Pourquoi ne sommes-nous pas libres de choisir notre vaccin ?

Nous sommes plusieurs, voire plusieurs millions de personnes qui refusons la logique du passe sanitaire lié à une thérapie génique. Car on ne peut pas parler de vaccin avec Pfizer et Moderna.

La pression est forte dans les familles, les relations amicales, et désormais par les employeurs pour que vous « choisissiez la liberté » comme ils disent. La liberté sous un collier de fer. La liberté sous contrôle. La liberté du chien que l’on sort le midi et le soir pour qu’il fasse ses besoins essentiels.

Car, qu’est-ce d’autre, au fond, que cette liberté conditionnelle qu’une liberté de façade qui nous est serinée chaque jour, à travers le sourire de la vieille dame ravie de recevoir ses petits-enfants car elle serait protégée par cette thérapie génique? On sait que c’est faux maintenant.

Dans les familles il y a des tensions ! Entre les parents, entre les parents et les enfants, entre eux et les écoles, entre salariés, entre eux et les entreprises, entre les employeurs qui collaborent et ceux qui alarment et constatent que leur chiffre d’affaires périclite. Il y aurait de l’humour acide si nous sommes sauvés in fine, par le fric ?

Celui que ne perçoivent plus les entrepreneurs, comme les gérants des hypermarchés Leclerc, Super U, Auchan, Castorama et autre Leroy-Merlin qui voient fondre leurs bénéfices et leurs clientèles pour des tas de raisons et entre autres parce que ceux-ci ne comprennent rien avec les fameux 20 000 m2 interdits aux non vaccinés.

Des recours ont lieu dans les tribunaux administratifs, des interdits levés, car bien souvent, dans ces centres commerciaux de plus de 20 000 m2, il y a aussi des hypermarchés alimentaires. Ces tribunaux administratifs déclarent qu’il est légalement et constitutionnellement interdit d’interdire aux Français d’aller chercher de l’alimentation essentielle.

Des tensions fortes entre les parents d’élèves et les écoles puisque le ministre Blanquer ne cache pas son intention de vacciner les enfants en installant des vaccindromes sous les préaux, dans les cours, à côtés des écoles et menace « d’évincer » un élève s’il présentait des symptômes de Covid.

Une enseignante, lors d’une manifestation, affirmait que La loi « Kouchner » du 4 mars 2002, interdisait à un enseignant, un inspecteur, un infirmier, un acteur de vaccination obligatoire de fait, d’inoculer une substance sans le « consentement libre et éclairé du patient aux actes et traitements qui lui sont proposés, et son corollaire, le droit du patient d’être informé sur son état de santé« .

Cela va plus loin, puisque la loi Kouchner étend son champ d’application au-delà du seul consentement.  Elle formule, par exemple, le principe du droit d’accès du patient à son dossier médical. Elle contient également des dispositions qui intéressent directement l’actuelle campagne, puisque le texte facilite le droit de recours des patients et leur indemnisation dans le cas où les conséquences d’un acte médical seraient néfastes pour leur santé, même en l’absence de faute médicale avérée. (Source LCI).

Concernant le vaccin de Pfizer, voici des remontées qui semble être négligées par les autorités médicales et gouvernementales. Plus de 42,5 millions de doses avaient été administrées au 1er janvier 2021 (dont 700 000 à des jeunes de 16 à 18 ans) et 31 389 cas effets/évènements indésirables déclarés, principalement par les professionnels de santé. 

Parmi eux, 8 689 événements « graves » survenus à partir de l’âge de 30 ans (27,7 % du total des événements indésirables), dont 2 551 mises en jeu du pronostic vital, 460 invalidités ou incapacités et 761 décès. (Source)

Certes, les ratios démontrent que 8 689 « événements graves », par rapport aux 42,5 millions de vaccinés, ne seraient pas énormes. On notera que cette terminologie médiatique évaporante est du même tonneau que le terme « d’incident » quand une personne se fait égorger dans la rue. Cela n’émeut pas la Macronie ambiante.

Il n’en reste pas moins, que ces « 8 689 événements » sont à la charge des familles qui doivent assumer émotionnellement les décès, les invalidités, les hospitalisations en leur sein.

Source : CRPV de Bordeaux, CRPV de Marseille, CRPV de Toulouse, CRPV de Strasbourg, Enquête de pharmacovigilance du vaccin Pfizer – BioNTech Comirnaty

Alors l’expression d’être redevenu libre parce que l’on vous a mis un collier autour du cou me semble excessive. Qui dit collier dit également la laisse qui ne manquera pas de finaliser le processus. Nous allons avoir le droit de dépenser nos sous, aller dans les restaurants, les hôtels, les maisons d’hôtes, les cinémas, les festivals mais sous contrôle.

Est-ce bien encore de liberté que l’on parle ?

La question in fine est : qu’est-ce qu’il y a vraiment dans cette thérapie génique Pfizer ?

  • Pourquoi nous est-il refusé le Sputnik V de Russie, ou le vaccin CoronoVac de Sinovac de Chine ? Faut-il croire que la géopolitique est plus importante que la politique sanitaire française ?
  • Pourquoi ceux qui sont vaccinés par ces vaccins, non reconnus par l’UE (Union européenne), doivent-ils se faire revacciner chez Pfizer?  La contrepartie et en échange d’amabilités, nous avons des « expats » français (cadres travaillant à l’étranger) qui sont obligés, avant leur retour en Chine, de se refaire vacciner par un laboratoire reconnu par la Chine à Paris, et obligés, une fois en Chine, d’être en quarantaine et sous surveillance. La Chine n’est pas la France, où tout le monde peut entrer sans souci.
  • Pourquoi les autorités sanitaires françaises n’acceptent-elles pas la liberté de choisir son vaccin ?

Tout cela nourrit une lourde méfiance qui inonde et est partagée par les millions de manifestants qui ne sont pas anti-vaccins, loin de là, mais veulent choisir et sont surtout anti-passe sanitaire.

Gérard Brazon  

image_pdfimage_print

39 Commentaires

  1. L’Express, décembre 2015.

    Rémunération de 760 à 1240€ pour les volontaires qui jouent à tester le vaccin contre EBOLA.
    En France….

    Vu le nombre de volontaires qui font la queue pour la piquouze afin de pouvoir prendre un café en terrasse, ça en ferait des millions voire des milliards à donner. Un « pognon de dingue » !!!

  2. Non seulement nous ne sommes pas libres de choisir des médicaments qui soignent mais les médecins conventionnés obéissants ne peuvent pas les prescrire et les pharmaciens ne sont pas approvisionnés, quand ils ne sont pas carrément interdits pour motif de poison ! Ce n’est-il pas louche ?
    Pourquoi les dirigeants mondialistes affairo-rigides refusent-ils de mettre sur le marché les vaccins russe ou chinois ? Cela est ultra louche !

      • Ce commentaire s’adressait à une intervention d’un méchant troll, dument repéré ; mais attention qui est en train de réapparaitre sous un autre avatar !

    • Raté ? Donnez-moi votre pedigree universitaire et prodessionnel, je vous donnerai le mien…

  3. Monsieur Brazon, vous n’êtes pas en train de nous dire que vous n’avez pas encore compris pourquoi seuls les « vaccins » ARN ou géniques ont été validés, j’espère ?

  4. La LIBERTE INDIVIDUELLE FONDAMENTALE pour une personne de choisir de se faire inoculer ou pas 1produit dans le corps est une des BASES DE NOTRE CIVILISATION.

    L’obligation vaccinale pour tous(!) promue par les TOTALITAIRES (de retour, sous d’autres formes, mais on les a reconnus) SERAIT la peine maximale ET injustifiable imposée par ces dingues, ces criminels !

    1) IL N’Y A PAS DE CATASTROPHE au niveau de cette folle hypothèse (sauf dans l’énorme grossissement orchestré par les oligarchies)

    2) IL N’Y A PAS DE VACCIN DISPONIBLE PRESENTANT 1NIVEAU D’INOCUITE SUFFISANT D’ UNE PART ET 1NIVEAU D’EFFICACITE SUFFISANT D’AUTRE PART.
    Il faut entre 15à20 ans pour mettre au point 1vaccin.
    On est TRES LOIN du compte avec ces produits géniques DANGEREUX non maitrisés,
    quoiqu’en dise la propagande !

  5. Plus que contre le passe , c’est contre ces faux vaccins que les manifestants doivent crier ! C’est urgent ! Les médecins qui savent la vérité doivent dénoncer publiquement lors des manifs…la TV ne montrent plus que des débats de propagande vaccinale. Ou autres sujets !!!le gouvernement est entrain de démolir les manifs.

  6. Mais vraiment à quoi d’autre s’attendre dans une démo-crassie ou des-putes représentant environ 20% de la population font la loi pour les 100%;

    Sauf erreur, en Europe, la France est le seul pays (bientôt du tiers-monde) a avoir une telle démo-crassie de ripouxblik bananière.. ya ka les écouter, ces portes véroles LREM de plateau TV, ils savent qu’ils ont tort mais ils font la loi..
    ET DONC ILS AURAIENT BIEN TORT DE SE GÊNER et ils ne se gênent pas d’ailleurs.

    Yen a qui pensent que ceux qui sont au pouvoir et élus par des cons veulent le bien de leur peuple ?? Alors ils sont encore plus cons que ceux qui ont voté pour eux et à ce niveau, ça tourne du côté de l’ISS.

    En plus la France ramène sa gueule pour donner des leçons de démocratie aux autres, décidément l’infini n’a aucune limite.

  7. Bel article !
    Exactement cela est mon cas de vouloir choisir mon vaccin !
    A présent , j’attends celui de Sanofi sans arn ou le Valneva !!

    • Sanofi : protéines recombinantes dans du squalène : Non merci pour moi.

      Valneva : virus vivant atténué avec un soupçon d’alu.
      Non si ce n’est pas obligatoire, Oui, s’il faut y passer.

    • Dans la même attente que vous et en plus sous la pression familiale bien entendu quoi que, certains commencent à comprendre au vu de la baisse de protection de Pfizer, et en écoutant les pubs télés sur « Vaccinez-vous, vous êtes protégés » qu’ils ont été victime d’un mensonge énorme.

  8. ANGLAIS ASSASSINS ? VOUS JUGEZ ! : Le gouvernement britannique va commencer à assassiner en masse des enfants avec des injections mortelles de covid, les parents tenus à l’écart (MEME LES ANIMAUX PROTEGENT LEURS PETITS EN RISQUANT LEUR PROPRE VIE !) https://www.newstarget.com/2021-09-03-uk-mass-murdering-children-deadly-covid-injections-no-parents.html Les décès au Royaume-Uni chez les vaccinés à 80% ont augmenté de 10 % par rapport à la même période l’année dernière, alors que personne n’avait été vacciné https://www.newstarget.com/2021-09-02-deaths-in-vaccinated-uk-up-tenfold.html Un adolescent se suicide six semaines après le verrouillage de COVID-19 à Sydney https://www.newstarget.com/2021-09-03-sydney-teen-commits-suicide-during-covid-lockdown.html

  9. C’est juste une affaire de fric…..des milliards d euros et de dollars. Vaccins sitôt commandés sitôt payés. C’est aussi simple que ça. Buzyn a lancé le cycle infernal en mentant effrontément en 2019. Et les autres ont suivi…..que l on n entend quasiment plus aujourd’hui. Quans le paravent va tomber on va les retrouver tous planqués derrière. Et on ira les chercher, Macron le premier. Tribunaux d exception et peines exemplaires pour mensonge d état, haute trahison et crime voire assassinat contre le peuple.

    • Les traitres sont déjà en train d être ex filtrés par leurs employeurs milliardaires. Un lynchage ou coupe de cheveux en public….ça les tentent pas trop….

  10. Je me suis fait vacciner au sinopharm en Hongrie. Lorsque je reviens en France je suis considéré comme un paria.

  11. Excellent article, il y a aussi le Valneva franco -autrichien qui est est ou va être utilisé au Royaume Uni. Sanofi est bizarement en retard…mais chut sur les plateaux télé.

  12. Je veux le vaccin chinois pour mon fils de treize ans! je suis pro-vaccin mais anti-ARN, c’est clair!

  13. tout à fait ! je connais plein de gens qui attendent le sanofi qui lui au moins est classique

  14. Voir l’article 36,code déontologique médicale !
    Essayons de réfléchir….

  15. Bonne question en effet qui interpelle. Même Cnews et ses « vedettes », dont Praud ne se la pose pas. C’est dire à quel point le débat est mort en France et nos medias vendus et terrorisés par les mondialistes qui tirent les ficelles partout dans le monde occidental. Comme le dit l’excellent Banda Kani la France n’est plus le pays de la liberté qu’elle prétend. Elle est devenue un repoussoir, au point de faire pitié aux esprits bien nés issus du Sud, comme cette personnalité africaine.

    • C’ est aussi mon avis: Je veux choisir mon vaccin et si on m’ oblige, on assume les conséquences !

    • ABSOLUMENT !!
      SAN MARINO LE PRATIQUE ET SI LE SPOUTNIK V N’EST PAS « HOMOLOGUE » PAR L’UE, LE PASS (!!!) LUI EST HOMOLOGUE PAR L’EU

  16. Pour moi, aucun vaccin ! Je fais de la prévention en mangeant sainement (Bio de préférence, pas de charcuterie et aurtres viandes industrielles), et du sport !

  17. Pou la 1000° fois, vous êtes bouché à l’émeri, ou quoi ? Il s’agit d’injections géniques à l’essai !

  18. blagounette
    4 collegues discutent vaccins :
    collègues 1 : moi j ai pris du SINOVAC vaccin Chinois !
    collègues 2 moi j ai pris ASTRA ZENECA vaccin britanique !
    collègues 3 : moi j ai trois doses de PFIZER , vaccin origine Allemande !
    Les trois vaccinés se tournent vers le dernier , et toi ?
    Heu ! ….moi je préfère prendre du recul !
    Les trois vaccinés s exclament : Encore un nouveau vaccin , il
    vient de quel pays ?

  19. bon on calcule: 31389 effets parfois très indésirables pour
    42 500 000 « piquouzés » a la louche ça fait 0,31 pour 425
    donc encore à la grosse louche 0,08 % d’effets indésirables.
    j’ai la flemme de chercher le rapport des cas très graves….qui sont encore moins nombreux

    • J’espère donc que vous êtes contre la vaccination des jeunes et des enfants. Car le taux de létalité du corona virus chez eux, ne doit guère dépasser votre 0.08 % … À la louche !

  20. Moi aussi, je veux choisir mon « vax »:
    CE SERA LE VACCIN « RIEN DU TOUT », le meilleur!

    Que pfizer et cie gardent leurs camelotes faites à la va-vite.
    Les effets secondaires graves de leurs produits géniques sont en vrai bien +nombreux et graves:
    1)ils seront sous recensés du fait d’1système largement défaillant: bizarre!
    2)il sera difficile d’établir le lien de causalité notam. dans le temps.

    Par ailleurs, les effets secondaires de ces produits (technologies expérimentales pas maitrisées) pourront, par nature, se produire dans le moyen et le long terme. Et là?

    Tte cette propagande pour ns inoculer au final des produits TRES PEU SURS, PEU EFFICACES contre 1virus dt la dangerosité a été énormément grossie.
    Leur politique de fous risque de créer des variants +virulents disent des experts.

Les commentaires sont fermés.