Pourquoi veulent-ils abattre Poutine par tous les moyens?

Le pire n’est jamais certain, mais nous sommes entrés dans une zone de turbulence, notamment à cause de faits qui n’ont pas été assez relevés récemment. Car un conflit planétaire, s’il a lieu ne sera pas nécessairement lié à la guerre en Ukraine.

Depuis une vingtaine d’années la Russie de Poutine est mise au banc par la plupart des pays occidentaux soumis à l’hégémonie américaine et sa volonté non seulement d’imposer sa vision du monde mais de jouer les ‘gendarmes du monde’. D’un côté le camp du bien, l’autre le mal absolu qu’il faut combattre et sanctionner par des mesures diplomatiques et économiques. Cette vision morale de l’histoire est dangereuse car elle ostracise des états, des dirigeants et est source non seulement de malentendus mais aussi de conflits. Ce camp du bien est responsable d’erreurs historiques aux conséquences graves, en Serbie, en Irak, en Lybie, en Afghanistan et aurait eu des conséquences dramatiques en Syrie si la Russie n’était pas intervenue. Ce pays serait aujourd’hui un état islamique aux portes de l’Europe.

Mais pourquoi Vladimir Poutine est-il honni par les pays anglo-saxons et l’Europe, et cela bien avant les années 2010 ?
-Parce qu’après la quasi faillite de l’état russe dans les années 2000, il a redonné de la fierté aux russes en relançant l’économie et en réarmant le pays. La Russie est redevenu une puissance internationale.
-Un autre aspect aussi important est l’attachement de Poutine à notre civilisation judéo-chrétienne et à nos valeurs. Conservatisme lié à un souverainisme exacerbé. Cet attachement aux valeurs héritées de 2000 ans d’histoire ne peut que déplaire à l’oligarchie mondialiste qui n’a de cesse depuis 50 de détruire ces valeurs par l’intermédiaire de lobbies au nom d’un soi-disant progressisme délirant : LGBT, les mouvements anti racistes ou favorables à une islamisation de la société, l’immigration massive et aujourd’hui le Wokisme.

Que cela plaise ou non à ces prétendus progressistes, Poutine est le seul garant en Europe avec la Hongrie, la Biélorussie, la Pologne, de notre civilisation judéo chrétienne. C’est pourquoi, il est l’ennemi à abattre, et la raison pour laquelle, en se servant de l’Otan et de l’Ukraine, le monde occidental a tout fait pour l’obliger à contre attaquer. Il y va, pour Poutine, de la survie de la Russie et de notre civilisation. N’a-t-il pas raison ?

Au 19e siècle, l’Ukraine était partagée entre l’empire austro hongrois, la Pologne et la Russie. Une grande partie de sa population était russophone. C’est Lénine qui a créé l’Ukraine en en faisant un état dans l’empire soviétique. Et le dépeçage de l’empire soviétique après la chute du mur de Berlin, a été fait à la va-vite sans tenir compte des désirs des populations ni de l’histoire, en oubliant qu’un peuple est uni grâce à son histoire commune, sa langue et sa culture.

Dans un passé récent, la Crimée et le Dombass ont souhaité être rattachés à la Russie, après le coup d’état de 2014, où un régime complaisant à l’égard du nazisme a pris le pouvoir. Les accords de Minsk reconnaissaient une large autonomie de ces territoires après les graves affrontements qui ont suivi ce coup d’état. Ces accords de Minsk étaient garantis par l’Allemagne et la France. Ils n’ont pas été respectés par le pouvoir ukrainien et les garants de cet accord sont restés muets devant les graves manquements ukrainiens vis-à-vis de ces accords.

(Deux milices militaires rattachées à l’armée ukrainienne arborent sur leur uniforme la svastika (croix gammée) sur leur uniforme, et Stephan Bandera, pro-nazi, responsable de l’extermination de milliers de juifs en Ukraine pendant la seconde guerre mondiale, a été réhabilité par les dirigeants ukrainiens, une grande Avenue porte aujourd’hui son nom à Kiev. Imaginez une rue Pierre Laval dans Paris, ce serait la révolution, à juste titre d’ailleurs. Mais les tenants de la pensée unique ne sont pas à une contradiction près.)

Ces accords de Minsk ont été bafoués par le pouvoir Ukrainien qui n’a eu de cesse d’attaquer militairement le Dombass et d’interdire la langue et la culture Russe. Les milices pro-nazies, et l’armée ukrainienne ont tué 13000 personnes dans le Dombass dont une majorité de civils. La Russie, tout en soutenant ces populations a fait preuve de patience, jusqu’à la fin de l’année dernière où elle a exigé :
-Que la Crimée indépendante soit reconnue.
-Que les accords de Minsk soient respectés.
-Que l’occident respecte sa promesse de ne pas étendre l’OTAN jusqu’à la frontière de la Russie.
-Enfin que les dirigeants ukrainiens pro-nazis soient remplacés. (ce qui est plus discutable, il est vrai, et que l’Ukraine devienne un pays neutre.
(A noter que les territoires qui ont fait sécession, l’ont été après approbation des populations concernées. Quand cela arrange les pays occidentaux, ils demandent l’autodétermination des peuples, mais dans le cas contraire ils la balaient d’un revers de la main. Bel exemple de démocratie à géométrie variable.)

Les exigences russes sont aujourd’hui les mêmes qu’avant la crise, et certaines ne sont pas infondées.
Les demandes de Vladimir Poutine, fin 2021, ont été rejetées sans aucune discussion possible susceptible de calmer le jeu. Au contraire les Etats Unis et l’Europe ont mis de l’huile sur le feu. Certes cela n’excuse pas l’agression de l’Ukraine par la Russie, mais il faut rappeler les faits tels qu’ils sont. Chacune des parties ayant une part de responsabilité dans ce conflit, les Etats Unis le premier.

Depuis la chute du mur de Berlin, partout où les Etats Unis ont mis leurs gros sabots, cela a été le chaos. (Serbie, Irak, Lybie, Afghanistan…) C’est facile pour eux d’intervenir à des milliers de kilomètres de chez eux alors qu’ils ne sont pas directement impactés par les conséquences de leurs actes.

Le conflit ukrainien peut-il déboucher sur une guerre mondiale ?
C’est peu probable, même si une étincelle pourrait mettre le feu aux poudres, surtout si l’Europe continue à agir d’une manière irresponsable en infligeant des sanctions qui se retourneront contre eux, sur le plan économique et dans leurs relations avec la Russie. Par contre de graves menaces pèsent sur le monde :
Le traité d’alliance entre la Chine et la Russie, traité soutenu par l’Inde, est quasiment passé inaperçu. A eux trois, ces pays représentent le tiers de la population mondiale.

Or c’est un secret de polichinelle, après avoir annexé Hong Kong et sa puissance financière, les chinois rêvent d’annexer Taiwan. Nul doute que ce moment va arriver vite. Pourquoi ne profiteraient-ils pas de la guerre en Ukraine pour envahir Taiwan ? (Aujourd’hui ils sont quasiment muets, mais ils attendent la fin des jeux paralympiques pour intervenir sur la scène internationale). N’approuvent-ils pas l’intervention russe en Ukraine ? N’ont-ils pas demandé à la Russie d’attendre la fin des jeux olympiques pour l’envahir ?

(Dans l’accord de coopération entre la Chine et la Russie, cette dernière ne reconnait que le gouvernement chinois, la Russie considérant que Taiwan fait partie intégrante de la Chine).
Or contrairement à l’Ukraine qui ne fait pas partie de l’OTAN et ne peuvent donc bénéficier d’une aide militaire massive, y compris en hommes, les Etats Unis sont garants de l’indépendance de Taiwan et l’agression de la Chine envers son voisin serait perçue comme une déclaration de guerre et entrainerait probablement, par un effet domino, un conflit planétaire. Mais là aussi, le pire est incertain. Devant l’alliance russo-chinoise, soutenue par l’Inde, il est possible que les Etats Unis se couchent.

L’autre menace n’est pas politique mais économique et pourrait avoir des conséquences tout aussi dramatiques.
Un évènement récent, apparemment anecdotique a eu lieu en Russie la semaine dernière, le 4 mars précisément.

Le gouvernement russe a décidé d’adosser le rouble sur l’étalon-or. Il a supprimé la TVA sur l’or et incité les russes à en acheter massivement, d’où l’envolée des prix du métal depuis trois jours. Les chinois pourraient les suivre afin que le Yuan soit reconnu à l’égal du dollar, les pays du golfe n’acceptant d’être payé qu’en pétrodollars. Si l’Inde et la Chine emboitaient le pas à la Russie, ce serait l’effondrement du dollar et de l’euro, et probablement un effondrement des économies occidentales. D’autant que les billions de dollars injectés dans l’économie mondiale, qui ne sont que de la création artificielle de monnaie par les emprunts des états afin de financer leurs dettes, ne fera que renforcer la fragilité de ces monnaies.

L’Europe, vassal des Etats Unis, se cache derrière le parapluie militaire de l’Otan. Au lieu de s’unir dans une défense commune puissante et ainsi s’affranchir de l’hégémonie américaine, elle a choisi l’inverse. Au lieu de se rapprocher de Poutine et de trouver avec lui un terrain d’entente garantissant la sécurité de l’Europe, elle a encore choisi de suivre aveuglément les Etats Unis dans leur volonté d’élargir l’Otan, jusqu’aux frontières de la Russie, dans une attitude agressive vis-à-vis de cette dernière. Au lieu de soutenir les états européens comme la Pologne et la Hongrie attachés aux valeurs traditionnelles de notre civilisation en refusant une immigration massive et la mise en place de mesures sociétales qui ne feraient que l’affaiblir sur le plan social, l’Europe les a sanctionnés. A cause de cette politique absurde, les pays européens et la France en particulier, subiront de plein fouet les conséquences économiques et politiques des décisions de rétorsion à l’égard de la Russie, imposées par les Etats Unis, sans qu’ils n’aient leur mot à dire. Ces sanctions vont se retourner tel un boomerang et affecter l’économie européenne durablement, entrainant une perte de pouvoir d’achat, particulièrement en France. Nous n’avons pas tiré les leçons du passé. Après les sanctions contre son pays, Poutine a développé en très peu de temps, les filières agricoles ou industrielles impactées par les sanctions prises en 2014 et 2015 au détriment des pays producteurs européens dont la France, (notamment la filière porcine).

Le président français peut gesticuler, jouer les bravaches, se croire l’égal de Poutine, de Joe Biden ou des dirigeants chinois, ce n’est que de la propagande en période électorale. (Le premier ministre israélien a fait une tentative de médiation entre les parties en fin de semaine dernière, il a rencontré Poutine, Zelensky et le chancelier allemand, il n’a même pas pris la peine de passer par Paris. C’est dire le poids de Macron, alors qu’il est actuellement le président de l’UE. Certes, il va être réélu confortablement car les Français sont des veaux, (dixit le ‘Général’), qui ne perçoivent que leur petit carré d’herbe devant eux, sous l’œil bienveillant de leur mère, incarnée en l’occurrence par l’actuel président de la république (allusion à la Rome antique).

Quand un pays a trois jours de munitions devant lui, en cas de conflit, il ne pèse pas lourd…même s’il possède l’arme nucléaire.
Un nouvel ordre mondial est en train de se mettre en place, et il n’est pas en faveur des pays européens.

Luc Jean de Rouvier

image_pdfimage_print
20

10 Commentaires

  1. Peut-être pour provoquer un crack boursier mondial? Le responsable serait Poutine alors que nos ennemis n’attendaient que ça!

    mise en place du grand reset, le puçage, le contrat social et le QRcode tatoue sur le front ou dans le cou!

    Ne rigolez pas, le confinement, le passe sanitaire et ensuite vaccinal étaient une formidable simulation.
    Ils vont y aller fort, la populace a été disciplinée et demandeuse de mesures restrictives avec punitions et privations de liberté!
    Ils ne vont pas se gêner.

  2. le grand satan qui va faire grimper en flèche les tous produits.

  3. pour la même raison que les marxistes progressistes ont voulu abattre Trump lequel va bien merci

    • Trump fait peur aux bobos et cie, ils craignent tous son retour.
      L’AFP et autres ne sont jamais avares de qualificatifs démagogiques …….
      milliardaire, Donald Trump rentrait samedi vers sa luxueuse résidence à Palm Beach, il voyageait dans un Falcon 900 de Dassault qui appartenait à un de ces donateurs!
      C’est donner l’image d’un trump qui nage dans l’opulence et le fric!

      Biden homme de gauche n’a pas de fric, obama le grand homme « vert » non plus, il collectionne les cases en bambou à $11 millions de dollars pour une luxueuse résidence sur l’Île de Martha’s Vineyard, $8 ou 10 millions pour sa villa à Hawaï au bord de l’eau(il ne craint donc pas, la montée des océans?) etc…..

      Le pognon qui dégouline à gauche c’est propre mais c’est sale en face!

      En France, un président donne son fric aux pauvres malgré les millions qu’il a gagnés depuis x années!
      Il a un patrimoine total de 550.000€. Le pauvre, ça me fait de la peine!

  4. battre Poutine par tous les moyens ? tout part de là pour revenir à là, en effet parce que le fameux « télévangéliste » pat robertson estime « que la véritable cible n’est pas l’Ukraine….mais israel ». à partir d’une telle « révélation » tous les moyens mis en oeuvre par ces religieux radicaux seront bons pour déclencher la totale……..https://news.yahoo.com/prophecy-being-fulfilled-eyes-121208138.html?guccounter=1&guce_referrer=aHR0cHM6Ly9udW1pZGlhLWxpYmVydW0uYmxvZ3Nwb3QuY29tLw&guce_referrer_sig=AQAAADze9_O3_upg0a-xI7rru3-zMBfPumf7vD6FWEatbvgUY9UXO1lT7245F7a7ApZA6_2FfgRXfyabeBTu3l31HiBXPh7ZbEKOHPk6WLaQJNpmvaYQvhOp8ysqwuwnEHRpESRhd27iDJv2LFFa7VLGX6p2JzJBOIceHPzzzF2ln0Od

  5. L’idée de former une défense commune ne tiens pas la route…Ce n’est pas le plan du mondialisme. Le pentagone fait ses petites affaires en solo. L’intervention russe en Ukraine semble avoir ruiné son projet imminent de laboratoires implantés en Ukraine pour mettre au point de nouvelles armes bactériologiques. Evidemment interdites par les lois mondiales encore en cours…mais ça, le pentagone en a toujours fait son paillasson.

  6. Une majorité de français devraient se renseigner avant d’aboyer avec la bien bienpensance qui nous emmènent vers l’abime !!!la désinformation des journaleux pro macronéron devrait être dénoncée car l’heure est grave!!On voit nettement que la situation actuelle va nous mettre dans la mouise à cause d’enjeux mortifères dans lesquels on appelle mal bien,et bien mal!! Quand on a comme président un mégalo qui veut se prendre pour la grenouille qui voulait être plus grosse que le boeuf mais qui n est en fin de compte qu’une baudruche,en provoquant quelqu’un qui est conscient et responsable ça ne peut que mal se finir ! L’ue de Macron ,Van der Lyen va aller dans le mur et nous avec

  7. L’EUROPE DE POUTINE ET « L’EUZOB » DE BHL ET DE JAMEL DEBOUZE (1) : c’est un vieux débat en France . c’est même le conflit politique PRINCIPAL ( pour paraphraser Mao) depuis l’affaire Dreyfus et qui sera tôt ou tard la guerre dite civile mais qui n’est pas civile car elle opposera les deux camps ; celui des populations autochtones Aryennes chrétiennes , européennes et non circoncises et les etrangers extra-extra européens .c Ce conflit de civilisation et d’immigration c’est la superstructure juive et judaique qui l’exacerbe ce conflit parce qu’elle l’a crée parce qu’elle met en accusation permanente, par le Chantage Éthique et la terreur ideologique et judiciaire les français de souche euro-chretienne et les européens en général , pour leur aspiration naturelle se constituer politiquement et à vivre dans des nations organiques et non dans des Melting Pot dominés par les arabes et les africains musulmans inassimilables et hostiles

  8. Le sens théologique de l’Histoire :

    – le mur de Berlin est tombé 72 ans jour pour jour après la révolution d’octobre.
    – Avant la chute du mur, l’Homme est son propre Dieu et Dieu est un con.
    – Depuis la chute (providentielle), la Russie revenue à la Foi pense que ce n’est pas l’Homme qui est souverain mais Dieu : que Dieu est Dieu et l’Homme impie (ocidental) un con.
    – il y a les derniers chrétiens (la Russie) et le Monde en guerre contre les chrétiens depuis le Goldotha (l’Occident).
    – cette guerre contre la Russie chrétienne et l’Occident mondialisé se reproduit dans chaque nation, chaque parti, chaque famille (depuis le Golgotha) : ceux qui veulent la Loi de Dieu (Loi naturelle) . Et ceux qui veulent son contraire : « le progrès ».
    – La guerre à mort contre la Russie n’est que la reprise de la guerre à mort du Monde contre Dieu, de l’Homme Dieu révolté vs Dieu lui-même.

    Ce pourquoi puisque Dieu est Dieu, la Russie est sûre de gagner cette guerre

1 Rétrolien / Ping

  1. Pourquoi veulent-ils abattre Poutine par tous les moyens ? | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.