en guerre » répété quatre ou cinq fois), ce qui est plaisant est l’empressement des élites à ressusciter, sans même en avoir conscience, les thèses du marquis Henri de Boulainvilliers (1658-1722), oublié depuis plus de trois siècles. Ce penseur avait en horreur la monarchie centralisatrice et y préférait la féodalité, république d’hommes libres qui défendaient leur vie et celle des leurs les armes à la main. Selon Boulainvilliers, il incombait aux gouvernants de préserver la vie du peuple – la vie au sens biologique du terme – et même la ou les races, c’est-à-dire les familles, dont ils avaient la charge. Rien d’autre. C’est aussi ce que Macron et Philippe ont déclaré qu’ils feraient. La préservation de la vie à tout prix est désormais leur seul horizon. Ils s’y confinent tout entiers.

Etienne Dolet

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
GOMEZ Juan

Parce que c’est un Connard patenté.
Lui et sa clique de “Tourne en rond” feraient bien de Dégager rapidement car ils devront répondre de leur manque d’initiative !
Dehors grand connard.

saurer

En Italie, malgré le confinement la courbe exponentielle des décès liés au covid 19 progresse tous les jours. En Espagne, même scénario … Plusieurs sommités médicales disent clairement que la France fait fausse route. Le test n’est pas compliqué à réaliser, le coût en est modeste. Ces experts ne cachent pas que l’obstination criminelle de nos dirigeants, est délibérée ! … Or en Corée du Sud, la procédure à été : test, puis isolement du malade, et traitement à la Chloroquine. Résultats : guérison à plus de 90%. Le confinement total de la population est une procédure médiévale ! …

platipus

Tous les jours c’est la déconfiture, le lendemain plus que la veille !
Quant à Macron, il ne pense qu’à se montrer en toutes circonstances, tous ses mots sont creux…il s’en fou!

Une patriote

Pas de mot confinement, cela permet à Macron de donner l’ordre aux policiers de verbaliser à tour de bras UNIQUEMENT LES BLANCS. Un demi millions d’euros déjà dans les caisses qui ne proviennent que des quartiers encore non islamisés. Vous remarquerez que la fliquette qui braille ” rentrez chez vous ” ne verbalise pas, pas plus que ses collègues entourés qu’ils sont de noirs et musulmans. Pourquoi ? cherchons les ordres qui viennent du haut !

POLYEUCTE

Le but du jeu ?
Jouer au Kon… Finement, pour éviter la Kon….Sidération !
Car nous nous sommes Tous Sidérés par le retard à l’allumage de Macron…
Mais les incinérateurs tournent à plein … Régime !

Lejeune Lucette

Moi aussi j’ai trouvé qu’il avait tardé de fermer les Frontières a lieu de nous enfermer chez nous ce n’est pas croyable un ordre de cette ampleur

Blackjack

Macron est un incapable notoire j’lui confierais même pas le nettoyage des chiottes, il n’a aucune légitimité pour moi ce n’est pas mon président: c’est le président des ignares et des beaufs qui ont foutus ce fou dangereux au pouvoir.
Maintenant ce baltringue peut raconter tout et son contraire sur le covid il n’y a connaît rien, ses experts encore moins…. les seuls sachant sont les coréens, chinois ils n’ont plus de cas en 3 semaines, le navet de l’Élysée n’est pas près dans faire autant

Lejeune Lucette

bien wouah !!!!!

Bird

A propos de confinement : aujourd’hui, à midi, sur télé-poubelle : sur la 1, émission ” les douze coups de midi “, sur la 2, ” tout le monde veut prendre sa place. ”
2 émissions-jeux où le public est entassé sur des bancs, ne respectant pas du tout la règle des ” un mètre de distance “.
J’ai cru qu’il s’agissait de rediffusions, mais non, ce doit-être du direct (allusion au printemps).
Le public et les candidats ont-ils obtenu une autorisation spéciale de sortie de castaner ?
Rassurez-moi… s’il ne s’agit pas d’une redifussion, c’est que des irresponsables nous prennent pour des cons.

Une patriote

Pareil pour ” Affaire conclue” il passe un bandeau disant que l’émission a été enregistrée avant. Mais Sophie pas très futée aujourd’hui a encore commis une boude en disant qu’on ne pouvait pas se serrer la main et a fait du coude à coude ! Ils se foutent vraiment des gens !

meulien

La preuve est faite que “tous nos experts” sont englues dans l’ideologie du vivre ensemble,et du sans frontiere

sanzanicroche

de la meme maniere qu’il a cramé Notre Dame et aux obseques du vieux JOJO n’a jamais pu se saisir du goupillon d’eau benite comme un vampire dans une eglise ça le rend malade la lumiere de Dieu !

kounnar

Par ce que finement con est incompatible ?

ahje

C’est un con fini

senechal

Pendant des décennies on nous a rabâché que la France avait le meilleur système de protection sociale, et le meilleur système de santé du monde!.
Aujourd’hui que les masques tombent, que les lanceurs d’alertes informent en temps réels, que les faits nous tombent sur la figure comme une averse de grêle que l’on a pas vu venir, comment ne pas tirer les leçons de cette catastrophe?.
Le millefeuille de notre protection sanitaire et « social » ne vaut pas un Kopeck, l’on s’aperçoit au fur et à mesure des informations que ce gigantesque trafic de santé bénéficie en tout premier lieu aux laboratoires pharmaceutique, à tout les profiteurs qui gravitent autour de ce système de santé et à toute la Mafia politique qui a tiré profit de toutes ces basses manoeuvres.

Lejeune Lucette

Très bien ce commentaire Merci pour les Français

Eric des Monteils

Parce que c’est un con finement soutenu par des crétins de bobos.

amril

Toujours la même technique des contraires, confiner mais en même temps ils faut travailler, sans masque bien sûr puisque ‘ça ne sert à rien’….
Il faut les suivre et on a du mal à comprendre avec tout le baratin et incohérences des merdias et de leurs ‘spécialistes’.
Le foutoir institutionnel organisé par nos traîtres nous saute aux yeux tous les jours et beaucoup ne veulent toujours rien voir.

http://www.leparisien.fr/societe/coronavirus-quatrieme-jour-d-un-confinement-qui-risque-de-durer-en-france-nouveau-conseil-de-defense-suivez-notre-direct-20-03-2020-8284074.php

sanzanicroche

bah oui ils veulent vous egarer par des instructions systematiquement contradictoires comme c’était écrit dans le livre jaune prophetique et etre certains que vous allez tousser un minimum des chemtrails abondamment repandus sur vos tetes ces derniers temps pour paniquer un max et vous precipiter du haut de la fallaise comme le joueur de flute avec les lemmings

Joël

Comment l’idéologie gauchiasse tue des milliers de gens :

Un grand virologue italien accuse : « On a voulu isoler les Chinois venant du foyer du virus. Mais cela a été vu comme raciste, alors qu’ils venaient de l’épicentre! ».

http://www.fdesouche.com/1350495-un-grand-virologue-italien-accuse-on-a-voulu-isoler-les-chinois-venant-du-foyer-du-virus-mais-cela-a-ete-vu-comme-raciste-alors-quils-venaient-de-lepicentre

Et c’est exactement la même chose en France.

Sylvie Danas

On a été confiné par un con fini…

Anonyme

Lorsque Macron dit ” le virus n’a pas de frontières”, il faut comprendre ” le virus ne DOIT pas avoir de frontières”.
Les idéologies contre-nature sont génocidaires par définition.

a.hourquetted'are

Très beau texte, grand merci, au plaisir de vous lire une prochaine fois…

patphil

comme d’habitude, les mots ont un sens mais pas pour nos zélites, c’est la novlangue qu’il faut pratiquer

BERNARD

Belle leçon d’étymologie, merci. Mais sur ce coup je crois que le con micron et vraiment fini , il ne se remettra jamais de cette histoire ou alors c’est à désespérer de tout…
Maître Collard en appelle à la Cour de Justice de la République (si la justice existe encore précise-t-il), à partir de 6’10” dans cette courte vidéo de 6’30”
Mais de toutes manières écouter Me Collard est en général (mon général) assez intéressant et cynique à souhait, alors profitez-en !
https://www.youtube.com/watch?v=hWkWqrvy5h8&fbclid=IwAR24yxnw0mfrz4fFi8kQ_HUG5jGk-RSqbhbln0r7CbE7A3Gi1RBZ3UOp6Ic

Natou

Pourquoi ? Parce que Macron ne sait pas être autoritaire , Macron même en temps de guerre il fait du # en même temps # !
Restez chez vous mais allez travailler , Restez chez vous mais faites du jogging etc …

Sa pirouette pour expliquer c’est encore de la faute des français qui sont trop cons pour comprendre le mot Confinement !
Mais faites lui fermer sa gueule !!!!
Macron c’est un piètre Président !!!!

GAVIVA

parce que c’est un CON FINI!!!!! un peu facile je sais, mais à mon avis il va pas aller bien loin, ça sent la fin….

Vent d'Est, Vent d'Ouest

@ GAVIVA
C’est un CON…FINI parce-que trop CON…FIT dans ses certitudes mondialistes immigrationistes !

Trop facile aussi mais je n’ai pas pu résister non plus.

GAVIVA

à trop éjaculé dans un CON FLETRIT on finit en CON FETTI ( pensons à l’avenir!)

Lire Aussi