Violeur, ce Congolais devait être expulsé en 1999 : toujours en France !

La France n’est peut-être pas encore une « république bananière » mais elle est déjà une véritable « pétaudière ».

Il est inimaginable que tout cela puisse se passer dans notre pays à l’heure du numérique et des techniques de pointe.

Il est impensable que nos administrations se trouvent dans l’incapacité de contrôler, d’appliquer, de réguler, de supprimer.

Que notre pays se trouve devant l’impossibilité de réformer ce n’est pas une nouveauté mais tout de même que le pays soit paralysé par des fonctionnaires et des agents dans le seul objectif de conserver tous les avantages acquis à des époques révolues et s’approprient le « Droit de grève » avant même de connaître les conditions de ces réformes, qu’ils se permettent même de mettre en danger la vie d’autrui par des mesures illégales (coupures de courant, etc.) c’est tout simplement de la dictature anarchiste.

Des mensonges d’état, des parlementaires et sénateurs amnésiques, des fraudes généralisées (Impôts – Sécurité Sociale – CAF – Chômage, etc.) – une immigration incontrôlée – radicalisation dans les prisons – Djihadistes remis en liberté et non expulsés – Rappeurs qui insultent la France, nos mères, la police, nos femmes, notre Patrie – des zones de non-droit – des dealers qui imposent leurs lois aux forces de l’ordre – des manifestations contre nos valeurs, contre la laïcité, la république, notre drapeau, notre hymne – des criminels étrangers non expulsés – des décisions de justice incompréhensibles.

Des centaines d’églises et de cimetières incendiés, profanés, vandalisés, couvert par le silence honteux des médias nationaux : Plus de 26 incendiées depuis début 2019. En 2018, 1063 actes antichrétiens en France, contre 1038 en 2017. 541 actes antisémites contre une centaine anti-musulmans.

Des décisions de justice non appliquées. Exemple tout récent : un congolais, âgé de 43 ans, arrivé en France en 1993, objet d’une mesure d’expulsion en 1999, donc en situation irrégulière pour le parquet de Melun, confirmé par la procureure de la République Béatrice Angelelli, et déjà bien connu des services police et condamné pour des faits d’agressions sexuelles (inscrit au fichier des agresseurs) mis en examen pour tentative de meurtre sur une femme de 43 ans, samedi vers 5 h 30, dans le parc des Sources à Roissy-en-Brie (la victime, découverte inconsciente et en partie dénudée, visage tuméfié, hospitalisée à la Pitié-Salpétrière, à Paris).

Appréhendé dans l’après-midi chez sa compagne, qui réside dans le quartier des Aulnes, après qu’il ait été reconnu par un témoin qui a tenté de s’interposer, avant d’être à son tour menacé, et a pu prévenir les policiers, ce criminel ne peut être expulsé, malgré la décision de justice, et pour cause : pour le parquet de Seine et Marne il est en situation régulière puisqu’il s’est vu accorder, par l’OFPRA (Office Français de Protection des Réfugiés et Apatrides) le statut de réfugié en 1994. L’état français n’aurait donc plus le droit de le renvoyer dans son pays.

Autre exemple, cette trentaine de militaires « Français » qui, depuis 2013, ont rejoint l’Etat Islamique et devenus des combattants « contre leur pays », donc des traîtres, qui, en d’autres temps auraient été fusillés sans procès. Des ex parachutistes, commandos, légionnaires, selon un rapport du CAT (Centre d’Analyse du Terrorisme) et confirmé par la mission d’information des députés Eric Diard (LR) et Eric Pouillat (LREM) et par Manon Chemel, auteur du rapport.

Identifiés par leur refus de combattre les musulmans (si demain un conflit nous opposait à un état musulman que se passerait-il ?), convertis avant ou pendant leur engagement au sein d’organisations terroristes et impliqués dans des projets d’attentats planifiés en France et ayant apporté leur expérience aux ennemis de la France, ce sont des traîtres qui ne méritent que d’être traduits devant des tribunaux d’exception. Pour bien moins, et en d’autres temps, nombreux ont été fusillés.

« Pétaudière », la France l’est déjà, « Bananière » ? Sans doute lors d’un prochain quinquennat !

Manuel Gomez

image_pdf
0
0

17 Commentaires

  1. La france un pays de merde et dire que nos anciens ont donné leur vie pour défendre leur pays ils doivent se retourner dans leur tombe. Si j’en avais les moyens il y a longtemps que je serais parti. Et les jeunes qui ne voient pas plus loin que leur nez acceptent tout cela et beaucoup acceptent cette immigration qui va les détruire.

  2. Rectification : banannière, elle l’est déjà depuis très longtemps. Quelle preuve faudrait-il encore trouver pour le démontrer ?
    Quand Europeen (blanc), je me suis fait refouler d’Allemagne parce que ma carte d’identité était . . . . . périmée.

  3. Un élève casse le nez de son enseignant après avoir reçu deux gifles à Béziers

    Le proviseur a reçu l’élève concerné et sa famille pour lui signifier sa convocation devant le conseil de discipline de l’établissement, après les vacances de Noël. Tout comme le professeur, les parents de l’élève ont porté plainte. En outre, il sera convoqué à son retour d’arrêt maladie, devant la Direction des ressources humaines du rectorat pour avoir giflé l’élève. Une enquête a été ouverte.

    https://fr.sputniknews.com/france/201912201042630911-un-eleve-casse-le-nez-de-son-enseignant-apres-avoir-recu-deux-gifles-a-beziers/

  4. Onts vas se marré quand les barbares zombifier vonts s’attaque aux zélites auto-proclamer 😂😆😉

  5. Se congolais a sa premiere connerie …se serais retrouver dans un container a poubelle façon chien crevé. ….ben il aurais pue violé dégun !

    • Reste plus qu’a éspérè qu’il a violé …..
      une gauchiass histerique parasite islamos collabos pétasse mondialistes …
      et si c’est le cas ….je lui souhaite de tout mon coeur de chopé des malades du cretacé 😆

  6. accorder, par l’OFPRA le statut de réfugié en 1994.
    Étrange tout de même, que ces décisions aient un caractère irréversible.
    En vertu de l’article L.711-6 du Ceseda, le statut de réfugié peut être refusé :
    Lorsqu’il a des raisons sérieuses de considérer que la présence en France du demandeur d’asile constitue une menace grave pour la sûreté de l’État;
    Lorsque la personne a été condamnée en France pour un crime ou pour un délit constituant un acte de terrorisme ou puni de 10 ans d’emprisonnement et que sa présence constitue une menace grave pour la société.

    Il peut, pour les mêmes raisons, être mis fin au statut de réfugié.

    https://www.ofpra.gouv.fr/fr/asile/l-exclusion-et-le-refus-de-statut

  7. F.O.M
    BOURGOIN-JALLIEU ISERE
    « Je ne suis pas fou, ni schizophrène » : l’homme ressortissant TURC de 27 ans au bidon d’essence écroué

    Soulignant un « délire paranoïaque caractérisé » et une « dangerosité psychiatrique très élevée », celle-ci conclut à une abolition du discernement, l’expert recommandant une hospitalisation en unité psychiatrique. Ce que l’homme conteste fermement : « Je suis honnête, je suis venu ici en France pour travailler, je ne suis pas fou ! », assure-t-il.
    ben voyons encore un déséquilibré !!!!! comme on nous le serine matin, midi et soir pour nous cacher la dangerosité de ces ordures
    https://www.ledauphine.com/edition-bourgoin-la-tour-du-pin/2019/12/20/je-ne-suis-pas-fou-ni-schizophrene-l-homme-au-bidon-d-essence-ecroue

  8. La situation actuelle n’est pas apparue seance tenante,elle est le fruit de 40 annees du systeme umps.La droite molle gestionnaire Lr et la gauche dispendieuse et reformiste societale ont accouche de LREM.
    Et Macron en profite pour mener une reforme des retraites mal faite et imposee a la veille de Noel.Il divise les Francais en designant les regime speciaux et il oublie de dire que le point sera tributaire de la valeur du PIb.
    Quant a la justice en France ,elle est a l’image de l’etat de deliquescence de notre pays.
    Les gens seront amenes a se defendre eux memes car toujours plus d’immigration amenant des medecins et des ingenieurs syriens continuera et Delevoye ne s’y est pas trompe car il reclame 50 millions de migrants appuye par le Medef.
    Elle est pas belle la Vie?

  9. république bananière mais sans bananes
    les juges sont débordés par les affaires de giletjaunes agresseurs pour s’occuper de violeurs ou d’assassins sujets aux bouffées délirantes du hachich

  10. le pére,le frére,le mari ont donc en droit d’abattre ce chien de violeur congolais puisque la justice n’a rien fait encore une fois,pour moi c’est ce genre de justice qu’il nous faudrer ….comme dans certains états aux states,en tout ca si cela arriverai a une de mes filles vaudrait mieux que l’auteur tombe entre les mains des policiers avant moi !

Les commentaires sont fermés.