Pourquoi qualifient-ils Riposte Laïque, qui est un média, de groupuscule ?

Publié le 7 janvier 2015 - par - 1 481 vues

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/les-manifestations-islamophobes-allemandes-vont-elles-s-exporter-en-france_1637682.html#8sD7P5k9H0jqd7Lo.99

Décidément, le monde des journalistes est toujours surprenant. Ce matin, Pierre et Christine nous faisaient savoir qu’ils avaient reçu davantage de coups de téléphone, depuis 24 heures, que ces quatre dernières années réunies, où ils avaient été totalement boycottés par les médias, même quand les islamistes faisaient la une de l’actualité, et qu’ils auraient eu des choses à dire que personne d’autre n’aurait dit.

10novembrefouleIl arrive de temps en temps, au coin du bois, que quand on évoque RL, on fasse référence, histoire de vouloir les discréditer, à des procès intentés contre certains de ses contributeurs par les imposteurs de l’antiracisme. Ce jour, ils nous ont fait quelque chose de nouveau.  Dans cet article signé par Alexandre Sulzer, dans L’Express, curieusement, notre site est qualifié de “groupuscule”. Dans un autre registre, le secrétaire de la Libre Pensée, Christian Eschen, avait résumé notre site à “trois connards”, qui, “sur un écran, pouvaient faire tout ce qu’ils voulaient sur internet”. Nous avons également souvent droit au coup de l’extrême droite, un grande classique. Mais c’est à notre connaissance la première fois qu’un journal, qu’il soit papier ou en ligne, est qualifié ainsi. En général, ce sont des organisations politiques d’extrême droite ou d’extrême gauche qu’on qualifie de “groupuscules”. Et, là encore, le terme n’est pas neutre. Ainsi, en général, on n’accole pas cette caractérisation au Parti Radical de Gauche, qui, pourtant, selon la bonne blague, tient ses congrès dans une cabine téléphonique.

De même, les journalistes n’ont jamais appelé les associations dites antiracistes de “groupuscules”, alors que Sos Racisme ne comporte pas plus de 400 militants qui ne paient pas tous une cotisation, par ailleurs.

D’autre part, selon le journaliste, un dirigeant du FN, de manière particulièrement méprisante, aurait dit, lui aussi : “Riposte Laïque est un groupuscule ultra-minoritaire, on ne boxe pas dans la même catégorie.”

Si les propos sont vrais, cet homme est d’une rare imbécillité. Personne, à Riposte Laïque, n’a jamais prétendu jouer dans la même catégorie que le FN. Lorsqu’ils sont interrogés, nos porte-paroles expliquent même les raisons (sans forcément les partager) pour lesquelles la direction du FN est si prudente, par rapport au thème de l’islam. Mais qualifier RL de groupuscule ultra-minoritaire est le signe d’une arrogance inquiétante à l’encontre de ceux qui s’exposent contre l’islam, ce qui d’ailleurs nous donne quelques idées sur l’identité de l’auteur…

S’ils veulent nous dévaloriser, et considérer que 20.000 à 25.000 lecteurs par jour, c’est ridicule, qu’ils utilisent les bons mots, et parlent d’un média à l’audience confidentielle, cela sera plus juste. On remarquera par ailleurs que Résistance républicaine n’est pas cité dans l’article.

Il n’en reste pas moins, à la lecture de ce papier, que le journaliste cherche à faire comprendre que cela sera une initiative marginale, menée par des personnes isolées, et donc vouée à l’échec. Mais le fait qu’ils en parlent montre tout de même que le système et ses relais médiatiques sont plus qu’ébranlés par le phénomène Pegida.

Attendons le 18 janvier, et les prochaines annonces de participants…

Lucette Jeanpierre

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi