Pourquoi un 25e soldat français est-il mort au Mali en ce 2 novembre 2019 ?

Publié le 5 novembre 2019 - par - 17 commentaires - 855 vues
Share

Il s’agit officiellement de lutter contre ceux des musulmans qui font la guerre sainte à l’État et l’armée, apostats maliens, soutenus aujourd’hui par la France, considérée elle-même comme un pays peuplé de kouffars.

Ces groupes de djihadistes auraient envahi le Mali depuis 2013 et menaceraient, par extension, les pays voisins d’Afrique de l’Ouest qui serait alors dangereusement déstabilisée.

Cette explication suffit-elle pour comprendre les évolutions en cours et les enjeux cachés dans cette zone ?
Pourquoi ne nous présente-t-on jamais d’autres éléments d’explication ?
Pourquoi n’est-il jamais dit que cette partie de l’Afrique de l’Ouest et singulièrement le Mali, sont déstabilisés par l’islam radical et sont devenus territoires de djihad, depuis bien plus longtemps que 2013 ?

Qui nous dit que des populations entières des régions du nord et nord-est du Mali sont tombées, depuis 1970, sous la coupe de ceux qui étaient alors connus sous le nom de wahhabites ? Ces wahhabites étaient, dès avant la Seconde Guerre mondiale, en lien étroit avec des institutions religieuses d’Arabie saoudite qui, comme le Dâr al Hadîth et plus tard l’université islamique, accueillaient à Médine les Africains, les formaient religieusement et sélectionnaient les meilleurs pour enseigner et prêcher à Médine même et dans sa région, pour prêcher et irriguer avec la pensée wahhabite les réseaux ensuite constitués dans les pays de l’Afrique de l’Ouest, au sud du Sahara.

Qui nous dit aujourd’hui que ces réseaux bénéficiaient et bénéficient de l’aide religieuse et financière fournie par des cercles saoudiens et maintenant qataris ? Comment dans ces conditions regagner durablement et profondément les cœurs des populations selon les préceptes de la guerre psychologique auxquels l’armée française est pourtant bien formée depuis le milieu du XXe siècle ?

Ainsi nos soldats sont tués par des musulmans qui font la guerre sainte à l’influence et à la présence occidentale en Afrique, avec l’aide plus ou moins dissimulée de l’Arabie saoudite et du Qatar ; et cela alors que ces deux pays sont des clients de premier choix à qui la France vend des systèmes d’armes parmi les plus sophistiqués, les plus coûteux et les moins faciles à écouler.

Qu’est-ce qui pourrait encore justifier que nous nous enlisions au Mali dans une telle contradiction et finalement un tel reniement de notre fierté nationale ? S’agirait-il de fournir à l’armée française un théâtre d’opération où chaque unité combattante serait plongée à tour de rôle dans un état de tension guerrier permanent, permettant ainsi à l’armée de rester opérationnelle et à ses unités d’être parfaitement aiguisées pour intervenir dans d’éventuels futurs conflits asymétriques ?

Honneur et respect à la mémoire du brigadier Ronan POINTEAU.

Marcel GIRARDIN
Conseiller municipal de Voglans
Le 3 novembre 2019

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Une patriote

Nos soldats sont envoyés volontairement au casse pipe pendant que Macron et sa mafia entretiennent et loge à nos frais ceux qui se planquent ici au lieu de défendre leur pays. Pas de budget pour l’armée fait que les soldats doivent de plus en plus ACHETER leur propre matériel, celui donné étant devenu trop vieux. Comment ne pas piquer une colère devant ce jeune soldat mort à cause DU COUPLE MACRON QUI PREFERENT DEPENSER 110 MILLIONS D’EUROS = 71 MILLIARDS 1/2 en travaux à l’Elysée au lieu de donner le budget RECLAME PAR LE G. DE VILLIERS A L’ARMEE. Macron cette saloperie va encore aller faire sa comédie devant le cercueil et y déposer une médaille. J’espère que cette fois ci la famille de ce jeune homme vont montrer leur dos à Macron lorsqu’il viendra jouer sa comédie devant eux !

reconquista

Ce sont les financiers et les organisateur du djihad qu’il faut frapper et là où ils se trouvent: en Arabie Saoudite et au Qatar. Tout cela n’est qu’un jeu de dupes volontaires pour raison commerciales, nous vendons des armes, ils nous vendent leur gaz carbonique liquide et achètent nos bijoux architecturaux parisiens et nos entreprises, ils financent notre dette. Commençons par confisquer tout cela et bazarder quelques missiles bien placés et ces enturbannés vont rapidement marcher au pas. Arrivé à un certain stade, la politique de la canonnière est la seule qui donne des résultats. La lâcheté et la vénalité des politiques doivent bien expliquer la situation: limiter les conséquences du djihad au prix du sang de nos soldats mais on ne touche pas aux têtes qui font de beaux cadeaux.

zéphyrin

hommage à ce malheureux…pour le reste l’état pense sans doute protéger ses intérêts (un peu) et les non musulmans s’il en reste.
je ne crois pas à une guerre de 100 ans…comme en Afghanistan, et tant d’autres pays il faudra partir….les chinois sont plus malins: pas de militaires qui seraient considérés comme des occupants , mais du bizness …ce dont a besoin l’Afrique.
au fait que devient le projet d’électrification de notre ex ministre ?

JLP

Pourquoi est-il mort? tout simplement car le matériel n’a de blindé que le nom!
Ce VAB date des années 80 il me semble.L’équipement de notre armée=1914=1944 encore une guerre de retard!

Dugenou

Je suis entièrement d’accord avec votre dernier paragraphe. Il est vrai que la néfaste période de « l’humanitaire » à toutes les sauces des années 90 avait causé une perte en ligne des savoir-faire hérités des anciens. Depuis, on est heureusement revenu aux fondamentaux. Cette implication extérieure actuelle n’est pas une assurance tous risques pour notre pays car lorsque la « grande guerre » viendra, compte tenu du « turn-over » dans nos Armées, bien peu d’entre eux auront l’expérience nécessaire.

Marnie

Les gouvernants français sont indignes de gérer notre pays. Et cela se confirme chaque jour qui passe. Ils se sont mis en tête de détruire des ennemis qui vivent à l’extérieur de la France alors que nos ennemis sont ici… On marche sur la tête avec des couilles molles pareilles. Il faut réouvrir Cayenne !

Jill

Pourquoi est il mort ? Ben… pour rien. Sa mort et celles antérieures de ses camarades n’ont rien changé à la situation et ne changeront rien.

icarius

Ce qui est curieux c’est que la presse internationale ne parle pas des pillages organisés par plus nations du monde comme le Canada en particulier, mais c’est l’Armée Française qui s’y colle pour protéger tous ces intérêts bien juteux. Au Mali voici les mines qui existent: OR, DIAMANT, URANIUM, BAUXITE, FER, PHOSPHATE…C’est un pays extrêmement riche, mais exploité par des coloniaux esclavagistes…

icarius

La France, grâce à son armée, protège les exploitations minières d’OR. Cet or, les terroristes veulent s’en emparer pour devenir encore plus puissants. Voici un extrait de « Jeune Afrique »:
_l’or conforte année après année sa place de première ressource du Mali.
Selon les chiffres officiels, il a été produit 60,8 tonnes (2,14 millions d’onces) du précieux métal en 2018, soit une progression de 20 % par rapport à l’année précédente. L’or continue de représenter les trois quarts des recettes d’exportation, un quart des recettes budgétaires et 8 % du PIB national._
Des entreprises françaises (Boloré, Bouygues, etc…) ont intérêt à se faire protéger par NOS militaires car ils n’ont aucune confiance dans les soldats maliens qui sont facilement achetables…

Lorbert

Je confirme. J’ai fait mon dernier voyage au Sahel en 2007, l’année où 4 de nos compatriotes ont été assassinés par des membre d’AQMI en Mauritanie.
Ce que je peux dire, c’est que déjà à l’époque on voyait des pick-up sillonner la bande sahélienne avec des types en keffieh rouge à la manière des gens des pays du Golfe.
Ça m’avait étonné car au Sahel on porte le chèche et non pas le keffieh rouge.
J’ai donc questionné la population locale et on m’a bien expliqué qu’il s’agissait de prédicateurs salifistes venus enseigner dans les villages de brousse. Les pick-up les déposaient puis les reprenaient de village en village.
Il y a donc bien longtemps que ces populations sont travaillées depuis les pays du Golfe.
On en voit aujourd’hui le résultat.
Au point où ça en est, c’est perdu.

Joël

Pourquoi ? Pour la gloire et l’image d’un politique.

François BLANC

pas de quoi fouetter un chat, ce n’est pas un musulman, ce n »est qu’un blanc probablement chrétien !, n’est-ce pas les putes marxistes

myrtille

il s »agit surtout de maintenir une grande partie de l’armée loin de france pour éviter qu’elle ne s’occupe de lutter contre nos djihadistes dans nos banlieues

patphil

pauvres gamins envoyés à la boucherie !
que les africains se débrouillent pour ne pas se laisser dicter la charia par leurs frères musulmans !
qu’on les arment, oui, qu’on fasse leur boulot, non! et nnon !
c’est ici qu’il faut lutter mais ça ils ne veulent pas !

Joël

Pourquoi voulez-vous qu’ils combattent la charia ?
Le Mali est membre de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI) depuis 1969. Comme toutes nos anciennes colonies.
Le tableau est suffisamment parlant :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Organisation_de_la_coop%C3%A9ration_islamique
Et ce sont ces pays que l’on aide non seulement militairement mais aussi à coup de milliards.

Patrick VERRO

Les collabos-nazis, les Boudarel et autres porteurs de valises d’aujourd’hui pratiquent sans vergogne une intelligence avec l’ennemi que nos militaires combattent, notamment au Mali, en ce sens ils devraient être passibles de l’incrimination édictée par le Code pénal français, dont les sanctions sont édictées dans une section du livre IV du Code pénal relatif aux crimes et délits contre la Nation, l’Etat et la paix civile.

chiartano

au Mali quelle est le communaute qui rejette les femmes ayant des enfants « differents  » ????