Pourquoi nourrir et entretenir le racisme ?

Publié le 24 janvier 2018 - par - 27 commentaires - 1 709 vues
Share

Jojo vient de mon pays, le Congo. Grand, noir, rigolard, il s’entend avec tout le monde à l’école. Un jour, il arrive avec un groupe de copains belges et me lance : « Madame, vous êtes raciste ? » « Evidemment, que je suis raciste, ai-je répondu, tu sais que je préfère les élèves africains tellement plus gentils et polis que les belges. » Ma réponse a épaté les copains et Jojo est revenu avec la même question et d’autres copains. Je précise avoir eu l’occasion d’aborder la nonchalance africaine, le manque de sens des responsabilités qui ne sont vraiment pas favorables au progrès.

Les  différences entre les populations humaines sont « niées » en Belgique et en France au point de rendre les « anti-racistes » ridicules. Ils se croient obligés de « protéger les victimes de racisme » comme on protège des êtres sans défense, sans ressort, sans intelligence. Quel mépris pour les autres !! Ainsi, dans le journal flamand De Standaard, j’ai lu qu’un enfant avait été puni pour racisme après avoir lancé à un autre : « hé, petit noir ! ». Je connais des « petits noirs » capables de répondre : « hé, gros blanc ! ».

Ces Belges et Français hyper « anti-racistes » se croient même obligés de traiter Léopold II de « monstre » et Lumumba de « saint » pour se faire pardonner la colonisation. Si elle avait besoin de pardon, cette colonisation, ce serait pour avoir permis à des peuples trop souvent insouciants et irresponsables de se multiplier dangereusement grâce aux progrès importés par le colonisateur…

Un ami qui vit toujours en Afrique a proposé une illustration :

« L’être humain est essentiellement un mammifère  prédateur. Pour des raisons encore inexpliquées ou parce qu’il s’agit d’une forme de diversité, il y a les prédateurs primaires et d’autres, qui ont une approche « plus élaborée » de l’instinct et qu’on appellera secondaires.
Prenons un exemple concret. Il existe sur cette planète un oiseau dénommé « poule ». Cette poule a la faculté de pondre des œufs, elle se laisse domestiquer et mieux elle est nourrie, mieux elle est logée, et plus elle pond. Le prédateur secondaire multiplie les poules… et voilà les omelettes sur les tables.

Le prédateur primaire, découvrant la poule, se fiche si elle pond ou pas, il la mange ou se contente de laisser les poules en liberté se multiplier sous la protection des hommes, comme cela se fait au village.

Pour l’Histoire, le prédateur primaire ira ensuite accuser le prédateur secondaire de lui avoir volé « ses » œufs. Le comique de l’Histoire, est que le prédateur secondaire, par ce sens des responsabilités lié à sa secondarité, va effectivement se sentir coupable et se conformera aux exigences du primaire. Il ira même jusqu’à lui donner d’autres poules… qui finiront trop vite dans l’assiette du primaire. »

Une constatation peut être faite dans le monde réel : Haïti compte plus de 10 millions d’habitants sur une surface presque trois fois plus petite que la République Dominicaine qui en compte 1 million. Haïti se plaint de la communauté internationale, cause de tous ses malheurs, exige réparation de la France qui aurait coupé tous ses arbres, ce qui a transformé le pays en désert… depuis plus de 200 ans !  Les mulâtres qui dirigeaient Haïti ont été tués ou exilés par Papa Doc et, depuis… non, je ne continue pas, me permettrai juste de poser la question : pendant que certains auraient le DROIT de se multiplier sans frein et sans responsabilité ni organisation, d’autres auraient-ils le DEVOIR de « multiplier les poules » pour distribuer leurs œufs ?

Mia Vossen

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
mia+vossen

MEA CULPA: j’ai mal copié et dis merci à ceux qui ont donné les chiffres exacts pour Haïti et Saint Domingue. Puis-je dire aussi que les chiffres sont moins importants que la situation dont il est question?

Nemesis

Les français sont-ils racistes ? Oui et non … Moi je dis plus NON que oui Mia Vossen. Noirs, musulmans tous ont été accueillis en France depuis un nombre impressionnant d’années. Tout leur a été donné gratuitement : logements, instruction, soins de santé … Bien souvent au détriment des français, notamment concernant le logement. En retour : insultes graves, intimidations, attentats, reproches ! Qui est raciste en fait ?

Francois Desvignes

C’est un droit naturel de préférer son cul à celui de son voisin.
Et la nature est bien faite.

JILL

La nature dit ou disait …que monsieur doit préférer le cul de sa voisine à celui de son voisin .

dufaitrez

C’est une Histoire Belge ?

Nemesis

Sois Belge et tais-toi … C’est ce que j’ai envie de lui dire. Ils ont Molenbeek (et d’autres endroits) mais ils trouvent que c’est bien. Nous, nous avons Trappes, et de très nombreuses zones de non droit. Ce qui nous différence des belges c’est que nous ne sommes pas d’accord du tout. Eux ne sont pas près de vouloir soigner leur bêtise mais nous SI !

Mehdi Franck

Étymologie du mot racisme
Le pamphlétaire Gaston Mary, collaborateur à La Libre Parole, le journal d’Édouard Drumont, est la première personne connue à avoir utilisé le mot « raciste » en 1894, selon Charles Maurras.
Toutefois, l’adjectif « raciste » et le nom « racisme » ne s’installent dans le vocabulaire général en France qu’à partir des années 1930. Le premier auteur qui semble avoir utilisé le mot « raciste » est Léon Trotski en 1930 dans son Histoire de la révolution russe, avec un sens culturel pour qualifier le groupe des Slaves traditionalistes qui défendaient leur culture et leur mode de vie national. Les deux mots font leur entrée pour la première fois dans un dictionnaire français, dans le Larousse en 1932.

Berthier

Merci Gilles
On est pas raciste parce qu’on veut , on l’est parce qu’on est con, idiot, inculte, ignorant et menteur. La preuve …

HARGOTT

L’antiracisme actuel est tellement stupide, menteur, incapable de porter une idée de bon sens, extrémiste, totalitaire, qu’il va finir par rendre réellement raciste le plus calme des humanistes.

patphil

les occidentaux se suicident peu à peu

BALT

Bonne question.
La réponse est non.
Même si l’être humain doit être généreux, il ne doit pas être stupide à ce point. C’est pourtant le cas de beaucoup d’Européens.

gilles

rectifions …
Haïti 28000km², 10,8 millions d’âmes
République dominicaine 48000 km²,10,7 millions d’âmes

Massilia

PIB par tête ? Perso je préfère prendre des vacances en Rep. Dominicaine qu’en Haiti mais ça c’est parce que je suis un affreux raciste, responsable des horreurs commises en Haiti par un éventuel trisaïeul ….

Berthier

Merci Gilles
On est pas raciste parce qu’on veut , on l’est parce qu’on est con, idiot, inculte, ignorant et menteur. La preuve …

Anne Lauwaert

Quelle que soit la surface de Haïti, son problème c’est sa surpopulation comme dans tout le TiersMonde.

Balistre

Je dirais même, comme dans le monde entier.
La population mondiale a été multipliée par 7 en à peine même pas 2 siècles. Une politique de réduction des naissances concertée et organisée sur la planète entière résoudrait bien des problèmes, économiques, écologiques, d’éducation, de lutte contre la misère, de pollution, de violence, d’immigration, de communautarisme, évidemment tout le monde devrait retrouver le pays de ses origines. Oui je sais, ça semble vraiment utopique mais bon, on peut rêver.

Pivoine

Avec les évangélistes qui leur disent de procréer à tout va, car ce serait la volonté de Dieu, c’est pas gagné !

Aaron

Shit hole….

Nemesis

Surpopulation et corruption !

Fleur de Lys

Prénom breton refusé « pour cause d’apostrophe » : Les prénoms à apostrophes afro-musulmans étaient validés par la mairie PS de Rennes !

Massilia

Commentaire d’un internaute sur le même site : Taqbaylit
Essayez avec Daec’hen, ça devrait passer auprès des Sévices de l’Etat SI VIL.

Cela vaut le coup d’essayer !!!!

Jacksoul

« Haïti compte plus de 10 millions d’habitants sur une surface presque trois fois plus petite que la République Dominicaine qui en compte 1 million »(copié-collé).
Non mais vous pouvez pas faire gaffe avant d’écrire des âneries pareilles?
Non seulement vous décrédibilisez votre papier (à la limite on s’en fout) mais aussi le site qui le publie.

Brouillon

Prière de ne pas critiquer un site qui laisse les différentes opinions s’exprimer, même les « fake news », comme c’est le cas du commentaire incriminé.

Joël

Haïti est un pays des Grandes Antilles occupant le TIERS occidental de l’île d’Hispaniola (soit 28 773 km2 environ). La population d’Haïti est estimée à 10 911 819 habitants en 2015. Haïti est le deuxième pays le plus peuplé des Caraïbes, juste derrière Cuba.
La République dominicaine est un pays des Grandes Antilles, Caraïbes. Elle occupe environ les deux tiers de l’île d’Hispaniola, en mer des Caraïbes, La population s’élève à 10 734 247 habitants estimation 2017.
Bon, il y un oubli de 0 soit (certainement une faute de frappe), néanmoins une population égale pour une surface 3 fois moindre.

Jacksoul

« 1 million » (au singulier), ça ferait pas une mais deux fautes de frappe.
En outre, la surface de la RD n’est même pas le double de celle d’Haïti.
Ce qui m’horripile, c’est qu’une recherche de quelques secondes pourrait prévenir ce genre d’errements. Les chiffres, ça se vérifie toujours. En outre, la densité de population en Haïti est globalement égale à celle des Pays-Bas. Ce n’est donc pas LE critère.

Berthier

On parle de 2/3 et vous, vous estimez que c’est une surface 3 fois moindre. Ô l’ignorance quand tu nous tiens !

Rebelonous

Je crois que nous sommes  » hors sujet «