Pourquoi travailler davantage ? Pour payer les retraites de Mélenchon et ses potes

Deux moments d’anthologie pour une éloge à la paresse et au droit à ne plus rien moudre, même pas le fameux grain de feu le syndicaliste André Bergeron. 

Commençons par le non moins fameux Mélenchon de Marseille en provenance du Maroc. Il est qualifié pour savoir qu’au soleil, il faut ménager ses efforts. Surtout quand on a une place au soleil. 

Le fonctionnaire de la Révolution le prouve chaque année au mois d’août; quelle que soit l’actualité il est en congé. Et aussi pendant les vacances parlementaires d’hiver. Et aussi quand il va voir Lula au Brésil, ou anciennement Chavez au Vénézuéla.

Mais attention, point d’années sabbatiques pour autant, le Merluchon encaisse le pognon à longueur de calendriers, depuis plus de 40 ans, à la recette et à la cantine de la République. 

On ne va pas encore une fois ici retracer les fonctions du cumulard nanti.

On plutôt va s’intéresser au dernier discours en date du poly-pensionné de la République.

Du haut d’une balustrade, façon vintage URSS, Méluche a appelé à ne plus rien foutre. Traduisez : à buller, feignasser, procrastiner, etc., il l’a dit le bouffi.

Foutage de gueule supplémentaire, lui qui appelait à la vaccination expérimentale mortelle obligatoire et à traquer les non-vaccinés, ose s’élever contre la transformation : « de toute chose vivante ou inanimée en marchandise ». 

Le droit de glander bientôt constitutionnel au programme de la Nupes.

Retraites : nous défendons le droit au temps libre 

https://youtu.be/cZVG9r748jM

Le deuxième hurluberlu, qui a malheureusement échappé à l’avortement de masse, s’appelle Enzo. 

Pas de danger qu’il invente une nouvelle Ferrari.

À 21 ans, le client a déjà du pif; il fait philo. 

Bref, comptez pas sur lui dans les bureaux d’études des services méthodes, recherche-développement, et encore moins pour plancher sur le management industriel français pour répondre aux nouvelles exigences de l’industrie 4.0.

Non, le branleur en devenir a déjà beaucoup de bagout pour expliquer : « qu’il ne sait pas trop vers quoi il se prédestine pour le métier ». 

A priori, les bourses de la République lui sont déjà toutes déliées pour l’assister dans ses futures et éternelles études. Georges Politzer avait mis beaucoup moins de temps pour traiter la question de la matière et de l’esprit, dans ses Principes élémentaires de philosophie.

Le Enzo n’est cependant pas téméraire. Aussi, faut-il lui dire, à lui et ses petits copains syndicalos-gauchos d’aller plutôt manifester devant la Banque de France. Et la bloquer.

« La Banque de France a commencé en 2022 à abaisser la note de crédit de certaines entreprises affichant des retards de paiement indus. Si elle a joué la prévention, elle devrait être plus sévère en 2023 en triplant le nombre d’entreprises contrôlées » 

https://www.latribune.fr/economie/france/retards-de-paiement-la-banque-de-france-a-degrade-la-note-de-plus-de-cent-entreprises-en-2022-948902.html?xtor=EPR-2-%5Bl-actu-du-jour%5D-20230123&_

Pour ceux qui n’auraient pas encore vu la tronche du Enzo, c’est là-dessous :

CNEWS sur Twitter : « Enzo, manifestant contre la réforme des retraites : « On est prêt à aller jusqu’au bout, s’il faut aller bloquer l’Assemblée et dire c’est fini, je n’ai rien contre » #LaParoleAuxFrançais https://t.co/kacdQ1mzqZ » / Twitter

https://twitter.com/CNEWS/status/1616786683625705472

Jacques CHASSAING 

image_pdfimage_print

17 Commentaires

  1. Purée ! on en tient un bon, ca promet, macron est tranquille ,la relève est assurée, au secours!!!!!! le nouveau jaurès est bien là !

  2. Salut Jacques,
    J’ai 77 ans, 50 années de travail au compteur, et je trouve très mature ce que nous propose le jeune Enzo. Il ne demande pas à ne pas travailler, mais à travailler moins pour vivre plus ! C’est tout de même plus que con de vouloir faire travailler plus longtemps ceux qui ont la chance d’avoir un boulot, de laisser sur le carreau quelques millions de jeunes chômeurs et de licencier les quinquagénaires ! ET d’accepter par ailleurs que le travail de la base permette à arnaud d’être assis sur 150 milliards d’accepter une « optimisation fiscale  » de 100 milliards en France. (3700 milliards sur la planète) J’en passe et certainement des meilleures.
    Mais voilà, Enzo est de gauche et il faut donc le descendre en flamme.

    • et l’inflation sert à encaisser sans avoir à donner aucun effort ; on ne peut pas accepter que des églises soient attaquées tous les jours sans parler des déboulonnages et dire qu’on est de gauche d’ext-gauche et qu’on bosse pour Tout le Peuple rien que le Peuple, sa survie, la liberté tout court et la liberté d’expression quand on n’a pas le pouvoir et pouff puis plus rien plus de liberté du tout dès qu’on y est et c’est le cas.

    • À Brounahans l’Alsaco: sauf que le branleur en philosophie Enzo ne sert à rien alors qu’on cherche dramatiquement du personnel dans plein de professions utiles à tous. Votre argumentation ne tient pas.

  3. Les Pieds Nickelés ont encore frappé. Ces trois cuistres n’exposent pas leurs feuilles d’imposition et crient à l’imposture alors qu’ils sont responsables du désastre actuel en ayant appelé en 05/2022 à « voter en luttant contre le Rassemblement National ». Gros cons hypocrites qui retourneront leurs jaquettes dès l’heure de la soupe venue.

  4. Ces 3 ordures portent des écharpes et macarons tricolores çà me révulse. Je suis pour les fleurs de lys ⚜ dorénavant

  5. Trois sales têtes de grands vainqueurs du dîner de cons ! Regardez-moi ces salopards, tellement fiers d’eux. Un petit implant de 9mm dans chacune de ces têtes de tdc, pour les rendre plus sympathiques, serait bienvenu.

  6. Ne disait on pas que la première ville arabe traverse par le Paris dakar était,,,,,,,,,,,, marseille

  7. Vous croyez qu’il y aura toujours du travail pour tout le monde, alors que 30% des gens au travail n’ont aucune utilité (chiffre qui circule sous le manteau), et que 20 autres % sont dans des bullshit jobs.
    La pension standard ? Chiche ! Ceux qui ont gagné beaucoup d’argent ou hérité ont déjà acheté des appartements qu’ils louent à des pauvres dont ils siphonnent le salaire. On ne va pas en plus leur filer la retraite du roi.

  8. Quelle belle photo de famille !… Au centre, Jean-Luc, le patriarche éructant, à sa gauche sa fille aînée, Mathilde la poissonnière, et à sa droite, son fils cadet, Loulou la Came. Un portrait pour la postérité d’une famille plus vraie que nature. Il faut dire que le vivier LFI est très bien doté en spécimens rares, Raquel Garrido, Rachel Kéké, Aymeric Caron, les duettistes « Obono et Bilongo » et tant d’autres vedettes moins célèbres. Quant à Enzo, l’apprenti en section « philosophie » spécialité « branleur bavard », option « politique du vide », je ne le vois pas à LFI, il n’a pas le style qui convient, plutôt à EELV pour seconder Sandrine, autre brillante universitaire, j’avais bien pensé à l’extrême gauche, NPA et LO, mais je crois qu’il n’a pas le profil, Enzo le « héron au long bec emmanché d’un long cou » de notre bon Monsieur Jean de La Fontaine.

  9. Quelle belle photo de famille !… Jean-Luc, le patriarche éructant, entouré de sa fille aînée, la belle Mathilde la poissonnière, et de son cadet, le sémillant Louis la came, une famille plus vraie que nature, ils se sont bien trouvés ces trois-là. il faut dire qu’à LFI ils ont un sacré vivier, avec Coquerel, le couple Corbières-Garrido, Rachel Kéké, « Obono et Bilongo », le duo exotique, et tant d’autres, la réserve semble inépuisable. Quant à Enzo, le grand dadais apprenti en section « philosophie politique » option « branleur bavard » je ne sais pas quel parti lui conviendrait le mieux : LFI pas vraiment, EELV peut-être, pour seconder Sandrine, autre brillante universitaire… je pensais aussi à l’extrême gauche, NPA et LO, mais je crois qu’il n’a pas le bon profil.

Les commentaires sont fermés.