Pourvu que le FN n'obtienne pas de région !

antifafascismetue
Pour rassurer ceux qui ont fait un bond en lisant ce titre, que je leur dise tout à trac que j’ai voté en faveur de Marine dimanche dernier et que je ferai de même dimanche prochain. Une victoire électorale est toujours bien agréable et encourageante et j’admets qu’espérer une défaite est, au moins, paradoxale. Et pourtant ! Si le Groupe Bleu Marine gagne une ou plusieurs régions, qu’en fera-t-il ? Ces nouveaux Conseils Régionaux seront en butte à toutes les oppositions externes et internes qui mettront tous les bâtons dans les roues. Il n’y aura plus de Conseillers de Gauche mais ils seront encore présents par les personnels administratifs choisis depuis si longtemps. Les limites d’attribution des Conseils Régionaux seront aussi des impossibilités d’agir qui vont donner le sentiment de promesses non tenues. Le FN a beaucoup à perdre à se mettre sous l’injuste projecteur de la presse locale et à devoir limiter son action à remettre du porc dans les cantines, à réduire le prix du billet de bus alors qu’il ne sera pas dans ses attributions de remettre en cause tout ce que l’on attend de Marine au niveau national. Ne pouvant faire que peu de choses au niveau des régions, dans les mois qui viennent, les bilans ne seront, au mieux, que médiocres aux yeux des indécis qui seront sollicités à l’élection reine de 2017. Une victoire en 2015 ne serait-elle pas un handicap pour 2017 ?
Or, de toute façon, si le FN ne gagne pas de région, le mouvement aura tout de même remporté la victoire en devenant le premier parti de France et en gagnant suffisamment de sièges régionaux pour exercer une action critique visible sur la direction régionale issue de la magouille UMPS.
Cette action critique qui sera visible et audible sera un excellent préliminaire pour 2017.
Etant donné que les mois qui viennent peuvent être gravement chahutés du côté de l’économie et des  finances et que les risques d’attentats ne sont pas du tout levés, une défaite apparente du FN aux Régionales laissera le mouvement intact et en mesure de progresser encore pour que les Français soient toujours plus nombreux à n’en plus pouvoir, et moins nombreux à être aveugles et sourds. Pour une victoire de Marine au premier tour en 2017 ! Un premier tour nécessaire pour éviter deux semaines de troubles pires qu’en 2002.
Roger Costini

image_pdf
0
0

17 Commentaires

  1. Pas d’accord car si le FN n’a aucune région les journaleux ne manqueront pas d’affirmer que c’est uniquement un parti de 1er tour incapable de l’emporter au second.
    Ainsi en 2017 beaucoup d’électeurs avant tout soucieux de chasser Hollande pourraient se dire: « voter MLP ne sert à rien, elle va être battue au second tour, pour écarter les socialistes votons utile, c’est à dire LR. »
    N’oublions pas qu’en 2007 JMLP avait perdu la moitié de ses électeurs parce qu’ils avaient préféré Sarkozy, croyant voter utile, JMLP s’étant fait écraser au second tour 5 ans plus tôt.
    Les régionales doivent prouver que le FN peut gagner au second tour.

  2. Cet article tient la route. En effet, une victoire, c’est prestigieux et donne de la pêche pour 2017 mais quand on sait que la ou les région (s) vont se retrouver sous les feux terribles de ces satanés médias pour démonter matin et soir toute la politique régionale du FN. Ils vont tout nous sortir : l’élu qui abuse de son statut, les subventions coupées, la soi-disante incompétence des uns et des autres, un conseiller régional démissionnaire qui dénoncera MLP et son équipe, la culture menacée, la situation bloquée à Calais… Et j’en passe ! La seule solution véritable, c’est effectivement Mme Le Pen élue dès le premier tour en 2017 ! Le tour sera joué et ils n’auront pas le temps de tout casser entre les deux tours ! Encore que…

  3. tout à fait d’accord avec votre analyse,qui était la mienne mais dont je n’osais parler. Car dans chaque Conseil Régional , si on perd, le FN sera fortement représenté et aura la part belle pour sanctionner le parti au pouvoir.Par contre l’inverse aussi aura lieu. Et si en 2017 on veut Marine au pouvoir , vaut mieux encercler « l’ennemi » plutôt qu’il nous encercle.

  4. Cette argumentation n’est pas dénuée de fondement mais alors elle pourrait être étendue à 2017 et on pourrait dire que si JMLP ne voulait pas le pouvoir ,
    MLP en a peur
    Quoiqu’il en soit je persiste à penser que ce n’est pas en repoussant Cathos, identitaires et militants de vraie droite, bref en créant la division, que ce néo FN marxiste libertaire, arrivera au pouvoir, Néo FN dans lequel je ne me reconnais pas; bien que je le considère comme le moins pire des trois gamellards et vote provisoirement pour lui

  5. cela ressemble au <>de LR-UDI avec les soumis et vendus a cette secte mais qui s’entendent comme larrons en foire ! sur le fond de votre article je dirai que certaines vérités sont contrecarrées par du sur place et cela ne me plaît pas comme bcp d’autres commentaires ,il faut continuer le combat et obtenir au moins les deux régions qui sont le NPCP et PACA psychologiquement importante pour le moral et pour les difficultés si cela arrivait le F.N.est maintenant assez clairvoyant politiquement parlant pour déjouer les pièges des employés en place et qui sont tous de Gauche mais si on a la présidence la majorité des élus sera plus influente pour bien gérer en attendant de pouvoir gagner 2017qui sera la plus importante de ce siècle.

  6. J’ai entendu le même type de réflexion lors des municipales et … en ça se passe plutôt bien, je pense à Béziers en particulier. D’autres part des élus donnent de grands électeurs, de quoi obtenir quelques sénateurs FN-RBM.
    Maintenant, j’admets que la tâche sera ardue et les média vont pister le moindre problème pour le monter en mayonnaise.

    • Ah quand même!!!! et les peaux de bananes vous connaissez aussi ? Vous parlez de Menard mais il n’y a pas que lui…Mais sont ce les exceptions qui confirment la règle ???

  7. Il faut savoir ce que nous voulons ! nous votons FN pour gagner même si la tâche sera rude, c’est ainsi que le FN pourra faire la démonstration de ses capacités.
    En lisant cet article, je retrouve l’attitude de JMLP qui ne cherchait qu’à marquer des points sans désirer la place. On est pas à « question pour un champion » mais dans une démarche de renouveau pour la politique française.

  8. D’un point de vue strictement stratégique, vous avez raison. Évidement, cela peut heurter la morale. Le débat est de savoir si la fin justifie les moyens.
    La fin est dictée par l’urgence et l’état du pays.
    Quand Hollande a été élu en 2012, j’ai pensé « il va précipiter la chute »
    Je pense que l’heure est à la stratégie. Merci pour cet article même s’il laisse un gout amer.

  9. C’est avec de tels raisonnements que l’on fait des moutons, des gens résignés et que l’on retire au peuple son pouvoir de changer les choses
    Mr Costini je ne suis pas d’accord avec vous… c’est s’enfoncer un peu plus dans cette société Orwellienne qui vous conduira à ne plus rien faire, à ne plus espérer… parce que c’est dans la lutte et le combat que les Français retrouveront leur fierté et leur espoir et non dans une molle attente d’un hypothétique lendemain libérateur… il faut battre le fer tant qu’il est chaud, et il faudra se battre en espérant que le FN gagne un maximum de régions afin que ça soit les frontistes qui pourrissent la vie de ceux qui sont au pourvoir aujourd’hui et non le contraire!!!

  10. C’est mon analyse a moi aussi ,je ne l’aurai pas exprimé avec autant de clarté. Mais nous ne sommes pas les seules,des commentateurs sur les chaînes info disent le danger de n’avoir aucune region au fn ,le sentiment de frustration des électeurs quasiment pas représentés et l’agravation de la situation de la France en general (les indicateurs etant toujours a ce jour dans le rouge) favorisent un raz de marée fn pour 2017. Ils commencent a espérer la main mise du fn sur au moins une region afin de les desinguer, comme ils n’y arrivent pas avec les villes ,j’habite Beziers ,je vois bien leur manège , mais ça fait flop .

  11. Le FN n’est pas « devenu » le premier parti, il l’était déjà avant !
    Et puis, évidemment, votre argumentation est fausse. Il faut toujours vouloir le mieux possible, même petitement dans une région. Donc pour vous, il faut le pire, la politique du pire…… Et puis, dans les mairies FN, les maires sont ils gênés par du personnel gauchiste ? Eh bien non, ou si peu…. donc votre argumentation ne tient pas là non plus… Enfin le FN a absolument besoin de victoire (à plus forte raison en duel !) pour encourager les patriotes et prouver qu’il peut gagner pour 2017. N’oubliez jamais, jamais, que le découragement est notre ennemi n°1. Les abstentionnistes sont d’abord des découragés et pour beaucoup d’ex FN…

    • Evidemment moi aussi je souhaite et apprécie une victoire. Mais si une victoire prépare une défaite ultérieure??? Tandis que Valls brandit le spectre de la guerre civile voire nous menace de guerre civile. Gare aux provocations !

      • valls veut faire peur aux français surtout ne pas l écouter et suivre votre cœur si temps soit peu vous aimez votre pays vous français ,il faut que toute ces magouilles UMPS change .se sont les socialos qui veulent nous brider et nous faire croire que si le FN arrive au pouvoir nous aurons la guerre civil ,posez vous la question qui va faire cette guerre si ce n est les musulmans des banlieue ,eux ils veulent garder leurs acquit socio,alors que nous français nous avons droit a rien qu a bien payer pour des fainéants :alors le 13 moi c est MARINE

    • En parfait accord avec votre vision de ce qu’est le FN, sur votre analyse, et j’espère que les duels de demain seront à la hauteur des enjeux. Par contre, je ne pense pas que les ex FN sont des abstentionnistes, il me semble(mais je peux me tromper!) que pour beaucoup, ils ne se retrouvent pas ou plus dans les programmes des partis, nombreux font partie des huit millions de pauvres et précaires laissés sur le bord de la route depuis des décennies. Et puis, il y a les autres, ceux qui se foutent de tout. Alors oui, demain pas une voix ne doit manquer!

Les commentaires sont fermés.