Prélèvement à la source : les conséquences pour les Français

Tout un ramdam pour tout cela : sur les ondes, au gouvernement et même dans les coulisses du pouvoir. Macron notre empereur divin est venu à douter des services de Bercy et a collé Darmanin dans le plus profond embarras. D’ailleurs si cette décision de lancer le système avait été soit retardée, soit abolie, le ministre des Finances aurait aussi pris la poudre d’escampette, ce que Macron redoutait le plus. On aurait pu parler de deux sans trois, un très mauvais point pour l’Élysée.

Entre tergiversations, valses tournantes, hésitations impériales et doutes princiers, Macron a tranché : le prélèvement de l’impôt à la source sera mis en place et opérationnel le 31 janvier 2019. L’effet sera immédiat : une baisse du montant du salaire ou de la retraite qui ralentira par crainte de la baisse du pouvoir d’achat un ralentissement notoire de la consommation. Moins de restaurants, plus de dons aux associations, les moyens sont nombreux pour économiser.

Là je donne mon avis personnel : ce sera une bonne réforme et les employés, retraités et autres salariés ou entrepreneurs n’y perdront rien. Au lieu de faire un règlement trimestriel avec le premier au mois de mars, somme basée sur le revenu des trois premiers mois, il se fera par mois, moindre car il ne devrait représenter que le tiers du paiement trimestriel.

Si le logiciel mis en place fonctionne comme dit le Premier ministre : « Nous avons les garanties que cette réforme sera mise en œuvre dans de bonnes conditions. »  Il n’y aurait par conséquent aucun « bug » majeur.

Mais la grave erreur du gouvernement Macron a été de partir la fleur au fusil en faisant croire que tout baignerait et que ce serait une mesure acceptée par tous. Or Macron a affaire à des « Gaulois réfractaires », donc une population, d’après lui, pas très raffinée qui aurait besoin à nouveau d’être dressée par les Romains beaucoup plus avancés dans la technologie de l’époque.

Or, le gouvernement et les spécialistes font souvent allusion au fait que la France (débile et retardée) est le seul pays à ne pas avoir le prélèvement à la source dans le monde occidental. De ce point de vue, c’est un fait.

Alors, je vais peut-être encore attirer des remarques cyniques et désobligeantes mais je vais prendre ma propre expérience pour parler de ce système d’impôts.

Ma carrière s’est passée à l’étranger et j’ai travaillé dans plusieurs pays : Argentine, USA, Australie, Grande-Bretagne. Tous ces pays ont le prélèvement à la source depuis de nombreuses années.

Comment cela se passe-t-il et quels seraient les problèmes. Je commence par les règlements à l’IRS (Internal Revenue Service), le fisc américain. Il existe depuis les années 1930 et les raisons de son établissement sont simples. En ce temps-là, l’existence était plus simple : on travaillait et on était imposé selon un barème dégressif. Mais, avaient constaté les services fiscaux, à la fin de l’année, quand il fallait se mettre en règle avec l’IRS, beaucoup d’Américains souvent sans éducation, sans sens de l’économie avaient tout dépensé au moment de payer. C’était conflit et pénalités pour obtenir gain de cause. Alors pourquoi ne pas «  aider » cette population illettrée et irresponsable à payer sans soucis. L’IRS retenait au fur et à mesure ce que devait chacun à l’État directement du bulletin de salaire. Le restant pouvait être dépensé en beuveries ou autres folies. Au moins, tous étaient en règle.

La douleur passa comme une lettre à la poste : on avait moins à la fin de chaque mois, mais on pouvait dormir tranquille.

Malgré les complications dues à la société moderne (niches fiscales, dérogations, aides sociales et autres), les services restaient à la pointe.

Je n’ai personnellement eu aucun mal à m’y adapter car il n’y avait aucun choix. Lorsque les employeurs, les universités américaines où j’enseignais me faisaient parvenir mon dû, il était déjà réduit de l’impôt. Je savais que ce que je recevais était pour mes besoins personnels.

Tellement simple, comme en France le règlement de la TVA l’est. Vous réglez la facture de l’artisan, l’achat du magasin sans vous préoccuper de ce qui se passe avec la TVA.

En Australie, la Tasmanie où j’ai vécu et travaillé quelques années, le prélèvement est de règle. Mais ce qui était étonnant, c’est que cette retenue à la base était de 6,5 % du salaire tandis qu’elle n’était que de 4,5 % à Sydney. Pourquoi ? La Tasmanie n’a pas d’industrie, vit du tourisme, de la pêche et de la production de fruits dont la pomme est connue. Alors il faut compenser et la population paie plus.

Grâce à cette expérience, je conseille que le prélèvement commence en janvier 2019. Évidemment, ce qui faisait douter papa Macron, c’est la possibilité de «  bugs » dans le système comme il y a avec les cartes grises, la solde des militaires. Mais ces parasites (bug vient de l’anglais insecte, dont l’un avait été retrouvé dans un ordinateur tout à ses débuts et avait paralysé l’appareil : « There is a bug in my computer » !) devront être traités le plus rapidement possibles.

Cela va être une grande aventure anxiogène pour de nombreux Français, surtout retraités. Après la hausse de la CSG en janvier dernier, un autre coup de rabot en janvier 2019, de quoi encore augmenter l’incompréhension et la colère des anciens contre Macron.

Je les rassure, au bout du compte, sur une année, ils auront payé les mêmes impôts. Mais difficile à saisir !

Tout comme Macron qui voyait des dégâts pour sa pomme !

André Girod

image_pdf
0
0

35 Commentaires

  1. Le prélèvement à la source n’est rien d’autre que le tube de vaseline qui facilitera les augmentations d’impôts à venir…

  2. Le prélèvement à la source fonctionne dans les autres pays car le système a été conçu sérieusement. En FRANCE c’est pas le cas. Déjà, il faut voir le système de paiement des soldes des militaires. Depuis des années, le système LOUVOIS est une catastrophe. Des familles sont obligées de se faire prêter ou sont obligées d’emprunter de l’argent, car il y a un gros dysfonctionnement, que les gouvernements successifs tentent de cacher. Un vrai bordel. Pour ce prélèvement ce sera idem. LE BORDEL.

  3. Je crains que vous n’ayez rien compris !
    L’esprit fonctionne selon des recettes (salaires, retraites) et des dépenses.(loyer, nourriture, vacances, impôts, etc). On appelle cela un budget calculé, organisé.
    Accepteriez vous que Carrefour, Club Med, proprio, pompent sur votre salaire de base ?
    L’Etat le fait pour les Impôts. Car il veut tout savoir ! Innocent que vous êtes !
    Tant de choses à dire sur le sujet !

  4. partout où j’ai travaillé, le prélèvement était fait à la source!
    qu’on m’explique en quoi le prélèvement mensuel est mieux?

    • Peut-être pas mieux mais il existe déjà depuis pas mal de temps. Et nous aurait coûté un minimum, alors que là on repart de 0 avec un nouveau logiciel aux performances douteuses et un coût exorbitant (400 millions…pour le moment) alors qu’on nous demande de rogner sur tout.

  5. Bizarre que personne n’ai remarqué les dernières paroles du premier sinistre sur A1 : les francais seront satisfaits parce que l e prélévement sera moins élevé ET EFFECTUE A LA FIN DU MOIS;;;; » ,. Non seulement la « paye » en début de mois sera moins élevée, mais en plus des « difficultés » qui suivent il faudra malgrés tout faire des économies pour ne pas finir  » DANS LE ROUGE » a la banque privilègiée qui va se sucrer en aggios; honteux!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  6. C’est aussi parce que la plupart des Français imposables n’arrivent plus à payer leurs impôts par tiers, la pression fiscale étant tellement importante. A force de prélèvement que va t’il rester pour vivre voir survivre ?

    • Cela est vrai mais il faut faire un calendrier de ses dépenses et faire son budjet ;le prélèvement est une bonne chose .

  7. Beaucoup vont avoir de mauvaise surprise et ils le savent, mais ils ont besoin d’argent, le bateau France coule et le poids de l’immigration ne fait que s’aggraver en permanence. Question à se poser. Tous ceux qui auront des problèmes en janvier 2019, combien de temps cela mettra à être résolu surtout s’il y a plusieurs fois le même prélèvement. Le banquier n’a pas fini de mettre la pression sur les comptes. Si le gouvernement a décidé de mettre en place le prélèvement à la source

  8. Peut importe le montant. Le gouvernement fera ce qu’il voudra avec notre argent. Tous les mois, il peut décider d’une augmentation de prélèvement car les prétextes ne manque pas. Et comment cela va se passer, si votre prélèvement ne passe pas car il y a des mois plus violent que d’autres ? Je pense que vous aurez des pénalités qui vous fragiliserons encore plus. Ce prélèvement à la source est un chèque en blanc donner au gouvernement sans contrepartie. En réalité, rien n’est régler pour janvier

  9. En regardant avec un sourire crispé ce que nous devons payer chaque mois. A partir de janvier, le gouvernement aura accès à une mane financière importante tous les mois et en avance par rapport à maintenant. Ceux qui paient mensuellement cela ne changera pas vraiment au début, ceux en revanche qui paient par tiers seront touchés dès janvier. Le plus important dans tout cela, c’est de comprendre que vous n’êtes plus maître de votre décision, on vous oblige à payer des impôts

  10. Le prélèvement à la source n’est pas un cadeau que nous fait le gouvernement. Très astucieux dans le langue de bois de nos élites, c’est la main mise automatique sur nos revenus. On ne nous laisse plus le choix. Actuellement lorsque vous recevez votre avis d’imposition vous constatez combien cela vous coûte de travailler pour des escrocs. Avec le prélèvement à la source, vous ne sentirez plus vraiment le montant prélevé chaque mois. Au début, tout le monde regardera sa feuille de paie

  11. En fait Macron a la trouille parce que ses petits fonctionnaires sont d’une efficacité douteuse et qu’il le paiera cash en cas d’échec. Il sera enfin reconnu comme « le » ridicule du siècle.

    • Va t’il supprimer les postes, devenus inutiles, de tous ces fonctionnaires chargés de dépouiller le pigeon contribuable qui travaille « pour le bien commun » Sinon, à quoi sert sa réforme ?

  12. Alors l’impôt à la source est une bonne chose appliquée de cette façon ???Alors qu’il aurait d’abord simplifier cette usine à gaz, mais il aurait fallut révéler tellement de « niches ». On sait qu’a chaque fois qu’il y a une modification du système fiscal il est au désavantage des contribuables. Les médias oublient d’indiquer par exemple que la CSG déductible deviendrait imposable , on paie déjà un impôt sur l’impôt les sommes versées au fisc n’étant pas déductible, alors pourquoi se gêner ?

  13. Le bon seigneur n’est pas celui qui pend tout braconnier et fouette ses domestiques pour un larcin.

    Mais celui qui ferme les yeux sur le braconnage « périphérique » et le vol « accidentel » de son domestique.

    Car la loi pour être juste doit rester miséricordieuse.

    La loi intransigeante pour tous n’est plus la loi : c’est le comble de l’injustice.

    L’appel légal à la révolte.

  14. A lire les commentaires, il y a en effet un mécontentement non pas pour le prélèvement mais pour le paiement des impôts: trop élevés en France, les plus importants en Europe et certainement plus lourds qu’aux USA. Dans le  » Tax Return », déclaration d’impôts, beaucoup plus simple que la déclaration en France: moins de lignes, moins de demandes.

    • Je connais les declarations d’impots aux USA car c’est mon métier. Un de mes clients avaient 69 pages imprimees sur un cote de la feuille de papier avec de celle de Californie . Pour les individus avec moins de revenues ce n’est pas aussi simple que cela si tu es proprietarie d’une maison d’une seconde ou si tu en loue une si tu mes tes enfants en garderie etc etc.. Trump a changer la forme (plus simple) pour les declaration de salaire uniquement sans autres deductions etc.

  15. La retenue à la source ne signifie pas simplicité. On prend toujours pour modèle l’exemple allemand. Sachez que la grande majorité des contribuables allemands, même ceux qui n’ont pas situation fiscale compliquée, sont obligés de passer par un Steuerberater – un conseiller fiscal – .
    Et le conseiller, il faut bien entendu le payer …
    Le plus scandaleux, c’est que les entreprises devront faire le travail de l’état …une fois de plus. Ainsi, le surcout sortira de notre porte-monnaie.

    • Ce n’est pas ce que dit cette francaise mariee a un allemand. son mari fait tout lui-même depuis toujours(=déclaration d’impôts),et elle dit ne connaitres personne qui prend un « Steuerberater » (conseiller fiscal) actuellement.Ce sont les entreprises qui en prennent,et/ou ceux ne comprenant pas tout en allemand qui coincent pour la faire.

  16. Des centaines de millions claqués alors qu’il suffisait de rendre la mensualisation obligatoire comme n’importe quel prélèvement bancaire (EDF, gaz, etc.) La simplification administrative n’est pas pour demain. Par contre, que l’on soit taxé à 57% de nos revenus, ça, ça ne bouge pas, y a pas de risques. On est champion d’Europe pour encore un sacré moment.

  17. La retenue d’impôt à la source est un prétexte pour éviter que le contribuable ne refuse le paiement de l’impôt pour protester.

    • Oui. Mais c’est aussi et surtout une recette pour passer dans l’avenir davantage de hausses d’impôt qui se verront moins, car divisées par 12…

  18. Amis républicains, j’espère que vous êtes contents de vivre dans le pays où les citoyens (Je déteste ce mot) payent le plus d’impôts, mais où seulement 40 % de la population paie l’impôt sur le revenu, je note d’ailleurs que nos éminents fiscalistes veulent établir un nouvel impôt sur le sel (la Gabelle ?), déjà que la Corvée a été rétablie en maints endroits !

  19. Ce qu’oublient, ou ne savent pas, les contribuables qui sont favorables au prélèvement à la source, c’est qu’ils devront continuer à déclarer leurs revenus.
    Pour beaucoup de personnes, ça risque de s’avérer un peu compliqué.
    En effet, les contribuables ne devront pas omettre de renseigner les cases  » prélèvement à la source » dont le, ou les montants, leur seront communiqués par leurs employeurs ou leurs organismes de retraite.

    • « continuer à déclarer leurs revenus » et uniquement en ligne. Tant pis pour ceux qui n’ont pas internet ou les plus anciens qui ne connaissent pas.

  20. Retenue a la source sur la base de quoi? Aux etats unis ou j’habite depuis 46 ans a l’embauche tu remplis une fiche ou on te demande de choisir le nombre de dependants que tu veux mettre. Si tu veux qu’on t’ enleve le maximun bases sur un bareme etablit par le Fisc tu coches Celibataire/ 0 meme si tu es mariee avec 4 enfants . Pour moins ou zero prelevement tu coches Married/ 6 et la regularization se fait au moment de la declaration annuelle avec soit un refund ou un du.

    • Exact quand je faisais ma déclaration j’annonçais 2 enfants au lieu de 3 et personne d’ailleurs ne vérifiait. A la fin de l’année j’avais trop versé et je recevais un remboursement. Si j’avais déclaré 4 enfants j’aurais payé moins par mois mais j’aurais eu un dû fiscal. Ainsi c’est un peu votre responsabilité de déclarer ce qui vous convient.

      • La loi ne dit pas que tu dois mettre le nombre exact .. c’est pour cela que tu mets ce que tu veux ..excepte si tu coche la case « Exempt » significant que tu ne veux pas qu’on te retiennent d’impots . La l’employeur en principe est supposer contacter le Fisc Irs.. ce que beaucoup ne font pas surtout les petites entreprises.

    • S’agirait-il du formulaire W4 ?
      Malgré les arguments de l’auteur, je reste hostile à cette forme de racket qui ne tient pas forcément de la situation réelle des personnes. Par ailleurs, par ce procédé, l’État français vit à crédit sur le dos des contribuables.

      • Exact! Tu le remplis en fonction de ce que tu penses devoir ou si tu as un refund. Les self-employed comme moi verse 4 fois par an an estimated tax sans rentrer ici dans les details. Le systeme americain prend en compte aussi ta situation familiale ou des allocations Familiales appeles Earned income tax credit sont verses pour les enfants en dessous d’un certain salaire Exemple pour 3 ou plus d’enfants tu recois $6378

  21. Je serai fan le jour où TOUS ceux qui aspirent au titre de citoyen paieront l’IR et pas seulement 40%…

    • Ces salauds de 40% qui ont le culot de se lever tôt pour aller bosser pendant que les autres « défavorisés » sont obligés de regarder la télé en attendant leur virement de fin de mois en culpabilisant…

      • « regarder la télé en attendant leur virement de fin de mois »
        Je suis bien d’accord avec vous, par contre culpabiliser, j’ai des doutes.

Les commentaires sont fermés.