Pourquoi n’importe quelle crapule peut venir squatter l’Élysée ?

« Pourquoi n’importe quelle crapule peut venir squatter l’Élysée ? »

Je me suis souvent posé la question, peut-être vous aussi.
Comment éviter ça ? Quelle solution ?

C’est en effet assez singulier que, pour embaucher un salarié, un cadre, voire même parfois un PDG, on exige de lui un CV en béton, des lettres de recommandation, une expérience confirmée et réussie dans sa partie, un passé irréprochable, des témoignages, un casier judiciaire vierge et on doit lui faire passer des tas d’entretiens, des tests de compétences, des évaluations psychologiques, etc.

Mais dès lors que l’on entre dans le monde obscur et nauséabond de la politique, on ne demande strictement rien à un candidat et on considère que s’il a une bonne tête et qu’il parle bien (genre Macron) on peut lui faire une confiance aveugle…

Pour un job en entreprise, c’est le parcours du combattant, mais pour devenir maire, député, sénateur, ministre ou président de la République et gérer des centaines de milliards d’argent public appartenant au peuple, rien n’est prévu.
Quand on y pense, c’est quand même hallucinant, non ?
Il n’y a même pas de mot pour exprimer son étonnement !

Le mec devient le patron d’une ville, d’une métropole, d’un département, d’une région ou d’un pays et tout le monde se fout de qui il est, de ce qu’il a fait dans le passé, de son expérience, de son honnêteté, de sa moralité, etc.
Et bien évidemment, il mentira comme un arracheur de dents pendant sa campagne électorale…

Dans ces conditions, il ne faut pas s’étonner qu’en politique on ne trouve que des requins, des vautours, des bandits, des canailles et des délinquants de toutes sortes, parfois multirécidivistes…
Hommes et femmes idem, et parfois les femmes sont pires que les hommes.
Nous savons tous que la seule chose qui les attire réellement en politique c’est d’abord l’argent public si facile à manipuler et, accessoirement, la notoriété, les honneurs (si immérités) et l’adulation.
On constate aussi que dans ce vivier inépuisable de la politique il n’y a que des diplômés (lorsqu’ils le sont) de grandes écoles comme l’ENA, Sciences Politiques, parfois Normale Sup…
Ce sont des études dans les domaines du droit, de l’administration, de l’économie et des finances qui exigent une excellente mémoire mais peu d’intelligence, car il n’y a rien à comprendre.
Les intelligences, on les trouve beaucoup plus dans les domaines scientifiques et mathématiques, comme la recherche scientifique et la médecine où les capacités à faire des relations claires entre les choses est d’une grande importance.

Nos politiciens ne sont pas très intelligents comme on peut tous le constater dès qu’on les écoute et qu’on les voit à la manœuvre…

Mais la société humaine doit évoluer.
Et la société française évolue. Parfois en bien, parfois en mal.
On met de la sécurité partout, dans tous les domaines de la vie privée ou publique.
Le « recrutement » des hommes et femmes politiques est le dernier secteur où l’on fasse encore n’importe quoi, tout et son contraire, dans le plus grand mépris du bon sens et de la raison.
Une chose est sûre, c’est qu’il faut absolument sortir de ce laxisme institutionnel et commencer à légiférer dans le bon sens.

Ah ! Me direz-vous, ce sont les mêmes qui font les lois dont ils vont profiter… Problème… !

On doit commencer à se soucier de ne plus mettre à la tête de nos institutions des hommes ou des femmes malhonnêtes et immoraux.
Comme tous sont issus de la société civile et que la société civile est peu reluisante sur le plan de la moralité, ce ne sont que ces gens qui accèdent à la politique.

Pour cela, on doit simplement filtrer les candidatures et enquêter en profondeur sur tous les candidats avant, si possible, et pendant leur campagne électorale, à tous les niveaux, et bloquer tous ceux qui ont la moindre ombre à leur pedigree.
Et les élus devront par la suite faire l’objet d’une surveillance attentive concernant leur respect des règles constitutionnelles et des lois et leur prise en compte de l’intérêt de la nation et de son peuple avant toute chose !
Dans ce but, il faudra instituer un comité national de censure indépendant de l’État et subventionné par le ministère des Finances, qui n’aura de comptes à rendre à personne et qui fera son travail selon des règles et des normes établies et fixées constitutionnellement par la loi dans lesquelles ils auront la liberté et la responsabilité de faire leur travail à l’abri de toutes les influences et de toutes les pressions, ayant à leur disposition des agents de la force publique et des magistrats à leur seul service, hors du contrôle de l’État, pour les protéger.
Ce comité de censure sera représenté sur tout le territoire à tous les niveaux où cela sera nécessaire.
Ses locaux et son budget de fonctionnement seront pris en charge par le ministère des Finances.
Un dernier détail important, tous ses membres seront des bénévoles cooptés collégialement ne dépendant donc d’aucune administration publique.
Mais ils seront indemnisés pour leurs dépenses personnelles dans le cadre de leur mission et cela de façon contrôlée et plafonnée.

Ils auront un pouvoir de décision absolu justifié par des enquêtes et des rapports détaillés sur chaque candidat enquêté. Personne ne pourra les contester.

Leur mission sera de surveiller tout le déroulement des candidatures et de la campagne électorale.
Ils devront légiférer et scruter attentivement les moyens financiers des candidats et leurs origines.
Ils devront légiférer et surveiller l’égalité, l’équité et la pertinence des temps de parole sur tous les médias existants, radios, télévisions, internet, vidéos, etc.

Il est nécessaire et obligatoire d’en passer par là pour éviter tout ce qui est arrivé depuis des décennies à chaque élection présidentielle, en termes de respect de la loi et des règles électorales.
Des magouilles de toutes sortes, des trafics en tous genres, des procès à n’en plus finir, etc.

Aujourd’hui, nous le savons plus que jamais, cette surveillance serait utile et indispensable avec un dictateur comme Macron qui fait ce qu’il veut au mépris des lois et dans le seul intérêt de ses projets liberticides et mortifères de destruction du pays.
Qu’il ait été missionné par des forces de l’ombre (mondialistes, forum de Davos, GIEC, ONU, OTAN, OMS, Islam, Chine, Biden, Gates, Zuckerberg, Soros, Schwab, et autres dirigeants du monde…) n’y change rien.
Pour le peuple français il est le chef de l’État et ses actions présentes font de lui un traître et un collabo de toutes les puissances qui veulent nuire à notre pays et le transformer en quelque chose que le peuple français ne veut pas.

Il a soumis le pays à sa loi en faisant appel aux traditionnelles 10 règles de dictature enseignées notamment à l’ENA et à Sciences Po.
Des écoles où on enseigne le mépris du peuple et l’art de l’écraser sous des lois, des ordonnances et des décrets innombrables, souvent contradictoires injustes, inégalitaires et oppressifs.

1 – Gouvernement de facto

Les dictatures sont des gouvernements de facto, c’est-à-dire qu’ils ne sont pas reconnus dans le cadre juridique d’un État donné et ne jouissent donc pas d’une légitimité politique, ce qui peut se faire de deux manières :
À la suite d’un coup d’État, en raison de l’occupation illégale du gouvernement, qu’elle soit confrontée à un vide politique ou à la résistance à l’abandon du pouvoir.
Ce qui a été dit sous-entend qu’un chef élu démocratiquement peut devenir un dictateur si, Une fois la période écoulée, il résiste à réclamer des élections libres et/ou à céder le pouvoir à son successeur.

2 – Absence de séparation des pouvoirs

La séparation des pouvoirs est supprimée pendant les régimes dictatoriaux, soit sous son élimination ouverte, soit sous le contrôle totalitaire de toutes ses instances.
Concentration du pouvoir dans une élite.
Puisqu’il n’y a pas de séparation des pouvoirs dans les dictatures, le pouvoir est entièrement concentré sur le dictateur et une élite privilégiée placée sous sa direction.

3 – Concentration du pouvoir dans une élite

Puisqu’il n’y a pas de séparation des pouvoirs dans les dictatures, le pouvoir est entièrement concentré sur le dictateur et une élite privilégiée placée sous sa direction.

4 – Arbitraire

Les décisions dans les dictatures sont prises de manière arbitraire et ignorent ouvertement les cadres juridiques et le principe de la séparation des pouvoirs. Le dictateur ou l’élite dirigeante agit conformément aux lois en vigueur ou promulgue des lois accommodantes afin de se perpétuer au pouvoir.

5 – Suspension de l’état de droit

De tout cela est sorti que dans les dictatures il n’y a pas d’état de droit, c’est-à-dire que tous les sujets de la nation, y compris l’élite dirigeante, sont égaux devant la loi et doivent y répondre. Au fil du temps, les dictatures suspendent tous les types de garanties constitutionnelles, déclarées ou non.

6 – Suppression des élections ou manipulation de celles-ci

Le dictateur et son élite sont responsables de savoir si la capacité d’interpréter les besoins de la population elle-même ou simplement d’agir en dehors de celle-ci. En ce sens, les élections sont supprimées ou, en fonction du modèle idéologique, manipulées pour garantir un résultat unique.

7 – Contrôle et censure des médias

Dans les régimes de dictature, le gouvernement exerce un contrôle et une censure sur les médias, ce qui implique la suppression de la liberté d’opinion et d’expression et la liberté des médias presse, radio, télévision et internet.

8 – Illégalisation des partis politiques

Dans les dictatures, les partis politiques sont considérés comme des menaces, car ils constituent des formes d’organisation d’opposition.
Par conséquent, les partis ont tendance à être interdits et vivent cachés. Dans les régimes hybrides, les partis ne sont pas interdits, mais sont persécutés et intimidés.

9 – Répression de l’opposition  

Pour rester au pouvoir, les dictatures poursuivent toutes les formes d’opposition et perçoivent toute critique comme une menace à leur pérennité. La police politique pratique la persécution politique, la torture et la disparition de citoyens.

10 – Durée indéterminée du gouvernement au pouvoir

Les régimes dictatoriaux ont une durée forcément indéterminée.
C’est-à-dire qu’ils ne sont pas conçus pour céder le pas à une nouvelle génération politique. Leur but est de rester dans l’exercice du pouvoir le plus longtemps possible. Par conséquent, les dictatures doivent le plus souvent être renversées par le biais de la révolution armée.
Il est arrivé dans l’histoire que des dictatures soient sorties « pacifiquement », mais le plus souvent sous la pression de l’armée elle-même rangée du côté du peuple.

D’après Andrea Imaginario (Femme professeur d’université, chanteuse, baccalauréat ès arts (mention Promotion culturelle), titulaire d’une maîtrise en littérature comparée de l’université centrale du Venezuela et docteur en histoire de l’université autonome de Lisbonne.

Macron a imposé à la France à peu près la totalité de ces règles de dictature, comme nous avons tous pu nous en rendre compte.
Mais en plus il a profité et utilisé la crise sanitaire mondiale pour durcir cette dictature et paralyser le peuple.
Aujourd’hui, il prépare sa candidature aux prochaines élections présidentielles dans le but d’être réélu et d’imposer à la France une nouvelle chape de plomb encore plus dure et sanglante.
Macron est déjà responsable de plusieurs dizaines de milliers de morts en France.

Pour ces prochaines élections, il entend utiliser le système de vote Dominion qui permet toutes les tricheries à celui qui le contrôle.
Donald Trump en a fait les frais alors qu’il était parti pour un second mandat. Mais les démocrates (gauchistes) de Joe Biden ont profité du système Dominion pour tricher de façon massive et carrément ouverte et récupérer honteusement une élection pourtant perdue d’avance.

C’est sans doute la seule chance pour Macron (avec des scores réels proches de 3 à 5 % de popularité) de gagner une quelconque élection aujourd’hui, et il le sait très bien.
C’est à vous de voir.
Moi, si le système Dominion est mis en place aux prochaines élections, je n’irai pas voter, puisque ça ne servira à rien.

Un autre sujet important, que je ne traiterai pas ici, est le nombre absurde de partis politiques d’opérette et de leurs candidats aux élections présidentielles qui viennent saturer et déprécier, pour ne pas dire salir, cette élection d’une importance majeure.
Pour cela, il faudra bien un jour limiter le nombre de ces partis qui ne servent à rien d’autre qu’à diviser la France.

Laurent Droit

Je vous recommande vivement la lecture de l’excellent livre de Jacques Guillemain :
« Macron, le pire fossoyeur de la France »
https://www.amazon.fr/MACRON-FOSSOYEUR-France-Jacques-Guillemain/dp/B09328FDSQ
et aussi mon propre livre gratuit et en ligne :
« 2022, Un Zemmour sinon rien ! »
http://cabalard.free.fr/1zemmour.html

image_pdf
0
0

74 Commentaires

  1. Je ne suis pas aussi pessimiste que vous. Je suis sûr qu’il existe des hommes politiques sincères (peut-être minoritaires, certes) dans tous les courants politiques. C’est une fois parvenus au pouvoir que ça se gâte. Deviennent ils corrompus après coup ? S’aperçoivent ils que leur programme (toujours plus ou moins bisounours tant qu’il s’agit de ne faire que des promesses) ne peut pas s’appliquer, ou alors heurte trop l’autre partie de la population ? Quoi qu’il en soit, c’est plus facile de dire yakafaucon. C’est comme le dicton qui prétend que la France compte 67 millions de sélectionneurs de l’équipe de France. Chacun est convaincu qu’il ferait mieux s’il était à la place du titulaire…

  2. Elire au suffrage universel un quidam au poste suprême,investi de pouvoirs disproportionnes,est une entreprise très risquee.Nous en faisons depuis trop longtemps l’amère expérience.Le monarque républicain est bien souvent au-dessous de sa tache.Gagner une élection n’est pas la garantie que l’on puisse gouverner un pays.D’autant que le quidam en question voit rarement au-delà de sa réélection,qui demeure sa préoccupation majeure.Notre Constitution a été faite pour une personnalité d’exception,le Gal de Gaulle.Ses médiocres successeurs l’ont dévoyée.Le Peuple souverain a été dépossédé de son pouvoir légitime.Il faut tout revoir! Il s’agit là d’une urgence vitale pour l’avenir de notre cher vieux pays.

    • Nous avons un Roi legitime ,héritier de Saint Louis, pour nous représenter dignement dans la longue durée.La couronne de France lui revient par droit.Figure de la France éternelle,il saura régner et,au besoin,défendre son Peuple.Laissons au parlement elu le pouvoir de décider de la politique à mener,à un premier ministre issu de la majorité parlementaire le soin de gouverner le pays selon ses vœux, par l’exercice d’une démocratie authentique.Un rêve … Pourquoi pas?

  3. Parce qu’il faut être nécessairement une crapule soumise à l’oligarchie mondiale pour avoir une chance d’être élu. Ce qui doit nous faire nous méfier de toutes les candidatures. ET MÊME DE CETTE SALOPERIE APPELÉE. « DÉMOCRATIE », qui n’est que représentative. : « Tu m’as élu, et je fais n’importe quoi ». …..(enfin, dans la mesure de ce qui plait aux grands maîtres de la planète).

  4. Alors il faut vite chasser l’usurpateur, le fossoyeur de la FRANCE !!!!
    Pire que macron c’est impossible . ce salaud avec sa bande a détruit notre Pays, muselé et piqué les FRANCAIS contre leur gré Les FRANCAIS sont devenus des lâches, des poltrons et des collabos
    E.ZEMMOUR Président !!!

  5. si on veut aider, il faut ds ce pays : chasser les franc mac et leur secte nuisible, le référendum d’initiative citoyenne en toute matière comme principe et pas exception, l’interdiction absolue de toute obligation thérapeutique,la suppression du statut de la fonction publique,la suppression du statut des « élus » et la limitation drastique a 4a de leurs mandats 1controle de leurs indemnite, la suppression des ordres professionnels, le contrôle par référendum des budgets des persones morales de droit public,la suppression du système de « l’opportunité des poursuites » et son remplacement par celui de« la légalité des poursuites », l élection des juges, des procureurs et des responsables locaux de la polic, le droit du port d’arme citoyen. vouaalaa. c tout bete. sinon….fuyons.

    • Nul doute que Napoléon fut un dictateur, mais l’Histoire a retenu qu’il fût acclamé, vénéré y compris par ses soldats qu’il envoyait souvent à la mort!
      Son œuvre est remarquable car certains éléments de celle-ci subsistent encore…Exemple le code Napoléon, bien que remanié à la sauce politique d’aujourd’hui!
      Alors pourquoi Zemmour ne serait pas concerné?
      Ce qui compte c’est qu’il prouve son amour du pays, de son peuple de France et qu’il sache utiliser ses compétences pour les protéger, bref finalement qu’il respecte ses engagements!
      Aurons-nous droit à un avenir plus serein que notre présent?

  6. pourquoi la dite justice …..dite independante…..n’enquete pas sur les trahisons de macron a commencer par l’affaire alstom ?

    • Parce que c’est macron, justement. Il a fait en sorte de s’entourer de toute la lie de société

  7. Pourquoi n’importe quelle crapule peut venir squatter l’Élysée ?

    Ce n’est pas compliqué. C’est un processus qui commence avec un truc qui s’appelle « la République » et qui se termine par un truc qui s’appelle « Bilderberg ».

    Ce n’est jamais l’effet d’un hasard ou de la malchance, mais toujours l’aboutissement d’un processus logique (et voulu).

    • « Un autre sujet important (…) est le nombre absurde de partis politiques d’opérette et de leurs candidats aux élections présidentielles qui viennent saturer (…) cette élection d’une importance majeure. »

      C’est une conséquence de « la République » et il serait peut-être temps de le comprendre.

      Quand Zemmour va ajouter sa candidature à celle du au parti qui dit ce que dit ce parti depuis 40 ans, c’est l’ilustration de ce que vous dénoncez. Mais vous applaudissez à Zemmour. Alors il faudrait peut-être commencer par être logique avec vous-mêmes.

      • « Pour cela, il faudra bien un jour limiter le nombre de ces partis qui ne servent à rien d’autre qu’à diviser la France. »

        On est bien d’accord. ça s’appelait « l’union des droites ».

        il faudra en parler à M. Eric Zemmour…

        En 2027 ?…

    • «  »Pourquoi n’importe quelle crapule peut venir squatter l’Élysée ? » »….C’est pas Céline qui avait écrit la dessus ???

  8. Le pourquoi il est urgent de rendre le trône de président de la France à un véritable français !
    En 2022, je compte sur Eric Zemmour pour virer la saloperie Macron du squatte de L’Elysée !

  9. C’est la Constitution de la 5e République qui permet à n’importe qui de se présenter – avec 500 signatures – et de faire ce qu’il veut une fois élu.
    Nous pouvons remercier de Gaulle !

  10. Haute trahison prouvée ? Une balle dans la tête (nous sommes en guerre , peine aggravée )

  11. Micron n’aurait pas dû être au second tour tellement son score était bas au premier tour en 2017 ! Machine dominion ? BIEN SUR !!!!! alors pourquoi ne parle t’on pas de DESTITUTION !!!!

  12. La 6ème République s’impose.
    Vous posez clairement la suppression du régime présidentiel.
    En effet, après hollande l’incapable, nuisible à force d’incompétence et de dérives partisanes, la France ne pouvait pas descendre plus bas. La finance mondialisée et ses médias croupions ont rempli ce trou béant avec l’un des leurs. Macron détruit la Nation France plus violemment qu’un hollande, mais ille fait sciemment, avec l’appui de la droite centriste des LR,. C’est là sa force: avoir phagocyté « les républicains » de pacotille.
    A part X.Bertrand, SEUL à oser dire qu’il n’est pas macroniste, il n’y a PERSONNE.
    Enfin Si ! …ou SIX.. candidats pseudo-patriotes qui s’entredéchirent.
    X.Bertrand, sinon RIEN!

    L’évidence devrait s’imposer en Janvier.

    • XB n’est plus encarté LR , doit sa réelection , même la première aux socialos et communards , y’a pas pire macronien .

    • @L BÈRA. Xavier Plastic Bertrand pas macroniste….a lire ceci, j’en ai ri à un point tel que j’ai failli perdre le contrôle de ma vessie. Allons, allons un peu de sérieux……pas macroniste a l’instant ‘T’ je veux bien l’entendre mais au soir du premier tour après sa défaite, Xavier Plastic Bertrand appellera à voter Macron (avec de très bons arguments pour se justifier : le front républicain, la peste brune raciste, homophobe, xénophobe) et vous savez pourquoi il appellera à voter Macron ? Pour avoir Matignon !!! Et qu’il est centre droit comme Macron.
      Votez Macron dès le premier tour, cela vous évitera le désagréable statut de cocu.

      • Et… pour avoir un marocain !…. non ! pas celui qui vient du pays « ami de la France », l’autre, celui des « ronds de cuir »

      • Entre le candidat mondialiste de soros et le candidat « local », bien qu’il soit européaniste et anti-lepéniste, le bon sens implique de choisir le second.
        Face à cette foire d’empoigne à droite, où 5 ou 6 egos s’étripent pour de toute façon, ne pas être au 2nd tour , il faut un minimum de pragmatisme.
        M Lepen est grillée, Dupont la division continuera à grapiller des voix et des sous, pour lui, Philippot étalera sa rancoeur un peu plus, Zemmour se discréditera définitivement, Etc,Etc.

        Quant à la 6ème république, il faudra un véritable homme politique pour en finir avec ce pouvoir personnel voulu par De Gaulle, et dont abusent les macron passés et à venir.

        • « Béra »
          CDG n’a JAMAIS voulu d’un pouvoir personnel !
          Je ne sais d’où vous tenez cette info, mais elle n’a rien à voir avec l’HISTOIRE !
          Le contre pouvoir voulu par CDG était l’Assemblée Nationale
          Et, à force de magouilles par tous ceux qui lui ont succédé, elle n’est devenue qu’une cellule d’enregistrement qui de plus n’est absolument pas représentative des votes des Français
          Vous ne découvrez quand même pas les tripotages et magouilles de haut vol ?

    • « La 6ème République s’impose. »

      Ajoutons une république à la république…

      No comment.

    • Vous plaisantez : ce traître de Betrand un coup à droite, un coup à gauche, un coup au centre. C’est une éolienne ce monsieur.

  13. Laurent Droit : « Pourquoi n’importe quelle crapule peut venir squatter l’Élysée ? » Je me suis souvent posé la question, peut-être vous aussi.

    Richard Droitiste : Je me suis souvent posé cette question au sujet de Trump. En France, Donald ne passerait pas les qualifs. Aux States également, la droite est capable du meilleur comme du pire.

      • Parce que : « Pourquoi n’importe quelle crapule peut venir squatter la Maison-Blanche ? »

        Capito ?

  14. « un comité national de censure » Rien que ça ! et financé par le ministère du même nom ! Vous ne trouvez-pas qu’on est déjà assez largement fliqué comme ça !
    Le problème de fond est la partialité des juges, presque tous de gauche.

  15. si c’est effectivement la crapule que vous décrivez il reste toujours la solution d’un Dallas Français pour s’en débarrasser

  16. Au moins 3 organismes font déjà cela bénévolement et sont indépendants :
    L’institut pour la justice.
    Contribuables associés.
    IFRAP, Fondation pour la recherche sur les administrations et les politiques publiques.
    Malheureusement, ils sont comme la Cour des comptes, ils ne peuvent que constater les dégâts et abus sans pouvoir entreprendre quelque action.
    Le système est verrouillé et fait en sorte que les politiques n’aient de compte à rendre à personne.

  17. Vous avez une vision des possibles qui manque de réalisme. Lutter contre les dangers d’une dictature en instaurant un système autonome et fort en dehors du contrôle public, au nom du contrôle public, c’est prendre le risque immense de créer un monstre hors de tout contrôle.

  18. Une chose est certaine. Si sa tronche apparaît au journal en vainqueur de l election, je pli bagages. Jamais je n habiterais dans un pays dirigé par un fou. Il lui faut encore 5 ans de plus pour mener ses projets à terme et deja là il s attaque à l eglise pour totalement la discréditer et elle saute à pieds joints dabs le piege en venant se repentir sur tous les plateaux TV. Ce type est à gerber .

    • «  »deja là il s attaque à l eglise pour totalement la discréditer » »…..vous croyez qu’elle a besoin de lui pour cela ???

  19. Alors pourquoi après cet article réaliste, soutenir Zemmour? qui n’a rien de plus ni rien de moins que les autres et n’a jamais mis en pratique ces théories, mais c’est aussi un beau parleur, jusqu’à maintenant sa seule qualité prouvée.

    • Les autres pour la plupart, on les a déjà vus à l’oeuvre. La différence est énorme.

      • On n’a jamais vu à l’oeuvre le FN, ni le RN.
        Parce que vous ne leur avez laissé aucune chance.
        Alors que maintenant vous ouvrez grand la porte à Zemmour que vous ne connaissez même pas et dont vous ne connaissez même pas le programme puisqu’il ne l’a même pas rédigé.

        C’est vrais que ça fait une sacrée différence…

    • Et quand auriez-vous voulu que Z mette en pratique ses théories alors qu’il n’a jamais eu de mandat électoral ? Je suis sûre qu’il appliquera in extenso ses promesses.

      • On peut dire la même chose du Front National.

        Je suis sûr qu’il aurait appliqué ses promesses, mais je ne suis pas si sûr que Zemmour appliquerait les siennes – d’ailleurs il n’en a pas encore fait !

        • « Stentor »
          Oui, sauf qu’entre temps MLP a totalement aseptisé ses objectifs et que, pour « un sujet » comme moi qui vote depuis des années pour cette tendance… elle ne représente plus grand chose…
          Raison majeure qui, s’il se présente, me fera voter « Z »

          • J’ai fait le même constat que vous et pour moi ce sera également E. Zemmour.

    • Tout à fait si les politiciens feraient ce pourquoi ils ont été elus, jamais on aurait des Coluche ou Zemmour pour venir jouer les troubles fêtes.
      Zemmour est un peu une défaite de la France

    • il a au moins le mérite d’avoir le courage de dire haut, fort et clair ce que personne d’autre n’ose faire

      • C’est vrai que Jean-Marie Le Pen, lui, n’a jamais eu le courage de dire fort et clair ce qu’il pensait.

        • « Stentor »
          Rassurez moi !
          Vous n’êtes pas atteint d’une maladie dégénérative ?
          Vous avez oublié les attaques de toutes part qu’il a du affronter ?!
          Et comme le Français vote en fonction des sondages, du dernier qui a parlé, Etc…
          Eh bien voila où nous en sommes !
          Les mêmes Français n’ont pas encore intégré que :
          « LE PASSE EST UNE LANTERNE QUI ECLAIRE L’AVENIR »

    • Zemmour est le contraire du beau parleur. Ses propos ne lui sont pas venus d’hier. Ce qu’il dit ou écrit est vérifiable, et ça c’est la chose qu’il à en plus. Pour être beau parleur il lui faudrait caresser l’islam comme MLP. ou la foldingue Hidalgo et continuer à couvrir la France de mosquées à la gloire de l’ultra fascisme arabe qu’est l’islam. Le bouffon Belattar, idiot utile à l’islam, va se présenter, Il aura toutes les banlieues, et des quartiers entiers de villes Obono qui ne sont plus la France pour exterminer le français définitivement. La France va peut être élire une ruine carriériste, une lavette couchée devant l’islam? Mais Zemmour n’a jamais confirmé sa candidature.

  20. Constat juste, intentions louables, solutions pires que le Mal.
    Raisons pour lesquelles Churchill exprimait la problématique de la manière suivante # le démocratie est le pire des systèmes à l’exclusion de tous les autres #
    Zemmour a été condamné !!! Il.n ´a pas fait appel, à eu de culpabilité ? Le voilà exclu.

  21. Je me suis fait une raison (non forcément démentie par votre article) : Un peuple de cons met un con au pouvoir. Ce qui d’ailleurs me porte à croire que Z ne passera jamais! (en espérant me tromper)

    Si dans un conseil d’administration il n’y avait que des cons (bon la boîte ne durerait pas longtemps), ils choisiraient probablement un PDG con, à leur image.
    On peut d’ailleurs remarquer que dans les pays moins cons (par exemple, la Suisse, les dirigeants sont à l’image de leur population, .. Pas dans l’UErss, votations VALIDÉES, même si elle ne sont pas bien-pensantes (exemple d’interdiction des minarets ) PIB par habitant parmi les plus haut de la PLANEETTTT..

    Micron ; UN PRÉSIDENT QUI NOUS RESSEMBLE, pour parodier une certaine « UNE » de charlot heb-dromadaire crevé concernant MLP.

  22. « C’est en effet assez singulier que, pour embaucher un salarié, (…) un casier judiciaire vierge et (…)…, etc. » Pour un simple poste d’AESH, en sus de certaines obligations parmi celles citées dans l’article, je confirme cette obligation pendant 3 ou 4 ans puis le contrôle se fait systématiquement par voie directe.

  23. « Laurent »
    Ce que vs proposez ci-avant est plein de bon sens
    Mais il existe une institution dont le rôle est d’équilibrer les débats politiques, je veux parler de l’Assemblée Nationale
    Mais, pour qu’elle remplisse pleinement son rôle, encore faudrait-il réinstituer la représentativité au prorata réel des voix, et supprimer sans délais les règles multiples mises en place pour toujours favoriser les mêmes !
    « ON » nous dit : « Oui mais le pays sera ingouvernables »
    Eh bien ma réponse est : « Ils devront se démerder, et s’il n’y a pas de consensus = Référendum » … Simple, non ?
    Mais, pleinement d’accord avec les organismes de contrôles
    Car, nous sommes bien d’accord : Tout ce petit monde n’y connait rien en gestion, en stratégie commerciale… ils ont des lacunes dans tous les secteurs…

  24. Il faut dire que le comportement du peuple n’arrange pas les choses, rappelez-vous 2012
    Hollande est arrivé en tête avec : 18 M de voix
    Sarkozy était derrière avec presque : 17 M de voix
    Sarkozy qui avait 4 ans auparavant annulé le référendum de 2005 était sur le point d’être réélu
    Comme le dit Olivier Delamarche, les Français ont une mémoire de poisson rouge
    En ce qui concerne macron il a fait quoi lors de ses meetings avant d’être élu, il a parlé fort, beaucoup gesticulé, promis n’importe quoi, sans jamais entrer dans les détails
    C’est ça aussi le problème de la politique c’est avant tout du cinéma, et beaucoup de gens votent plus pour l’acteur que pour le politique
    Ceci étant dit, il faut effectivement un organisme qui surveille le comportement du président, c’est indispensable

  25. Face au disfonctionnement institutionnelle et au Conseil Constitutionnel bafoué, la France s’apparente de plus en plus à un régime africain, où en dernier recours c’est l’arbitrage de l’armée qui va devoir s’imposer dans un conseil militaire de transition, le temps que la démocratie puisse retrouver ses droits.
    A ce titre que pourrions nous attendre d’une armée dont les chefs auraient reçu de Macron, de fortes primes ce qui laisserait tout à penser ?

    • Cette armée, inspire de moins en moins confiance lorsqu’on écoute le nouveau CEMA présentant une doctrine à la Sun Tzu « Il faut gagner la guerre avant la guerre » alors que l’NMI est déjà dans la place depuis belle lurette après s’y être infiltré et prépositionné territorialement mais aussi au sein même de nos institutions, y compris l’armée.
      L’NMI a malheureusement plusieurs coups d’avance dans son jeu de go comparable aux métastases d’un cancer. Nous ne « jouons » plus frontalement comme aux échecs. Il est grand temps de s’en apercevoir !

      • A quand les camps d’internement pour les réfractaires à l’injection génique expérimentale anti covid en passe de devenir obligatoire ?
        « La solution finale » selon Macron !

      • D’accord avec vous, cepandant le CEMA vient juste d’arriver…son choix sur la voilée pour raviver la flamme du soldat inconnu interpelle encore.

      • Rien à attendre de l’ armée française dont la plupart des généraux sont franc maçons et dont les divisions sont déjà infiltrées par des muzz radicaux qui n’ hésiteront pas à retourner les armes contre les Francais ….non, le  » soleil se lève à l’ Est « ….le salut viendra de l’ extérieur….ne tirez pas sur Sun Tzu qui était un grand stratège philosophe ….La géographie naturelle détermine notre destin ….prenez une carte et regardez bien ….l’ Europe va  » de l’ atlantique à l’ oural » ( dixit De Gaulle)
        Les Russes le savent et s’ y préparent
        Ils n’ ont pas le choix ! ….il faut qu’ ils se débarrassent de cette cabale qui les menacent !

        • @Dame blanche
          Si vous ne l’avez déjà lu, je vous conseille de lire « La prophète de l’eurasisme » du géo-politologue Alexandre Douguine. La civilisation russe-eurasienne s’oppose à la civilisation thalassocratique anglo-saxonne protestante. Pour Douguine, l’Occident, là où le soleil se couche représente le déclin, la dissolution. L’Eurasie représente la renaissance. Pour A. Douguine l’atlantisme représente le « mal mondial » entrainant le monde vers le chaos. Pour les Russes, c’est une sorte de 3ème voie entre l’ultralibéralisme pro-occidental et le passé communiste tout en évitant les excès du populisme extrémiste.

  26. La seule facon de se debarrasser de cet énergumène serait une motion de censure. Mais comme il sont tous à sa botte. La dernière motion date de 1962 sous Pompidoui. 60 ans ont passés depuis. Les lois liberticides sont votées sans que personne ne s en émeuve et bientôt la vaccination obligatoire. Si les amendes sont deja définies, aucun doute à avoir sur cette obligation

Les commentaires sont fermés.