Pourquoi nos pays interdisent-ils à nos jeunes les études de médecine ?

Publié le 30 janvier 2018 - par - 43 commentaires - 2 569 vues
Share

De temps en temps, je jette un coup d’œil sur le site de Aldo Sterone et ses vidéos. Celle-ci nous parle de l’intention de la France d’importer des médecins étrangers.

youtu.be/pYs1HIYfQGM?a 

Première question  : pour quelle raison nos pays interdisent-ils à nos jeunes de faire des études de médecine en imposant des numerus clausus ? Ensuite nous  manquons de médecins ?

La petite-fille de ma cousine, bonne élève, qui a fait le lycée chez les jésuites (parce que chez les jésuites on peut encore espérer un enseignement de qualité) veut donc faire sa médecine. Mais il y a un examen d’entrée ouvert à tous les Européens. Open space UE oblige… Résultat : ben les recalés dans les universités allemandes, hollandaises et françaises concourent dans les universités belges et raflent des places. Mais c’est le contribuable belge qui paye pour l’enseignement et, après avoir obtenu leur diplôme payé par le contribuable belge, les étrangers rentrent chez eux. Au revoir et merci. Donc le contribuable belge paye les études des étrangers alors que des jeunes belges n’ont même pas accès à l’enseignement. Corrigez-moi si je me trompe.

Alors ma petite cousine qui est recalée mais opiniâtre commence son parcours universitaire avec un peu de biologie, puis une année de pharmacie, puis une année de chimie, etc. et… à la fin de plusieurs années passées à louvoyer, elle parvient quand même à se glisser dans la filière médecine et réussit brillamment, à tel point que, en fin de parcours, elle est invitée à aller se spécialiser en Australie. Bravo me direz-vous… oui mais… Dans le passé c’étaient les étrangers qui venaient se spécialiser en Belgique, maintenant ce sont les Belges qui vont se spécialiser en Australie…

Dans les années 70, quand je faisais mes études de physiothérapeute, les hôpitaux belges étaient au top.

20 ans plus tard.

– Une petite cousine est opérée d’une bêtise genre appendicite mais elle attrape une bactérie nosocomiale qui attaque l’articulation de sa hanche ( ?) Résultat : elle passe 3 mois à l’hôpital.

– Mon père s’est cassé le col du fémur, on lui place une broche et il choppe une bactérie nosocomiale qui va faire suppurer sa hanche jusqu’au dernier de ses jours. «On sait rien là-contre…»

– Justement à cause de cette infection il se retrouve de nouveau à l’hôpital. Alors je vais lui rendre visite et je cherche à parler avec quelqu’un du personnel pour demander des explications… Je n’ai trouvé personne qui parlait une des langues dans lesquelles je sais me faire comprendre : français, flamand, italien, anglais, allemand… Qu’est ce que ces rares personnes habillées en blanc qui se hâtaient dans les couloirs parlaient ? Je ne l’ai jamais su. Deux jours plus tard, mon père est retourné dans son home et personne n’a jamais compris ce qui s’était passé et sa hanche a continué à suppurer…

– Un cousin me téléphone pour m’avertir que ma mère vient de partir d’urgence à l’hôpital. J’habite à 1000 km de là… Deux heures plus tard, une amie me téléphone et me dit “Viens tout de suite et retire ta mère le plus vite possible de l’hôpital car elle risque plus de mourir des saloperies qu’elle va y chopper que de sa maladie ! Soigne-la toi-même à la maison”… ce que j’ai fait et elle a encore vécu 5 ans jusqu’après son anniversaire de 100 ans.

Mais tout ça, c’est quand même hallucinant ? Non ?

Ça, c’est un volet de l’affaire. Deuxième volet dont parle Aldo : dans le Tiers Monde, il y a de nombreux médecins qui ont envie de mieux vivre en Europe que dans leur pays du Tiers Monde. Ils vont donc répondre avec enthousiasme à l’invitation de la France. Mais si les médecins du Tiers Monde viennent en France, le Tiers Monde va encore plus manquer de médecins… Qu’à cela ne tienne, nous payons des ONG et des médecins sans frontières pour aller soigner les malades du Tiers Monde…

C’est fou ? Oui, exactement !

Troisième volet.

Ben, il n’y a aucun moyen de vérifier la valeur de l’enseignement, ni des diplômes, ni des connaissances des médecins diplômés dans le Tiers Monde…

N.B. quand, en 1980, j’ai voulu migrer de la Belgique vers la Suisse, avant d’y pouvoir exercer ma profession, j’ai dû fournir mes diplômes qui ont été examinés à Bern et ce n’est qu’après le nihil obstat gouvernemental que j’ai pu être engagée. Je ne venais pas des antipodes, je venais de Bruxelles, capitale de l’Europe…

C’est tout à fait légitime, mais comment va-t-on pouvoir évaluer des diplômes chinois ou russes ou grecs ou afghans ou zimbabwéens ou gilbertins ?

Quatrième volet, le plus cocasse, enfin, façon de parler…

Quand ma mère était au home, il y avait une soignante d’origine marocaine, une fille charmante mais qui ne parlait que le français et qui était là pour soigner des personnes âgées qui ne parlaient que le flamand… La demoiselle venait se réfugier chez ma mère avec qui elle pouvait communiquer… Alors, imaginez comment ce sera quand, dans nos campagnes, des médecins étrangers établiront un diagnostic et prescriront des médicaments en parlant en anglais à leurs patients qui ne parlent que leur français et comment sera la qualité de la médecine quand le personnel soignant ne parlera pas  la langue de ses malades… Ça n’est pas un gag ni un film comique…

Le patient est décédé parce que le traitement n’était pas bien ciblé… Oui mais le docteur a une excuse : il ne comprend pas le français… Si vous racontez ça dans un livre on vous dit que vous délirez.

Deuxième partie de la vidéo de Aldo  : le racisme anti-blanc visant principalement le mâle blanc… Quand j’ai exprimé mon soutien à Catherine Deneuve, Brigitte Bardot et les autres, contraires à la campagne anti harcèlement, en expliquant que, in fine, cette campagne est dirigée contre le mâle blanc, des gens m’ont répondu des choses pas gentilles. Ne voilà-t-il pas que Aldo Sterone explique la même chose ! Vous ne m’avez pas crue, OK mais écoutez quand même ce que vous explique Aldo : derrière cette affaire il y a des gens qui pensent beaucoup plus loin que le bout du nez des hystéro-féministes et dont le but est pourtant tout à fait clair : la castration du mâle blanc au bénéfice du mâle de couleur… Vous n’avez pas encore remarqué dans la pub, les films, les clip & Co ?… Comme ils sont émouvants les jeunes “couples nouveaux” ? Le papa est un beau grand monsieur tout à fait exotique et la maman est une petite blonde et les petits enfants sont tous des charmants petits couleur-café-au lait.

Balancez nos porcs blancs et welcomez la génération capuccino.

Bonne semaine quand même

Anne Lauwaert

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Ivan Greindl

Pourriez-vous réécrire votre article en français pour qu’on puisse le comprendre ? Merci.

ADLER

Nos nouveaux médecins, sorciers marabouts. Et leurs études seront financés par les contribuables français. Pauvre FRANCE ta fin est proche. Pauvre Europe dirigée par des incapables et nuisibles.

MOI

« Pourquoi nos pays interdisent-ils à nos jeunes les études de médecine ? », tout simplement pour laisser la place aux migrants ! Et s’il y avait seulement les études de médecine …. mais ils sont en train de démolir la France et encore beaucoup de français laissent faire !

Anne Lauwaert

je crois que nous sommes tous d’accord: nous vivons dans un monde de cinglés…

dufaitrez

La Médecine se prête aux même facéties que l’industrie il y a 30 ans ! Elle est morte !
Numerus clausus, et échec en 1° année sont liés ! Pas de place ! Et fort échec !
Désormais, interdit de redoubler ! Serions-nous, enfin, sur la bonne voie ?

zabeille

Et un médecin urgentiste Polonais ne peut exercer en France car la case « médecine d’Urgence » n’existe pas sur le formulaire…

Fred Winski

Je suis foncièrement contre ces médecins étrangers formés dans leur pays. Mais hier j’ai été surpris, j’ai rencontré un cardiologue Syrien très compétant (je suis médecin, alors je peux évaluer la valeur d’un confrère). Son Français est impeccable, j’ai cru qu’il l’avait appris en Syrie mais non, simplement en 6 mois de cours intensifs dans une université Française. Et en plus, très humain et accessible à notre humour. L’exception qui confirme la règle.

Ivan Greindl

Et le mien d’humour, tu l’aimes ? A mort l’hitléro-crevure belenos. Arrachons lui les couilles (s’il en a) et enfonçons lui dans la gueule.

Belenos

On reconnait ici le vocabulaire du FLN. Donc d’une taupe métèque. Vous voyez chère Anne que vous n’avez pas affaire à des enfants de coeur. Il y a de la haine. Mais c’est très bien car il faut en finir.

jpass60

La réponse est dans la question….

MissBelgique

Vous n’avez pas encore remarqué dans la pub, les films, les clip & Co ?… Comme ils sont émouvants les jeunes “couples nouveaux” ? Oh oui! C’est à VOMIR!……En France, en Belgique, en Allemagne, partout……….Manipulation des jeunes générations…….

bonnie loranger

Aux USA aussi.

BALT

Ma nièce est allée faire ses études de chirurgie dentaire en Belgique.Je pensais, au début, que c’était de la triche. Mais j’ai su par la suite, à de très nombreuses reprises qu’il y avait de forts soupçons de favoritisme à l’égard d’étrangers Africains – peut être la discrimination positive – , au détriment des natifs de France. Alors je me suis ravisé.

Fred Winski

On ne doit ^pas dire « discrimination positive », car la discrimination est du racisme. Alors employons le mot adéquat: Racisme positif

Joël(1)

raisons pour lesquelles en 2017 j’ai refusé de me faire « entuber » l’estomac par un jean foutre d’Afrique! Moi c’est du blanc avec études ou rien! Il faut demander toujours le nom du patricien et dès lors vous avez une vision du personnage! Ils n’ont pas le niveau, mais cependant servent dans des secteurs périphériques de la médecine le plus souvent faute de capacités intellectuelles! C’est comme le permis de conduire! Ils l’ont de l’étranger, puis confirmé par les préfectures Française ce par idéologie, car ils ne savent pas lire!!! La caverne vient à nous!

Sénégalais

Toi en revanche tu ne sais pas écrire le français. « Il l’ont de l’étranger » c’est quoi ce charabia? Pauvre France!!! Je comprends maintenant pourquoi j’ai autant de succès professionnel dans ce pays. La concurrence est médiocre.

Simone GUTIERREZ

Sénégalais !
Ton pays est pauvre et a besoin de toi !
Tu devrais y retourner bien vite pour le servir si tu ne veux pas passer pour un transfuge opportuniste .
La France raciste , colonialiste et ignare ne mérite pas d’ accueillir des génies de ton espèce .
Quand on voit , dans l’ Histoire , le COLOSSAL apport de la médecine sénégalaise à la Science Universelle , on comprend que tu sois aussi fier de ton glorieux pays …..

joël (1)

C’est bien simple: On se demande comment l’Europe et ses techniciens et ingénieurs ont pu évoluer sans cet apport magnifique de Sénégalais….. Andouille!!!!!!!!!!!

Belenos

Nègres, hors de France!

joël (1)

Ne fait pas allusion à la France car tu en es sans doute apparenté que par CAF interposé!!! Les commentaires ci joint ne sont pas des épreuves de rédactions dont tu ne sais pas ce que cela veut dire! Tu as mis deux jours à décoder mon texte avec l’aide d’une association de neuneu!

Markorix

Chaque fois que j’entends parler de la Belgique j’ai un pincement au cœur. Par dessus tout ça les envahisseurs et leurs guetteurs politiques sur place ont abusé de la naturelle simplicité et de l’ ouverture d’esprit des Belges en général et le constat est allarmant. Help Belgium

a.picadestats

Oui, tout ce qui nous arrive est diaboliquement réussi!

mia+vossen

MERCI, Anne!

aguirre

Pas vraiment HS :
Je n’ai pas le son sur les vidéos D’Aldo Stérone, alors que les autres fonctionnent ! Quelqu’un a t-il la solution ?

Merci !

Joël

Chez moi, certaines vidéos démarrent avec le son coupé. Vérifiez en bas de celle-ci le petit haut-parleur. S’il y a une croix, c’est que c’est coupé. Sinon, en plaçant votre curseur dessus, vous avez la barre du volume qui apparaît, montez-la à fond. Mais le problème vient peut-être de votre ordi.

aguirre

Merci de votre réponse, mais le curseur est à fond et pas de croix sur le hp. Il semble cependant que ça vienne de mon micro, car sur celui d’un copain, tout marche comme un djidahiste qui va égorger un innocent !

Essef

Le titre de l’article est caricatural et mensonger.
Le problème du numerus clausus n’a me semble-t-il rien avoir avec une pseudo-théorie du grand remplacement.
1. de très nombreux lycéens postulent en PACES sans avoir le niveau du tout.
2. parmi ceux qui passent la première année, bcp s’imaginent travailler facilement où ils veulent et refusent d’aller travailler dans les déserts médicaux. Il y a trop de médecins à certains endroits, et pas assez à d’autres. Dans ces territoires, il faut donc parfois faire appel à des étrangers car ce sont les seuls à accepter d’y aller.
Pour ce problème, ouvrir plus de places en fac de médecine ne changerait rien tant que les mentalités de certains sont ce qu’elles sont.

mia+vossen

Malheureusement, la situation est bien celle que décrit Anne Lauwaert: je suis l’organisation des études universitaires dans la presse flamande (De Standaard), lis les réactions contre numerus clausus non seulement au début des études mais après et – ô rage! – aide des étudiants qui ne comprennent RIEN à des cours incompréhensibles. Ces cours sont généralement corrects mais l’enseignement en Belgique, comme en France, est devenu surréaliste. Un exemple: on peut aller à l’univ sans savoir lire, résumer un texte, sans savoir écrire correctement, sans culture générale… et on s’étonne d’avoir de mauvais médecins mal formés? On importe médecins et infirmières moins coûteux….

Lucie

Habitant dans une grande ville, je dirais plutôt qu’il y a assez de médecins (encore que 3 mois d’attente pour un ophtalmo …) mais certainement pas trop. Quant aux déserts médicaux, il est fort compréhensible que nos jeunes n’aient pas envie d’y aller. En effet ce ne sont pas juste des déserts médicaux, ce sont des déserts tout court. Ces territoires ruraux (ou qui ont perdu leur industrie) sont DÉLAISSÉS: par ex on privilégie le TGV puis les gares ferment dans les gros villages, ensuite on diminue le nombre de trains, du coup les gens qui ont encore un boulot prennent leur voiture, il ne reste plus qu’à dire qu’il y a moins de demande et le tour est joué, un train par jour, puis plus du tout. Il n’y a aucun effort pour rendre ces territoires attractifs.

Joël

Méthode gouvernementale pour tuer un village : on ferme l’école communale puis tout le reste suit : fermeture des services publics, des commerces, des artisans, etc car plus rentables. Un médecin qui n’a plus de clients va voir ailleurs.

Brouillon

Les médecins touaregs sont particulièrement qualifiés pour les déserts médicaux.

Lucie

Suite.
On rend la vie très difficile à nos petits paysans qui s’accrochent encore. Les tracasseries administratives, les ennuis financiers … ils se suicident.
Je pense comme Anne qu’il faut ouvrir ce numerus clausus, et rendre les postes dans les déserts médicaux plus attractifs financièrement.

Joël

Quand un numerus clausus (merci kouchner, encore lui) vous impose un quota de 10 médecins par an (c’est juste un exemple) et qu’on en importe 1 000 d’Afrique pour compenser le manque, vous trouvez qu’il n’y a pas de lien ? Sachant qu’en parallèle on en importe parce que des patients de plus en plus nombreux refusent de se faire soigner par un médecin mécréant ou par une femme, vous ne faites toujours pas le lien avec le remplacement ?

Barnabé

Il faut au moins doubler le nombre de places offertes en deuxième année (féminisation de la profession donc plus de travail à temps partiel, moins de stakhanovistes – je connais deux médecins hommes qui prennent 60 patients par jour -) et rendre les études payantes (les écoles de commerce sont bien payantes et ça ne choque personne), sauf pour ceux qui s’engagent à travailler durant 10 ans là où l’État leur demande de s’installer, sans prendre de dépassements d’honoraires. Cela permettra peut-être de mettre fin au pillage des compétences des pays sous-développés.

Fomalo

Bonnes idées que celle du doublement des places offertes, et celle des études payantes, @Barnabé, mais je sens déjà l’odeur du fric au noir du halal qui financerait les études de ceux qui deviendront (ni plus ni moins que les énarques), de bons fonctionnaires- médecins de l’Europe… Cela devrait nous rappeler quelque chose, non? Quant au pillage des compétences des PSD… Laissez-moi rire! J’approuve entièrement Anne. Peut-être va-t-il y avoir une « appli » directe de google à terme, permettant de traduire le diagnostic du swahili ,du kosovar ou du targui directement pour le patient des Vosges, de la Creuse, de la Lozère ou de l’Isère ???

Laurent+P.

> génération capuccino.
Après « Génération Mitterrand », nouveau slogan pour nouveau président du nouveau monde peuplé par… l’Homme Nouveau !

Joël

Le problème c’est que ce café est comme les frontières actuelles : mal filtré et plein de marc indésirable.

patito

en france nous avons les langues régionales et qui sont soutenues par les arabisants qui se gliseeront dans la porte ouverte grace au concept de langue secondaire … etc …
nous avons donc l’histoire suivante qui se passe en Corse :
le malade parle Corse et seulement Corse ce qui pose des problèmes au médecin Alsacien qui tente de le comprendre mais qui finit par donner une liste de soins : OUF !
le malade décéde car les infirmiers chargés des soins ne parlent pour l’un que le Breton et pour l’autre que le Créole

Flexo

Anne, bonsoir , bravo, ce que vous dite je le ressent, je le vois tous les jours.
Il y a une choses grave qui est en route. Cette chose c est après l abrutissement général, la mise en oeuvre de la destruction génétique des peuples blancs. Ce a quoi nous sommes arrives, est un métissage génétique entre peuple européens plutôt réussi, qui est allé en avant en positivant nos qualites.
Une fois au une femme mélange sa génétique avec une race africaine ou maghrébine, elle perd ce patrimoine génétique…a jamais! si ce n était au une question de couleur..
Mais cela va plus loin, les dernières études montrent que plus on descend vers l Afrique plus la moyenne des qi descend…que par contre le si chinois et japonais moyen ont des qi dépassant 105!

Ivan Greindl

Des essaies ?? Et un QI de 30 pour notre ami Joël (1)…

Victor hallidee

Aujourd’hui, à l’heure de la mondialisation économique et financière, Il y a des individus qui se prennent pour des  surhommes (les « Hautes Autorités », les « gouvernances » et leurs familles, leurs amis) et les populations qu’ils considèrent comme des sous-hommes (les « masses », les « anonymes »).
La médecine sera réservée aux « surhommes ».
La population européenne, sacrifiée par leurs « gouvernances », sera livrée à son sort : la loi du plus fort.

BobbyFR94

Anne, tout cela contribue à faire le RACISME envers la « diversité », y compris ceux qui veulent et/ou qui ont « épousé » les lois françaises, enfin celles d’avant le « politiquement correct » …

Joël(1)

On ne tire jamais de règles générales sur des cas particuliers!!! Assumez!