Pourquoi Macron ne nous impressionne pas

Publié le 23 juillet 2021 - par - 1 commentaire - 214 vues
Traduire la page en :

14 millions de Français adultes ne sont pas vaccinés et ne le seront pas. 14 millions, c’est une force, une puissance, c’est bien plus que la population du Portugal ou de la Belgique. Si seulement 5 % d’entre eux prenaient les armes, cela ferait 700 000 personnes, et 700 000 personnes, cela renverse un gouvernement car dans nos campagnes, les gens sont tous armés, et pas qu’une fois. Car  la grande colère du peuple français est légitime. Autrement dit ce n’est pas le peuple des non vaccinés qui a peur mais le pouvoir lui-même. Et le pouvoir, c’est qui ? Moins d’un millier d’individus : le Président, le gouvernement (moins d’une vingtaine de personnes), les députés (je ne parle que de ceux qui ne représentent plus  le peuple mais sont devenus des instruments au service d’un fou placé là par les oligarques étrangers), les préfets pas bien nombreux… Allez, soyons bon prince, disons que les ennemis de la France, c’est 2 000, tout au plus 3 000 personnes. Vous croyez vraiment qu’ils font le poids devant les masses populaires alors que le Président, qui n’a obtenu que 3,5 % des voix des inscrits n’est plus légitime ?

Mais oublions les armes, car Macron vient en réalité de faire un  sublime cadeau aux Français. Oh, pas à ceux qui servent de cobayes pour Big Pharma, cela s’entend, car la folie des hommes les a persuadés de se faire injecter un produit qui est toujours en expérimentation et dont on ne connaît pas les effets à moyenne ou longue durée. Les grands professeurs, pro ou anti, ne cessent de s’affronter, les effets secondaires mortels, légers ou graves, se déclarent par milliers, et les interrogations légitimes auraient dû pousser les gens à adopter le principe de précaution. Mais que cela reste le choix de chacun de servir ou non de cobaye. Cela ne me regarde pas.

Mais, oui, Macron a fait un superbe cadeau aux non vaccinés. En ostracisant 14 millions de Français adultes auxquels il faut ajouter leurs enfants soit près de 20 millions de personnes, il a enlevé aux grandes surfaces 20 millions de clients, et ça, mes amis, c’est magnifique. Imaginez cela : on ne vous laisse pas entrer dans les grandes surfaces ? Qu’à cela ne tienne : les centres villes qui dépérissaient avec la disparition de leurs petits commerces voient ces derniers revenir, et la vie reprend !!! Les petits marchés ne subissent plus la concurrence des centres Westfield (car les Américains ont mis la main sur nos grandes surfaces devenues des centres Westfield), et de nouveaux Gilbert Bécaud peuvent chanter le bonheur de se promener et d’acheter dans ces petits marchés dynamiques, odorants et parfumés, présentant des produits qui ne sont pas dégradés par leur passage obligatoire dans des glacières monumentales. Dans les régions  maritimes on pourra retrouver tous ces petits maraîchers qui, autrement, devaient brader leur pêche à des grossistes qui les exploitaient. Pas de cinéma, pas de théâtre ? Qu’à cela ne tienne,  et d’une on ne nous sort plus que des navets avec scènes LGBTQY obligatoires, et les troupes de comédiens ambulants vont revenir et faire connaître des pièces anciennes ou nouvelles à ceux qui n’avaient pas la chance de pouvoir se payer une salle. Et des concerts de plein air seront organisés. Les gens seront plus heureux, les villes plus riantes. Pas de boîtes de nuit ? Quel bonheur ! les liens vont se renouer entre les jeunes, tout sera tellement plus convivial. Les restaurants vous sont fermés ? Mais les gens cuisinent remarquablement bien en France, et les soirées entre amis seront plus enjouées. On ne peut pas prendre le train ? Vive les blablacars ou autres systèmes qui au demeurant sont beaucoup moins chers.

 

Et finalement, les perdants, ce sont les vaccinés, ceux qui, quoi qu’ils fassent, seront obligés de montrer leurs laisser-passer, leurs ausweis, comme au temps de l’occupation nazie, car la vaccination ne les protège pas des vérifications continuelles. Ah, j‘oubliais ! Les vérifications ne peuvent être  faites que par les officiers ou agents de police judiciaire. Eux seuls ont le droit  de vous demander des papiers d’identité, c’est la loi  (vous n’êtes pas obligés d’avoir une carte d ‘identité mais dans ce cas les vérifications sont plus longues). N’oubliez pas avant de leur présenter votre papier d’identité de leur demander de vous présenter leur carte professionnelle, on ne sait jamais… Mais ils n’ont pas le droit de vous demander votre ausweis ( le laisser-passer nazi, le paSS nazitaire) car cela relève du secret médical seul. Les vigiles des grands centres sont donc dans l’illégalité la plus totale s’ils vous demandent quoi que ce soit. Et ils n’ont pas le droit de vous toucher, gardez toujours disponible la vidéo de votre téléphone portable.

Et puis un autre problème se pose : puisque les policiers n’ont pas à se faire vacciner, ils ne peuvent entrer dans les centres commerciaux pour vous contrôler. Ils ne pourraient que se tenir à la porte, mais du côté extérieur. Comme vous avez le droit de circuler librement à l’extérieur, et jusqu’à la porte, à peine mettrez-vous le pied à l’intérieur qu’ils ne pourront vous y poursuivre. Quant aux amendes, elles seront annulées comme cela a été le cas  pour les amendes données aux Gilets jaunes car elles sont totalement illégales. Eh oui ! Tout cela nous promet un beau bordel en perspective, d’autant que la moitié des infirmières, la majorité des pompiers, beaucoup de restaurateurs qui ne sont pas des auxiliaires de justice ou de police, et tout plein d’autres professionnels  qui ne le sont pas non plus, ne se feront pas vacciner ou refuseront d‘appliquer les directives d’un petit dictateur fantoche, Macronet, mis en place comme Pinochet par les oligarques américains. Il peut bien montrer ses petites dents de banquier qui n’ont rien de crocs, le bougre, il n’impressionne plus personne. Et il n’a aucune légitimité à faire appliquer une loi qui n’a pas été votée !!! Au fait, les députés n’ont pas de passe sanitaire à montrer pour entrer dans la chambre des députés. Monsieur le président de la chambre, l’inénarrable Ferrant, celui-là même qui refuse de compter les voix d’opposition des députés,  s’y est opposé, on se demande bien pourquoi, si ce n’est qu’il n’a pas voulu se faire vacciner. Ils ne vont pas avoir le culot de nous imposer ce qu’ils se refusent à eux-mêmes, non ? À moins de mettre très en colère 14 millions de gens. Ça craint !

Paul Chalon

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
kabout

“Pourquoi Macron ne nous impressionne pas”…parce que c’est un minable sans prestance !

Lire Aussi