Ayons conscience du pouvoir de l’écrit

EcritNous, Français de souche ou de cœur, sommes les héritiers de la Grande Nation (expression datant de la fin du XVIIIe siècle). Beaucoup trop ont oublié cette glorieuse filiation ou ne l’ont jamais connue : merci à l’éducation nationale qui n’a de cesse d’estomper ou de falsifier les plus belles pages de notre histoire !

Heureusement des sites comme RL combattent pied à pied la désinformation systématique pratiquée par le gouvernement obéissant sans broncher aux oukases de Bruxelles et les grands médias à ceux du mondialisme « apatride et vagabond ». Tous voulant nous convaincre que nous sommes devenus quantité négligeable dans le monde actuel, même face à l’Allemagne, hélas réunifiée (avec notre aide financière), et redevenue orgueilleusement hégémonique.

La France ? 1 % de la population mondiale disent-ils tous avec condescendance ou mépris ! Oubliant d’ajouter que nous avons le feu nucléaire pour tenir l’allemand et le reste du monde en respect, que nous restons pour le moment la 5e plus grande puissance économique mondiale, le 3e possesseur des prometteurs espaces maritimes sous-marins et que notre rayonnement culturel reste intact malgré les sabotages continuels pratiqués par nombre d’intellectuels ou de politiques, qui pourfendent notre pays qu’ils appellent, entre autres amabilités, la France « moisie ».

Votre site et d’autres n’hésitent pas à publier des billets dont certains sont, il est vrai et malgré les risques d’être traînés en justice par des officines largement subventionnées bien qu’elles ne représentent qu’une poignée d’adeptes (SOS Racisme, MRAP, LICRA, LDH, etc.), écrits à l’acide. Vos publications ont bien compris qu’elles doivent rester dans certaines limites sémantiques mais bien comprises par leur lectorat. Contournant les lois scélérates dites Pleven et Gayssot, elles se battent inlassablement pour la  liberté de la presse et des opinions (de toutes les opinions), ce qu’on ne peut plus attendre depuis longtemps de feuilles (souvent subventionnées pour des montants impressionnants), ayant pignon sur rue comme Le Monde (que certains appellent l’immonde depuis son soutien indécent au régime de terreur de Pol-Pot au Cambodge) ou l’ex l’Aurore, repris tièdement par Le Figaro.

Certains, découragés, diront que vos sites et blogs sont lus généralement par des gens adhérents à vos idées : à quoi bon dès lors continuer à dénoncer ce que tout le monde sait déjà mais auquel personne ne s’opposera frontalement car, comme le disait Rivarol dans les années 1780 « on ne combat pas les idées avec des canons ».  C’est vrai puisque tout pouvoir sait très bien défendre ses privilèges mais voici trois bonnes raisons de persister à lutter contre un régime avili. Il  présentent quatre avantages qu’on peut qualifier d’essentiels :

1/ Certes les articles « dissidents » ne constituent pas forcément des « scoops » ou des vérités indiscutables mais ils sont écrits par des professionnels non inféodés à des journaux appartenant aux « lobbies » politico-financiers qui ont les moyens de travestir la réalité des choses (par exemple, les tueurs musulmans sans passé criminel, qui sont présentés comme des naïfs, un peu dérangés, ayant  mal digéré le coran et n’ayant pas forcément de liens avec Daech ou les djihadistes qui multiplient les attentats en Europe et en Amérique du Nord).

2/ Ils n’ont pas pour source unique l’AFP, véritable propagandastaffel du régime que les journaleux chassent en meutes, utilisant la technique de la répétition d’affirmations fausses ou biaisées pour orienter l’opinion. Evidemment ils ne font pas tous partie de telle ou telle oligarchie, ne sont pas tous partiaux ou sectaires mais il est patent qu’un trop grand nombre d’entre eux, ne fait pas de l’objectivité et de la déontologie journalistique une vertu cardinale.

3/ Ils émanent aussi de gens assez bien informés de par les métiers qu’ils exercent (policiers, militaires et même certains journalistes). Ceci donnant un éclairage un peu moins « bisounours » aux informations diffusées par la grosse presse (par exemple, le pourcentage extraordinairement élevé d’étrangers ou de bi-nationaux encombrant les prisons : ils seraient 10 à 12 % présents en France mais représenteraient 60 % des emprisonnés).

4/ Ils ont surtout l’énorme importance d’être quotidiennement scrutés par des collabos sans états d’âme présents dans tous les services ad-hoc de l’Etat (préfectures, ministères, SCRT (ex RG), chargés de rassembler le maximum de données et de renseigner le gouvernement sur l’état de l’opinion. Ces données affolent littéralement ceux qui croient gouverner et qui pour contrer les opinions défavorables – elles le sont quasiment toutes à 85 ou 90 % – prennent toutes sortes de décisions ridicules ou choquantes qui ne font que renforcer le très réel mépris d’une immense majorité de citoyens pour la classe dirigeante et ses collabos.

Voir ci-après l’article de Charles Demassieux dans Boulevard Voltaire : L’Élysée et la frénésie du recasage.

Paul Veglio

image_pdf
0
0

21 Commentaires

  1. Louis Chagnon , également prof d’histoire -géo et qui fut lui aussi étrillé pour ces justes propos sur les actes du « beau modèle  » ne publie plus beaucoup, que devient-il?

  2. Goethe disait « legere, legere et relegere », lisez, lisez et relisez, ne cessez jamais de lire et de relire ni d’écrire, nos plus grands écrivains avaient le courage de dire ce qu’ils pensaient de ce qu’un Schopenhauer qualifiait « d’exécrable islam ».
    Même ceux qui lisent peu ordinairement sont de plus en plus informés et de plus en plus se réinforment vers des sources honnêtes et lucides.
    Peut -être que nous n’éviterons pas une troisième grande guerre armée avec l’islam (après les offensives arabes puis ottomanes et turques) qui ne sera vaincu que par le sort des armes une fois de plus, à moins que la vérité de sa nocivité soit si lumineuse et évidente qu’il s’effondrera comme le communisme.de ses propres contradictions internes et une taqiya devenue dérisoire.
    Le compte à rebours à commencé.

  3. L’écrit et la puissance de cette arme, qu’Internet n’à jamais remis en cause mais peut démultiplier permet de gagner la bataille contre les adeptes d’un seul livre.
    Hier c’était Mein Kampf ou le Petit Livre Rouge qu’on brandissait, dont les bilan se traduisent en millions de morts, aujourd’hui c’est le Coran jamais expurgé de ses incendiaires sourates médinoises et là encore des millions de morts en 1437 ans de son histoire sur le cinq continents( 270 M dont 80 d’hindous!).
    Les lâches veulent occulter la vérité de ce totalitarisme qui revient, mais une vieille chanson allemande dit »die Gedanken sind frei « , les pensées sont libres.
    Le mensonge est promis à sombrer sous un tsunami d’écrits: pour l’islam qui retient de moins en moins ses plus fanatiques adeptes c’est le début de la fin.

  4. Chers amis, amoureux de la langue française, c’est la dernière fois que je m’adresse à vous pour l’orthographe. Ayant bien d’autres activités que la consultation de ce site remarquable et indispensable, mes commentaires ont un but, comme on disait à l’Église avant le concile de Vatican II, c’est « l’édification »(voir définition dans le Petit Robert). L’orthographe est une chose importante, certes, mais n’étant pas à l’agrégation ou à la rédaction d’une thèse de doctorat, je « jette » mes réflexions à la va – vite entre deux activités. Et il en sera ainsi, jusqu’à ce que l’on me chasse de ce site. Je ne suis pas à l’école! Merci.

    • Vous avez déjà essayé d’écrire avec un smartphone? cette saleté de géniale invention vous corrige parfois à tort et à travers et le mal est fait dès que votre post est envoyé.
      En effet celà nous met très en colère de lire un mot pour un autre ou une règle d’accord parfois massacrée à votre corps défendant.
      Cela étant dit il est urgent qu’une pensée soit comprise car il faut cerner l’islam qui est redevenu le plus grand risque totalitaire de l’histoire.
      Ah si Hérodote avait connut cette folie, les perses de Darius à côté étaient de grands démocrates.
      Il y a eu les guerres médiques pour les grecs, les guerres puniques pour les romains, et maintenant après un siècle de barbaries totalitaires brunes et rouges nous avons le retour de la barbarie verte et noire (drapeau de l’EI) et nos guerres islamiques.
      Nous les vaincrons, mais à quel prix, une fois de plus.En attendant nous essaierons de surveiller l’orthographe de nos post.
      Bien vous, le combat ne fait que commencer.

    • European Aerospace and Defence System ne de la fusion de l’Aérospatiale, de Matra Défense (groupe Lagardère) et des activités militaires de Daimler -Benz en 1999 maintenant renommé Airbus. Cette entreprise produit les avions Airbus (A 320 A 380…), des satellites civils (Astrium) mais surtout de l’armement (hélicoptère Nh – 90 et Caracal, missiles divers et variés, systèmes de guidage des Rafales, satellites militaires…).

  5. Pour ceux qui veulent s’instruire, connaître l’Histoire, il y a les magazines, notamment Géo Histoire, Le Figaro avec ses numéros exceptionnels, ses hors séries magnifiquement documentés et illustrés. Il est facile, bien qu’onéreux, en raison du prix de ces revues, d’apprendre tout ce que l’école a pu nous cacher.
    La connaissance, la « culture » sont souvent une question de volonté, une démarche individuelle.
    Par conséquent, je pense que grâce à la presse on peut combattre la volonté de l’Etat d’occulter la richesse de notre glorieux passé, ainsi que ses failles… Mais quel pays n’a en pas ? A vos kiosques !

    • Vous avez raison. Certaines publications (trop peu) traitent, encore objectivement, de l’Histoire et de la Culture de notre grande Civilisation française. Pour combien de temps encore?

    • Et SURTOUT:  » La Nouvelle Revue d’Histoire « , ( tous les deux mois ).

      • Je ne connais pas « La Nouvelle Revue d’Histoire », mais pour ceux qui aiment Paris, je signale aussi :  » PARIS, de Lutèce à nos jours » ! Le premier numéro est sorti en 2015. Nous en sommes au n° 13. Il s’agit d’une revue trimestrielle, très intéressante qui, comme son titre l’indique, nous apprend sur le Paris d’autrefois, également, grâce à l’appui de photographies, compare la vie des quartiers, d’hier à aujourd’hui.

        J’ajoute un mot, en réponse à l’auteur, M. Véglio, c’est la moindre des choses. J’abonde dans son sens, notamment avec sa conclusion et j’ajoute que si nous vivions dans une société véritablement démocratique le gouvernement tiendrait compte du mécontentement du peuple au lieu de chercher à le contrer par tous les moyens.

  6. Oui, il y a quelques fautes d’orthographes…Ce n’est pas une copie d’agrégation! Ceux que cela dérangent, ils n’ont qu’à aller se faire faire en….!

    • Que cela dérange . mes vrais professeurs d’histoire l’écrivaient au singulier et restaient polis !

    • Pas d’inquiétude à avoir! Quand les imams apprendront l’arabe à vos enfants ou petits enfants, ce sera à coups de fouet ou de badine. Et cela arrivera dans moins de temps que vous le pensez!

      • Bon, ça va continuer longtemps sur les fautes d’orthographe ?
        Ce n’est ni le sujet de cette page, ni celui de ce site.
        Et puis, prof, c’est bon, arrêtez avec « les imams apprendront l’arabe etc… ».
        Toutes ces disputes sont lassantes.
        Je comprends les puristes (et j’en suis), mais ce site n’est pas fait pour ça.
        Maintenant, ceux qui sont corrigés, svp, cessez vos enfantillages : prenez acte et puis stop…
        On apprend à tout âge et la fonction d’enseignant n’épargne pas de commettre des coquilles, des fautes, des syntaxes lourdingues, enfin que sais-je.
        A tous, bonne journée et restez calmes, gardez votre fureur pour les hérétiques.
        C’est avec cette hargne dont vous faites preuve qu’il faut les affronter, eux + les assassins de la Répubique + les bradeurs de la France !

    • Monsieur le Professeur il y a longtemps que certaines bonnes âmes vous ont alerté charitablement sur vos fautes ! Avec délicatesse et politesse. Or, il s’avère que ce ne sont pas seulement des fautes d’inattention bien compréhensibles … pour lesquelles tout le monde est excusé quand elles sont rares. Ce sont des fautes de méconnaissance de la grammaire. Votre bonne connaissance de l’Histoire ne peut pas vous excuser ! Puisque vous avouez faire des fautes, il suffirait peut-être aussi de vous relire ! Il est impossible à un français d’admettre que l’on confonde un participe avec un infinitif. Comment voulez vous combattre l’islamisation de la France en faisant les mêmes fautes que les étrangers ? Le comble, c’est que je connais des arabes qui parlent au subjonctif et qui pourraient nous faire honte.

  7. II.La Provence et Nice matin appartiennent à Bernard Tapie. And Last No Bust, la Dépêche du Midi est la propriété de Jean – Michel Baylet, ministre des collectivités locales! Quand on parle de l’indépendance de la presse en France, il y a de quoi rigoler. La presse appartient à des marchands de canons, des géants du BTP et des services publiques (eau, traitement des déchets…), des magnats des télécommunications, des banquiers et des fabricants de produits de luxe. Tous ces gens -là travaillent de manière très étroite avec l’Etat (commandes, réglementations et promotions à l’étranger) et certains (armes et services publiques) exclusivement avec celui – ci. Cela devrait être interdit!! Ce n’est même plus du conflit d’intérêt! C’est de la collusion à grande echelle!! Après 75 à 80% des « journalistes » français se disent de gauche voire d’extrême – gauche! Comme dit Soral, en France, aujourd’hui, un journaliste, c’est une pute ou un chômeur, sur ce point précis, il a entièrement raison!!!

Les commentaires sont fermés.