Pourquoi voter pour la Droite nationale ?

Publié le 16 juillet 2019 - par - 37 commentaires - 1 245 vues
Share

Les Inrockuptibles apportent la réponse : « Les militaires votent massivement pour le Rassemblement National ». L’IFOP a analysé les résultats électoraux des petites communes où sont basées des garnisons et les bureaux de vote dont dépendent les casernes. L’IFOP montre que les militaires sont massivement favorables au Rassemblement National (RN), une tendance qui s’exprime dans leurs votes.

« L’IFOP a analysé les comportements électoraux des militaires des armées de terre et de l’air, des gendarmes mobiles et des gardes républicains. L’IFOP a analysé les résultats des élections européennes et présidentielles sur plusieurs années. Jérôme Fourquet s’est concentré sur les votes des petites communes qui abritent des garnisons. Des lieux où « l’impact statistique de leur vote est indiscutable », contrairement aux villes plus grandes où il est plus difficile de différencier le vote des militaires de celui du reste de la population.

Jérôme Fourquet au journal Le Monde : « C’est pourquoi nous n’avons pas pu étudier le vote des marins qui habitent dans des villes trop grandes, ni celui des policiers qui ne sont jamais regroupés au même endroit en nombre suffisant pour être déterminants dans le corps électoral local ». La propension des militaires à voter pour le parti de Marine Le Pen fluctue : « l’inclinaison pour le parti de l’extrême droite (???) varie en fonction de l’actualité mais le plancher reste toujours très élevé. Dans le processus de recomposition politique où l’on observe le ralliement de la droite (molle) à Macron, les casernes restent plutôt imperméables. »

En entrepreneur médiocre de la politique, Macron tente de fragmenter le marché électoral. Le Grand Remplacement a été consciencieusement choisi comme le thème à mettre en avant dans le débat public alors que l’insécurité culturelle gagne de nombreux Français. C’est pourquoi la Droite nationale investit l’affirmation de l’identité nationale pour contrer la submersion immigrationniste et le relativisme progressiste de Macron.

La Droite nationale conservatrice défend l’enracinement des traditions face à la menace islamiste…

Un choix justifié d’un point de vue stratégique au regard du contexte immigrationniste actuel.

En juillet 2017, l’IFOP soulignait déjà que la menace terroriste et que l’immigration faisaient partie des premières préoccupations des Français. De quoi fournir à la Droite nationale toutes les justifications politiques à tenir un discours radical souhaité par une majorité de Français contre l’aide sociale aux migrants.

La thématique de l’identité doit pouvoir fédérer une droite qui doit s’allier au Rassemblement national en matière de conservatisme sociétal qui s’impose face aux dérives LGBT-immigrationnistes actuelles.

Le coup foireux du front républicain UMPS de Mitterrand pour marginaliser le FN a fait long feu. C’est pourquoi la Droite nationale dénonce une division artificielle entre les thématiques nationales en invitant la droite à sortir des appareils UMPS pour constituer une plateforme commune. Une idée partagée par Marion Maréchal, par Nicolas Dupont-Aignan de Debout la France et par Jean-Frédéric Poisson du Parti Chrétien-Démocrate. La Droite nationale conservatrice ambitionne de fédérer une base militante regroupant toutes les sensibilités de la droite pour contraindre les appareils à s’entendre et pour abolir la frontière entre les  droites.

L’une des plus vieilles initiatives sous la Ve République est celle amorcée par le Club de l’Horloge.

« Le Club de l’Horloge est un cercle de réflexion « à la droite de la droite » fondé en 1976 par un petit groupe de hauts fonctionnaires et qui n’a cessé de travailler à l’installation d’un climat intellectuel et culturel propice à la constitution d’une grande formation politique conservatrice et nationaliste. » (Ferghane Azihari)

L’alliance entre Dupont-Aignan et Marine le Pen à l’élection présidentielle de 2017 a voulu crédibiliser l’hypothèse d’une droite réunifiée souhaitée dans l’opinion publique, alors que le contexte international est clairement favorable à la normalisation des formations politiques nationalistes comme c’est le cas en Hongrie, en Pologne ou en Autriche. La Droite nationale conservatrice défend l’émergence d’une droite rassemblée autour de la grande question de la civilisation fondatrice de l’Occident chrétien. Les partisans de cette Droite nationale optent pour une formation politique d’union conservatrice pour contrer la PMA-GPA et l’immigration incontrôlée, de même en ce qui concerne l’insécurité grandissante du fait des migrants et des étrangers.

Les enjeux sociétaux de la macronerie vulgaire sont en réalité des attaques des LREM-LGBT contre la famille et contre la France. Ces attaques de l’Anti-France sont régulièrement présentées comme relevant des libertés déglingo-communautaristes des LREM-LGBT qui impliquent l’acceptation du soi-disant pluralisme culturel, soit du multi-culturalisme en faveur des migrants et des étrangers contre la civilisation occidentale.

C’est là la mission de la Droite nationale qui s’érige en gardienne de la France éternelle. La posture conservatrice et le discours autoritaire sont en ce sens la stratégie efficace pour l’union des droites alors que le PS, la gauche opportuniste social-démocrate et les Républicains sont en voie de décomposition avancée !

Pour éliminer une gauche socialiste opportuniste devenue LREM-LGBT sociale-démocrate, la droite unifiée doit pouvoir se refonder sur une ligne identitaire, patriotique et nationale.  Gangrénée par le relativisme LGBT sociale-démocrate synonyme d’opportunisme libertaire, sans conviction sur les questions relatives à la place de la famille dans l’identité nationale, LREM n’a jamais appliqué les principes de la démocratie réelle.

C’est pourquoi la Droite nationale dénonce les LREM en tant que social-démocratie LGBT déclinante et irréformable, ainsi que l’atteste l’augmentation continue de la dépense publique, des taxes et impôts et des prélèvements obligatoires de l’Anti-France au profit de l’immigration et du Grand Remplacement pour mettre en place une nouvelle société africanisée et multiraciale. La Droite nationale identitaire veut limiter et contrôler l’immigration. Elle défend l’identité des Français de souche et des peuples européens menacés par le Grand Remplacement généré par l’immigration de masse venue d’Afrique. La Droite nationale identitaire donne en conséquence la priorité à la défense de la souveraineté nationale et à la lutte contre les communautarismes.

La Droite nationale s’appuie sur la thèse du Grand Remplacement développée par l’écrivain Renaud Camus. La France et l’Europe subissent une invasion migratoire encouragée par l’UE de Merkel qui produit un véritable remplacement des populations française et européenne par des Africains. Certes, il y a un plan bien établi par l’UE de Merkel pour que la peste du Grand Remplacement s’impose à tous les pays européens. En clair, le Grand Remplacement n’est pas une théorie mais un phénomène démographique des plus dangereux.

C’est pourquoi la Droite nationale prône le refus déterminé de l’islamisation de la France par Macron.

Thierry Michaud-Nérard

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Eric Godart du Planty

Je crois au grand remplacement mais pas par la race ou la couleur de peau ce n’est pas un facteur de domination d’un peuple sur un autre. Par contre, la politique, la religion et l’économie sont des facteurs de domination d’un peuple sur un autre. En France et en Europe, l’islam prend de plus en plus de place. Heil daesh!!

Rastacrockett

Une nation avec de plus en plus de binationaux est une absurdité !
La France est bien une république bananière, certainement pas une nation ! (les boches ont eu la peau de la nation française avec la première mondiale)
Partant de ce constat, je n’ai aucune sympathie pour les crétins qui s’engagent dans des armées de miliciens !
Le pire étant cette pourriture de garde république bananière qui me donne l’envie de gerber !

zéphyrin

La seule chose qui les inquiète, qu’ils craignent, c’est le vote populiste qui pourrait changer la donne , rebattre les cartes Que de carrières en chaussons confortables en jeu ! que de vent frais à respirer !
bien sûr l’usure du pouvoir est une constante, mais pour l’instant les prétendants au vrai changement ne sont pas usés.
vous voulez les emm…r ? vous savez quoi faire.

topinembourg

@Thierry Michaud-Nérard . Le Grand Remplaçement n’est pas une « thèse » (pas plus qu’une « théorie »)/, (pas plus que l’insécuritê n’est un « sentiment) , mais une ré-a-li-té’ . Quand on commence à employer le vocabulaire imposé par les adversaires politiques , c’est qu’on a déjà perdu la bataille des idées .

POLYEUCTE

Les Militaires à Droite ? Je veux bien . Mais leurs Chefs sont adeptes de la gamelle.
Les Généraux 2S bavassent et cuvent leur retraite, le c.. dans leur fauteuil.
Dans la Police ? Pareil !
Armée en Opex combat l’islam, Police combat les Gilets Jaunes, alors que l’ennemi est chez Nous ! Il progresse.
Le RN porte bien son Nom. Seule sa « Cheffe » fait obstacle !
Son départ, et des « Etats Généraux » des Droites, ouvriraient la Voie triomphale !

Marc Larapède

Macron a été missionné pour détruire la France. Il le fait bien à la satisfaction de ceux qui l’ont missionné.

Eric des Monteils

S’il existait une véritable droite dans ce pays, on le saurait. Alors appeler « extrème » ces modérés fait bizarre ; d’autant que le monde entier perçoit Marine comme étant de gauche, c’est dire ! Peut-être Marion ?

Marnie

Le RN actuel ne représente absolument pas une « droite » et encore moins une « extrême droite ». Quand on sait ce qu’était véritablement une extrême droite cela donne envie de rire. D’ailleurs, si le RN venait au pouvoir nombreux sont ceux qui déchanteraient. Mais le PS (la gauche caviar) et LR (centristes de gauche) se sont partagés le gâteau (pouvoir et fric) depuis très longtemps et ils ne veulent pas qu’un autre partie en profite à son tour. Macron l’a bien compris en mêlant ces deux partis dans son gouvernement : il a de ce fait anéanti ses adversaires. Ce qui pourrait rendre le RN acceptable c’est son amour pour la France et s’il devenait anti Coran. Est-ce le cas ?

paul nareffe

Les partis politiques dit de « gauche » gardent le pouvoir coûte que coûte et par tous les moyens pendant 80 ans, c’est vérifié.
Quand aux partis dit de « droite », la thématique de leur politique font qu’ils dérivent toujours vers la gauche, regardez Sarkozy avec ses gouvernements composés d’une moitié de socialistes, et c’est pour cette raison qu’ils ne peuvent garder le pouvoir pas plus d’une dizaine d’années.
Suivant le schéma gauche caviar, droite tête de veau vinaigrette, il était certain qu’un jour le système allait s’effondrer et faire émerger de nouveaux concepts, le macronisme progressiste 2017 a déçu, verront nous dans les temps qui viennent émerger le souverainisme populiste?, c’est fort probable et…souhaitable.

vive Malthus

suite et fin
Les points énumérés dans la liste ne figurent pas au programme très mou du RN .

vive Malthus

Aucun problème pour voter pour la droite identitaire , par contre sub imperio Marinae …Lepenis et ptet ben Marionae Marechalis , j’ ai un vrai problème pour voter RN !
On parle bien de droite dure donc intransigeante avec la remigration , le rétablissement de la peine de mort , la création de groupes spéciaux façon président Duterte pour liquider les mafias et les racailles , le rétablissement du droit du sang , instauration d’ une politique malthusienne une fois les afromuzz dégagés du pays (limitation des AF et avantages sociaux / fiscaux à 2 enfants max , l’ adoption d’ une politique économique libérale (et non libertaire) non mondialiste , la vraie résorption de la pauvreté des FDS , la répression féroce de la criminalité surtout étrangère , la sortie de l’ UE …

Une patriote

Si certains se posent encore la question pourquoi voter pour le RN, il suffit de leur mettre sous le nez ou de leur envoyer les dernières manifestations et dégradations de toutes sortes fait par la racaille algérienne et musulmane dans son ensemble, sans que Macron et son chien chien Castaner ne bougent !

Jill

Voter pour la droite nationale, très bien, mais il faudrait commencer par lui donner un contour.
Le RN ne peut incarner seul le mouvement, sinon on aboutira au même résultat que celui enregistré depuis des années. MLP ne peut représenter cette coalition tout en restant un élément déterminant à la tête du RN.
Je ne vois que Marion Marechal pour dynamiser la coalition entourée d’un état major dans lequel devrait figurer MM Zemmour et Buisson.
Il faudrait y mettre des la rentrée.

Schos

Dommage que vous vous accomodiez de l’appellation  » extrême droite  »… J’ai arrêté de vous lire à partir de ce moment.
Heureusement des personnalités remarquables comme Jean Messiah, Jordan Bardella … luttent contre l’emploi de cette étiquette
par des  » journalistes  ».
Personnellement je ne diffuse plus les articles où il y est fait usage de cette expression. Ras-le-bol.

Thierry Michaud-Nérard

D’accord avec vous. Vous avez sans doute remarqué qu’il s’agissait d’une citation de Jérôme Fourquet au journal Le Monde présentée entre guillemets et suive de (???) : « C’est pourquoi nous n’avons pas pu étudier le vote des marins qui habitent dans des villes trop grandes, ni celui des policiers qui ne sont jamais regroupés au même endroit en nombre suffisant pour être déterminants dans le corps électoral local ». La propension des militaires à voter pour le parti de Marine Le Pen fluctue : « l’inclinaison pour le parti de l’extrême droite (???)

François BLANC

Moi je suis traité d’ultra droite et j’assume totalement comme de buter les méchants quand j’étais dans les forces dites spéciales (plus correct que de dire celles qui vous permettent de prendre une balle le plus rapidement possible)

andre

Vous avez raison et de plus pas un mot sur ceux qui commandent la « merkel » ! pourquoi ne pas dénoncer les « soros » et compagnie c’est à dire les kabbalistiques ……genre attali et consords ????????

Jonathan

Je vous comprends et même je vous donne raison. Moi qui suis un réel extrêmiste de droite, je n’ai jamais pensé que le RN était un parti d’extrême-droite, et je considère la grosse à sa tête comme une gauchiste.

gegedu 66

Et puis à y être pour représenter le gouvernement ( donc en principe les Français ) il n’y a pas photo entre Si bête d’y aller et Marion…..!!!

Fleur de Lys

Gilles Lebreton (Député RN) : « Nous allons nous battre contre la submersion migratoire » [Interview]

Gilles Lebreton est né à Brest. Député européen du Rassemblement national depuis 5 ans, il entame son deuxième mandat. Nous l’avons interrogé sur son travail au Parlement européen, mais aussi sur les deux questions fondamentales qui détermineront le visage…
Lire la suite : https://www.breizh-info.com/2019/07/17/123458/gilles-lebreton-rassemblement-national-immigration-europe

François BLANC

Les militaires votent pour le parti de dimension nationale le moins nocif quoique peu enthousiasmant en raison du profil de sa patronne gauchiste qui déclare ne rien comprendre à la droite et se fait adouber par le grand cadi de Mayotte

BERNARD

La partie « conservatrice » moyenne aisée et « normale » (une famille avec un Homme et une Femme+ de 1 à 3 drôles, un boulot, des revenus encore suffisants pour devenir proprio, des vacances raisonnables, assurance vie et épargne) ne votera probablement pas pour le RN ni pour un rassemblement style préconisé par Marion à part, c’est sûr , les militaires (enfin,, c’est ce que je pense du fait de mon expérience et de mes quelques relations)..

Ceci dit, le discours de Marion pourrait aider pas mal , en restant dehors pour le moment.
MLP par contre commence à drainer les autres parties (classes moyennes faibles et inférieures,dont beaucoup votaient à gôche pas mal sont patriotes et voient le pb migrant).
La bascule ne pourra se faire (je radote) que grâce aux retraités .

. Dupond 1

Les GJ dans un camp le jour du 14juillet !!!
https://www.youtube.com/watch?time_continue=567&v=nQqGE5SvirY

nçais

Marion Maréchal Le Pen c’est: Je n’ai pas une vision ethnique de la France!!! Et tata Marine c’est: Je suis républicaine avant d’être Française!!! Est ce que vous avez compris enfin Citoyens (?) Les Le Pen ne sont pas une solution pour sauver notre Pays et de sa population historique (malheureusement) elles sont intégrés dans le cirque libertaire!!! Elles servent de défouloir et ainsi offrir à la ripoublique une vitrine démocratique, mais le but finale étant de continuer le remplacement des populations Française en endormant les Français sous un pseudo espoir par les urnes… (((Le temps nous est compté!!!))) Fantasmer sur les Le Pen est pitoyable et indigne d’une personne émancipé armé d’un QI Européen! Les Français sont pitoyables dans leurs analyses depuis 40 ans!

Jill

La France n’a pas un problème ethnique, mais un
problème avec une civilisation en discordance avec la notre. Marion Marechal a parfaitement raison.
Qui. pour assurer la victoire alors ?

Jonathan

Vous vous braquez sur les Le Pen et commettez l’erreur de croire que nous votons pour eux. Ce ne sont pas les quelques personnes à la tête d’un parti qui nous intéressent, mais toutes celles qui constituent ce parti et plus encore les idées que celui-ci incarne et le potentiel dont il est porteur.
Nous ne vivons pas dans un monde idéal et faute de mieux, il faut soutenir le RN-FN pour, déjà, arriver au pouvoir, avant de pouvoir, ensuite, remettre les choses à plat.

BUTTERWORTH

CHIFFRES BIDONNES MELANGE SMIC BRUT ET NET https://www.journaldunet.com/management/salaire-cadres/1126847-smic-europe-italie-portugal-belgique/ ET COUT DE LA VIE IMPOTS ET CE QUE DEPENSE L ETAT UN TCHEQUE EST PLUS RICHE QU UN FRANCAIS AVEC MOINS D ARGENT ENCORE 5 ANS ILS DEPASSERONT LES FRANCAIS EN TOUT PUIS LA POLOGNE L ESPAGNE L ITALIE FRANCE 24/27 EN EUROPE CHERCHEZ LES CAUSES A NOTER LES SUISSES DEVIENNENT PAUVRES OBLIGES D ACHETER DES MAISONS EN FRANCE CAUSES??

BUTTERWORTH

la FRANCE NE POSSEDE AUCUNE DROITE NATIONALE EX 0, 7/100 DU PIB PREVU PAR MARINE POUR AIDER L AFRIQUE COMME DEBILITE CHAPEAU DETTE PUBLIQUE FRANCE 100/100 CLASSEE A COTE DE PAYS AFRICAINS INDCE DEMOCRATIQUE NIVEAU DE VIE EN BAISSE DERRIERE L ISLANDE LUXEMBOURG IRLANDE ECT 7 CLASSEMENT EN ECONOMIE PREVU 12 EME EN 2030 VOIRE PIRE PROGRESSION PAYS DE L EST CONSTANTE EN TOUT ILS MONTENT NOUS DESCENDONS INFORMEZ VOUS FACILE SI VOUS LE VOULEZ PAS SUR

clercophage

« Les militaires votent massivement pour le RN »
Depuis le 12 novembre 1918, ça fait plus d’un siècle que ces militaires-là n’ont pas été foutus de gagner une seule guerre.
C’est mauvais présage pour la famille Le Pen .

François BLANC

erreur, les militaires français gagnent les batailles tandis que les politiques perdent les guerres

clercophage

François BLANC. : C’est ç’laaaa oui . Comme le lycéen recalé au bac qui a  » bien répondu  » , mais le correcteur n’a rien compris .
Gagner une bataille, c’est comme gagner un sprint intermédiaire au Tour de France.

Jonathan

Mon pauvre ami, il est clair que vous ne savez pas de quoi vous parlez.

clercophage

Ça c’est un putain d’argument massue . Je suis impressionné.

Jonathan

Ajoutons que les guerres se perdent ou se gagnent en temps de paix, et que bien souvent les militaires – surtout les militaires français – ont dû payer pour les conneries d’une population civile anti-militariste, pacifiste et défaitiste.

Jill

Faux… les militaires ont gagné la guerre d’Algérie.
Dien Bien Phu fût aussi tout à leur honneur ;ils s’y
battirent jusqu’à l’épuisement de leur force, de leurs munitions et de leur potentiel. Le bilan est
signficatif: Français 2000 morts… Viets 10 000.
1940 : est ce la faute des militaires si nous n’avions pas de divisions blindées, et si nos
malheureux soldats évoluaient en capote et bandes molletieres sous la canicule.

Marnie

La faute en incombe aux socialopes et aux cocos. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil : plus d’armée, plus d’armement tous frères dans la bêtise aucun principe de précaution. Qui veut la paix prépare la guerre.