Pourquoi Obama s'oppose-t-il à ce que Poutine attaque l'Etat Islamique ?

PoutineObamaechecPoutine interviendrait en Syrie.
Théoriquement, rien d’anormal. Les Russes sont les alliés de l’Etat syrien et possèdent depuis 1971 une base navale dans ce pays, à Tartous, ainsi que des facilités portuaires à Lattaquié.
Pourtant, l’administration américaine s’offusque de cette assistance à Etat en danger.
Poutine a sans doute fait remarquer à la Maison Blanche que depuis plus d’un an, l’aviation U.S. survole la Syrie en prétendant attaquer l’Etat islamique. Ce qui ne gêne pas vraiment les mouvements de celui-ci.
Quelques égratignures, jamais de gros dégâts.
On peut se demander pourquoi.
Guerre asymétrique, disent les prétendus experts. Ils évaluent la mort d’un djihadiste à 175 000 $. C’est toutefois moins cher que la mort d’un Viet que Lartéguy donnait à un million de dollars.
Et nos experts ne nous disent pas en quoi frapper, dans une zone aride, une armée qui a des chars, qui déplace des colonnes de véhicules, qui prend des villes est une guerre asymétrique, guerre définie comme un conflit qui oppose la force armée d’un Etat à des combattants matériellement insignifiants qui utilisent le terrorisme et la guérilla.
N’y aurait-il pas d’autres explications à la longévité suspecte de l’EI ?
Il y a quelques semaines, les Turcs qui, jusqu’alors, soutenaient l’Etat Islamique en permettant aux combattants étrangers de rallier les zones soumises à la loi du califat, en facilitant le transit des armes et des munitions, en soignant les blessés de l’E.I. sont entrés dans la coalition anti-Etat islamique.
Dans la réalité, ils bombardent essentiellement ceux qui luttent avec succès contre les djihadistes : les Peshmergas.
Les Américains les soutiennent avec l’argument qu’il faut se battre contre tous les terrorismes.
En fait, si Erdogan frappe les Kurdes, c’est pour les punir d’avoir empêché son parti islamiste AKP – le Parti de la Justice et du Développement – d’obtenir la majorité absolue au parlement d’Ankara. Le président turc se voyait déjà en Erdogan le Magnifique, nouveau calife du nouvel empire ottoman. Mais l’AKP n’a obtenu que 40% des voix tandis qu’un parti proche des Kurdes en avait 13%. Un affront pour Erdogan.
Il veut également punir les Kurdes de couper les lignes d’approvisionnement de l’Etat islamique.
Comme l’a montré la chaîne d’info allemande Deutsche Welle (DW) dans son reportage «‘IS’ supply channels through Turkey» des centaines de camions passent chaque jour la frontière entre la Turquie et les zones contrôlées par l’Etat islamique.
En conquérant la ville syrienne frontalière de Tal Abyad, à 70 km au nord de Raqqa, capitale de l’EI, les Kurdes ont coupé une des principales entrées en combattants étrangers, en armes, en munitions, en dollars de l’Etat islamique.
Erdogan a d’ailleurs déclaré que la prise de Tal Abyad par les Kurdes était une menace directe contre son pays. Du coup, il a fait ouvrir en grand les vannes pour que les migrants puissent débarquer sur nos côtes. Petite vengeance mais gros dégâts assurés en Occident.
Rappelons que la Turquie est théoriquement un pays associé à l’Union européenne et un membre de l’OTAN. Avec un tel ami, pas besoin d’ennemi.
Depuis que le califat djihadiste s’est installé en Syrie et en Irak, peu d’experts et de journaleux se sont précipités pour nous expliquer comment cette armée d’Allah pouvait tirer des munitions en quantité infinie.
Certes, on nous a fait le coup des stocks pris aux armées irakiennes et syriennes. Mais ceux-ci ne sont pas inépuisables.
Si la Turquie est la complice de l’Etat islamique, elle n’est pas seule.
Il y a également des lignes logistiques qui partent de Jordanie vers la ville syrienne de Daraa et du Liban où les hommes du Hezbollah ont repris à l’EI la ville libanaise d’Ersaal. Conquête qui a aussitôt déclenché de nouvelles sanctions américaines contre le Hezbollah.
Les Occidentaux sont aussi les fournisseurs en armes d’el-Bagdhadi.
Ils font des livraisons à leurs supposés alliés de l’armée syrienne libre et dans l’heure qui suit les armes sont entre les mains des hommes de Daesh ou du Front al-Nosra.
Les Américains ont fait encore mieux. Ils avaient prévu d’entraîner et d’équiper une armée syrienne rebelle d’environ 15 000 hommes : la Division 30.
Ils ont réussi à recruter une soixantaine de bonshommes. Ceux-ci devaient s’établir dans une zone sécurisée en Syrie. A peine passé la frontière turque, la Division 30 a été décimée par le front Al-Nosra et tout son matériel saisi.
Quant à l’Arabie saoudite et le Qatar, ils financent les djihadistes sans que personne ne désire stopper la pompe à fric.
N’oublions pas Israël qui bombarde systématiquement les positions de l’armée de Bachar al-Assad parce qu’il y a des hommes du Hezbollah qui l’épaulent. Bombardements qui sont un soutien de fait à l’Etat islamique. Israël n’a pas digéré sa défaite contre le parti d’Hassan Nasrallah au Liban en 2006.
Sur le terrain, seules les forces kurdes et l’armée régulière syrienne agissent contre l’Etat islamique.
Mais elles subissent les bombardements aériens de la Turquie et d’Israël. Et elles sont de plus en plus limitées dans leurs mouvements par l’instauration de « zones de sécurité refuge» par les Etats-Unis et la Turquie, zones où elles sont interdites d’intervention car des civils pourraient être atteints. Ces zones de sécurité sont en réalité des sanctuaires pour les islamistes.
L’entrée des Russes dans le conflit pourrait changer la donne. Ils voudront sans doute casser rapidement les voies d’approvisionnement de l’EI.
Pas question que l’aviation russe « viole » l’espace aérien syrien, tempête Washington. Espace que la coalition de paille sous commandement américain viole pourtant  journellement.
Devant cette situation, les questions s’accumulent.
Pourquoi la Syrie est-elle intentionnellement empêchée de sécuriser ses frontières ?
Pourquoi est-il plus important pour les Etats-Unis et la France de dégommer Bachar al-Assad que l’Etat islamique (les deux ne sont pas des Bisounours) ?
Est-ce parce que l’EI leur est utile ? Dans ce cas, en quoi ?
En quoi la destruction de la Syrie est-elle primordiale pour les Américains ?
Pourquoi les complicités de la Turquie, des Etats du Golfe, de l’Arabie saoudite ne sont-elles presque jamais mentionnées ?
Y a-t-il derrière ce rideau opaque une alliance entre le libéralisme de Wall Street et l’islam sanguinaire des origines pour décrédibiliser la Russie en tant qu’alliée ? S’agit-il de faire payer à Poutine son installation en Crimée ?
Le but est-il de faire naître un monstre islamo-libéral – l’Allemagne montre le chemin, même si, depuis deux jours, Merkel recule et ferme les frontières de son pays – comme la Chine est un monstre communiste libéral ?
De créer un tel chaos en Europe que ce continent ne sera plus un danger économique pour l’Amérique pendant des décennies?


Un chaos qui n’est peut-être pas seulement une facette de la « théorie » complotiste quand on voit le petit geste de ce migrant dans la gare de Budapest à destination de l’Occident.
https://www.youtube.com/watch?v=7GEaaxtTQ_4
Marcus Graven

image_pdf
0
0

35 Commentaires

  1. Syrie et Irak on a été incapable de mettre en place un dictateur qui seul pourrait mettre tous ce beau monde au garde a vous même les extrémistes . laisser faire poutine il va sen occuper pas de problèmes. il va trouver un deuxième dictateur de ses copains en Syrie et en Irak

  2. La politique est glauque de toutes facons. Les Americains sont tres forts pour pour remuer la fosse septique et en tirer les avantages.

  3. Ça papote, ça discute, ça ergote, ça se tire dans les pattes, ça procrastine au cours de réunions destinées à préparer les suivantes. Sur ce temps la les djihadistes avancent. Et quand tout le monde sera d’accord on découvrira que les membres de Daech se font bronzer sur une plage de Beyrouth et que le site de Petra n’est plus que du gravier.

    • entièrement d’accord. Daesh et autres islamistes anti-occidentaux ont déjà une guerre d' »avance sur l’Occident bavard et coincé par ses principes faussement démocratiques. Parmi les « réfugiés » qui colonisent l’Europe il y a de toutes évidence la 5è colonne qui ouvrira bientôt un front intérieur. Si la Syrie tombe aux mains de DAESH, et on y est presque, l’Europe n’est plus qu’à quelques encablures (cfr les iles grecques du dodécanèse, où arrivent en masse les « réfugiés »

  4. Plus j’entends parler de la gauche (aussi bien française qu’américaine), plus elle me file la gerbe. Vivement une victoire de Donald Trump en 2016 qu’on en finisse une bonne fois pour toutes avec cette imposture qu’est le partie démocrasseux américain.

  5. Maintenant vous posez les bonnes questions?hahahahahahaha,c’est pas trop tôt mon ami!!!!allez raconter vos analyses et vos conclusions au Français moyen qui gobe tout tout ce le gouvernement de ce guignol appelé Hollande veut bien lui ancrer dans la tête,c’est à dire des mensonges et encore des mensonges et rien que des mensonges sur le dossier syrien!!!

    • Non le français moyen ne gobe pas tout et n est pas dupe.en France nous n avons pas de pétrole mais nous avons des idées .et nous avons encore la liberté de penser. ….!!!!

  6. Analyse pertinente et particulièrement bien documentée. Toutefois, s’agissant d’Israél je partage le point de vue du commentaire de Balt.

  7. analyse très juste qui met en relief trois autres points. 1°) l’Europe, géant économique et premier concurrent commercial des USA est un nain politique et une nullité diplomatique. Les choses pourront changer si les peuples européens se réveillent ; n’est-ce-pas déjà trop tard ? 2°) Les cons qui voulaient faire rentrer laTurquie dans l’Europe (Chirac par exemple !) auraient été servis. 3°) c’est bien vers un rapprochement avec la Russie de Poutine qu’il faut aller, au nom de la paix et de la sauvegarde du monde occidental

  8. Obama dit Hussein ne peut comprendre un Poutine qui lui est un vrai patriote et est le seul dirigeant qui défend les valeurs non seulement de la mère patrie Russe mais aussi de l’Occident au lieu de s’allier avec ces américains qui n’ont jamais rien compris au mon de musulman et aussi à l’Afrique il faut rejoindre Poutine qui est pour moi le sauveur du mon chrétien et donc de notre civilisation occidentale face à l’Islam

  9. Obama n’est pas pour rien le hollande US, un incompétent haineux de son peuple contrairement à Poutine
    Quant au libéralisme l’auteur semble le confondre avec le capitalisme financier qui n’a rien à voir avec la liberté nécessaire aux entreprises pour prospérer d’ailleurs la cause de la disparition de l’industrie française est à chercher dans les marxismes qui se sont succédés entre celui des gauchistes et celui de la droite molle marxisée

    • Obama est musulman. Tout est dit ! Comment un pays comme les Etats Unis a pu mettre au pouvoir un président musulman ? Ne croyez vous pas que le paradoxe est énorme et que cela a bien été planifié par le NWO ?

    • Vous semblez être un troll de putin-Avez vous été en Russie, Ukraine pour raconter vos imbécilités

  10. Les etats unis obéissent à israël. Merci Marcus, pour cet article qui éclaire les ténèbres de ce conflit. La seule consolation jouissive que j’en retire, c’est que ceux qui organisent tout ça, question de domination et de pouvoir et de mise en esclavage des peuples, ceux-là, dis-je, vont morfler salement, un jour ou l’autre…Armaggedon…

  11. Je suis d’accord avec Marcus Graven sur le rôle hypocrite et le jeu dangereux de la Turquie et d’Obama ( la même erreur avait été faite avec les Talibans pour contrer la Russie ce qui a valu le 11 Septembre.) . Mais à mon point de vue , Israêl , menacé de toutes parts , ménage la chèvre et le chou , mais ces actions concernent uniquement le bombardement de missiles ou de gens qui leur tirent dessus. Et s’ils soignent les rebellent d’Al Nosra , c’est uniquement pour avoir une frontière tranquille. Et s’ils veulent garder pour l’instant le Golan ,ils n ‘ont ,bien sûr , aucun intérêt ni aucune capacité à occuper la Syrie ( réponse à Pivoine ).

  12. Il faut dire aussi que le gouvernement israélien a une attitude ambiguë envers l’Etat islamique. Il y a quelques mois, il a dû faire face à l’accusation (justifiée) d’aider (à sa façon) les jihadistes, qui étaient soignés gratuitement dans ses hôpitaux. Certains disent même qu’il soutient les rebelles syriens. Une amie me disait que la population israélienne augmentant régulièrement, ce pays aura bientôt besoin de nouveaux territoires, et donc qu’il aurait tout intérêt à l’élimination de Bachar El Assad, pour s’emparer du territoire syrien.

  13. les americains entretienent des relation incestueuses avec les emirats et l’arabie .ils ont crees des golems qu’ils ne controlent plus :al qaida et daech.ils ne sont jamais sortis de leur logique de guerre froide et la russie demeure pour-eux un avatar de l’urss.
    les geants avec leur vision limitée ne craignent que les autres geants ,sans se render compte que des nains leurs rongent les orteils .le colosse americain joue au poker;le maitre russe controle l’echiquier …..

  14. Marcus, quel bon article qui entre directement dans le noeud du problème ! Enfin les bonnes questions !
    Merci pour vos précisions en espérant vous relire bientôt pour nous apporter peut être les réponses à vos questions si pertinentes.
    Réponses primordiales afin que la vérité éclate et désigne sans détour à qui profite le crime de la mise à sac du Moyen Orient et de cette invasion migratoire organisée en Europe.
    Car dans cette affaire géo-politique sordide et criminelle, les « amis » d’hier ne sont apparemment plus ceux d’aujourd’hui. Comme souvent, elle est malheureusement qu’une histoire de pouvoir et de gros sous….

  15. Prions pour que Poutine réussisse à éviter le même sort à son Ami EL ASSAD que celui qui a fait perdre sa tête à Kadhafi. Sarko & BHL en tête pour flinguer celui qui en savait trop !
    Qu’OBMA et HOLLANDE discréditent POUTINE et EL ASSAD n’a rien de bien surprenant. Messieurs POUTNE & EL ASSAD étant les seuls opposants à l’ETAT ISLAMIQUE BARBARE et qui le combattent vraiment. Souvenons-nous de la phrase de POUTINE à propos de ces fanatiques d’Allah : « Nous irons BUTER les TERRORISTES jusque dans les CHIOTTES » ! et il l’a fait.
    Quant je pense que Cazeneuve n’exclut pas que des terroristes puissent se trouver parmi ces migrants qui déferlent sur notre territoire et qu’en en même temps le même Cazeneuve trouve stupide de vouloir contrôler nos frontières est bien la preuve flagrante que la FRANCE est en manque de TERRORISTES !!!

    • a ce propos : hiers je parlais de cet ancient responsable de la dgse qui nous affirmait qu’infiltrer des terroristes parmi les refugiés etait une perte de temps .et n’aurait aucun effet operationnel concret.
      hors ,suite a une visite de cameron au liban,le ministre de l’education elias boussaab lui a fait savoir que des millier de jihadistes entrainés étaient mêlés a la masse des migrants avec des objectifs précis dans les pays occidentaux (ces objectifs pouvant étre des centrales nucleaires,des barrages..etc,etc..)
      donc cet individu qui n’est pas un naïf nous a menti sur les capacités de nuisance des groups islamistes. nous sommes bien au coeur d’une monstrueuse conspiration et nos dirigeants se sont tous convertis avec enthousiasme a l’appel du tiroir caisse des emirats !
      un premier pas avant de coiffer le tarbouche ….

      • Entièrement d’accord avec votre point de vue ! On y est dans la ratière mais on se laissera pas faire !
        Et que Dieu nous garde…. s’il en existe vraiment un !

  16. Marcus, je pense exactement comme vous. Je l’ai d’ailleurs écrit sur notre site Riposte Laîque, dernièrement..
    USA aident IE.
    Une fois tout le M.O a feu et à sang, ils éliminent Israël. Ne pas oublier qu’Israël n’intervient que lorsque son territoire est menacé. Et que les USA l’empêchent de frapper juste et fort comme ils en sont capables.
    Et après 800 km de mer à traverser, leurs compères déjà installés, avant, en Europe pour les aider, ils se rendent maîtres de nos petits états pour défaire la Russie.
    Et les pays en « stan » déjà bouillants les aideront.
    La défaite de l’Europe occidentale est déjà bien commencée par les invasions musulmanes que USA nous imposent.
    Que feront-ils après ? c’est l’inconnue de ce problème.

  17. « Faire naître un monstre islamo-libéral »??! Ce n’est pas impossible! Une autre explication cependant: OBAMA a UN PASSE ISLAMIQUE indiscutable!! Son propre père aurait été un membre haut placé des Frères Musulmans!… Tout comme d’autres membres de sa famille.

  18. Le geste du migrant est effectivement très parlant !
    Savez-vous si c’est passé sur une grande chaîne de télé en Hongrie ?

    • C’est un reportage de TV2, chaîne généraliste privée hongroise. Une chaîne qui a une bonne audience.

  19. En effet la prise de position de la Turquie contre l’EI est un prétexte que les dirigeants occidentaux tous aussi hypocrites les uns que les autres ont accueillis avec enthousiasme et comme étant lapreuve de la bonne volonté turque envers l’Europe. Ce n’est qu’un prétexte à se venger des Kurdes et ils ont trouvé là un parfait alibi pour les terrasser. On sait tous que le dirigeant turque est un tyran, un dictateur, un islamiste de la pire espèce, les dirigeants occidentaux le savent mais il faut fait comme si.
    Les américains ne veulent surtout pas de Poutine même comme allié décisif car il ne veulent pas que ce dernier puisse apparaitre aux yeux du monde comme le sauveur de la Syrie et indirectement du moyen orient. Il deviendrait un héros bien encombrant et volerait la vedette au US et aux Européens. Ce serait insoutenable vis à vis de la politique actuelle envers la Russie.
    Les israéliens n’ont jamais pris part au conflit sauf pour répondre à des attaques directes et cela n’a jamais été très loin par rapport à leur potentiel militaire. Beaucoup aimeraient les faire entrer dans un conflit dont il se fiche éperdument. Pas d’amalgame !
    Par contre, ce qui est sur, c’est que une fois que l’EI sera bien établi, il passera à la seconde phase de son avancée: LA PRISE DE JERUSALEM, la destruction des juifs puis des mécréants occidentaux voir du monde entier pourquoi pas. Seul problème ils sont un peu pressés de baiser et ne peuvent pas attendre de mourir pour avoir leur 7 vierges.
    Alors il se servent un peu ici bas, en violant sans limites tout ce qu’ils peuvent (pour les chèvres je sais pas)histoire d’avoir une petite avance.

Les commentaires sont fermés.