Pourquoi un musulman fonce dans une foule avec un camion ?

Publié le 21 juillet 2016 - par - 29 commentaires - 3 672 vues
Share

bombe

Et si on parlait plutôt de nos amis musulmans?

Des fleurs !… C’est beau les fleurs…

D’ailleurs, les musulmans ne viennent-ils pas se recueillir « massivement » sur la Prom ? (sic)

Les médias parlent de nos « valeurs »… Parlent des « troubles psychologiques» du terroriste…

Juste avant Nice, un télé-panel américain justifiait le tueur d’Orlando, « aux prises avec ses démons homosexuels »… en nous rappelant « la primauté de droit » et des « droits individuels ».

Sauf que…

Le musulman ne connaissant ni liberté, ni individualité, puisque totalement englouti et dissous dans la glaise et la substance de la Oumma, ne pourra jamais comprendre les catégories occidentales de « l’individu », de la « personne », du « particulier »… du « sujet » : ces catégories qui firent, bien avant la venue de l’islam, la grandeur même de la lettre juive et du christianisme.

L’Oumma : « Un communisme, mais avec Dieu », disait l’historien et islamologue Maxime Rodinson… Une force communautariste sans comparatif dans l’histoire, sorte de fluide métaphysique en mouvement qui endoctrine les esprits au point de glorifier à travers le texte fondateur, la mort ici-bas afin d’atteindre la plénitude d’un arrière-monde à l’hédonisme sensualiste… Voilà le programme !

L’endoctrinement par les versets fait le reste…

Par ces récitations incessantes de tous ces versets de haines, chantés en litanie pour mieux hypnotiser le fidèle ; chant de haine envers les mécréants, les juifs… les sodomites !

Des versets immuables, intemporels, inattaquables, non modifiables et interdits de glose…

Des versets d’une ontologie absolue qui pénètrent les esprits, façonnent les consciences, modifient les comportements, néantisent les bonnes volontés…

Le musulman « écoute » le verset, il s’en imprègne, il le mémorise par cœur dès son enfance… Son subconscient le transforme en « attention flottante » pour parler comme Freud… Il l’écoutera sur CD dans sa voiture avant de faire un stop à la mosquée le réécouter lors de la prière du soir ; ce verset chanté, chant grégorien des âmes pieuses et litanies des paumés, résonnera dans sa tête avant le coucher, au réveil, durant le jour….

Retour sur Orlando une dernière fois… avant de passer à Nice !

Dans le mois le plus sacré, supposément le plus pieux de l’année, un musulman décide d’aller mourir en martyr tel que le lui demande savamment le verset. Cette fois, il fit son carnage chez les sodomites, « le cloaque de la saleté d’où il faut tuer l’actif et le passif », disait Youssef al-Qardaoui dans son émission à 30 millions d’auditeurs sur Al Jazeera. Hier, c’était chez les « sales juifs » à une terrasse de Tel-Aviv, où l’avocate Égyptienne Nagla Al-Imam appelait « les Arabes à violer les Israéliennes » sur Al-Arabyia TV devant un audimat de 15 millions. Et aujourd’hui, c’est au tour des « mécréants » de la Prom… Les mécréants : « ces grands ennemis de l’islam qui devront entrer en enfer » dixit Mahmoud Al-Masri devant une masse musulmane subjuguée de dizaines de millions sur les chaines…

Des millions d’auditeurs !… Des véhicules médiatiques de haine pénétrant les strates d’une meute en fusion au diapason d’un radicalisme hystérique gagnant tranquillement les « cœurs et les esprits » des peuples.

Des véhicules d’influence politique et civilisationnelle qui s’apparentent aux vieilles méthodes de la Guépéou, de la Pravda ou de celles de Goebbels : à des années-lumière de ce soi-disant « islam des lumières » que la gauchosphère nous martèle depuis des lustres.

En fait, le musulman, que la pensée unique se plait à appeler « radical », réfléchit, agit et fait tout en masse. Il prie en masse. Il migre en masse. Il déserte en masse. Il viole aussi en masse…

Mais surtout, il tue en masse !

Tueur de masse donc, puisque seule la catégorie « collectiviste » lui importe – comme jadis les maoïstes de la révolution culturelle à coup de millions de morts – il éradique à son tour, une « masse » afin de permettre l’implantation dans nos sociétés de l’autre, celle de l’Oumma islamique…

Il est animé par une mystique !

Il est mu par un destin !

Parce que là où des p’tits cons d’occidentaux « homos refoulés » s’en serait pris « individuellement » à un ou deux gays en les tabassant dans un coin, ou un Andrew Cunanan, « autre homo refoulé » tirant sur Versace à Miami, le mahométan, lui, bien imprégné de l’enseignement eschatologique de son saint corpus, s’en prend « collectivement » aux dégénérés mécréants sodomites en perpétrant une tuerie de masse à la Kalach…

Le mahométan, lui, bien imprégné des enseignements de son bel Alcoran, fonce dans la foule avec un 19 tonnes, devant une « majorité silencieuse » sourire en coin…

Elle est là la différence !

Parce que l’islamiste ne peut atteindre ce niveau d’envoûtement seulement en surfant sur le net n’est-ce pas : il lui faut des ressources littéraires, de l’enseignement, des encouragements, des conversations, des coreligionnaires le stimulant, une famille le protégeant, des imams l’influençant comme celui d’Orlando qui appelait justement la mort des homosexuels… Un enseignement dont regorgent toutes les bibliothèques des mosquées !

C’est aussi ça l’islam : une synergie dialectique, un effet d’entrainement communautaire, des vases communicants entre paroles et actes, de puissantes promesses de récompenses hédonistes dans l’autre vie, etc.

Internet n’est que la touche finale à l’édifice !

Et peu importe l’origine sociale du tueur, ses finances personnelles, son éducation ou le quartier d’où il vient… Peu importe sa « culpabilité » face à « ses démons » et tout ce fatras justificateur, l’effet hypnotique d’entrainement sera le même pour une petite racaille désaffectée comme Mohamed Bouhlel que pour Mohamed Atta et sa bande (11 septembre), tous professionnels et diplômés universitaires…

Cet effet sera aussi le même pour Magdi El-Nashar, professeur à l’université de Leeds et un des cerveaux de l’attentat de Londres en 2005 ; pour Serhane Abdelmajid, comptable et économiste, un des organisateurs de l’attentat de Madrid en 2004 ; pour le major Nidal Hasan, médecin militaire de profession, responsable de la fusillade de la base de Fort Hood au Texas, tuant 13 personnes au nom de Mahomet… ou encore pour Mohamed Emwazi, « Jihadi John », le bourreau masqué que l’on voyait régulièrement dans les vidéos de décapitation, diplômé quant à lui de la Westminster University de Londres.

Car en réalité, plus on est instruit en islam, plus on comprend l’implication de cette mécanique eschatologique bien particulière, et plus près du martyr nous nous rapprochons, plus près des récompenses célestes abondantes nous touchons : cela n’aura rien à voir avec une « mauvaise vie » à épurer (qui n’en a pas?), ou un quelconque « sentiment de souillure » à se faire pardonner…

Quant aux musulmans dits « modérés », eh bien, comme d’habitude, ils attendent leur heure, ils observent, regardent, se taisent… travaillent à l’édifice en apportant chacun un peu du sien à ce grand établissement de « dar al islam », à l’image d’al-Qardaoui vociférant sur Al Jazeera en 2004 : « Ce sera par vos droits de l’homme que nous vous coloniserons et par notre charia que nous vous soumettrons ».

Ils espèrent en secret !

Mais si les musulmans peuvent aujourd’hui tenir sans vergogne ce genre de discours, c’est qu’ils ont depuis longtemps intériorisé leur destin commun. Parce qu’avec cette communauté, nous ne sommes plus dans l’histoire positive, mais dans l’historicisme. Autrement dit, nous sommes de retour chez Hegel ! Oh, pas dans la « réalité empirique occidentale » bien sûr, mais dans « l’esprit » des musulmans nous sommes bel et bien chez Hegel : regardez cette dialectique historiciste en mouvement, ce rouleau compresseur d’une histoire qui se meut par elle-même, par sa volonté propre, par sa volonté divine, en dehors du travail et du vouloir des hommes… Cette « histoire déterministe en marche », tous les musulmans de la planète la conscientise, l’essentialise afin qu’elle devienne un imperium ontologique imprégnée dans les gènes de chacun, transmissible aux générations futures. Une « fin de l’histoire » qui les fait espérer en les plaçant dans une posture attentiste, d’observation… de silence !

C’est pourquoi, ils préféreront toujours admirer silencieusement les « radicaux » agir « en leur Nom » que de procéder au moindre début d’aggiornamento !

Là-dessus, comptons sur nos petits complotistes du Net pour terminer le grand œuvre de déculpabilisation des bonnes consciences. La mouvance « illuminati-maçonnique » les fait jubiler : Bagdhadi serait même un agent du Mossad !… La mouvance soralienne, sous un verni identitaire hypocrite, les fait fantasmer au « complot américano-sioniste » en attendant le « de Gaulle musulman qui ramènera les choses à l’ordre » : du Houellebecq au premier degré !… Tarik Ramadan emboite le pas à sa manière en se rêvant, lui, d’être ce de Gaulle Houellebequien et ad vitam nostram sur le Net…

Autant de « sommités » ne peuvent qu’avoir raison d’une seule et fondamentale chose : tout ce chaos ne sert en réalité qu’à incriminer les musulmans qui n’y sont évidemment pour rien, eux, les premières victimes des machinations.

Un seul mot donc : « rien à voir avec l’islam ! »

Les Allemands aussi, en 36 ou 40 étaient tous nazis sans pour autant quitter leur occupation et leurs affaires quotidiennes pour aller travailler à Auschwitz : les bras se levaient lors du passage d’Hitler, les esprits, bien formatés par Goebbels, faisaient le reste…

Par conséquent, il ne servira à rien aux islamo-gauchistes d’insister auprès de ces « modérés » pour qu’ils descendent massivement dans la rue contre la barbarie « en étant Charlie » ou « Not in my Name », c’est peine perdue : « Ça nous ferait tellement de bien », pleurnichait Yann Moix, au lendemain du 13 novembre ; mais qu’il se rassure, cela ne viendra jamais !

Finalement, peu importe au fond si cette amie voilée du coin de la rue est « gentille comme tout » ou si à titre « individuel », ces voisins du quartier sont « charmants et aimables » : leur progéniture, elle, n’en sera pas moins biberonnée aux versets, à la sunna, aux hadiths, aux prêches et au coran appris par cœur. Ils seront les premiers à monter aux barricades kalach en main dans deux ou trois générations…

Et pendant ce temps, « l’essence » originelle du mal à la source se perpétue, continue de se transmettre, continue son ascension – tel un virus – à croire le témoignage de tous ces apostats de l’islam dont les langues se délient sans cesse, qui continue de se répandre dans les veines des jeunes générations prêtes à en découdre up tempo jusqu’à la conquête politique !

Un virus ?… Pas un virus « racialiste » bien entendu – inutile de tomber dans le discours célinien – mais pire, un virus de l’esprit, de l’endoctrinement, un virus mystico magique, le plus funeste de tous… et le plus indéracinable !

Comme le dit Pascal Bruckner : « nous sommes entrés dans la routine de l’abominable ».

Reste malheureusement le clash à venir !

Marc Traversy

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
didier

Le problème avec l’islam, c’est que ses fidèles ont une pratique corps-esprit, elle n’est pas uniquement intellectuelle (façon de parler…) elle engage le corps tout entier; Quiconque désespéré se met à pratiquer une méditation sérieusement voit les circonstances changer, étonnamment favorables dans un 1er temps, puis elles deviennent hostiles.Chaque Traditions à une façon d’en parler. Lire » le pélerin russe » ; Thérese . Gautama… La difficulté avec les musulmans, exceptés certains de la Voie Soufie,c’est qu’il est impossible de dire à l’un d’eux qui vient de vivre cette expérience « spirituelle » que tout les humains dont « l’égo » lâche prise épisodiquement font la même expérience. Que ça arrive aussi parfois à des mécréants coincés dans des situations merdiques. Ces pauvres bougres sont programmés à tous voir sous le prisme du coran ,et mépriser l’autre. Là est le drame. Ajoutez à cela leurs complices. Laissons de côté nos divisions, unissons nous. L’heure est grave.

DURADUPIF

Dans la routine de l’intolérable des fascistes islamistrs tirent sur des allemands à Munich. L’Allemagne est en guère aussi. Quand on nous dit que l’islam est une secte de Paix. Et ces députés français qui n’ont pas voté la fermeture des mosquées salafistes!!!??? Quand on nous dit que l’islam est une secte d’Amour.

schumi

Tous les germes de la destruction sociale sont dans la religion de mahomet ( Chateaubriand )
L’islamisme n’est pas une religion d’ Etat c’est une religion qui exclu l’ Etat ( ernest Renan )

Sainjean

2 événements intéressants pour la situation actuelle en France et en Europe :

La Saint-Barthélemy – Et les guerres dites de « religion » Comme quoi. c’est déjà arrivé ici t
https://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_de_la_Saint-Barth%C3%A9lemy

Et l’ expulsion des Allemands (sudetes) de Tchécoslovaquie après la Seconde Guerre mondiale par les résistants tchèques
https://fr.wikipedia.org/wiki/Expulsion_des_Allemands_de_Tch%C3%A9coslovaquie_apr%C3%A8s_la_Seconde_Guerre_mondiale

Oui, il est possible que le peuple se réveille et oui il est possible d’expulser les musulmans (en tout cas ceux qui posent problème) de France et d’Europe, même s’ils sont des millions

Vu les milliards jetés par les fenêtres pour intégrer l’intégrable, payer pour les dégâts de l’immigration et pour faciliter l’invasion migratoire de nos pays par des sous-développés qui veulent nous imposer leurs coutumes barbares, financer leur départ.

Romanin

Excellente analyse, Pascal Bruckner dit aussi: » Les attentats ont au moins eu cela de bon qu’ils ont réveillé la fibre patriotique constamment conspuée et méprisée depuis la guerre d’Algérie et le discrédit jeté sur l’armée française. Et avec 20% des militaires recrutés qui sont aujourd’hui de confession musulmane, l’armée redevient un creuset du rassemblement français. »
Vous en pensez quoi???(source Sociétariat Magazine #23).

Au fait qui est le loueur du 19 tonnes. Personne ne l’a interviewé. ?

laurent k.

Moi ils se sont accaparés ma liberté de penser
Mais pas de les haïr
Au lieu de me convertir à l’islam j’ai rejoint le FRONT NATIONAL
Mais est ce la solution
Le FN n’envisage pas la REMIGRATION
Ils draguent le vote musulman??’???
Il n’y a pas de solution mis à part quitter ce pays
Sans regret

Anne Lauwaert

l’enfant de la photo s’appelle-t-il Farbice? une petit garçon avec sa poupée?

Christophe Wissenmeyer

Et le chrétien lui fait l’inverse . Biberonné depuis son enfance avec « Aimes ton prochain » , il va massacrer les indiens , esclavager les noirs et tuer les juifs .

Moi perso et des millions de chrétiens, nous n’y étions pas….modérez votre enthousiasme de christianophobe décomplexé.

Une chose certaine est que les mosquées, payées par les monarchies du golfe sont des centres de déchristianisation, et des lieux ou des appels aux meurtres sur Français sont devenus monnaie courante….sus aux sales mécréants.
Le plus horrible est que ça fonctionne et que les représailles après, sont dérisoires et disproportionnées, sous le prétexte du padamalgam et de la liberté de culte.
Sauf que l’islam n’est pas un culte, ni une religion, c’est un terreau islamiste et liberticide pour la destinée des femmes, fillettes et bébés mâles (embrigadement dés le biberon).

Pierre

Il faut absolument vous faire soigner mopn pauvre vieux.

Undertow

Bonjour,
Nous sommes en 2016, et je ne suis pas responsable de ce qu’il s’est passé il y a des siècles.
Pour infos, les musulmans venaient régulièrement sur nos cotes pour esclavager nos femmes blanches.
Pour infos sur l’esclavage, les noirs étaient achetés, car vendus par leurs propres congénères.
Pour infos, l’esclavagisme continu encore dans des pays islamiques.
Pour infos ,dans ces pays musulmans ,vous pouvez acheter des fillettes aux marchés.

En clair, informez-vous, et achetez de l’intelligence. Merci.

WOLFRED

tout simplement parce qu ‘il obéit au coran , il va avoir 72 vierges a se taper ,

sinecure

Très fine analyse: quant aux musulmans modérés,

« Quant aux musulmans dits « modérés », eh bien, comme d’habitude, ils attendent leur heure, ils observent, regardent, se taisent… travaillent à l’édifice en apportant chacun un peu du sien à ce grand établissement de « dar al islam », à l’image d’al-Qardaoui vociférant sur Al Jazeera en 2004 : « Ce sera par vos droits de l’homme que nous vous coloniserons et par notre charia que nous vous soumettrons ».Ils espèrent en secret ! »
La majorité silencieuse des musulmans dits modérés consent dans en silence duplice et complice aux actes barbares de masse des musulmans radicaux.

Anne Lauwaert

Dans la famille dans laquelle j’ai séjourné au Pakistan, le soir tous les enfants, même le tout petit dernier, étaient assis sur la terrasse avec un coran sur les genoux qu’ils apprenaient à le réciter. Depuis des années j’écris que la seule solution c’est d’expliquer à ces gens que dieux et paradis n’existent pas, que la religion est l’opium du peuple et une arme dans les mains du pouvoir. Ce qui me vaut les anathèmes de TOUS les croyants.

pigagnol

ou dit donc vous avez donc la science infuse et vous connaissez l’invisible et ce qu’il y à apres la mort impressionant!!!!!

chere anne lauvvaert la on et dans l homme sans dieu et nous voila au sacrifice humains si vous stes incroyantes tant pie et ne penser par convertire tous le monde a votre teorie que les religions sont l opuim du peuples les droit de l homme sans dieu detruire l huma,nites toutes les religion ne se valents pa vatican 2 satan je crois a la sainte trinites pour moi aucun dieu ne demande de tuer le genre humains sauf des demons incroiyant individuels un peuples civiliser et pur sa existes le karmik existes toutes les races ne se vale pa

ANGELINI

Ces imbéciles de l’UMPS ont cru que l’école de la République allait suffire pour transformer les enfants de musulmans en bon citoyens Français républicains. Erreur fondamentale. Tout se joue avant six ans. Et c’est bien dans les familles qu’on inculque insidieusement le Coran, même sans expédier les garçons à la mosquée, et ceci dès la naissance. Et là il n’y a pas de « prof des écoles » pour rectifier le tir. La taqqiya fait le reste. Les Catholiques faisaient pareil en baptisant les bébés. J’ai personnellement demandé à l’évêque de Pontoise de me rayer de son registre. Accepté. En islam, c’est le sourire Kabyle à la clé.

Joël

analyse fausse! Mettre en adéquation le Christianisme fut-il intégriste et les barbus est malhonnête! La volonté de morts est un but dans le coran, non dans la bible! On juge l’arbre à ses fruits et nous sommes en 2016 pour éviter de fantasmer idéologiquement! Pour ma part Baptisé très jeune mais laïque par conviction je dois tout à la Chrétienté! Je fais principalement allusion à l’Art en général et qui est Somptueux!!!!!!!!!!!!!!!!! Se débaptiser et plus une vengeance en différé de l’islam qu’autre chose! Ou alors un rejet de ce Pape collabo muzz présent ce que je comprendrais assez finement!

chere amis se debaptise et impossibles vous etes baptise a vie vous pouvez faire se que vous voulez il et ecrit se faire relayer de liste terrestres sa ne sert a rrien je ne suis pa integristes etant catho laisser ses termes a la propagande sociolo marxistes

Charles Demassieux

Je ne parlerai pas du fond, je le partage sans restriction, mais de la forme : quel bonheur ! Comme cela doit être frustrant aussi pour nos gauchistes de constater qu’en lieu et place de leur ignorance satisfaite il est des patriotes qui pensent et pensent bien ! Bravo, monsieur Traversy.

jacksoul

…Et qui écrivent superbement. Allez, je m’autorise à l’introniser « plume d’or » de RL avec Sobiesky, Alamachère et le disparu Alain Dubos. Liste bien evidemment non exhaustive.

hathoriti

Texte remarquable ! Je pense en effet, que l’islam est comme un mantra, une incantation de pure magie noire. Même ceux qui ne sont pas croyants ne peuvent pas ne pas voir le mal absolu inscrit en toutes lettres dans leur satané coran, dans leurs hadiths et dans tous leurs textes maudits. Je pense que mahomet est l’exemple parfait d’une possession démoniaque pleine et entière et que cette possession diabolique s’est étendue à tous ceux qui ont approuvé le prophète maudit, serviteur de Satan qui a pris les oripeaux d’un dieu pour mieux tromper les hommes ! Satan, prince de ce monde, appelant ses fidèles à la haine, à des tueries de masse, puisque lui-même hait la Création divine et le Christ qui l’a vaincu (mais il ne le sait pas !) Satan qui pousse ses fidèles décérébrés à se tuer pour aller jouir d’une éternelle partouze prétendument céleste qu’accompagneront les beuveries et les goinfreries prétendument divines…L’hédonisme le plus abject transporté dans la 4e, voire 5e dimension…!

jacksoul

Je plussoie, très jolie plume. Peut-être un peu « quantitatif »….

celtillos

en fait si je comprend bien le musulman est un lemming sans la capacité de réfléchir ni d’analyser par lui même la porté de ses actes, et encore moins en endosser la responsabilité, style « c’est pas moi, c’est l’prophète qui l’a dit »..
donc le musulman est viscéralement con, lâche et veule.

Gérard

Oui, vous avez tout compris.

Annabela

Une phrase que je trouve très juste dans ce texte virulent: une ontologie absolue en effet au service d’une volonté de domination.