Premier anniversaire de Sauvons notre pays, en Ardèche

Riposte Laïque : Nos lecteurs vous connaissent comme élu municipal de Viviers et comme organisateur d’initiatives militantes et patriotes, dans le sud de l’Ardèche. Pouvez-vous résumer, depuis que vous travaillez avec notre mouvance, les différentes actions que vous avez impulsées ?

Alain Barnier : Je suis connu effectivement comme élu municipal, mais également comme élu communautaire, et c’est important de le dire. Mais je ne suis pas seul, car Alain BARNIER sans ses proches, et sans son équipe, il n’est rien… Il n’est que le porte-parole de tous !

De plus en plus de communes, et donc de maires, perdent leurs compétences de gestion communale. La responsable est la loi NOTRé (Nouvelle Organisation Territoriale de la République) mise en place par la droite ;  et la gauche en a accentué sa nocivité. Il faut « hurler » que cette dernière assassine nos territoires ruraux en déshabillant Pierre pour habiller Paul, et bien évidemment au détriment des administrés et de leur porte-monnaie.

Les sièges des intercommunalités deviennent les grandes mairies de demain en prenant les compétences de gestion suivantes par obligation de l’État :

– L’aménagement de l’espace communautaire.

– Le développement économique.

– L’emploi.

– La protection et la mise en valeur de l’environnement.

– La voirie (dans certains cas seulement).

– L’énergie (recherche de projets autour d’énergies renouvelables).

– L’organisation du transport scolaire.

– Les agences postales intercommunales.

– L’Enfance Jeunesse.

– La*Communication Électronique.

– Le Plan Local d’Urbanisme.

– Le Plan Local d’Habitat.

– La gestion de l’eau.

– L’assainissement.

Ces compétences sont partielles ou entières, et comme le dit une certaine pub… « Et ce n’est pas fini ! ».

Les décisions dictant la vie communale vont engendrer dérives, usines à gaz, perte de temps, moins de proximité de terrain avec leurs élus communaux, moins de cohérence locale, etc.

Notre association AFES a donc comme mission principale, de dénoncer « toutes » ces dérives d’État par ses élus et d’informer les citoyens avec toute l’équipe, de fédérer et de se préparer au chaos qui se profile demain. Il y a l’action de terrain (médiatisée ou pas) et les actions peu ou non visibles par ces derniers.

Nous travaillons également de manière légale à anticiper ce qui se prépare dans notre dos, et c’est le plus gros de notre travail, car c’est un travail de l’ombre.

Cela passe par le « survivalisme », terme qui fait sourire, de manière narquoise, beaucoup de gentils moutons, de bisounours ou autres insouciants… Je répondrai seulement à ces derniers, « prévenir c’est guérir ! », tout en leur rappelant la fable de Jean de La Fontaine, « La cigale et la fourmi ».

L’action engagée « Sauvons notre pays », actée en septembre 2016 sur la place du Trocadéro à Paris, a effectivement permis de créer notre mouvance ardéchoise, en nous permettant de rentrer dans le sillage de ses instigateurs que sont Riposte Laïque, Résistance Républicaine et la Ligue du Midi.

Sur ce chemin parsemé d’embuches, nous avons mis en place deux actions de terrain sur l’Ardèche, ainsi qu’une autre en amont sur Viviers en avril 2016, par des conférences/débats sur les problématiques sociétales.

C’est la première action, dite de terrain, qui a réellement scellé notre combat commun et une amitié sincère avec Christine TASIN de Résistance Républicaine, Pierre CASSEN de Riposte Laïque. J’ai ensuite connu un autre ami, Richard ROUDIER, par leur entremise lors de l’action engagée « Sauvons notre pays ».

Riposte Laïque : Vous avez été, d’autre part, candidat aux dernières élections législatives, en dehors des partis. Pourquoi cette démarche et quelles leçons tirez-vous de votre campagne ?

Alain Barnier : Effectivement, je me suis porté candidat lors de ces élections législatives de juin 2017 comme candidat sans étiquette et sous la bannière de « la France profonde – sauvons notre pays », pour trois raisons.
1) – Tous les jours, que cela soit dans ma vie personnelle, professionnelle, ou en tant qu’élu, un ras-le-bol et un dégoût se font voir. Je dirais même se font sentir, avec une réflexion unanime « tous les politiques nous dégoûtent », et là, on parle bien de femmes ou d’hommes. Ce n’est pas la politique qui est pourrie, ce sont bien certains de ces femmes et de ces hommes qui la décrédibilisent, tout en jetant l’opprobre sur les élus honnêtes et intègres.

C’est cela que j’ai dénoncé en me présentant avec mon suppléant, et bien évidemment, avec le total soutien de l’équipe de l’AFES.
Je parle bien évidemment des partis politiques qui font la pluie et le beau temps depuis plus de 40 ans, en intégrant leurs complices d’alliances et les autres, idiots utiles du système oligarchique national et mondial.
2) – Je combats « tous » les ripoux, opportunistes, arrivistes, et narcissiques politiques. Il en existe dans tous les partis politiques, même en Ardèche.
3) – Nous avons pu bénéficier d’une distribution et d’une couverture médiatique de terrain, lors de la distribution des professions de foi (circulaires), des affiches sur les panneaux électoraux mis à notre disposition, ainsi que les bulletins de vote dans tous les bureaux de la 1ère circonscription du 07 représentant pas moins de 99 communes.
Je définirais cette candidature comme une action de terrain de l’AFES, pour un coût des documents à notre charge d’environ 4.600€. C’est aussi une action plus que positive à bien des égards.
Cela nous a permis, entre autre, de connaître les forces vives locales qui rejettent ce système. Leurs votes pour notre candidature sont les preuves évidentes de ce ras-le-bol des élites politiques.
Mais un constat amer est là aussi !
C’est de voir que la majorité des électeurs ne se rend pas compte qu’elle a été enjôlée, flouée, manipulée, bref, trahie par ceux-là mêmes qu’elle porte aux nues.
Tout en se rendant compte des manœuvres et des manières grossières pour y parvenir, une véritable escroquerie qui met en exergue la parodie des élections actuelles, grâce aux merdias, il faut bien le dire, car 80% de ces derniers obéissent à la voix de leurs maîtres…

Riposte Laïque : Vous organisez donc, ce samedi 21 octobre, une journée autour du premier anniversaire de « Sauvons notre pays », lancé il y a un an par Riposte Laïque, Résistance républicaine et la Ligue du Midi. Qui invitez-vous et comment les choses vont-elles se passer ?

Alain Barnier : Comme tout anniversaire il faut qu’il soit fêté, et nous fêtons la création du mouvement, mais aussi la création de l’AFES, car les deux sont liés. La participation de la famille dans ce moment-là est impérative.
Les identitaires, nationalistes, patriotes et autres qui portent l’amour de notre France sont cette famille !
J’ai donc la plus grande hâte de les voir pour resserrer toujours, et encore, ce lien familial.
Bien évidemment, dans cette famille (qui n’est pas le jeu des 7 familles), nous demandons Pierre CASSEN, Richard ROUDIER, mais aussi le général PIQUEMAL, Renaud CAMUS, Alain DE PERETTI, Gérard HARDY, Serge PETITDEMANGE, etc.
Le but est de réunir en un même lieu les différents acteurs de cette famille, qu’ils soient aimés ou pas, de positionnements ou de raisonnements différents, etc.

Riposte Laïque : Est-il encore temps de s’inscrire et comment faut-il faire ?

Alain Barnier : Oui, il est toujours temps de s’inscrire, nous l’avons prévu et anticipé, mais les places s’amenuisent de jour en jour, et je ne saurai trop vous conseiller de réserver au plus tôt.

Ci-dessous, vous trouverez tout le détail de cette journée (également mentionné sur l’événement Facebook) :

Fête De l’AFES – Premier Anniversaire de son existence !
Pour fêter le premier anniversaire de la création du mouvement citoyen et patriote ardéchois « Sauvons notre pays 07 », toute l’équipe de l’AFES organise sa première fête annuelle de rentrée sur le secteur de BAIX en Ardèche (07).
IMPORTANT : Pour des questions évidentes de sécurité, les coordonnées exactes du lieu de cette journée ne seront transmises qu’aux personnes ayant réservé et réglé pour cette journée !!!!!!!!
De nombreuses thématiques sociétales seront abordées par nos intervenants comme : l’assassinat de nos territoires ruraux par cette loi NOTRé, la démocratie biaisée, la justice, l’État dictatorial, le halal, etc.

Toute inscription passe obligatoirement par une réservation avec règlement (aucune annulation ne sera remboursée).
Les organisateurs se réservant le droit de refuser toutes inscriptions, notamment celles pouvant nuire à la pérennité de cette journée.
Le départ de cette journée est prévu pour 10h00, avec les intervenants invités qui prendront ainsi la parole sur ces sujets divers, brûlants, et d’actualité.
Parmi les intervenants : Pierre CASSEN (Riposte Laïque), Richard ROUDIER (Ligue Du Midi), Alain DE PERETTI (Vigilance Halal), Serge PETITDEMANGE (Renaissance de la République Française), Général PIQUEMAL (Cercle de Citoyens Patriotes), Renaud CAMUS (président du parti de l’In-nocence et du NON au Changement de Peuple & de Civilisation), Gérard HARDY (Président fondateur des Volontaires Pour la France, et Alain BARNIER (élu de la République et Président de l’AFES).
– 10h00 – Départ de la journée avec prises de parole des premiers intervenants (ordre de passage non établi).
– 12h00, les convives pourront se restaurer autour d’un banquet gaulois pour un montant de 20€ intégrant l’entrée et l’accès « PRIVÉ » à cette fête.
Au menu du banquet gaulois avec l’apéritif/verre de l’amitié offert :
– Entrée : Salade composée.
– Plat de « résistance » : cochon à la broche – pommes de terres/flageolets.
– Fromage.
– Dessert.
Le vin étant non compris, mais chacun pourra prendre des pichets en fonction de ses besoins.
Une buvette sera également présente sur toute la journée !
– 14h00 – Reprise des prises de parole des derniers intervenants.
Pour la fin de la journée, une surprise est prévue afin de terminer cette journée conviviale mais instructive… Alors pensez à rester avec nous pour partager cette dernière…

RÉSERVEZ VITE ! (Places limitées)
Réservation à partir du 10/10/2017 avec trois possibilités de paiement :

– Par PayPal via le lien ci-dessous :
https://paypal.me/AFES07?_ga=1.109050122.90145181.1503324683-

– Virement :
Compte de l’AFES Sauvons notre pays (RIB AFES) :
IBAN : FR76 1027 8089 3500 0203 6460 192
BIC : CMCIFR2A

– Chèque
Envoyé à l’adresse suivante :
AFE SAUVONS NOTRE PAYS
4 Rue du chemin neuf
07220 VIVIERS
Notre adresse courriel : sauvonsnotrepays07@gmail.com
Avec l’AFES, venez rejoindre notre combat…
https://www.facebook.com/events/345328332595037/

Riposte Laïque : Souhaitez-vous ajouter quelque chose, Alain ?

Alain Barnier : Oui, restons soudés, tous unis dans un projet commun, car l’ennemi n’attend que l’isolement des uns et des autres pour mieux les neutraliser.
Et puis n’oubliez pas ce dicton qu’ils appliquent tous les jours : « Diviser pour mieux régner. »
Je vous propose, en ce qui nous concerne, celui-ci : « L’union fait la force ! »

Propos recueillis par Pierre Cassen

image_pdfimage_print

9 Commentaires

  1. BRAVO à ALAIN BARNIER, nous espérons que cette initiative sera répétée pour resserrer les rangs NOUS EN AVONS BIEN BESOIN et comme vous dites l’UNION FAIT LA FORCE, restons unis dans l’ADVERSITE car c’est bien de celà dont il s’agit NOS ADVERSAIRES SONT NOMBREUX et malheureuse dans les rangs de bien des Français qui ont oublié le combat que nos aÏeux ont livré et chèrement payé MERCI A TOUS LES INTERVENANTS qui parlent avec leur coeur de PATRIOTES de CITOYENS d’AMOUREUX DE NOTRE FRANCE CHERIE ils savent de quoi ils parlent SOYONS NOMBREUX A LES SUIVRE
    signé paule bouvard citoyenne patriote

    • LES PETITS RUISSEAUX FONT LES GRANDES RIVIERES, BRAVO LES PATRIOTES ET BONNE CHANCE

    • Merci Paule pour ces encouragements ainsi que ce rappel vital pour la poursuite du combat pour notre France comme celui de l’avenir et devenir de notre descendance !

  2. Dommage que ce soit un peu loin pour moi ! sinon, à la place des flageolets, j’aurais servi de la « bombine », plat de patates traditionnel ardéchois.

    • Cher rabarabe,

      Il est vrai que la bombine est un plat typiquement ardéchois, et servi principalement par temps froid.

      Mais je vous prends au mot, nous prévoyons pour notre prochain rassemblement, et je vous propose d’être de la partie !

      Qu’en pensez-vous ?

      Contactez-moi via notre adresse courriel : sauvonsnotrepays07@gmail.com

      Salutations toutes dévouées,

      Alain Barnier

  3. Dommage que mes finances ne m’autorisent aucun écart, aussi faible soit-il. Mais j’y aurais volontiers participé.

  4. Ancien élu municipal et communautaire, je partage !
    Le regroupement de Communautés de communes récent, aggrave encore le problème.
    La Commune, Source de Vie commune, n’existe plus que pour la forme.
    La Technocratie a gagné !

    • Cher dufaitrez,

      Nous sommes entièrement d’accord sur cet état de fait !

  5. Bravo pour cette journée et bravo à vous et toutes ces associations patriotes qui défendent notre Pays. Dommage que ce soit si loin de chez moi, cela aurait été avec plaisir sur je m’y serais joins.

Les commentaires sont fermés.