1

Pourquoi Macron se fend la pêche : parce que la France est détruite !

  • Il a réussi à s’offrir un bain de foule sans se faire cracher dessus et sans véhicule blindé.
  • Pendant quelques heures, il s’est manifestement cru le maître du monde.
  • Les médias ont largement vanté son « courage », sa magnifique initiative (d’ailleurs, son copain Charles-Michel devrait l’avoir imité entre-temps, j’ai lu qu’il était allé afficher sa tronche de traître dans ce pays déjà dramatiquement affecté).
  • Son « collaborateur » le plus proche serait en couple avec un acteur « légendaire » (on peut m’expliquer si cet adjectif est vraiment à sa place ?) de « Plus belle la vie » (Et ça aussi, s.v.p. ?). Ils se la coulent douce en Italie… Tenez-vous bien : c’est pour « se ressourcer « à fond (A cet endroit, je pense que c’est le verbe qui n’a pas lieu d’être..). La star vient de partager un cliché où on aperçoit les deux tantines en vacances, en mode carrément décontracté. (Homophobe, moi ? pas du tout, pas un seul instant. Pas même en rêve. Au contraire. J’ai travaillé avec des collègues de l’autre bord pendant plusieurs années, c’étaient les plus serviables, les plus désopilants, les plus cultivés. Seule différence : ils ne publiaient pas les photos de leurs enfants achetés en Inde, n’écrivaient pas leur biographie modèle et faisaient moins de bruit. Je m’agace plus particulièrement quand l’une de ces tantes (je ne citerai aucun nom, même pas sous la torture, je révélerai seulement que sa barbe est bicolore) s’offre un voyage dispendieux en jet privé aux frais des Français. Mais sa splendeur manu-le-rétréci va enfin pouvoir faire son coming out, expliquer pourquoi il porte deux alliances – sans mentir, cette fois – et pourquoi il protège toujours Ben Allah, en souvenir de leurs ébats discrets dans l’annexe du palais.
  • Ben oui, il est heureux, le ponte étriqué. Il est en vacances autour de sa piscine excavée tout exprès dans la roche, il fait du vélo avec sa maman, il emmène même la vieille manger une calzone en « toute discrétion » Si ce n’est pas le bonheur…

https://ripostelaique.com/les-francais-se-font-tuer-a-cause-deux-et-nos-gouvernants-paraissent-heureux.html

Pourquoi la bardache despote ferait mieux de réprimer ses fous-rires :

https://ripostelaique.com/liste-interminable-de-nos-victimes-blanches-tuees-par-des-immigres-1984-2020.html

Une bonne raison serait la réalité de la France, son ensauvagement, son islamisation, le nombre de compatriotes quotidiennement insultés, agressés, molestés, blessés gravement, tués. Ça le faire rire, le raccourci ?

Si je lui faisais comprendre que Beirut, avant, c’était une ville de lumières, une métropole bénie des dieux, un peu comme Paris il y a quelques années et que c’est précisément le quartier chrétien qui a été attaqué ? Ça lui ferait ravaler son rire débile ? Le franc est tombé, monsieur le président ? Êtes-vous en état de capter que la capitale de la France va bientôt subir le même sort ?

Une autre raison de lui faire ravaler sont rictus ? Les clandestins, majoritairement hommes seuls musulmans, en pleine maturité sexuelle, multiplient, en France et en Europe, agressions, viols et tentatives d’attentats, et que leur présence représente un danger quotidien croissant pour les nôtres, on s’étonne de voir le rase-mottes rigoler.

Même quand Notre Dame brûle

Encore une raison évidente : La France est détruite. On renie quotidiennement des pans entiers de son histoire, sa langue est bafouée, tout est fait pour que les Français de souche se retrouvent minoritaires le plus vite possible, et la demi-portion se marre ?

Il n’a pas remarqué, l’exigu, l’invasion du voile islamique dans les rues, porté par des petites filles de plus en plus jeunes, celle des djellabas et autres kamis, la prolifération des mosquées et des boucheries halal, signes évidents d’une véritable colonisation de la France, par le nombre, et lui, il rigole ?

Et enfin le tir croisé contre l’autorité de l’État, contre la France, des islamo-racailles et des groupes gauchistes, qui se permettent, en toute impunité, d’agresser nos policiers, d’essayer de les tuer, de vandaliser leur matériel.

L’arrogant étriqué n’a probablement pas remarqué l’acharnement judiciaire des magistrats ouvertement collabos, contre les résistants et la réinfosphère, pas non plus que le Syndicat de la Magistrature ose soutenir les “antifas” qui tentent continuellement de tuer des policiers, de lapider les sapeurs-pompiers, pas remarqué non plus que le délit de blasphème, au service exclusif de l’islam, est rétabli en France, qui devient le pays le plus liberticide d’Europe, que ses “protégés” qui, eux, ne courent aucun risque et bénéficient d’un train de vie indécent, se permettent de nous annoncer que nous allons subir des attentats pendant 20 ans, tout en continuant à introduire sur le territoire français de potentiels futurs terroristes.

Ça le fait bidonner. Et pourtant, la presse people foisonne de mauvaises nouvelles :

Brigitte Macron gravement malade ! Emmanuel du même nom extrêmement inquiet pour sa santé. La douairière serait à bout de forces, frappée de plein fouet par la pandémie du Coronavirus. Deux de ses enfants sont directement en contact avec le virus. Il s’agit de ses deux filles issues de sa première union avec un banquier honorable. (Car si la patronne est vraiment la première pour sa grandeur (je me comprends), elle a déjà – avant de l’approcher de trop près au lycée – convolé avec un autre banquier. Elle doit aimer les pépètes.)

Je poursuis ma lecture : 2020 est spécialement cauchemardesques pour Brigitte. Elle fait face à de nombreuses tragédies successives. Il paraît même qu’elle est également en train de lutter contre une grave maladie…Toutefois, l’épouse du Chef de l’Etat de France Brigitte Macron (heureusement que l’article est précis, on aurait pu confondre) doit s’armer de force et de courage. Même après avoir affronté tant de drames, elle ne doit jamais abandonné (sic). Se montrer à la hauteur.

Le modèle périmé souffre, et crapoussin se gondole !

Effacez-moi immédiatement ce rire stupide de votre tronche, le lutin, ou je ne réponds plus de rien.

Anne Schubert

P.S. : ils sont forts, les Libanais ! Deux jours d’insurrection et déjà trois ministres démissionnaires ! Vous attendez quoi, les Français ?