1

Pr Raoult : Il y a un problème majeur de décadence dans ce pays

 

Le faux gentil et véritable inepte Bruce Toussaint est retourné à Marseille interviewer Didier Raoult. Le journaliste de BFM TV a accumulé les questions aussi stupides que vachardes pour essayer de coincer le directeur de l’IHU, sur des sujets dits sensibles, lesquels ne le sont pas du tout  pour le professeur. Et tel est pris qui croyait prendre, au bout de plus trente minutes, c’est Bruce Toussaint qui, une fois encore, a eu l’air ridicule, suintant lamentablement la bien-pensance médiatique.

Raoult a fustigé l’état de la France : « ce pays est désorganisé. En Afrique, je vois des hôpitaux en meilleur état que la Timone. Il y a une fuite des cerveaux, les profs s’en vont. Il y a un problème de décadence dans ce pays, qui est un problème majeur ».

« Est-ce qu’on est devenu fou de dire on ne soigne plus les malades ? » Il a répété que l’État avait mis en danger la vie des Français,  ce dont beaucoup de patients ont témoigné… « Le message de l’État a été dangereux » (…) « ne contactez pas pas votre médecin, restez à la maison et prenez du Doliprane » comme le déclarait Jérôme Salomon, « c’est contre tous les principes médicaux et  toute la pratique médicale ». 

Questionné sur les grands scientifiques dans son domaine, il a cité celui qui avait le plus d’expérience, soit Christian Perrone « qui a été foutu dehors », et « les neuf seuls identifiés au niveau international qui sont tous dans l’IHU ».

Puis, une fois de plus, il a récusé les reproches quant à des « essais » faits avec de l’hydroxychloroquine, inventions d’un prof de maths, qu’il qualifie de cinglé. À nouveau, donnant maints détails scientifiques et probants, dénonçant « un complot », il a démenti « l’enquête » de Mediapart, l’accusant d’avoir procédé à des essais illégaux de traitements contre la tuberculose.

 Interrogé sur l’utilité d’une troisième dose, Didier Raoult s’y est déclaré favorable pour les groupes à risques. Quant au reste de la population, il est beaucoup moins convaincu car le fait que la vaccination bloque l’épidémie n’a pas été démontrée.

Quant à l’alerte de l’OMS, prévenant que l’Europe est redevenue l’épicentre de la pandémie et annonçant 500 000  morts d’ici la fin février, il a paru dubitatif, ajoutant qu’il ne faisait jamais de prévisions, que pour avoir des précisions sûres et au quotidien, il fallait s’informer sur le site spécialisé Johns Hopkins.  

Selon lui, « l’OMS dit un peu ce qu’elle veut… »,  « C’est acheté beaucoup, beaucoup, beaucoup par Bill Gates »,  « financier majeur de l’OMS ». « Il y a une émotivité dans cette maladie qui amène à faire des déclarations intempestives, trop précoces, à prendre des décisions en urgence, dont le temps dira qu’elles étaient prématurées »… 

Dénonçant les pratiques de  cette organisation, il invite à regarder la vidéo du professeur Muyumbe, chercheur congolais, auquel l’OMS a fait du chantage, refusant de le financer s’il n’utilisait pas du remdésivir pour soigner le virus d’Ébola, « ce qui n’a pas du tout marché »…. Concluant par : « globalement, la politique vaccinale du monde est dirigées par Bill Gates depuis une quinzaine d’années ».  

Accusé de complotisme par Bruce Toussaint, très offusqué, il a répliqué que la politique vaccinale du tiers monde a été financée par Bill Gates : « Bill Gates doit fournir à peu près la moitié du budget de l’OMS », « Bill Gates disait qu’il y aurait une pandémie, qu’il faudrait un vaccin en six mois, il disait ça, il y a quatre ans »… « je ne comprends pas, je ne comprends toujours pas  comment on peut faire un vaccin en toute sécurité sur six mois, on le voit bien »…  Une pandémie de Covid prévue il y a quatre ans ?

Enfin, Didier Raoult lui a conseillé de s’informer auprès du site Euros for Docs pour savoir quels médecins sont financés par l’industrie pharmaceutique, ce qui est le cas de beaucoup de docteurs télévisuels, lesquels et pour cause ne sont pas libres… dissimulent, se taisent ou mentent. « Ce qui est illégal ! »

 Le spécialiste mondial de la corruption, ayant passé un an chez nous, a déclaré que « la France est le pays qui ignore le plus la notion de conflit d’intérêt ».

Nous nous en doutions mais en avoir la certitude, c’est mieux.

Ce n’est pas la première fois que le professeur marseillais dénonce faits, pratiques, agissements spécieux voire malhonnêtes et dangereux, des uns et des autres, dont le ministère de la Santé. À nouveau, il vient de nous offrir un résumé édifiant, corroborant tout ce que RL dénonce depuis le début de cette crise, qui ne finit pas de finir… pour la collusion, la corruption, et servir la campagne du candidat Macron, qui sert Bill Gates et Big Pharma.

Daphné Rigobert

Interview du professeur Raoult par Bruce Toussaint

https://www.youtube.com/watch?v=h35y7gMR8ak