Poutine n’a pas exilé le non-vacciné Bolsonaro au bout de la table !

Régulièrement invectivé, le Président brésilien est détesté des médias français et dailleurs… Donc sa rencontre avec Poutine déchaîne toutes les plumes vipérines. Il est un détail que peu ont relevé, c’est qu’à la différence de Macron, il n’a pas été relégué au bout d’une interminable table… mais assis  et non masqué à côté du Président russe. Pour l’avoir affirmé haut et fort, Jair Bolsonaro n’est pas vacciné ; contaminé par le Covid, il considère que son « immunité est au plus haut » et que « la liberté passe au-dessus de tout ». Il s’est dit que le petit télégraphiste de l’Otan avait été tenu à distance car, bien qu’officiellement vacciné… il avait refusé un test PCR… Testé ou pas, Bolsonaro a eu droit à un traitement de faveur.

En fait, ce voyage était prévu de longue date, ne relevait pas de la crise ukrainienne et il est inadmissible autant que ridicule que les propagandistes prétentieux de notre petit pays surveillent et critiquent les invitations du Kremlin. Il leur serait préférable de surveiller l’Élysée…

Le Président russe s’est félicité de discussions « constructives » avec son homologue brésilien : « Le Brésil est notre partenaire principal en Amérique latine, faisant l’éloge de « pourparlers constructifs » qui contribueront à « renforcer davantage les relations russo-brésiliennes ». Se disant « solidaire » de la Russie, Jair Bolsonaro a estimé que sa visite était « un signal pour le monde entier » que les relations de son pays avec Moscou « ont de bonnes perspectives ». Dans leur déclaration commune, les deux dirigeants ont souligné leur « volonté de renforcer le partenariat stratégique et d’approfondir le dialogue politique », mettant l’accent sur un « important potentiel de coopération » dans le domaine énergétique, notamment pour le nucléaire.

Pour les analystes, le voyage de Jair Bolsonaro, qui s’est rendu après en Hongrie, ne pouvait pas tomber à un pire moment, et répond à des préoccupations de politique intérieure. Face aux critiques, le Président brésilien, qui ne cache pas son admiration pour Poutine, un « homme fort », a souligné que le Brésil, grand producteur et exportateur agricole, « dépend en grande partie des engrais de la Russie ». Dans leur déclaration commune, les deux Présidents « ont constaté avec satisfaction l’augmentation des livraisons des engrais russes au Brésil ».

 
Ridiculisé, le petit télégraphiste de l’Otan !
 
Mitrophane Crapoussin 
  
image_pdfimage_print
32

22 Commentaires

    • Poutine ne peut pas jouer avec le Bolsonaro comme il le fait avec Macron pour deux raisons, Bolsonaro n’est pas une girouette, il a des idées bien ancrées bonnes ou mauvaises, il ne se laisse pas mener par le bout du nez et le Brésil n’est pas la France, avec un territoire 15 fois la France et 220 millions d’habitants, le poids n’est pas le même et ce ne sont pas quelques bombes nucléaires qui changeront quoi que ce soit.

    • la première photo est très représentative de la façon qu’ont les hommes de s’asseoir sur un siège : les jambes écartées…à comparer avec brichel…

    • Mr Poutine n’a pas mit une table de 7 mètres de long pour discuter avec le Président du Brésil LOL.
      ça me rappelle un reportage entre Trump et notre « Marechal-Marabout et bout de ficelle ».
      makron n arrêtait pas de tripoter Trump. Mains baladeuses. Ha ha ha !
      Trump avait un air furieux. il devait penser: « ça va être « massacre a Fort Apache s’il continue ».
      L’erreur de Trump: ne pas se munir d une table de 7 m quand on discute avec un tripoteur pervers narcissique etc.
      C’était limite porno. Moi j’ai rigole mais j’ai du éloigner mes petites filles.
      Micron a prit Trump le président des USA pour un voyou Antillais.
      On a ça en France LOL.
      A la TV de Franquarabia, les journaleux on dit que cette grande table c’était un geste barrière pour éviter le cocorona-virus.
      Sont trop forts.

    • Je suis pro Poutine j’adore cet homme avec main de fer et gant de velours le de Gaulle français surnommé chez lui, voilà deux vrai chefs qui savent gérer leur pays et les accords politiques, admiration. Mon père aussi doit se tourner dans sa tombe de voir ce qu’est devenu la France avec un peuple franchouiard ou sont passé nos anciens guerriers de la résistance: Ami entend-tu !!! etc.

  1. Prophylaxie Citoyenne!
    Macron a été relégué en bout de table ovale par V.Poutine, parce que le Président Russe déteste les communautaristes LSBTIQ…mais sous couvert officiel de protection contre la covid.
    Macron a en effet refusé de se soumettre au test obligatoire en Russie, pour tous les arrivants… afin que les « services secrets » n’aient pas son ADN!
    La paranoïa anti-Russe de Biden a fait des émules!
    Faire monter la tension en Ukraine afin de pouvoir y installer les fusées du NATO!
    On n’arrête pas les mondialistes.

    • Et pourquoi narcisse n ‘ a pas embarqué brizitte . Il hésitait entre brizitte et jean mich.

  2. Pour gagner contre Poutine il faut être fin ! Si il y a retour de l’invitation il faut faire le contraire de cette table inter+minable qui a fait comprendre du fossé qui existe ! Pcr refusé peut-être une crainte d’un poison ? Le poison c’est seulement le vaccin ! Rien n’est éternel et un jour Poutine disparaîtra comme ici, préparons cette éventualité par une alliance ! La facherie, beurk !😇

    • Le seul vrai problème, pour les franchouillards abrutis de télé, c’est qu’ils ne comprennent plus rien!
      La France ne doit pas hurler avec les hyènes. Gagner non pas contre Poutine, mais AVEC Poutine!
      LA Russie est le PLUS GRAND PAYS d’EUROPE.
      Durant des siècles ce grand pays a été l’ami et l’allié de la France.
      En 1940-45, le Peule Russe a défendu son pays contre le fascisme nazi, 25 millions de morts, en défendant l’Europe… et la France.
      La Russie, comme la Chine sont des Nations profondément nationalistes.
      Pour détruire cette exigence de Souveraineté Nationale, la CIA veut installer son arsenal militaire , le NATO, en Ukraine.
      V.Poutine a mille fois raison de s’y opposer.

  3. Vous avec moqué la longue table qui séparait Poutine de Macron. Vous avec oublié de dire que la reception de Scholz était à la même table, et que Poutine discute avec Lavrov avec une distanciation encore plus grande. Mais c’est normal puisque pour vous le but n’est que de cracher sur la France. Avec des patriotes comme vous on n’a pas besoin d’ennemis

    • à prestit, il me semble que nous vous avons déjà précisé que tous ici NOUS N’AVONS PAS VOTé MACRON ET QUE NOUS NE RECONNAISSONS PAS CETTE CRAPULE COMME REPRéSENTANT LA FRANCE alors votre « cracher sur la France » vous pouvez vous le carrer…Je vous rappelle également que tous ici, nous ne sommes pas vaxxxinés, et que le grand DéFENSEUR DU VAXXXIN que vous êtes, VRP DE PFIZER, est mal placé pour venir nous dire « que nous ne sommes pas des patriotes », quel CULOT quand même !!!

    • prestit, rentre au vestiaire illico presto ! Et n’oublie pas de prendre ta camomille avec deux doliprane. On te frictionnera plus tard pour te faire expectorier tes c**ries.

  4. ce poudré cocaïnomane n’a plus qu’à retourné aux Antilles
    se faire farcir le fion aux boudins noirs à la Créole
    ou au Maghreb avec ses merguez halal au cul
    ce bouffon pédéraste négrophile et arabophile
    finira sa carrière de Jupiter dans le fond du trou
    d’un chiotte allah turque et c’est Vlad’Poutine
    qui en personne tira la chasse ..!

  5. Excellent titre !
    Car la photo de la macronette repoussée à dix mètres de la table vide, c’était vraiment une idée géniale du grand président russe, pour exprimer ce qu’il en pense.
    A contrario, le président BOLSONARO est plus proche de son hôte.
    Et d’une façon générale, nous les patriotes, nous aimons ce que les merdia de francekipu détestent.

    Et n’oublions pas la devise CPIAJ : « Les propagandistes, c’est comme les déchets, nous n’en détruirons jamais assez ».

  6. Vous prenez les gens pour des imbeciles les Russes demandent un test Pcr Macron l’a pas fait et être content de rabaisser son pays bravo le journaliste à 2 balles.

    • et pourquoi alors que ce connard présidentiel de p’tite fiotte de micron
      en réclame et en exige des tests PCR aux Français
      et si ces mêmes Français n’en ont pas cet enculé de naissance
      les mets tous à l’amende ???

  7. Macron c’est pas un homme c’est une putain de tafiole
    et Brigitte c’est pas une femme c’est l’homme à Macron

1 Rétrolien / Ping

  1. Poutine n’a pas exilé le non-vacciné Bolsonaro au bout de la table ! | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.