Pourquoi nous nous battons ? Pour sauver la France !

Publié le 2 avril 2019 - par - 26 commentaires - 1 051 vues
Share

Face au « camp du Bien » ayant accès aux médias et dont les éléments de langage sont repris unanimement – soyons clairs : la propagande – nous avons tous traversé des périodes de doute, et pensé brièvement « À quoi bon ? »… Nous savons que les dés sont pipés, que cette grande et belle « démocratie » n’est qu’un leurre. Il suffit pour s’en convaincre de s’en remettre à l’injonction du tribunal administratif de Paris faite à France Télévisions pour que soient invités des candidats d’opposition avant le scrutin des européennes, et dont d’ailleurs rien ne dit qu’elle sera suivie d’effet.

Subir les quolibets de nos détracteurs ? On les connaît par cœur, et il est vrai que même si l’on s’en détache, ils prennent souvent la forme de harcèlement ciblé, et peuvent a minima en décourager certains, en particulier lorsqu’ils sont le fruit d’une armée de « trolls » semblant surgir de nulle part et dont il faut parfois plusieurs jours pour se débarrasser.

Se retrouver, pour ceux qui ont fait le choix de ne pas s’exprimer sous couvert d’anonymat, sous les foudres d’une Justice instrumentalisée à des fins politiques, devant des juridictions de jugement pour des infractions qui n’existent pas, ce n’est pas non plus très agréable, et les procédures à géométrie variable pourraient en dissuader plus d’un.

Perdre son emploi, peiner à en retrouver un, et voir sa situation matérielle se dégrader au point d’atteindre le seuil de pauvreté, ce n’est pas non plus une épreuve que tout un chacun serait prêt à supporter. Alors imaginez s’il fallait en arriver au point de risquer sa vie !

Oui, tout cela est compréhensible… Et il y en a sûrement qui baisseraient les bras, en se disant que le jeu n’en vaut pas la peine.

Ce serait oublier que la France a déjà traversé des épreuves au cours desquelles seule une minorité de ses citoyens ont continué à croire en elle, une minorité sur laquelle personne n’aurait parié un centime de franc, et qui pourtant a contribué à ce que la Patrie renaisse de ses cendres. Face à l’entreprise de destruction menée par ceux qui nous dirigent, sous couvert d’une « Europe qui protège » et qui ressemble à s’y méprendre à une liquidation totale (tout doit disparaître), nous n’avons pas le droit de capituler !

Alors oui, ceux qui s’emploient aujourd’hui à nous taper dessus à coups de marteau le font parce qu’ils y trouvent un avantage, parce qu’ils pensent que cela peut servir leurs intérêts, mais ils seront les premiers à venir nous lécher les bottes dès lors qu’ils sentiront le vent tourner. Et le vent, voyez-vous, il tourne actuellement en notre faveur, parce que c’est dans l’ordre naturel des choses, autant qu’il est certain qu’il fera nuit ce soir et qu’il fera jour demain.

C’est pourquoi je me permets de lancer ce message : nous nous battons pour nos valeurs, pour notre indépendance et pour nos libertés, et c’est la raison pour laquelle nous ne pouvons pas perdre ! Et s’il y en a pour penser qu’il n’y a plus d’espoir, ce n’est que pour mieux comprendre qu’il y en a toujours au gré des batailles que nous gagnons, aussi infimes soient-elles, comme autant de pierres à l’édifice que nous érigeons pour protéger l’ensemble de ce qui nous a été transmis par nos aïeux.

Sébastien Jallamion

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
cuenca

Rejoignons la résistance

Claude RECLOUX

BRAVO  »viracocha »

Regardons les choses en face :
Comment un pays puissant, libre et sommes toutes heureux peut-il accepter d’être envahi contre la volonté de ses habitants par des hordes barbares qui égorgent, violent, volent , détruisent son patrimoine et imposent leur façon d’exister gluante et répugnante !?

Compatriotes français vous aurez à RÉPONDRE devant vos enfants et petits enfants de votre LÂCHETÉ…
(aux USA il existe un synonyme de « lâche » qui se dit tout simplement « un français »)

ANONYME

Bien dit, l’espoir fait vivre et nous avons le devoir sacré de sauver notre pays, de le transmettre à nos enfants, comme nous l’avons reçu de nos aïeux. La France ne mourra pas, car elle a une vie propre, c’est le pays pilier de notre civilisation, il faut lutter de toutes nos forces contre l’islamisation, contre ces médias pourris, les boycotter, ainsi que tous commerces ou intérêts islamiques, voter contre les mondialistes, contre les macronistes et alliés, nous sommes une force dont nous devons user par tous les moyens.

jaffres

Bravo, je suis d’accord. La France ne peut pas disparaître. Elle ne doit pas disparaître. Certains ont peut être et même sans doute pensé qu’elle allait disparaître au cours du dernier conflit mondial, alors même que les allemands envahissaient notre territoire et qu’il pouvait paraître improbable qu’ils s’en aillent un jour. Et pourtant ils sont partis. Cela se reproduit aujourd’hui. Ne l’oublions jamais. Il faut que nous transmettions tout cela pour les générations à venir afin qu’elles ne retombent pas dans la stupidité actuelle qui consiste à faire croire que la guerre n’existe plus, que les ennemis et les prédateurs n’existent plus, que nous sommes désormais à l’abri de tous les conflits. Halte au « PEACE AND LOVE ». Ça suffit la connerie. Si tu veux la paix, prépare la guerre…

Eric des Monteils

Sébastien Jallamion sait de quoi il parle en matière d’engagement. C’est exactement le genre de personne à qui je donnerai entièrement ma confiance. Mais dans cette pseudo-démocratie bien vérouillée, qui peut, avec ses convictions comme seule armes, prétendre faire bouger les lignes ? Il reste, bien entendu, l’information qui passe par ces médiats alternatifs comme Ripostelaique, et c’est déjà beaucoup ; puisque cela commence à nous donner l’idée que nous sommes beaucoup plus nombreux que nous le supposons, à penser correctement, sans tout mettre à l’envers en vue, comme le pouvoir actuel, de détruire l’occident.

ANONYME

Je vous rejoins totalement, Sébastien Jallamion est un patriote, un homme sincère et de conviction, profondément honnête dans son engagement, qui lui a coûté sa carrière et de gros soucis.

DUFAITREZ

Quelques pierres accumulées ont construit des Cathédrales !
Nous en sommes revenus là !
Tout rebâtir sur les ruines d’un Passé glorieux révolu…
Le Grand Inquisiteur doit être destitué !

wika

Vous trouvez vraiment que le vent est en train de tourner en notre faveur?
Quand je vois Macron omniprésent dans les médias, les journaleux nous le présentant à tout prix sous un angle favorable, quand je vois les lois se durcir pour nous museler davantage, quand je vois Macron s’entourer de plus en plus d’incompétents dont certains à peine Français, je ne suis pas du tout optimiste.
Je regardais hier le discours de Tommy Robinson et je me disais que nos politiques « d’extrême droite » sont loin d’avoir son charisme

Almatho

D’autant que c’est le citoyen lambda qui par son vote depuis 40/50 ans a mis le pays dans cette situation. Tout ceci va nous mener à une guerre, je ne vois pas, malheureusement d’autres sorties, car les élites qui ont le pouvoir ne lâcheront rien.

pellerm

Pour sauver la France et lui redonner sa souveraineté il n’y a qu’une seule solution : sortir de la dictature européenne ..C’est elle qui nous tue , qui nous impose cette immigration forcenée , elle, qui impose à nos gouvernements des lois liberticides , anti racistes ..et tout le bastringue qui nous a fichus dans ..la fosse à purin ! depuis 40 ans de votes idiots ..droite , gauche , centre ..
Ne votez plus pour un parti qui sera pieds et poings liés aux dictats de l’ Europe .
Il nous faut un TSUNAMI de votes pour le FREXIT ! https://www.upr.fr. François Asselineau . Et ne croyez pas les merdias : l’Angleterre va bien : taux de chômage tombé à 3,9 % et les investisseurs s’y engouffrent …Vive la France et vive la Liberté !
Et burn out pour Macron ..

Eric des Monteils

D’accord pour tout, sauf en l’espoir d’un Asselineau providentiel. Un peu mince comme image de l’espoir . . . enfin, mince, façon de parler. Il nous faut un tribun, un homme énergique et de conviction, qui saura parler d’autre chose que d’arcicle n° untel ! Il existe, quelque part ; mais quand se révèlera-t-il ?

hathoriti

il se révèlera au moment voulu….

ANONYME

Asselineau est un homme du Système.

Sébastien Jallamion

J’ai beau être habitué, les trolls de l’UPR ont toujours tendance à m’hérisser les poils… Asselineau est un pur techno capable de réciter par cœur des articles mais qui n’a strictement aucune colonne vertébrale. Il a même osé lancer à Zemmour qui tentait de lui expliquer comment notre pays était en train de s’islamiser : « mais alors, vous êtes d’extrême droite ? »

Bref, une baltringue…

limone

Merci pour cet encouragement ou espoir ..mais je n’en ai pu , bien que des signes se fassent jour ..( les pays de Visegrad ? )

zéphyrin

sebastien: c’est bien delà de la France que le combat est commencé. C’est l’homme européen dans son ensemble et sa diversité qui est menacé. On nous culpabilise de notre « égoisme » face à  » l’égoisme  » du flot migratoire et de leur descendance qui se contrefout de ce que nous allons devenir. C’est une guerre larvée, une sale guerre , dont les premiers résistants sont comme dab des « terroristes » avant une victoire éventuelle où ils seront rebaptisés « résistants ».
l’histoire bégaie, se répète avec les lâchetés humaines et la honte judéo chrétienne qui nous menotte.

Jill

Sauver la France ? La tâche me parait plus difficile qu’en juin 1940 .Une guerre
conventionnelle on en vient toujours à bout quelles qu’en soient les conséquences ;mais celle dans laquelle nous sommes engagés c’est une autre affaire .Combattre un ennemi fondu dans la population et comprenant des millions d’individus,bonjour les dégâts .

pellerm

Pour vaincre , il faut être libres et souverains …donc sortir de la dictature Européenne ….FREXIT !

M F

Sans compter que la moitié des français eux-mêmes se battraient aux côtés de cet ennemi fondu dans la population.
Sans parler de l’état, de sa police et de son armée qu’il faudrait combattre en même temps.
Songez-y et vous comprendrez que tout est fini pour nous.

ANONYME

Non, si on arrive à sortir de cette saleté d’Europe, on supprime les lois sur le regroupement familial, interdiction de l’islam et suppression des aides et allocations familiales et les tribus de bédoins iront vers des pâturages plus gras. Certains nuisibles comme soros, attali et consorts ne sont pas immortels, et les chefs d’états assassinés ou décédés subitement sont légions. L’Histoire peut se renverser très vite et les plans les mieux préparés peuvent cafouiller. Gardons l’espoir et agissons tous les jours à notre niveau.

Jill

Se battre pour sauver la France …vaste programme aurait dit le Général .

Isabelle

Reconnaissance éternelle aux résistants, ceux d’hier et d’aujourd’hui. Grâce à eux, le mot LIBERTÉ prend tout son sens.

pellerm

Il ne tient qu’à nous de retrouver notre Liberté …Sortir de cette Europe dictatoriale et mortifère ..FREXIT . https://www.upr.fr François Asselineau

viracocha

Regardons les choses en face :
comment un pays puissant, libre et sommes toutes heureux peut-il accepter d’être envahi contre la volonté de ses habitants par des hordes barbares qui égorgent, violent, volent , détruisent son patrimoine et imposent leur façon d’exister gluante et répugnante.
Compatriotes français vous aurez à répondre devant vos enfants et petits enfants de votre lâcheté .
(aux USA il existe un synonyme de « lâche » qui se dit tout simplement « un français »)

Fradth

C’est vrai quand on y pense que les gens de la droite et de la dite « extrême droite » ont été bien plus droits dans leurs convictions que les gens de Gauche. Dois je rappeler au début des manifestations GJ que tous les syndicats encartés à Gauche appelaient le gouvernement à la plus grande sévérité contre ces « factieux d’extrême droite », avant de finalement venir voler les manifestations sans aucune once d’honneur. Pendant plus de quarante sous les quolibets et les dénonciations on a soutenu nos convictions parce que nous prenions en compte la réalité, quand la Gauche la travestissais. Notre crime est d’aimer notre pays et notre peuple, et ce crime là est impardonnable pour ceux qui nous traitent de lépreux et de nazillons sans arrêt.

pellerm

Seule solution = sortir de l’Europe et ne plus voter pour un parti, quel qu’il soit , qui reste aux ordres des « pontes » européens